Archeveque

Archevêque

Christianisme
Religions abrahamiques (arbre)
Judaïsme · Christianisme · Islam
Courants

Arbre du christianisme
Grandes confessions :
Catholicisme · Orthodoxie · Protestantisme

Fondements religieux
Théologie chrétienne
Pratiques
Spécificités
Constructions religieuses

Baptistère · Basilique · Cathédrale · Chapelle · Collégiale · Église · Monastère · Temple

Symboles

Chrisme · Croix chrétiennes · Deo optimo maximo · Ichtus · Rose de Luther

Voir aussi
  • Catégories : Christianisme · Branche du christianisme
  • Portails : Religions et croyances · Christianisme
 Cette boîte : voir • disc. • mod. 

Un archevêque est un ministre religieux ordonné appartenant à l'ordre épiscopal, mais bénéficiant d'une primauté d'honneur sur les évêques suffragants. Il est à la tête d'une province ecclésiastique.

Sommaire

Dans l'Église catholique

L'archevêque est un prélat qui bénéficie, en vertu d'anciens privilèges attachés à son diocèse ou d'une décision pontificale, d'une dignité supérieure à celle d'un simple évêque. La grande majorité des archevêques catholiques sont aussi métropolitains, c'est-à-dire à la tête d'une province ecclésiastique.

L'archevêque détient, d'une part la juridiction spirituelle sur son diocèse que l'on appelle ainsi un archidiocèse, et d'autre part, un certain droit de regard sur les évêques de sa province. Son rôle est essentiellement d'organiser la coopération entre les diocèses, mais il n'a pas d'autorité à proprement parler sur les diocèses de sa province autres que le sien (appelés diocèses suffragants). S'il est métropolitain, son insigne propre est le pallium, bande de laine blanche ornée de croix noires, qui lui est personnellement conférée par le pape.

Certains archevêques métropolitains jouissent également du titre de primat, qui leur garantit une juridiction théorique sur plusieurs provinces. En France, seuls les titres de Primat des Gaules et de Primat de Normandie, attribués respectivement aux archevêques de Lyon et de Rouen, ont gardé des prérogatives honorifiques réelles. Les autres primaties provinciales ne sont plus portées depuis les années 1960-1970.

En outre, les archevêques gardent leur titre archiépiscopal toute leur vie, y compris lorsqu'ils sont transférés à des sièges n'ayant pas ce rang : ils ont alors le titre d'archevêque-évêque.

De même, certains évêques portent de manière exceptionnelle le titre d'archevêque-évêque sans jamais avoir été nommés à la tête d'un archidiocèse. Cette dignité leur est alors accordée à titre personnel par le pape en reconnaissance de leur contribution à la vie de l'Église : ce fut le cas notamment du cardinal Georges Grente, archevêque-évêque du Mans. Leur diocèse ne change alors pas de qualité, et leur successeur ne porte pas le titre d'archevêque.

En France

L'Église de France a subi en 2002 un redécoupage des provinces ecclésiastiques[1]. Ainsi, certains évêchés sont devenus les nouveaux archevêchés métropolitains (Clermont, par exemple). Mais les anciennes métropoles (Auch, Bourges, Cambrai et Sens, par exemple) ont gardé leur dignité archiépiscopale. Leur titulaire reste un archevêque (et non un évêque) mais n'étant plus métropolitain, il ne reçoit plus le pallium. L'archidiocèse devient alors suffragant du nouveau siège métropolitain.

La France, depuis 2002, compte 15 provinces et par là même 15 archevêques métropolitains :

  1. Besançon
  2. Bordeaux (ancienne primatie des Aquitaines)
  3. Clermont (nouvellement créé)
  4. Dijon (nouvellement créé)
  5. Lille (a remplacé le siège métropolitain de Cambrai le 29 mars 2008[2])
  6. Lyon (primatie des Gaules)
  7. Montpellier (nouvellement créé)
  8. Marseille
  9. Paris
  10. Poitiers (nouvellement créé)
  11. Reims (ancienne primatie de Gaule Belgique)
  12. Rennes
  13. Rouen (primatie de Normandie)
  14. Toulouse
  15. Tours

Dans l'Église anglicane

La communion anglicane compte 38 provinces ecclésiastiques, chacune avec un archevêque à sa tête. Les sièges les plus connus sont ceux de l'Église d'Angleterre, Cantorbéry (chef spirituel de l'Église d'Angleterre et de la communion anglicane) et York. Ces deux archevêques sont des « pairs spirituels » (spiritual peers) et donc membres de la chambre des Lords britannique.

