Henri Massis


Henri Massis

Henri Amédée Félix Massis, né à Paris le 21 mars 1886 et mort à Paris le 16 avril 1970, est un essayiste français, critique littéraire et historien de la littérature[1].

Engagé à l'extrême droite, il a participé au régime de Vichy.

Sommaire

Éléments biographiques

Un critique littéraire de la Droite catholique

Après des études de philosophie, il publie à 19 ans son premier ouvrage de critique littéraire, Comment Émile Zola composait ses romans. Anti-dreyfusard, nationaliste et revanchard, Massis est très tôt attiré par Charles Maurras et l'Action française. Fervent polémiste, il stigmatise la diffusion de la culture allemande à la Sorbonne et le déclin de la culture classique (enquête avec Alfred de Tarde sous le pseudonyme d'Agathon). Un second " Agathon " suivit en 1913 : " Les Jeunes gens d'aujourd'hui " dont il applaudit le goût de l'action, la foi patriotique, la renaissance catholique et le réalisme politique.

Durant les années 1920, Massis renouvelle ce type de critique à propos des écrivains de son temps comme André Gide ou Romain Rolland. Au premier il reproche, notamment, ses mœurs « sataniques » et ses attaques contre l'institution familiale (Nourritures terrestres) ; il dénonce le penchant socialiste du second et voit en lui un traître qui pactise avec « l'ennemi ». Comme pour ses confrères de l'Action française, la germanophobie de Massis lui fait condamner - logiquement - le régime hitlérien (Chefs, 1939). Dans le même ouvrage, il publie la transcription d'un entretien qu'il a eu avec Benito Mussolini et il se prononce en faveur de la doctrine fasciste. Il manifeste également son appui au dictateur Salazar, dont les idées sont proches de celles de Maurras.

Journaliste et pétainiste sous l’Occupation

Massis s'est longuement consacré au journalisme. Il a fait ses débuts à L'Opinion avant d'être rédacteur en chef à la Revue universelle de 1920 à 1936, puis directeur de ce même journal de 1936 à 1944. La revue s'installe à Vichy en 1940 et y défend la collaboration.

Sous l'Occupation allemande, il est membre du Conseil national mis en place par Vichy. Il obtient la Francisque. Son nom figura dans la Liste des écrivains indésirables dressée par le Comité National des écrivains en 1944. Néanmoins, en retrait, il échappa à l’Épuration.

Après la Seconde Guerre mondiale, il se consacre en particulier à des études biographiques, s'intéressant entre autres à Renan, Barrès, Proust et Salazar. Le 19 mai 1960, il est élu membre de l'Académie française.

Un écrivain antimoderniste

Massis fut un témoin engagé des bouleversements sociaux et politiques de la France du XXe siècle. En homme de droite, catholique et antimoderniste, il a pris part à de nombreux débats de son temps en se démarquant du pangermanisme, du protestantisme et de l'engouement pour le communisme. Loin du modernisme littéraire, il garde la mémoire d'écrivains qui sont restés dans l'ombre de Proust et du surréalisme, tels que Ernest Psichari et Jacques Rivière. Ses témoignages sur Barrès et Maurras sont de précieux documents pour la compréhension de la genèse des idées d'extrême droite après l'affaire Dreyfus.

