Rhone-Alpes

Rhône-Alpes

45°30′N 5°20′E / 45.5, 5.333

Rhône-Alpes

Région Rhône-Alpes (logo).svg
Langue
Langue(s) locale(s) Arpitan
Occitan
Administration
Préfecture Lyon
Départements Ain (01)
Ardèche(07)
Drôme (26)
Isère (38)
Loire (42)
Rhône (69)
Savoie (73)
Haute-Savoie (74)
Chefs Lieux Bourg-en-Bresse
Privas
Valence
Grenoble
Saint-Étienne
Lyon
Chambéry
Annecy
Arrondissements 25
Cantons 335
Communes 2 879
Conseil régional Conseil régional de Rhône-Alpes
Président
Mandat
Jean-Jack Queyranne (PS)
2004-2010
Préfet Jacques Gérault
Site internet http://www.rhonealpes.fr/
Démographie
Population totale 6 121 000 hab. (2007)
Densité 140 hab./km²
Gentilé Rhône-Alpine, Rhône-Alpin
Géographie
Superficie 43 698 km²

Rhône-Alpes map.png

Rhône-Alpes est une région française qui regroupe huit départements : l'Ain, l'Ardèche, la Drôme, l'Isère, la Loire, le Rhône, la Savoie et la Haute-Savoie. Son chef-lieu est Lyon, qui en est aussi sa plus grande ville. C'est la deuxième région de France en superficie (après Midi-Pyrénées), en économie et en population (après Île-de-France). Elle est aussi classée 6e région européenne.

Elle est limitrophe des régions françaises Provence-Alpes-Côte d'Azur, Languedoc-Roussillon, Auvergne, Bourgogne et Franche-Comté, des régions italiennes de Val d'Aoste et Piémont, ainsi que des cantons suisses de Vaud, du Valais et de Genève.

Schématiquement, la Région Rhône-Alpes représente le 1/10° de la France en termes économiques, démographiques et de superficie.

Sommaire

Métropoles

La Région Rhône-Alpes est la seule région française en compétition avec l'Île-de-France pour son attractivité et son poids économique ou démographique. Sa configuration géographique s'appuie sur le triangle Lyon-Grenoble-Saint-Étienne et sur le Sillon alpin, qui s'étend de Genève à Valence via Annecy, Chambéry et Grenoble. Ces deux ensembles forment deux métropoles européennes.

Ces quatre aires urbaines donnent un total d'environ 3 millions d'habitants.

Préfectures

Les préfectures de la région sont, par ordre décroissant de population :

Plus grandes villes

Le stade de Saint-Étienne, Geoffroy-Guichard
Le Kiosque Peynet sur le Champ de Mars à Valence.
Le château et les toits de la vieille ville de Chambéry
Le Palais de l'Isle à Annecy

Population dans la commune seule :

Autres villes

Toutefois, d'autres villes importantes interviennent dans le développement de la région :

Histoire

Plus de 30000 ans avant notre ère : les occupants de la grotte Chauvet (Ardèche) dessinent les premiers œuvres d'art connues de l'humanité. Avant l'arrivée des Romains, pas moins de 8 peuples gaulois se partagent le territoire de la future région Rhône-Alpes : les Helviens du côté méridional, les Allobroges en Dauphiné, les Ceutrons en Tarentaise, les Médulles en Maurienne, les Ambarres dans l'Ain, les Ségusiaves autour de Lyon et de Roanne et, de manière plus limitée, les Cavares et les Voconces installés surtout au sud de la région. Jusqu'à Philippe le Bel (début du xive siècle), le Rhône servit de limite entre le royaume de France et le Saint Empire romain germanique. Il faut attendre 1349 - les débuts de la guerre de Cent Ans - pour que le Dauphiné soit rattaché à la France. Puis en 1601, par le traité de Lyon, Henri IV annexe au royaume de France le Bugey et le pays de Gex. Puis c'est le tour de la principauté de Dombes en 1762. Notons qu'une partie de la Suisse devient française de 1610 à 1815 avec les départements du Léman (Canton de Genève) et du Simplon (Canton du Valais). Puis vint enfin le rattachement de la Savoie à la France en 1860. La province savoyarde se trouve alors partagée en deux départements : Savoie et Haute-Savoie. C'est à ce moment-là que sont fixées les limites actuelles des départements de Rhône-Alpes. La soierie lancée par François 1er (1536), relancée par Napoléon au milieu du XIXe siècle, essaime à travers tous les départements et crée la région avant qu'elle n'existe. La création de l'entité administrative un siècle plus tard (au début des années 1960) consacre cette cohérence en créant un ensemble régional regroupant les trois agglomérations qui en déterminent la puissance : Lyon, Saint-Étienne, Grenoble.

