Augsbourg
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Augsbourg (race de poule).
Augsbourg
Image illustrative de l'article Augsbourg
Blason de Augsbourg
Germany location map.svg
Augsbourg
Administration
Toponyme officiel Augsburg
Pays Drapeau d'Allemagne Allemagne
Land Bavière Bavière
District
(Regierungsbezirk)
Souabe
Arrondissement
(Landkreis)
Kreisfreie Stadt
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
09 7 61 000
Code postal 86000-86199
Indicatif téléphonique 0821
Immatriculation A
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
42
Site web www.augsburg.de
Politique 2008-2014
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Kurt Gribl
Partis au pouvoir CSU
Géographie
Coordonnées 48° 22′ 01″ N 10° 52′ 59″ E / 48.367, 10.88348° 22′ 01″ Nord
       10° 52′ 59″ Est
/ 48.367, 10.883
  
Altitude (NN) 446 à 561 m
Superficie 146,93 km2
Démographie
Population 263 646 hab. (31 décembre 2009)
Densité 146,93 hab./km2

Augsbourg (allemand Augsburg) est une ville allemande située dans le Land de Bavière, en Souabe bavaroise, sur la Route romantique.

Ville universitaire et industrielle, Augsbourg est le chef-lieu du district de Souabe ( Regierungsbezik Schwaben), de l'arrondissement d'Augsbourg (Landkreis) et le siège d'un diocèse catholique. Ses palais, ses églises et son hôtel de ville reflètent son âge d'or, lorsqu'elle était aux XVe et XVIe siècles une ville de premier rang en Europe.

La ville a actuellement environ 263 000 habitants (263 546 au 31 décembre 2009) et est ainsi, après Munich et Nuremberg, la troisième ville de Bavière. Son nom vient du latin Augusta Vindelicorum.

Augsbourg est une ville-arrondissement (Kreisfreie Stadt) et une des 82 grandes villes (Großstadt) allemandes depuis le début du XXe siècle ; le nombre de ses habitants a franchi la barre des 100 000 à la même époque.

Sommaire

Géographie

Augsbourg est située dans le sud-ouest du land, à 60 km à l'ouest de Munich, la capitale de la Bavière, à 120 km au sud-ouest de Nuremberg et à 160 km à l'est de Stuttgart, capitale du land de Bade-Wurtemberg

La ville est construite sur le Lech qui descend du Tyrol à 150 km au sud-ouest et se jette dans le Danube à 40 km plus au nord. Le cœur historique de la ville est situé juste avant le confluent du Lech et de son affluent la Wertach. Sa partie la plus ancienne se trouve à l'extrémité nord d'un plateau.

Municipalités voisines

La ville d'Augsbourg est voisine à l'est de l'arrondissement d'Aichach-Friedberg et à l'ouest de celui d'Augsbourg dont elle ne fait pas partie.

Les municipalités limitrophes d'Augsbourg, dans le sens des aiguilles d'une montre en commençant par le nord, sont: Rehling, Affing, Friedberg, Kissing, Mering, Merching dans l'arrondissement d'Aichach-Friedberg et Königsbrunn, Bobingen, Gessertshausen, Diedorf, Stadtbergen, Neusäß, Gersthofen dans l'arrondissement d'Augsbourg.

Organisation administrative

Les districts et arrondissements d'Augsbourg

Depuis 1938, Augsbourg est divisée en 17 districts de planification (Planungsräume), eux-mêmes partagés en 42 arrondissements municipaux (Stadtbezirk), qui correspondent souvent aux anciennes communes absorbées par la ville au cours du XXe siècle.

En voici la liste (population en 2009 et année d'incorporation à la ville d'Augsbourg lorsque c'est le cas) :

  • I, Innenstadt (40 997)
  • II, Oberhausen (23 686), (1911)
  • III, Bärenkeller (7 314)
  • IV, Firnhaberau (5 375)
  • V, Hammerschmiede (6 727)
  • VI, Lechhausen (32 827), (1913)
  • VII, Kriegshafen (16 593), (1916)
  • VIII, Pfersee (23 316), (1911)
  • IX, Hochfeld (8 766)
  • X, Antonsviertel, (6 229)
  • XI, Spickel-Herrenbach (12 707)
  • XII, Hochzoll (20 379), (1913)
  • XIII, Haunstetten-Siebenbrunn (26 568), (1910 pour Siebenbrunn, 1972 pour Haunstetten)
  • XIV, Göggingen (17 741), (1972)
  • XV, Inningen (4 747), (1972)
  • XVI, Bergheim (2 677), (1972)
  • XVII, Universitätviertel, (11 035)

Démographie

Année Habitants
1500 30 000
1604 40 000
1635 16 432
1700 26 000
1806 28 534
1840 36 869
1871 51 220
1880 61 408
1890 75 629
1900 89 170
1910 102 487
1913 151 273[1]
1920 158 000
Année Habitants
1925 165 522
1933 176 575
1939 185 734
1945 146 416
1950 185 183
1961 208 659
1970 211 566
1972 257 029[2]
1987 242 812
1992 264 852
2000 254 982
2005 262 676
2009 263 646

À l'époque romaine, Augsbourg compte déjà 12 000 habitants et, à la fin du Moyen Âge, la ville atteint le chiffre de 30 000, ce qui en fait une des plus grandes villes du Saint Empire romain germanique avec Cologne et Prague.

