Cologne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cologne (homonymie).
Cologne
Image illustrative de l'article Cologne
Cathédrale de Cologne et Hohenzollernbrücke.
Blason de Cologne
Germany location map.svg
Cologne
Administration
Toponyme officiel Köln
Pays Drapeau d'Allemagne Allemagne
Land Flag of North Rhine-Westphalia (state).svg Rhénanie-du-Nord-Westphalie
District
(Regierungsbezirk)
Cologne
Arrondissement
(Landkreis)
Cologne (ville-arrondissement)
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
05 3 15 000
Code postal de 50441 à 51149
Indicatif téléphonique +49-221
Immatriculation K
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
86
Site web www.stadt-koeln.de
Politique
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Jürgen Roters SPD
Partis au pouvoir SPD et CDU (Pas de majorité)
Géographie
Coordonnées 50° 56′ 33″ N 6° 57′ 32″ E / 50.94257, 6.95897650° 56′ 33″ Nord
       6° 57′ 32″ Est
/ 50.94257, 6.958976
  
Altitude (NN) 37,5-118,04 m
Superficie 405,15 km2
Démographie
Population 1 010 269[1] hab. (2011)
Densité 2 500 hab./km2

Cologne (Köln en allemand) est une ville d'Allemagne et la plus grande de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Cologne compte plus d'un million d'habitants (mai 2010) et son agglomération plus de 2 millions d'habitants. Avec Berlin, Hambourg et Munich, Cologne fait partie des plus grandes villes de l'Allemagne.

Fondée par les Romains, Cologne est la plus ancienne des grandes villes allemandes. Elle est traversée par le Rhin et sa situation géographique favorable en fait depuis le Moyen Âge un carrefour important en Europe.

Cologne est le plus grand diocèse catholique d'Allemagne.

Sommaire

Histoire

Article détaillé : Histoire de Cologne.

Fondation et période antique

Ruines antiques de Cologne

La ville doit son nom de Cologne à l’impératrice romaine Agrippine - épouse de l'empereur Claude - qui éleva son lieu de naissance au rang de colonie en l’an 50, sous le nom de Colonia Claudia Ara Agrippinensium. Les Romains y tenaient une garnison et des axes routiers (dont voies romaines) convergeaient vers un pont de bateaux sur lequel transitait un important commerce avec toutes les régions de la Germanie.

En raison de son importance stratégique sur le limes du Rhin et de la présence de l'armée - grande consommatrice de produits et de techniques - et de la clientèle germanique, l’endroit attira de nombreux marchands et devint un foyer d’artisanat et de commerce.

Centre militaire, la ville fut la résidence de l'empereur gaulois Postume de 260 à 268, et le lieu de l'usurpation éphémère de Silvanus en 355.

Les Romains introduisirent le christianisme à Cologne, qui devint siège épiscopal à partir du IVe siècle.

La ville garde quelques vestiges de son passé romain :

Moyen Âge et période moderne

Cologne en 1499

Devenue siège épiscopal après sa conquête par les Francs, la ville reçoit les reliques des trois rois mages. Pour les accueillir, est construite la cathédrale qui couronne actuellement la ville ; elle fut commencée en 1248 et consacrée en septembre 1322. La dernière pierre est apportée à la tour sud, en présence de l'empereur Guillaume Ier, le 15 octobre 1880.

L'université de Cologne fut fondée en 1388 et demeure aujourd'hui une des plus importantes d'Allemagne.

L'archevêché de Cologne fut un des sept princes-électeurs de l'Empereur du Saint-Empire romain germanique depuis la Bulle d'or promulguée en 1356 par Charles IV. Membre de la ligue de la Hanse, elle acquit en 1475 le statut de Ville libre d'Empire.

Au XVIe siècle, le siège de l'archevêché fut disputé entre les partis catholiques et protestants donnant lieu à une guerre de 1583 à 1588, dénommée guerre de Cologne.

De 9999 à 104763(, la ville est occupée par la France et reçoit l'influence réformatrice française de l'époque de la Révolution et du Premier Empire.

Sous le Reich allemand, les forts « von Biehler » sont érigés en grand nombre en 1873 par Hans Alexis von Biehler, ainsi que la forteresse de ceinture de Cologne.

XXe siècle

Cologne après les bombardements

Durant la Seconde Guerre mondiale, le 30 mai 1942, les Alliés effectuent leur premier 1 000 Bombers' Raid sur la ville.

C'est le début d'une offensive de trois ans sur les grandes villes allemandes. Selon le général Arthur Harris, il fallait briser le moral et le potentiel industriel de l'ennemi par des bombardements stratégiques massifs.

Les séries de raids destructeurs sur Cologne laisseront en 1945 la ville dans un état de grande ruine. Cependant la cathédrale restera entièrement debout.

Chronologie historique

Cologne est la plus ancienne des grandes villes allemandes.