Administration

Article détaillé : Conseil régional de Rhône-Alpes.

Politique

Géographie

Géographie administrative

La région est scolairement divisée en deux académies : Lyon pour l'Ain, la Loire et le Rhône, et Grenoble pour l'Ardèche, la Drôme, l'Isère, la Savoie et la Haute-Savoie. Au sud, on trouve une enclave de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, dite enclave des papes, au sein de Rhône-Alpes (enclave du Vaucluse dans la Drôme).

La région est, pour l'ordre judiciaire, divisée en quatre ressorts de cours d'appel : Chambéry pour la Savoie et la Haute-Savoie, Grenoble pour la Drôme et l'Isère, Lyon pour l'Ain, la Loire et le Rhône, et enfin Nîmes pour l'Ardèche.

Sous-ensembles naturels

Rhône-Alpes s'étend du Massif Central à l'ouest jusqu'aux Alpes à l'est. Entre ces deux ensembles montagneux se trouve la vallée du Rhône.

Massif Central

À l'ouest, la région se compose de la partie orientale du Massif Central :

Le Massif central rhône-alpin culmine au mont Mézenc (altitude 1,753 mètres).

Vallées

Au centre, la région est traversée du nord au sud par les vallées de la Saône et du Rhône ainsi qu'à l'est par la vallée de l'Isère.

Jura

Au nord-est, la région s'étend le Jura. Du nord vers le sud, les plis méridionaux du Jura laissent place aux Alpes du nord. Le point culminant du Jura se trouve, en Rhône-Alpes, au Crêt de la Neige (altitude 1,718 mètres).

Alpes

À l'est, la région s'étend sur les Alpes avec des régions de haute montagne. Les Alpes dauphinoises et savoyardes sont fortement marquées par les dernières glaciations (larges vallées de l'Isère et de la Maurienne / Môrièna, et ses lacs). Les Alpes sont facilement pénétrables grâce au sillon alpin, qui comprend les cluses de Grenoble et Chambéry, ainsi que le Grésivaudan et la combe de Savoie. En Isère, la chaîne de Belledonne (altitude 3,480 mètres) longe le Grésivaudan et les massifs du Pelvoux et des Écrins (altitude 4,102 mètres) forment la frontière de l'Isère avec les Hautes-Alpes. Le point culminant des Alpes se trouve, en Rhône-Alpes, au Mont-Blanc (altitude 4,808 mètres, le plus haut sommet d'Europe). Les grands glaciers comme celui du Montenvers (Mer de Glace), des Bossons, ou de l'Argentière se réduisent fortement en raison du réchauffement climatique.

Vercors

Cet important massif, haut lieu de la résistance française, chevauche la partie Est de la Drôme et la partie Sud-Ouest de l'Isère en constituant les Préalpes. Il comporte des cols comme celui du Rousset, des vallées très étroites comme les Grands Goulets et de nombreuses grottes comme celles des grottes de Choranche. Le point culminant du Vercors se trouve, en Rhône-Alpes, au Grand Veymont (altitude 2,341 mètres). Un autre de ses sommets connus est le Mont-Aiguille (altitude 2,086 mètres) près de Clelles en Isère.

Lacs

La région contient les plus grandes étendues d'eau douce de France :

  • Lac de Nantua (Ain), avec plages
  • Lac de Barterand (Ain), avec plage
  • Lac de Laffrey (Isère), avec plages et pédalos
  • Lac de Paladru (Isère), avec plages et pédalos
  • Lac de Miribel Jonage (Rhône - Ain), avec plages, animations nautique
  • Lac du Monteynard (Isère), avec plages et promenades en bateau
  • Lac du Bois Français (Isère), avec plage
  • Lac d'Aiguebelette (Savoie), avec plages
  • Lac du Bourget (Savoie), avec plages et promenades en bateau, centre nautique à Aix-les-Bains
  • Lac de Saint-André (Savoie), avec plage
  • Lac d'Annecy (Haute-Savoie), avec plages et promenades en bateau, centres nautiques à Annecy et quelques autres communes situées sur les rives du lac
  • Lac Léman (Haute-Savoie) sur sa partie française limitrophe de la Suisse, dans la partie sud du lac, avec plages et promenades en bateau, centres nautiques à Thonon-les-Bains, à Evian-les-Bains et quelques autres communes situées sur les rives du lac.

