Diocese

Diocèse

Un diocèse est le nom d'une circonscription territoriale de l'Empire romain à partir de Dioclétien.

Ce mot a été adopté par les Églises chrétiennes (Église catholique romaine, Église orthodoxe, Église apostolique arménienne, Église copte) pour désigner le territoire canonique d'un évêché qui était initialement appelé paroisse. C'est le territoire placé sous la responsabilité d'un même siège épiscopal et d'un même évêque. Dans les Églises orthodoxes et les Églises catholiques de rite oriental, on utilise parfois le mot éparchie qui n'est pas vraiment équivalent du mot diocèse parce qu'il a acquis, en Grèce notamment, une connotation plutôt civile et politique.

Dans les Gaule, on trouve les premiers évêques au chef-lieu des anciennes cités gauloises, devenues circonscriptions romaines, puis laissées en déshérences au Bas-Empire[1], qui resteront le territoire presque inchangés des diocèses jusqu'à la départementalisation à l'époque de la Révolution, comme le montre par exemple l'histoire des diocèses de Bretagne.

Le mot diocèse peut sembler reprendre un caractère profane et désigner simplement un territoire et l'ensemble de sa population, lorsqu'il comprend à la fois des chrétiens et des non-chrétiens. En fait, les évêques avaient aussi la juridiction spirituelle des communautés non chrétiennes qui avaient le droit de résider et de pratiquer leur propre religion dans leur ville, comme ce fut le cas des communautés juives qui relevaient d'une chambre spécialisée de l'Official pour juger en appel du tribunal israélite, des questions matrimoniales ou autres[2].

Sommaire

Un sens premier : circonscription de l'Empire romain

  • Le dioecesis (ou diœcesis, pluriel ou collectif), dans l'Empire romain tardif (à partir de la Tétrarchie fondée par Dioclétien) est une circonscription administrative regroupant plusieurs provinces et sous la responsabilité d'un vicaire, représentant civil de l'empereur ; le diocèse à son tour se décomposait en provinces. Le diocèse était régi par un vicaire du préfet.

Un sens second dans les Églises : de la période apostolique à 1983

  • Dans les Églises chrétiennes, le mot signifie : territoire sur lequel s'exerce l'autorité d'un siège épiscopal c'est à dire d'un évêché.


Les apôtres n'ont pas fondé de diocèse. Ils ont fondé des Églises, c'est-à-dire des paroisses, en rassemblant des néophytes et en les plaçant sous la responsabilité d'un évêque pourvu de la succession apostolique auquel ils avaient imposé les mains.

C'est le Ier concile de Nicée (Ier concile œcuménique) qui a confirmé en 325 ce principe territorial que les apôtres avaient établi durant leurs travaux évangéliques.

Un sens troisième : dans l'Église catholique romaine depuis Vatican II et surtout 1983

  • Le mot est investit du sens du mot évêché qu'il éclipse. Mais cette modification de sens ne s'applique pas à toutes les autres Églises.


Dans l'Église catholique romaine, le diocèse est désormais défini comme une Église particulière, placée sous l'autorité d'un évêque. Un diocèse regroupe plusieurs paroisses territoriales. Il existe cependant des régions qu'on disait Pays de nul diocèse parce que les paroisses n'y reconnaissaient aucun évêque[3]. Plusieurs diocèses forment une province ecclésiastique ou encore une province métropolitaine, sous l'autorité d'un archevêque.

Selon le Code de droit canonique de 1983, qui reprend les termes du concile Vatican II, le diocèse est « la portion du peuple de Dieu confiée à un évêque pour qu'il en soit, avec la coopération du presbytérium, le pasteur… ». La conférence épiscopale précise dans son glossaire : "Diocèse. Peuple chrétien confié à un évêque. Par extension, le territoire correspondant. Le diocèse porte le nom de la ville où réside l'évêque et où se trouve la cathédrale." [4].

La signification de cette évolution de sens

Attention donc : Évêché et diocèse ne sont pas synonymes dans les églises épiscopaliennes .

Le mot « évêché » peut désigner :

  • soit une Église, communauté eucharistique en un lieu donné autour de l'évêque (ex: « l'ange de l'Église de Smyrne »)
  • soit l'institution ou personnalité juridique administrée par le chapitre (ex: « cette terre appartient à l'évêché »)
  • soit la résidence de l'évêque, le bâtiment (ex: « l'évêché roman d'Angers »)
  • soit la ville où il réside (ex: « Dijon fut érigée en évêché ».)
  • soit éventuellement le territoire plus justement dénommé le diocèse[5]. Cette acception du mot «évêché» correspond également aux principautés ecclésiastiques du Saint-Empire romain germanique. Il s'agissait de l'aspect politique et temporel de la gestion de territoires. Ainsi, des princes laïques voire protestants ont pu administrer des évêchés (sans pour autant prendre possession du siège épiscopal correspondant).

Le mot diocèse ne désigne, en principe, qu'un territoire et sa population : et on dira «L'évêque entretient de bonnes relations avec les communautés juive et musulmane de son diocèse», "Saint Martin fonda des paroisses rurales à la périphérie du diocèse de Tours». En fait, dans l'Église catholique romaine, le mot diocèse est depuis très longtemps utilisé pour désigner aussi le siège épiscopal, les églises qui en dépendent, leurs clergés et leurs fidèles[6].