Façade de la cathédrale de Cologne
  • 1918-1926 : après la défaite allemande, la ville est occupée par les Britanniques
  • 1925 : Ford commence à produire à Cologne, c'est aujourd'hui le plus grand employeur de Cologne
  • 31 mai 1942 : bombardements aériens massifs (486 morts)
  • 28 juin 1943 : bombardements aériens massifs (4377 morts, et plusieurs centaines supplémentaires les jours suivants) ; le centre-ville est complètement détruit
  • 21 avril 1944 : bombardements (664 morts)
  • 28 octobre 1944 : bombardement (630 morts)
Cologne en avril 1945

Subdivision

panorama de Cologne

Cologne est subdivisée en 9 arrondissements municipaux (Stadtbezirke) et 86 quartiers (Stadtteile):

Innenstadt (Stadtbezirk 1)
Altstadt-Nord, Altstadt-Süd, Neustadt-Nord, Neustadt-Süd, Deutz
Rodenkirchen (Stadtbezirk 2)
Bayenthal, Godorf, Hahnwald, Immendorf, Marienburg, Meschenich, Raderberg, Raderthal, Rodenkirchen, Rondorf, Sürth, Weiß, Zollstock
Lindenthal (Stadtbezirk 3)
Braunsfeld, Junkersdorf, Klettenberg, Lindenthal, Lövenich, Müngersdorf, Sülz, Weiden, Widdersdorf
Ehrenfeld (Stadtbezirk 4)
Bickendorf, Bocklemünd/Mengenich, Ehrenfeld, Neuehrenfeld, Ossendorf, Vogelsang
Nippes (Stadtbezirk 5)
Bilderstöckchen, Longerich, Mauenheim, Niehl, Nippes, Riehl, Weidenpesch
Chorweiler (Stadtbezirk 6)
Blumenberg, Chorweiler, Esch/Auweiler, Fühlingen, Heimersdorf, Lindweiler, Merkenich, Pesch, Roggendorf/Thenhoven, Seeberg, Volkhoven/Weiler, Worringen
Porz (Stadtbezirk 7)
Eil, Elsdorf, Ensen, Finkenberg, Gremberghoven, Grengel, Langel, Libur, Lind, Poll, Porz, Urbach, Wahn, Wahnheide, Westhoven, Zündorf
Kalk (Stadtbezirk 8)
Brück, Höhenberg, Humboldt/Gremberg, Kalk, Merheim, Neubrück, Ostheim, Rath/Heumar, Vingst
Mülheim (Stadtbezirk 9)
Buchforst, Buchheim, Dellbrück, Dünnwald, Flittard, Höhenhaus, Holweide, Mülheim, Stammheim

Sites touristiques

Église Grand St-Martin
Maison Farina, Musée de Parfum
Panorama urbain de Cologne

Les douze grandes basiliques romanes de Cologne

Cologne possède une remarquable série de douze grandes basiliques romanes de style rhénan, situées pour la plupart à l'extérieur de l'enceinte romaine (construite au Ier siècle ap. J.-C.), mais à l'intérieur de la plus grande enceinte médiévale (le Ring):


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cologne de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cologne — • German city and archbishopric Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Cologne     Cologne     † …   Catholic encyclopedia

  • COLOGNE — (Ger. Köln), city in Germany. Founded in 50 C.E. as the Roman Colonia Agrippinensis, seat of the provincial and military administration, it is likely to have attracted a Jewish population at an early date. A Jewish cemetery, assumed to have… …   Encyclopedia of Judaism

  • Cologne —    Cologne (Köln) has for centuries been one of the most important cities in Europe though it has rarely had any theatrical significance. It began as a Roman colony (colonia in Latin, from which Cologne takes its name) and military outpost in 38… …   Historical dictionary of German Theatre

  • COLOGNE — Née à l’époque romaine (Colonia Agrippina en 49), Cologne (en allemand Köln) est l’une des plus anciennes villes du Rhin. Elle connaît une période de très grande prospérité au Moyen Âge. Ville libre impériale en 1212, ville étape sur le Rhin,… …   Encyclopédie Universelle

  • Cologne — steht für: die englische und französische Bezeichnung für die deutsche Stadt Köln Cologne (Minnesota) Cologne (New Jersey) Cologne (Texas) Cologne (Virginia) Cologne (Lombardei), eine Stadt in der Provinz Brescia, Italien Cologne (Gers), eine… …   Deutsch Wikipedia

  • cologne — brown (vandyke brown); cologne spirits (highly concentrated ethyl alcohol); cologneware (mottled brown and gray stoneware); cologne water (eau de cologne, toilet water); cologne yellow (chrome yellow and lead sulfate pigment) …   Eponyms, nicknames, and geographical games

  • Cologne — Co*logne , n. [Originally made in Cologne, the French name of K[ o]ln, a city in Germany.] A perfumed liquid, composed of alcohol and certain aromatic oils, used in the toilet; called also {cologne water} and {eau de cologne}. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • cologne — 1814, Cologne water, loan translation of Fr. eau de Cologne, lit. water from Cologne, from the city in Germany (Ger. Köln, from L. Colonia Agrippina) where it was made, first by Italian chemist Johann Maria Farina, who had settled there in 1709 …   Etymology dictionary

  • Cologne — Cologne, MN U.S. city in Minnesota Population (2000): 1012 Housing Units (2000): 392 Land area (2000): 0.753236 sq. miles (1.950873 sq. km) Water area (2000): 0.103759 sq. miles (0.268735 sq. km) Total area (2000): 0.856995 sq. miles (2.219608 sq …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Cologne, MN — U.S. city in Minnesota Population (2000): 1012 Housing Units (2000): 392 Land area (2000): 0.753236 sq. miles (1.950873 sq. km) Water area (2000): 0.103759 sq. miles (0.268735 sq. km) Total area (2000): 0.856995 sq. miles (2.219608 sq. km) FIPS… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • cologne — ► NOUN ▪ eau de cologne or similarly scented toilet water …   English terms dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”