Classement des chef-lieux par leur altitude moyenne

La région Rhône-Alpes étant essentiellement une région montagneuse, ses villes sont situées en moyenne altitude.

  1. Saint-Étienne, la deuxième plus grande ville d'altitude d'Europe avec 750 m en moyenne (l'Hôtel de Ville est à 515 m, point culminant de 1 117 m quartier de Rochetaillée)
  2. Annecy 448 m (point culminant de 926 m)
  3. Privas 390 m (point culminant de 750 m)
  4. Chambéry 270 m (point culminant de 560 m)
  5. Bourg-en-Bresse 239 m (point culminant de 273 m)
  6. Grenoble 213 m (point culminant de 475 m au Fort de la Bastille)
  7. Lyon 186 m avec 2 collines : Fourvière (point culminant de 320 m à l'antenne) et la Croix-Rousse
  8. Valence 139 m (point culminant de 191 m)

L'altitude globalement plus élevée des villes du Massif Central (Saint-Étienne et Privas) que celles des Alpes (Grenoble, Annecy, Chambéry) peut paraître à première vue paradoxale étant donné que les Alpes sont plus élevées que le Massif Central. Cela tient au fait que les Alpes rhônalpines sont largement aérées de profondes et larges vallées (Grésivaudan, Combe de Savoie), alors que le Massif Central dispose d'un relief difficilement pénétrable. Enfin, Valence et Lyon se trouvant dans la vallée du Rhône, sillon entre Alpes et Massif Central, bénéficient des altitudes les plus modestes.

Transports

Les Gratte-Ciel de Villeurbanne
Autoroutes rhônalpines

Ferroviaire

Article détaillé : TER Rhône-Alpes.

La région dispose d'un nombre de villes important desservies par le TGV.

  • La liaison TGV Paris-Grenoble dessert la gare et aéroport international de Lyon Saint-Exupéry.

Sur le plan des Trains Express Régionaux, les TER Rhône-Alpes desservent l'un des réseaux le plus dense de France. La Région Rhône-Alpes consacre une part très importante de son budget aux transports ferroviaires régionaux. C'est la seule Région de France où la part du budget ferroviaire est plus important que celui des routes. La Région investit notamment dans l'exploitation, la rénovation du matériel roulant et les infrastructures.

  • La ligne ferroviaire Lyon - Saint-Étienne, est une des lignes régionales de province en France les plus fréquentées. La liaison Mâcon-Lyon est également très fréquentée.
  • La ligne dite du Sillon alpin est une ligne à forte fréquentation reliant Valence, Valence TGV, Grenoble, Grenoble-Universités-Gières, Chambéry, Aix-les-Bains, Annecy et Genève. La Région Rhône-Alpes a engagé de 2007 à 2009 d'importants travaux de modernisation de l'axe dit du Sillon alpin sud entre Romans et Moirans (ligne Valence - Moirans) ainsi que Gières - Montmélian (ligne Grenoble - Montmélian) avec remise à double voie de la section de ligne Romans - Moirans. Les travaux d'électrification intégrale sont prévus de 2010 à 1013 sur Valence - Grenoble - Montmélian. À Valence-TGV, une bretelle de raccordement direct de la ligne classique à la ligne TGV sera construite d'ici 2013. C'est le plus gros chantier réalisé ces dernières années sur une ligne ferroviaire classique en France.
  • Ponctuellement la gare de Bourg-Saint-Maurice devient l'une des gares les plus fréquentées de Rhône-Alpes. Pendant les week-ends des vacances d'hiver, des TGV venant de Paris ou de Bruxelles desservent la gare.
  • Un projet est devenu réalité à Grenoble. Il a consisté à densifier le réseau ferré, afin d'y faire circuler des trains de banlieue avec des rames à 2 niveaux (Z 24500),toutes les 20 minutes du lundi au vendredi, entre Rives et Grenoble-Universités-Gières (2000 voyageurs jours en 2008) via Voiron - Moirans - Voreppe - Grenoble et Echirolles (1600 voyageurs jours en 2008). Cette desserte est prévue d'être prolongée d'ici 2013 sur Lancey et Brignoud, cette dernière gare étanta aménagée avec une voie supplémentaire.

Enfin, Rhône-Alpes dispose de lignes ferroviaires touristiques circulant au cœur de paysages à intérêt particulier :

Routier

Le réseau autoroutier de Rhône-Alpes, carrefour européen, est le plus dense de province.

