Bas-normand

Basse-Normandie

49°00′N 1°00′W / 49, -1

Basse-Normandie

Blason region fr Normandie.svg
Détail

Région Basse-Normandie (logo).svg
Détail

Langue
Langue(s) locale(s) Normand (langue d'oïl)[1]
Administration
Préfecture Caen
Départements Calvados (14)
Manche (50)
Orne (61)
Chefs Lieux Caen
Saint-Lô
Alençon
Arrondissements 11
Cantons 141
Communes 1 812
Conseil régional Conseil régional de Basse-Normandie
Président
Mandat
Laurent Beauvais (PS)
2004-2008
Préfet Christian Leyrit
Site internet http://www.cr-basse-normandie.fr/
Démographie
Population totale 1 456 793 hab. (2006)
Densité 83 hab./km²
Gentilé Bas-Normande, Bas-Normand
Géographie
Superficie 17 568 km²

Basse-Normandie map.png

La Basse-Normandie est une région de France, créée en 1956, qui regroupe trois départements : le Calvados, l'Orne et la Manche. Elle correspond à la partie occidentale de l'ancienne province de Normandie et d'une partie du Perche. La notion de Basse-Normandie est déjà une réalité au XVIe siècle, voire au XIVe siècle[2], sans couvrir précisément le même territoire.

Sommaire

Histoire

Article détaillé : Histoire de la Basse-Normandie.

Littérature

Racine situe sa pièce Les Plaideurs (1668) "dans une ville de Basse-Normandie"[3].

Administration et Politique

Article détaillé : Politique de la Basse-Normandie.

Circonscriptions législatives

La Basse-Normandie compte au total 14 circonscriptions (soit une moyenne de 103 500 hab. par circonscription).

Longtemps considérées comme conservatrices, les circonscriptions de Caen et Cherbourg ont pris une étiquette socialiste aux législatives de 2007, alors que toutes les circonscriptions bas-normandes étaient à droite avant cette date.

Mis à part les pôles urbains qui sont majoritairement à gauche, le reste de la Basse-Normandie reste relativement ancrée à droite.

Calvados

Manche

Orne

Circonscriptions de Basse-Normandie.JPG
Circonscription Département
Calvados Manche Orne
Première Philippe Duron Philippe Gosselin Yves Deniaud
Deuxième Laurence Dumont Guénhaël Huet Jean-Claude Lenoir
Troisième Claude Leteurtre Alain Cousin Sylvia Bassot
Quatrième Nicole Ameline Claude Gatignol
Cinquième Jean-Marc Lefranc Bernard Cazeneuve
Sixième Jean-Yves Cousin

Conseil régional

Conseil Régional Basse-Normandie.JPG


Le président du conseil régional est Laurent Beauvais (PS).

Il comporte 47 membres (22 pour le Calvados, 16 pour la Manche et 9 pour l'Orne) et siège dans les bâtiments conventuels de l'Abbaye aux Dames à Caen.

Départements

Code Département Préfecture Préfet Population Superficie Président du Conseil général Tendance politique
14 Calvados Caen Christian Leyrit 664 000 hab. 5 548 km2 Anne d'Ornano Divers droite
50 Manche Saint-Lô Jean Charbonniaud 489 500 hab. 5 938 km2 Jean-François Le Grand UMP
61 Orne Alençon Michel Lafon 292 337 hab. 6 103 km2 Alain Lambert UMP

Arrondissements

Arrondissements bas-normands2.JPG

La Basse-Normandie comporte 11 arrondissements.

Calvados

Manche

Orne

Géographie

Article détaillé : Géographie de la Basse-Normandie.

Carte routière de la région

La Basse-Normandie correspond à la partie occidentale de l'ancienne province de Normandie et à la partie nord de l'ancien Comté du Perche. Elle est bordée au nord et à l'ouest par la mer de la Manche, au nord-est par la région Haute-Normandie, au sud-est par la région Centre, au sud par la région Pays de la Loire et au sud-ouest, sur une petite portion, par la Bretagne.