Œuvres

  • Comment Émile Zola composait ses romans, 1905.
  • Le Puits de Pyrrhon, 1907.
  • La Pensée de Maurice Barrès, 1909.
  • Agathon (et Alfred de Tarde) L'Esprit de la nouvelle Sorbonne, 1911.
  • Agathon (et Alfred de Tarde) Les Jeunes Gens d'aujourd'hui, 1913.
  • Romain Rolland contre la France, 1915.
  • Luther prophète du germanisme, 1915.
  • La Vie d'Ernest Psichari, 1916.— Réédité en 2008, à la suite du Voyage du centurion d'Ernest Psichari (Paris, Éditions Saint-Lubin (ISBN 9782917302026)).
  • Impressions de guerre, 1916.
  • Le Sacrifice (1914-1916), 1917.
  • La Trahison de Constantin, 1920.
  • Jérusalem le Jeudi-Saint de 1918, 1921.
  • Jugements I : Renan, France, Barrès, 1923.
  • Jugements II : André Gide, Romain Rolland, Georges Duhamel, Julien Benda, les chapelles littéraires, 1924.
  • De Lorette à Jérusalem, 1924.
  • Le Réalisme de Pascal, 1924.
  • Jacques Rivière, 1925.
  • En marge de "Jugements", 1927.
  • Réflexions sur l'art du roman, 1927.
  • Défense de l'Occident, 1927.
  • Avant-postes, 1928.
  • Évocations. Souvenirs (1905-1911), 1931.
  • Dix ans après, 1932.
  • Débats, 3 vol., 1934.
  • Les Cadets de l'Alcazar, 1936.
  • Notre ami Psichari, 1936.
  • Le Drame de Marcel Proust, 1937.
  • L'Honneur de servir, 1937.
  • Chefs. Les Dictateurs et nous, 1939.
  • La Guerre de trente ans (1909-1939), 1940.
  • Les Idées restent, 1941.
  • La Prière de Lyautey, 1942.
  • Découverte de la Russie, 1944.
  • D'André Gide à Marcel Proust, 1948.
  • Allemagne d'hier et d'après-demain, 1949.
  • Portrait de M. Renan, 1949
  • Maurras et notre temps, 2 vol, 1951.
  • L'Occident et son destin, 1956.
  • Visage des idées, 1958.
  • À contre-courant, 1958.
  • L'Europe en question, 1958.
  • De l'homme à Dieu, 1959.
  • Salazar face à face, 1961.
  • Maurras et notre temps, éd. définitive et augmentée, 1961.
  • Barrès et nous, suivi d’une correspondance inédite (1906-1923), 1962.
  • Au long d'une vie, 1967.
  • Préface: "Robert Brasillach" en: R. B.: Œuvres complètes Vol XII. Au Club de l'honnête homme, 1964, p. X - XVI

Voir aussi

Références

  1. selon le site de l'Académie Française: [1]

Liens externes


Précédé par
Georges Grente
Fauteuil 32 de l’Académie française
1960-1970
Suivi par
Georges Izard

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Henri Massis de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Massis — Henri Massis Henri Massis, né à Paris le 21 mars 1886 et mort à Paris le 16 avril 1970, est un essayiste français, critique littéraire et historien de la littérature[1]. Sommaire 1 Éléments biographiques …   Wikipédia en Français

  • Henri Mondor — est un médecin français, chirurgien et historien de la littérature, né le 20 mai 1885 à Saint Cernin (Cantal), mort le 6 avril 1962 à Neuilly sur Seine (Hauts de Seine). Génie du XXe siècle, Henri Mondor s adonna… …   Wikipédia en Français

  • Henri Guillemin — Portrait par Erling Mandelmann (1980) Activités Critique littéraire, historien Naissance 19 mars 1903 à Mâcon (France) …   Wikipédia en Français

  • Henri Franck — Henri Franck, poète, ancien élève de l École normale supérieure, né à Paris, 2 décembre 1888 – mort à Paris, 25 février 1912. Sommaire 1 Parcours 2 Normale sup 3 Bibliographie 4 Source de cett …   Wikipédia en Français

  • Henri Rambaud — (Lyon, 1899 1974), professeur de lettres français, journaliste, écrivain spécialiste du roman anglais. Professeur de Lettres aux Facultés Catholiques de Lyon, il était le fils de Joseph Rambaud, professeur à la faculté catholique et économiste,… …   Wikipédia en Français

  • Henri Bordeaux — Henry Bordeaux Pour les articles homonymes, voir Bordeaux (homonymie). Georges Guynemer …   Wikipédia en Français

  • Henri Petiot — Daniel Rops Pour les articles homonymes, voir Rops et Petiot. Henri Petiot, dit Daniel Rops est un écrivain et historien français, né à Épinal le 19 janvier 1901 et mort à Aix les Bains le 27 juillet 1965. Biographie Il est né …   Wikipédia en Français

  • MASSIS (H.) — MASSIS HENRI (1886 1970) C’est par sa collaboration avec Alfred de Tarde, pour la publication d’enquêtes sur Les Jeunes Gens d’aujourd’hui , que Massis se fait connaître en 1911. Né à Paris, proche de Péguy de 1910 à 1914, il se rapproche de… …   Encyclopédie Universelle

  • Massis —   [ma sis], Henri, französischer Schriftsteller, * Paris 21. 3. 1886, ✝ ebenda 17. 4. 1970; war u. a. Schüler von Alain und von H. Bergson. Massis verband das nationalistische Gedankengut von M. Barrès und C. Maurras mit dem des »Renouveau… …   Universal-Lexikon

  • Pierre-henri simon — (né à Saint Fort sur Gironde le 16 janvier 1903 mort le 20 septembre 1972) fut un intellectuel engagé, historien de la littérature, essayiste, romancier, poète, critique littéraire. Fils de notaire, Pierre Henri Simon, après des études de lettres …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.