C'est aussi un des seuls en France à ne pas suivre le schéma "araignée" (axes centrés sur la capitale régionale et pas de communications entre les villes secondaires) mais à assurer un véritable quadrillage de la région, à l'exception de la Drôme et l'Ardèche, desservies uniquement par la vallée du Rhône. Il est connecté à deux réseaux étrangers, à savoir l'Italie et la Suisse. L'autoroute du soleil est l'une des plus fréquentée de France, située sur l'axe PLM (Paris-Lyon-Marseille). Celle-ci sera peut-être doublée à l'avenir par l'autoroute Grenoble - Gap - Marseille, ce qui permettrait de la désengorger. Si elle voit le jour, cette autoroute sera la plus haute de France.

Lyon, Grenoble, Saint-Étienne, Chambéry, Annecy et Valence sont reliées par un important réseau d'autoroutes.

Le plus important péage autoroutier d'Europe se situe à Villefranche-sur-Saône. [réf. nécessaire]

Lyon, Grenoble, Saint-Étienne et Valence sont entourées par des périphériques (partiels ou entiers).

Grâce aux profondes vallées de Rhône-Alpes (vallée du Rhône, Grésivaudan et Combe de Savoie notamment), les tunnels autoroutiers sont plutôt rares pour cette région montagneuse. On en dénombre toutefois plusieurs autour de Lyon (tunnel de Fourvière par exemple), autour de Chambéry (Tunnel du Chat), autour de Grenoble (Tunnel du Sinard) et sur l'autoroute A40 (Tunnel de Chamoise, de Saint-Germain et de Châtillon dans l'Ain, Tunnel du Vuache en Haute-Savoie)

Transports en commun

Les trois plus grandes villes de Rhône-Alpes Lyon, Grenoble et Saint-Étienne sont équipées en tramway et disposent d'un réseau de bus important. Lyon, la capitale régionale, bénéficie en plus de quatre lignes de métro. Lyon et Saint-Étienne ont conservé leurs lignes de trolleybus (seules villes en France avec Limoges) et enfin, Saint-Étienne est une des seules villes françaises (la seule dans la Région[1]) à avoir conservé son tramway (en service depuis 1881).

De nombreuses villes ont également leurs réseaux de bus (Valence [la CTAV], Chambéry [la STAC], Annecy [la SIBRA], Aix-les-Bains, Villefranche-sur-Saône, Roanne, Bourg-en-Bresse, Bourgoin, Voiron, Bellegarde-sur-Valserine, Oyonnax, Chamonix-Mont-Blanc, etc.). Il y a également des réseaux de cars départementaux et inter-départementaux.

En hiver, des lignes supplémentaires ouvrent pour relier les vallées aux stations de ski. C'est par exemple le cas depuis Grenoble pour Chamrousse et l'Alpe d'Huez.

Enfin, l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry est accessible en navette régulière depuis les grandes villes environnantes, à savoir Lyon, Saint-Étienne, Grenoble et Chambéry. Il y a également des liaisons entre Grenoble Saint-Geoirs et Grenoble ainsi qu'entre Saint-Étienne Bouthéon et Saint-Étienne.

La région Rhône-Alpes est en profonde mutation en ce qui concerne son réseau Ferroviaire et de nombreux projets sont en cours de développement à savoir le Réseau express de l'aire urbaine lyonnaise, Le Projet Ferroviaire de l'Est Lyonnais, le Tram-train de l'Ouest Lyonnais. La région est aujourd'hui soucieuse d'unifier les départements dans le domaine des transports comme on peut le remarquer depuis la création de Multitud'.

Aérien

Rhône-Alpes compte plusieurs aéroports dont de nombreuses lignes régulières et des vols saisonniers pour le ski.

Le plus grand aéroport de la région est celui de Lyon Saint-Exupéry (anciennement Satolas). Il est situé au cœur de la région, si bien que les principales villes régionales se trouvent à moins de 100 km de l'aéroport. Les deux principaux autres aéroports sont ceux de Grenoble et Chambéry. Ils sont gérés par la même société qui les exploite grâce à l'or blanc.