Cinq ensembles assez distincts composent la région. D'abord, sur tout le flanc ouest, le Bocage normand. Au centre, de Caen jusqu'à Alençon, une grande plaine, la plaine de Normandie. Au nord-est, le Pays d'Auge. Au centre-est, le Pays d'Ouche ornais. Au sud-est, le Perche ornais.

On appelle Cotentin la presqu'île qui s'avance dans la mer de la Manche ainsi que les terres un peu plus en arrière, avec pour extrémité la pointe de Cherbourg.

Caen, située sur sa plaine, est arrosée par l'Orne qui se jette dans la Manche 10 km plus loin. Sur ces 10 km séparant Caen de la mer, l'Orne est canalisée (Canal de Caen à la mer).

Le point culminant de Basse-Normandie (même de l'ensemble du Grand Ouest) est le Signal d'Écouves (altitude : 417 m). Le Mont des Avaloirs, située à quelques kilomètres au sud-ouest, mais en Mayenne, culmine exactement à la même altitude. On dit parfois que les deux sommets sont frères jumeaux.

NB : Même si les deux sommets ont la même altitude, il est d'avantage d'usage de dire que c'est le Mont des Avaloirs qui est le point culminant du Grand Ouest.

Trois parcs naturels régionaux ont des terres bas-normandes :

Deux zones notables, dont une intégralement en Basse-Normandie, ont la particularité de présenter toutes les deux des reliefs engendrés par des cours d'eaux, offrant des paysages particulièrement préservés :

Ces régions plus ou moins montagneuses (collines de Normandie) se sont donc vues donner les surnoms de « Suisse » et de « Alpes ».

Transports

L'axe Cherbourg-OctevilleCaenParis est devenu l'« épine dorsale »[4] de la Basse-Normandie, tant ferroviaire (Trains Grandes lignes) que routière (A13/N13). Cette voie de communication principale relie les territoires les plus peuplés et économiquement les plus dynamiques (agglomération cherbourgeoise, région caennaise, pays d'Auge), au dépens d'un sud bas-normand plus rural. Cette structuration oriente dès lors la région davantage vers Paris et la basse Seine (Rouen et Le Havre) que vers les capitales du Grand Ouest (Rennes, Nantes)[4].

Autoroutes et voies rapides

Voies ferrées

Article détaillé : TER Basse-Normandie.

Voir aussi : Gares de Caen, de Cherbourg, de Lisieux, d'Argentan, d'Alençon, de Saint-Lô, de Coutances, d'Avranches, de Flers, de Trouville-Deauville, de l'Aigle et de Valognes.

Aéroports

L'aéroport de Caen-Carpiquet est le plus important de Normandie en termes de nombre de passagers. Des lignes régulières vers Lyon permettent des liaisons internationales.

Les aéroports de Deauville-Saint-Gatien et de Cherbourg-Maupertus assurent quelques liaisons avec l'Angleterre.

Ports maritimes

Les ports passagers de Caen-Ouistreham et de Cherbourg permettent de lier par ferry l'Angleterre et l'Irlande à la Normandie.

Les ports de Granville et de Carteret permettent la desserte des îles anglo-normandes (Jersey, Guernesey et Chausey).

Économie

Article détaillé : Économie de la Basse-Normandie.

La Basse-Normandie est :

  • la première région agricole notamment pour la production de beurre, de fromages frais et de fromages à pâte molle, la production de pommes à cidre et de produits cidricoles, la production de poireaux et navets,
  • la première région en nombre de chevaux, avec 12% du cheptel équin national,
  • la quatrième région pour l'industrie automobile

Spécialités régionales

Article détaillé : Cuisine normande.

La position géographique de la Normandie détermine sa cuisine qui bénéficie de ses fertiles terroirs lui fournissant à foison les produits agricoles tandis que la mer la pourvoit généreusement en poissons et crustacés divers.

La Normandie aime la bonne chère et sa cuisine se distingue essentiellement par sa production agricole et piscicole. Les produits laitiers y tiennent le haut du pavé : l’usage fait par les Normands du beurre et de la crème dans leur cuisine est quasi-légendaire.