Dans l'Église orthodoxe

Dans l'Église orthodoxe, le diocèse n'est pas une Église. [réf. nécessaire] C'est le territoire avec sa population sur lequel l'évêque du lieu est le seul au nom duquel sont célébrés les offices liturgiques, dispensés les sacrements et assurés les enseignements de l'Église.

Dans les Églises presbytériennes

Dans les Églises presbytériennes où l'évêque n'est pas nécessaire comme fondement et garant de la communauté eucharistique, les chrétiens baptisés d'un territoire donnés, pourvu qu'ils soient organisés, constituent d'emblée une Église.

Notes et références

  1. Voir l'Histoire des Francs, Grégoire de Tours, ou les Lettres de Sidoine Apollinaire
  2. Le jugement de l'official était lui-même sous appel du Parlement dont les archives contienent un volumineux contentieux d'annulation de mariages ou de répudiations
  3. Collection de décision nouvelles de la jurisprudence, Jean-Baptiste Denizart, 9ème édition, tome II, p. 105, V° "Diocèse". Il y avait des paroisses de nul diocèse dans le Morbihan; ses recteurs et ses paroissiens relevaient de la juridiction de l'Abbé de Quimperlé.
  4. Définition du terme diocèse
  5. Selon la 4ème édition du Dictionnaire de l'Académie (1768) : "Évêche : L'étendue, le district d'un diocèse sujet à un évêque. Le terme évêché renferme aussi quelquefois les archevêchés. Se dit aussi de la dignité épiscopale. (Prétendre à l'évêché, aspirer à l'évêché) Dans cette acception, on dit qu'une ville a été érigée en évêché, pour dire qu'on y a établi un nouveau siège épiscopal. Et on appelle évêché toute ville où il y a un siège épiscopal. Il signifie aussi le palais ou la demeure de l'évêque (il est logé à l'évêché, on rebâtit l'évêché)
  6. "Évêque. On nomme évêque, un prélat de premier ordre qui est chargé en particulier de la conduite d'un diocèse pour le spirituel. Dictionnaire de la jurisprudence civile et canonique, Jean-Baptise Denizart, 1775, tome II, page 262, V° Évêque.

Voir aussi

Liens connexes

Lien externe

  • Portail du Vatican Portail du Vatican
  • Portail du catholicisme Portail du catholicisme
Ce document provient de « Dioc%C3%A8se ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Diocese de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Diocese — • The territory or churches subject to the jurisdiction of a bishop Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Diocese     Diocese     † …   Catholic encyclopedia

  • DIOCÈSE — Le diocèse est le type de l’Église particulière, portion du peuple de Dieu confiée à un évêque, qui en est le pasteur propre assisté de son presbyterium. Appelé d’abord paroisse (paroikia ), il prit le nom de diocèse (du grec dioikisis ) vers le… …   Encyclopédie Universelle

  • diocèse — DIOCÈSE. s. m. Certaine étendue de pays sous la Juridiction d un Évêque. Grand Diocèse. Diocèse de Paris. Faire la visite de son Diocèse. Diocèse bien réglé. Il y a tant de Paroisses dans ce Diocèse …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • diocese — DIOCESE. s. m. Certaine estenduë de pays sous la Jurisdiction d un Evesque. Grand Diocese, Diocese de Paris, de Roüen. il a esté renvoyé à son Diocese. faire la visite de son Diocese …   Dictionnaire de l'Académie française

  • diocese — early 14c., from O.Fr. diocese (13c., Mod.Fr. diocèse), from L.L. diocesis a governor s jurisdiction, later, a bishop s jurisdiction, from Gk. dioikesis government, administration; province, originally economy, housekeeping, from dioikein control …   Etymology dictionary

  • Diocese — Di o*cese, n.; pl. {Dioceses}. [OE. diocise, OF. diocise, F. dioc[ e]se, L. dioecesis, fr. Gr. ? housekeeping, administration, a province, a diocese, fr. ? to keep house, manage; dia through + ? to manage a household, ? a house. See {Economy}.]… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • diocese — ► NOUN (pl. dioceses) ▪ a district under the pastoral care of a bishop in the Christian Church. DERIVATIVES diocesan adjective . ORIGIN Latin dioecesis governor s jurisdiction, diocese , from Greek dioikein keep house, administer …   English terms dictionary

  • diocese — [dī′ə sis, dī′əsēz΄] n. [ME & OFr diocise < L diocesis, district, government (in LL(Ec), diocese) < Gr dioikēsis, administration < dioikein, to keep house < dia , through + oikos, a house: see ECO ] the district under a bishop s… …   English World dictionary

  • Diöcese — Diöcese, griech. deutsch, Haushaltung, nannte man bei der Reichseintheilung Konstantins d. Gr. jeden der 13 Bezirke der Staatsverwaltung, in welche die 4 Präfekturen des röm. Reiches weiter eingetheilt wurden. Jede D. zerfiel wieder in Provinzen …   Herders Conversations-Lexikon

  • diocese — index region Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”