Mosaique (art)

Mosaïque

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mosaïque (homonymie).
Le jugement de Pâris, mosaïque de sol d'Antioche, Ier siècle, musée du Louvre

La mosaïque (du grec ancien μουσεῖον / mouseion par le latin musiuum opus, « appareillage de pierres polies qui appartient aux Muses ») est un art décoratif où l'on utilise des fragments de pierre, d'émail, de verre ou encore de céramique, assemblés à l'aide de mastic ou d'enduit, pour former des motifs ou des figures. Quel que soit le matériau utilisé, ces fragments sont appelés des tesselles.

Très utilisée pendant l'Antiquité romaine, la mosaïque a continué à être utilisée tout au long du Moyen Âge, en particulier chez les Byzantins, continuateurs des Romains (basilique San Vitale de Ravenne), et de la Renaissance. Elle est encore utilisée de nos jours pour la décoration des églises.

On distingue trois principaux styles de mosaïques :

  • la mosaïque romaine, faite de pierre et de marbre
  • la mosaïque vénitienne : émaux et pâtes de verre
  • la mosaïque florentine : pierres semi-précieuses extrêmement imbriquées les unes aux autres.

Plusieurs procédés classiques coexistent :

  • Le plus connu, l’opus tesselatum, emploie comme tesselles des abacules, c'est-à-dire des petits cubes de pierre, collés soit directement sur la surface à paver, soit sur un enduit intermédiaire.
  • Il existe aussi l’opus sectile, qui utilise des fragments de tailles inégales de pierre, de marbre ou même de verre coloré (crustæ).
Mosaique en pâte de verre / Konrad Honold

Sommaire

Histoire

La mosaïque était beaucoup utilisée pendant l'Antiquité pour la décoration intérieure des maisons et des temples. Elle est associée en particulier aux sites romains bien conservés tels que Pompéi ou Herculanum. Cependant, la mosaïque a continué à être utilisée tout au long du Moyen Âge, en particulier chez les Byzantins, continuateurs des Romains (basilique San Vitale de Ravenne), et de la Renaissance. Ainsi, nombre de représentations picturales ornant les murs de la basilique Saint-Pierre sont réalisées selon cette technique.

Procédé ancien, la mosaïque est encore utilisée de nos jours pour la décoration des églises. Ainsi, le plafond de l'abside de la Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre est décoré de la plus grande mosaïque du monde, couvrant une surface de 475 mètres carré. Conçue par Luc-Olivier Merson et exécutée de 1900 à 1922 par les ateliers Guilbert-Martin, elle représente le Sacré-Cœur de Jésus glorifié par l’Eglise catholique et la France. Entre 1933 et 1941, le peintre Henri Pinta réalise une grande mosaïque de 120 mètres carré, décorant le chœur de la Basilique du Sacré-Cœur de Marseille.

Technique

Les tesselles

Quadrige. Mosaïque du gymnase de la Villa du Casale, Sicile, IIIe ‑ IVe siècle

On distingue plusieurs types de matériaux, qui permettent des effets différents et ont chacun leurs avantages.

  • galets
  • la pâte de verre : effet de transparence, couleurs vives
  • les carreaux de grès : coupe facile et résistants au grand froid
  • la céramique émaillée : grande gamme de couleurs, mais mauvaise conservation
  • le marbre : nombreuses couleurs, grande résistance, mais c'est un matériau très lourd
  • l'or et l'argent : on insère une feuille d'or ou d'argent dans une tesselle en verre ; la feuille est donc protégée et donne un effet de brillance

À Byzance, on utilise des émaux de verre pour les décors muraux. L'intensité des couleurs est remarquable mais ce matériau coûte cher et s'avère très fragile.

La découpe

On utilise généralement pour tailler les tesselles, deux types de pinces spéciales, appelées respectivement pinces japonaises, qui ont la particularité de ne pas se joindre à leur extrémité, et les pinces dites zag-zag. Ces deux types de pinces sont souvent actuellement renforcées en leur extrémité en carbure de tungstène.