Augsbourg souffre beaucoup des destructions de la Guerre de Trente Ans et perd durant cette période les deux-tiers de sa population pour abriter 16 000 personnes en 1635. L'accroissement de la population stagne tout au long des XVIIe et XVIIIe siècles.

Le XIXe siècle est par contre une période de croissance soutenue en raison de l'industrialisation de la cité. La population passe alors de 26 000 habitants en 1806 à 80 000 en 1895. La croissance d'Augsbourg s'accélère encore au début du XXe siècle et la ville atteint les 185 000 en 1939, à la veille de la seconde Guerre mondiale.

Les bombardements de la guerre provoquent une baisse de 20 % du nombre d'habitants et Augsbourg compte 146 000 habitants en 1945. Cependant, l'installation de nombreux réfugiés venus de Silésie, de Poméranie ou des Sudètes permet de retrouver les chiffres d'avant-guerre dès 1950.

Le maximum de population intra-muros est atteint en 1992 avec 264 852 habitants. Depuis cette date, la popuylation d'Augsbourg décline lentement au profit des municipalités avoisinantes. Augsbourg est aujourd'hui la 24e ville allemande.

L'agglmomération compte cependant quelque 500 000 habitants et la région de planification 830 000 personnes, ce qui en fait la troisième zone urbaine de Bavière.

Histoire

Hôtel de ville

Les origines de la ville sont une colonie romaine fondée par Drusus et Tibère, sous Auguste, vers 15 avant J.-C., d'où son nom romain, Augusta Vindelicorum. La ville figure parmi les villes les plus anciennes d'Allemagne avec Trèves et Cologne. Au débouché de vallées alpines constituant des points de communication importants vers l'Italie, elle devait servir de point de contact facile entre le cœur de l'Empire et la Germanie nouvellement conquise ; une véritable ville commerciale d'importance se développe autour de cette colonie ; elle est également le siège de la province romaine de Rhétie. La continuité urbaine après la chute de l'Empire romain reste floue : on sait que se développe au Ve siècle un pèlerinage autour du tombeau de sainte Afra, martyre qui incarne la christianisation de la ville, à 1,5 km au sud de la ville romaine, mais le sort de cette dernière est mal connue. Une question très discutée par les historiens : on ne parvient à la certitude que pour le VIIIe siècle avec Simpert, qui aurait été un proche de la famille carolingienne. À la chute de l'Empire carolingien, ce sont les évêques qui exercent le pouvoir temporel dans la ville et les sources sur la ville aux IXe et Xe siècles sont essentiellement les vies de ces évêques. Le plus marquant de ces évêques est Ulrich, canonisé en 983 (première bulle papale de canonisation de l'Histoire) : on lui attribue un grand nombre de réalisations dans la ville, fondations de communautés religieuses, construction d'églises et de fortifications... Près d'Augsbourg, sur la plaine du Lechfeld, se tient en 955 une grande bataille contre les Hongrois, battus par les troupes du roi Otton dans lesquelles figure l'évêque Ulrich, proche conseiller du souverain.

Le XIe siècle est une période plus difficile pour la ville, enjeu plus qu'acteur dans les rivalités entre grandes familles aristocratiques qui se disputent l'Empire : la domination politique de l'évêque dans la ville n'est pas amoindrie, mais la ville est ravagée plusieurs fois par la guerre.

Jusqu'à cette époque, Augsbourg est essentiellement une civitas, siège du pouvoir temporel et spirituel de l'évêque, sans constituer un grand centre de peuplement. Elle participe pleinement au XIIe siècle de l'essor urbain qui caractérise tout l'Occident : une première implantation marchande située immédiatement au sud de la civitas, au lieu-dit Perlach, voit le jour au XIIe siècle.

Reconnue ville libre d'Empire en 1276, elle conserva ce titre jusqu'en 1806, époque à laquelle elle fut médiatisée et donnée à la Bavière. Ce statut lui confère une importante autonomie à partir de la fin du Moyen Âge.

L'université de la ville n'a été fondée qu'en 1970. Elle a été construite sur un ancien terrain d'aviation au Sud de la ville, et le campus qui l'abrite a été construit en parallèle avec un nouveau quartier de la ville (Univiertel).

Augsbourg est célèbre dans l'histoire par :

Entre 1077 et 1582 y furent tenues plusieurs diètes d'Empire.

Durant le XVe et XVIe siècle, la ville devient une sorte de capitale financière et culturelle, les banquiers Fugger et Welser aidant notamment Charles Quint dans le financement de sa politique. Plusieurs artistes majeurs y travaillèrent : Hans Holbein l'ancien et son fils, Hans Burgkmair[3]...