Entrées et soupes

Viande, produits de la mer et charcuterie :

Fromages, beurres et crèmes :

Vache de race normande

Fruits et légumes :

La teurgoule, dessert traditionnel normand
Map aoccalvados.jpg

Boulangerie, pâtisserie et confiseries :

Boissons :

Démographie

Article détaillé : Démographie de la Basse-Normandie.

Culture

Article détaillé : Culture de la Basse-Normandie.

Religions

Pour l'Église catholique, la Basse-Normandie fait partie, avec la Haute-Normandie, de la province ecclésiastique de Rouen. Le territoire régional est divisé entre les diocèses de Bayeux-Lisieux, Coutances-Avranches et Séez.

Notes et références

  1. Langue régionale non reconnue par le SIL, mais classée langue sérieusement en danger par l'Unesco
  2. de Bouard, Michel, Histoire de la Normandie, Privat, 1970, p. 268-269
  3. Racine sur le site de la BNF
  4. a  et b Armand Frémont, Portrait de la France, villes et régions, Flammarion, 2001. pp 103-114

Voir aussi

Bibliographie

  • Michel de Boüard, Histoire de la Normandie, Privat, Toulouse, 2001 ; ISBN 2-7089-1707-2

Liens externes


  • Portail de la France Portail de la France
  • Portail de la Normandie Portail de la Normandie
Ce document provient de « Basse-Normandie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bas-normand de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bas — bas, basse 1. (bâ, bâ s ; l s se lie : un coeur bas et lâche, dites : bâ z et....) adj. 1°   Qui a peu de hauteur. Maison basse. Rives plus basses. Un siége bas. Le plafond est bas. La porte est basse. Cet animal est très bas sur ses jambes.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • bas — 1. bas, basse [ ba, bas ] adj., n. m. et adv. • déb. XIIe; bas lat. bassus I ♦ Dans l espace 1 ♦ Qui a peu de hauteur. Maison basse. Mur bas. Salle basse. Un appartement bas de plafond. Table basse. Voiture très basse. ⇒ surbaissé. Loc. Être bas… …   Encyclopédie Universelle

  • Normand — Cet article concerne la langue normande. Pour les Normands du Moyen Âge, voir Normands. Normand Nourmaund Parlée en France et dans les Îles Anglo Normandes Région Normandie …   Wikipédia en Français

  • Normand méridional — Le normand méridional est le normand parlé au sud de l’isoglosse appelée ligne Joret. Dans le normand méridional le c et le g du latin devant un a en début de syllabe se sont palatalisés, comme en français. On dit donc en normand méridional vache …   Wikipédia en Français

  • BAS — BASSE. adj. Qui a peu de hauteur, ou Qui est au dessous d un certain degré d élévation pris pour terme de comparaison. Un siége bas. Chaise basse. Table basse. Homme de basse stature. La forme de ce chapeau est trop basse. Maison basse. Porte… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Normand Baillargeon — (né en 1958) est professeur en sciences de l éducation à l Université du Québec à Montréal (UQAM), essayiste, sceptique, militant libertaire, chroniqueur et collaborateur de différentes revues alternatives. Depuis la rentrée 2011, il anime avec… …   Wikipédia en Français

  • Bas-mainiot — Mayennais Le mayennais, patois mayennais ou encore bas mainiot est une langue d oïl, parlée dans le département de la Mayenne. Mayennais Mayennais Parlée en France Région Mayenne Typologie SVO Classificat …   Wikipédia en Français

  • Bas-Maine — Le Bas Maine est la région ouest de l ancienne province du Maine. Maine Elle correspond au deux tiers nord du département de la Mayenne. La dénomination Bas et Haut est tardive, vraisemblablement à partir du XVIe siècle. Le Bas étant la partie… …   Wikipédia en Français

  • Franco-normand — Normand  Cet article concerne la langue normande. Pour les Normands du Moyen Âge, voir Normands. Normand normaund Parlée en France et dans les Îles Anglo Normandes Région Normandie …   Wikipédia en Français

  • Anglo-normand (langue) — Pour les articles homonymes, voir Anglo normand. L’anglo normand est une ancienne langue d oïl (ou dialecte) parlée au Moyen Âge en Angleterre à la Cour des rois et dans l’aristocratie anglo normande. La langue d oïl formant un ensemble de… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”