Les supports

Le support le plus courant est le mortier (sable et ciment) en raison de son faible coût et de son adaptation à différents environnements. On pose sur le mur un grillage, puis une couche de mortier d'au moins 13mm d'épaisseur, ce qui protège la mosaïque des fissures.

On peut également trouver d'autres supports comme le bois (on le rend hydrofuge grâce à un traitement chimique, ou en le plongeant dans de l'huile bouillante), le verre, les fibres de bois pressées et collées(époque contemporaine), ou le contreplaqué (époque contemporaine)...

Les colles

Elles sont multiples. La plus utilisée est sans doute le mortier : applicable sur toutes les surfaces, on peut lui ajouter de la chaux pour ralentir le temps de prise.

On utilise également des colles à base de ciment, qui sont conçues en fonction du support, avec différents temps de prise. L'usage des deux types de colle blanche (normale et hydrosoluble) est également fréquent. Enfin, à l'époque contemporaine, on constate l'utilisation de colle silicone.

L'assemblage

  • la méthode directe : c'est la plus simple et la plus rapide des trois méthodes. Après avoir effectué un dessin au fusain sur le support, on applique une couche peu épaisse de colle sur les zones à travailler. On dispose d'abord les tesselles les plus grosses, puis on insère les plus petites; cette disposition se fait de l'extérieur vers l'intérieur. Ensuite on applique une couche de ciment (pour faire les joints entre les tesselles) que l'on nettoie après séchage.
  • la méthode indirecte : on colle les tesselles à l'envers sur un support provisoire, pour obtenir une surface plane. Puis on colle le tout sur le support définitif, et on enlève le fond provisoire. Le support provisoire préconisé dans les livres d'initiation à la mosaïque est très souvent le papier kraft. Cependant, ce type de papier est parfois sensible à la colle hydrosoluble et gondole. Les tesselles se trouvant sur les bosses vont ainsi se retrouver dans les creux lorsqu'on aura retourné et collé l'ensemble sur le support définitif. Le voile de polyester non étanche, étant totalement insensible à la colle hydrosoluble, permet d'obtenir des résultats proches de la planéité. De plus, son décollement est facilité par le fait que l'eau contenue dans le joint ou le ciment colle détrempe la colle hydrosoluble répartie sur le voile.
  • la méthode double : c'est une combinaison des méthodes directe et indirecte.

Mosaïques célèbres

Il y a deux capitales de la mosaïque dans le monde (expositions, restauration, enseignement) :

  • Ravenne en Italie. Outre les nombreuses mosaïques antiques célèbres dans cette ville et aux alentours, Ravenna a vu aussi se créer un parc de mosaïques contemporaines, le Parco della Pace, intégrant des œuvres de mosaïstes contemporains de plusieurs pays du monde: il s'agit de Jerry W Carter (USA), Margaret L. Coupe (Nouvelle-Zélande), Josette Deru (France), Edda Maly (Autriche), Alexandr Kornoukhov (Russie), Mimmo Paladino (Italie), Claude Rahir (Belgique), Bruno Saetti (Italie). Ce Parco della Pace a été inauguré en 1988.
Mosaïque de Lillebonne
France - Paris, Mosaïques du Sacré-Cœur, réalisées par l'atelier Guilbert-Martin (Saint-Denis).
  • En Algérie
Mosaïque de Djemila (Algérie)
  • En Espagne
    • Mosaïques modernes
      • Le Palais de la musique de Barcelone. Réalisée par Lluis Bru à partir des dessin du maître Domenèch i Montaner.
    • Mosaïques romaines
        • Le Musée National Archéologique de Tarragone ville romaine pendant 682 années.