Voir : la Liste des provinces ecclésiastiques anglicanes

Dans les églises luthériennes

Comme toutes les églises épiscopaliennes, les églises luthériennes connaissent et l'évêque et l'archevêque avec cette réserve que le luthéranisme doit y être majoritairement représenté. C'est le cas en Suède, en Autriche, en Finlande, en Lituanie et en Allemagne où le peuple luthérien est suffisamment nombreux pour connaître les deux niveaux hiérarchiques.

Un archevêque suédois célèbre : Lars Olof Jonathan Söderblom

Dans l'Église orthodoxe

Dans les Églises Orthodoxes, à l’origine, l'archevêque était l'évêque qui présidait les conciles de sa province, synonyme de métropolitain. Dans la pratique orthodoxe actuelle, le mot a plusieurs usages distincts :

  • 1. Usage grec : titre porté par un évêque qui est aussi primat (Chypre, Grèce, Crète). Les patriarches sont aussi appelés archevêques de la ville où est situé leur siège épiscopal, tandis que tous les autres évêques titulaires sont métropolites.
  • 2. Usage russe : titre porté par un évêque titulaire qui a reçu une distinction honorifique intermédiaire entre le rang des simples évêques et celui des métropolites.
  • 3. Usage roumain : il se conforme à la signification originelle du mot.

Voir aussi

Lien externe

Notes et références

  • Portail du christianisme Portail du christianisme
Ce document provient de « Archev%C3%AAque ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Archeveque de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ARCHEVÊQUE — Titre fréquemment donné dans les Églises chrétiennes à un évêque ayant sur les autres évêques d’une province une certaine juridiction, qu’il exerce en plus de son pouvoir diocésain, mais qui n’implique pas une supériorité d’ordre. L’archevêque… …   Encyclopédie Universelle

  • archevêque — ARCHEVÊQUE. s. m. Prélat métropolitain, qui a un certain nombre d Évêques pour Suffragans. Archevêque de Lyon. Archevêque de Reims. Archevêque de Paris. Cet Archevêque a tant de Suffragans. C est à l Archevêque d assembler le Concile de sa… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Archevêque — Un archevêque est un ministre religieux ordonné appartenant à l ordre épiscopal, mais bénéficiant d une primauté d honneur sur les évêques suffragants. Il est à la tête d une province ecclésiastique. Sommaire 1 Dans l Église catholique 1.1 En… …   Wikipédia en Français

  • ARCHEVÊQUE — s. m. Prélat métropolitain, qui a un certain nombre d évêques pour suffragants. Archevêque de Lyon. Archevêque de Reims. Archevêque de Paris. Cet archevêque a tant de suffragants …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ARCHEVÊQUE — n. m. Prélat métropolitain qui a un certain nombre d’évêques pour suffragants. Archevêque de Lyon, de Reims, de Paris. Cet archevêque a tant de suffragants …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • archevêque — (ar che vê k ) s. m. Prélat ayant un certain nombre d évêques pour suffragants.    Archevêque du sacré palais, un des titres de l archichapelain des rois de France et des empereurs d Allemagne. HISTORIQUE    XIe s. •   Li arcevesque averad de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Archeveque de Cantorbery — Archevêque de Cantorbéry L Archevêque de Cantorbéry (Archbishop of Canterbury) est, après le Gouverneur suprême de l Église d Angleterre (c est à dire le monarque), le chef de l Église d Angleterre et de la Communion anglicane. Il est le… …   Wikipédia en Français

  • Archevêque De Cantorbéry — L Archevêque de Cantorbéry (Archbishop of Canterbury) est, après le Gouverneur suprême de l Église d Angleterre (c est à dire le monarque), le chef de l Église d Angleterre et de la Communion anglicane. Il est le successeur de saint Augustin de… …   Wikipédia en Français

  • Archevêque de Canterbury — Archevêque de Cantorbéry L Archevêque de Cantorbéry (Archbishop of Canterbury) est, après le Gouverneur suprême de l Église d Angleterre (c est à dire le monarque), le chef de l Église d Angleterre et de la Communion anglicane. Il est le… …   Wikipédia en Français

  • Archevêque de cantorbéry — L Archevêque de Cantorbéry (Archbishop of Canterbury) est, après le Gouverneur suprême de l Église d Angleterre (c est à dire le monarque), le chef de l Église d Angleterre et de la Communion anglicane. Il est le successeur de saint Augustin de… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”