L'évêché d'Augsbourg était aussi, sous le saint Empire, un État d'Empire, qui faisait partie du cercle de Souabe et comprenait, outre Augsbourg, Dillingen et Füssen. L'évêque résidait depuis le XVIe siècle à Dillingen.

Économie

Depuis le développement de l'industrie textile à la fin du XVIIIe siècle, Augsbourg est une ville industrielle. L'un des principaux employeurs est le groupe MAN AG. Augsbourg possède un aéroport (code AITA : AGB).

Religion

La population catholique, ensuite appartenu au diocèse d'Augsbourg, faisait partie de province ecclésiastique de Mayence. Après le passage de la ville à la Bavière, il est resté dans un premier temps à l'ancienne affectation 1821.

Politique

Curiosités

  • Maisons natales de Leopold Mozart et de Bertolt Brecht
  • Fuggerei
  • Cathédrale Sainte-Marie, vaste édifice roman, fondée au IXe siècle, pourvue de deux chœurs, le chœur occidental roman et le chœur oriental gothique (XIVe siècle)
  • Basilique Saint-Ulrich (début du XVIe siècle), construite par Burckhardt Engelberg
  • Wassertürme: tours (XVe-XVIIIe siècles) utilisées comme châteaux d'eau
  • Restes de la fortification médiévale, avec bastions ajoutés au XVIe siècle

La ville est également très connue en Allemagne pour la Augsburger Puppenkiste, théâtre de marionnettes fondé en 1948 par l'acteur Walter Oehmichen, dont plusieurs spectacles ont été filmés par la télévision bavaroise et édités depuis en DVD.

  • L'Hôtel de Ville bâti par Elias Holl, qui contient la célèbre salle Dorée, avec ses murs et plafonds recouverts d'or, de peintures et de sculptures représentant d'un côté les Empereurs romains chrétiens et de l'autre les Empereurs romains non-chrétiens. La Salle dorée est aussi connue pour sa grande superficie, occupant le tiers du bâtiment.

Personnages célèbres

À Augsbourg sont nés :

Ont vécu à Augsbourg :

Jumelages

Industrie

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références

  1. Première vague d'incorporations de communes.
  2. Deuxième vague d'incorporation de communes.
  3. Renouard de Bussière S, Le rayonnement d'Ausbourg, Dossier de l'art N) 148, janvier 2008, p 66-67

Liens internes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Augsbourg de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • AUGSBOURG — Fondée en AUGSBOURG 15 par Drusus, sous le nom de Colonia Augusta Vindelicorum, «la plus brillante colonie de la province de Rhétie» (Tacite), Augsbourg est un centre militaire et commercial important sur la via Claudia. Ville épiscopale, vers… …   Encyclopédie Universelle

  • augsbourg — AUGSBOURG, ou AUGUSTE. riche et puissante ville en Allemaigne, Augusta, Augusta Vindelicorum. Augsbourg, quasi Augusti burgus …   Thresor de la langue françoyse

  • Augsbourg (race de poule) — Pour les articles homonymes, voir Augsbourg. Articles principaux : Gallus gallus domesticus et Liste des races de poules. L Augsbourg est une race de poule domestique. Sommaire 1 Description …   Wikipédia en Français

  • AUGSBOURG (CATHÉDRALE D’) — AUGSBOURG CATHÉDRALE D’ La fondation de l’évêché d’Augsbourg remonte au haut Moyen Âge. L’édifice actuel comporte des parties ottoniennes, appartenant à la construction de 994 1006, et des parties romanes, datant de 1068. C’était alors une… …   Encyclopédie Universelle

  • Augsbourg (arrondissement) — Arrondissement d Augsbourg Arrondissement d Augsbourg Landkreis Augsburg …   Wikipédia en Français

  • Augsbourg EV — Panther d Augsbourg Panther d Augsbourg …   Wikipédia en Français

  • Hôtel de ville d'Augsbourg — Augsbourg Pour les articles homonymes, voir Augsbourg (race de poule). Demande de traduction …   Wikipédia en Français

  • Diete d'Empire a Augsbourg — Diète d Empire à Augsbourg Les Diètes d Empire à Augsbourg sont des assemblées des divers chefs que comptait le Saint Empire Romain Germanique qui se sont tenues régulièrement à Augsbourg, ville de Bavière, entre 952 et 1582, et dont certaines… …   Wikipédia en Français

  • Diète D'Empire À Augsbourg — Les Diètes d Empire à Augsbourg sont des assemblées des divers chefs que comptait le Saint Empire Romain Germanique qui se sont tenues régulièrement à Augsbourg, ville de Bavière, entre 952 et 1582, et dont certaines furent d’une grande… …   Wikipédia en Français

  • Diète d'Augsbourg — Diète d Empire à Augsbourg Les Diètes d Empire à Augsbourg sont des assemblées des divers chefs que comptait le Saint Empire Romain Germanique qui se sont tenues régulièrement à Augsbourg, ville de Bavière, entre 952 et 1582, et dont certaines… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”