  • Aux États-Unis
    • Mosaïques art déco
      • L'entrée de l’hotel Waldorf Astoria comprend la mosaïque de 150 000 tesselles « La roue de la vie » créée en 1931 par l'artiste français Louis Rigal.
      • Dans le cadre de l’initiative Arts for Transit Les stations de métro de New York sont garnies de mosaïques art déco.
  • À Chypre
    • Mosaïques romaines
      • mosaïques de Dionysos à Paphos.
    • Mosaïque byzantine
      • église de Kiti près de Larnaka (Vierge entre deux anges, une des rares mosaïques chrétiennes pré-iconoclaste subsistant en Orient).
    • Mosaïques modernes
  • En Grèce
    • Mosaïques byzantines
      • Église Sainte-Sophie de Thessalonique
      • Monastère Osios Loukas, en Thébaïde, ensemble exceptionnel du XIIe siècle.
Mosaïque de la bataille d'Issos, maison du Faune à Pompéi, environs IIe siècle av. J.-C., Musée archéologique national de Naples

Notes et références

/*Histoire de la Provence en mosaïques par André Girod dans les jardins de Magali, Lauris*/

Voir aussi

Articles connexes

Commons-logo.svg

Bibliographie

(à compléter)

Liens externes

MOSAIQUES ROMAINES Liste de sites

Institutions

Mosaïques célèbres

  • Portail de la Rome antique Portail de la Rome antique
  • Portail de l’histoire de l’art Portail de l’histoire de l’art
  • Portail de la céramique Portail de la céramique
  • Portail de l’archéologie Portail de l’archéologie

Ce document provient de « Mosa%C3%AFque ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mosaique (art) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mosaïque (art) — Mosaïque Pour les articles homonymes, voir Mosaïque (homonymie). Le jugement de Pâris, mosaïque de sol d Antioche …   Wikipédia en Français

  • Mosaique romaine — Mosaïque romaine Mosaïque de Triton, à Herculanum La mosaique est l art romain par excellence car ni la Grèce classique ni les Grecs d Alexandrie n avaient su lui donner la richesse du répertoire iconographique qu elle aura sous l Empire romain… …   Wikipédia en Français

  • Mosaïque romaine — Mosaïque de Triton, à Herculanum La mosaique est l art romain par excellence car ni la Grèce classique ni les Grecs d Alexandrie n avaient su lui donner la richesse du répertoire iconographique qu elle aura sous l Empire romain et encore moins la …   Wikipédia en Français

  • Mosaïque des quatre fleuves — La mosaïque dites des quatre fleuves est une mosaïque romane, située dans la chapelle Saint Nicolas de l ancien palais épiscopal de Die, où elle servait de tapis d autel. Elle est la représentation symbolique de l univers. Elle représente les… …   Wikipédia en Français

  • MOSAÏQUE — À l’encontre de la peinture et de la sculpture, la mosaïque est une technique d’art limitée à la civilisation gréco romaine et au monde paléochrétien et byzantin. Ses «renaissances» au Moyen Âge et à l’époque moderne, en Occident, furent… …   Encyclopédie Universelle

  • Mosaique — Mosaïque Pour les articles homonymes, voir Mosaïque (homonymie). Le jugement de Pâris, mosaïque de sol d Antioche …   Wikipédia en Français

  • Art De La Rome Antique — Fresque de la villa des mystères. Pompéi, 80 av. J. C. L’art romain est l art produit dans les territoires de la Rome antique, depuis la fondation de Rome jusqu à la chute de l empire d occident. Il prend un véritable essor au contact de l art… …   Wikipédia en Français

  • Art de la rome antique — Fresque de la villa des mystères. Pompéi, 80 av. J. C. L’art romain est l art produit dans les territoires de la Rome antique, depuis la fondation de Rome jusqu à la chute de l empire d occident. Il prend un véritable essor au contact de l art… …   Wikipédia en Français

  • Art romain — Art de la Rome antique Fresque de la villa des mystères. Pompéi, 80 av. J. C. L’art romain est l art produit dans les territoires de la Rome antique, depuis la fondation de Rome jusqu à la chute de l empire d occident. Il prend un véritable essor …   Wikipédia en Français

  • Art Hellénistique — Groupe du Laocoon, œuvre des Rhodiens Agésandros, Athanadoros et Polydoros, IIe ou Ier siècle …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”