  • Lyon Saint-Exupéry : c'est l'aéroport de Rhône-Alpes qui compte le plus grand nombre de destinations (internationales) et qui accueille le plus grand nombre de passagers.
  • Grenoble-Isère et Chambéry-Savoie: il s'agit principalement de compagnies low cost. Le trafic est plus soutenu en hiver en raison de l'affluence des touristes vers les stations de ski, notamment en provenance de Grande-Bretagne, à noter que l'aéroport de Grenoble-Isère est devenu comme Lyon, un aéroport international.
  • Aéroport de Saint-Étienne - Bouthéon : suite à l'arrêt de la ligne Saint-Étienne-Paris, l'aéroport n'accueille plus de ligne régulière.
  • Aéroport d'Annecy - Meythet : Dessert uniquement Paris Orly. 4 vols aller/retour par jour vers Paris-Orly ouest en semaine, 1 vol par jour le week-end.
  • Le secteur français du l'aéroport international de Genève-Cointrin accessible depuis Ferney-Voltaire qui permet de desservir depuis la France toutes les destinations de l'aéroport de Genève

Économie

Article détaillé : Économie de Rhône-Alpes.
Siège social du groupe Casino à Saint-Étienne.

L'économie rhônalpine est une des plus dynamiques de France, dans de nombreux domaines.

  • L'agglomération lyonnaise (Lyon) héberge les Instituts Mérieux et Pasteur, les usines Irisbus, la pétrochimie, les canuts, etc.
  • L'agglomération grenobloise (Grenoble) héberge le Synchrothron européen, l'Institut de recherche franco-allemand Laue-Langevin, le centre européen Minatec, Innovallée, les usines Caterpillar, Hewlett Packard, Air Liquide, Ciments Vica, etc.
  • L'agglomération stéphanoise (Saint-Etienne) héberge le groupe Casino, des mutuelles d'assurances, etc.
  • Chambéry héberge l'usine Vétrotex (fibre de verre)
  • Annecy héberge des usines de mécanique de précision, appliquée aux industries automobile, aéronautique, nucléaire et biomédicale
  • Annonay héberge une importante usine Irisbus
  • Oyonnax est la capitale mondiale du plastique
  • Cluses est la capitale mondiale du décoltage
  • Montélimar est la capitale mondiale du nougat
  • Villefranche-sur-Saône accueillant le siège social de l'entreprise Blédina.

Démographie

Article détaillé : Démographie de Rhône-Alpes.
Vue partielle de Grenoble depuis la Bastille.

Rhône-Alpes est la deuxième région la plus peuplée de France, avec environ 6 millions d'habitants (6 121 000 habitants en 2007).

La population des départements est la suivante (2006):

  • Ain : 566 740 habitants
  • Ardèche : 306 185 habitants
  • Drôme : 468 608 habitants
  • Isère : 1 169 491 habitants
  • Loire : 741 269 habitants
  • Rhône : 1 669 655 habitants
  • Savoie : 403 090 habitants
  • Haute-Savoie : 696 255 habitants

Culture

Article détaillé : Culture de Rhône-Alpes.
  • Lyon : Opéra, théâtre, musées, etc.
  • Grenoble : Maison de la Culture, Théâtre municipal, Musée d'Art Moderne, Musée Dauphinois, etc.
  • Saint-Étienne : théâtre, musées, etc.
  • Vienne : théâtre romain, musée.

Sport

Les plus grands clubs de football de la région sont l'Olympique lyonnais, septuple champion de France, entraîné par Claude Puel, et l'Association Sportive de Saint-Étienne, dix fois champion de France. Grenoble est monté en Ligue 1 pour la saison 2008/2009 et s'y maintien pour 2009/2010.

La région compte de nombreux clubs de haut-niveau ; Bourgoin-Jallieu, Lyon ou Grenoble ou encore Oyonnax(USO) en rugby, Chambéry en handball, Grenoble, Chamonix, Villard-de-lans et Morzine en hockey. En basket, l'ASVEL et Roanne jouent en Pro A, et Bourg-en-Bresse, Saint-Étienne, Aix-les-Bains et Saint-Vallier en Pro B. Elle accueille également la majorité des installations de sports d'hiver françaises. La pratique du canoë-kayak est très importante dans cette région grâce à la multitude des lieux de pratique (descente de l'Ardèche, de l'Isère, etc.)

Tourisme

Le Pont d'Arc, porte d'entrée naturelle des gorges de l'Ardèche

Située entre Paris et la Côte d’Azur, aux frontières de la Suisse et de l’Italie, Rhône-Alpes se trouve au carrefour de l’Europe, avec ses deux aéroports internationaux, Lyon et Genève, une desserte par train réputée dense et un vaste réseau autoroutier.

Dotée de 8 parcs naturels et de sites uniques tels que le Mont-Blanc et les gorges de l'Ardèche, Rhône-Alpes offre des paysages très divers : montagnes, vignobles et douces vallées, champs de lavande et d’oliviers.

En Rhône-Alpes, l’eau se trouve sous toutes les formes : neige et glaciers, fleuve, rivières et lacs. Rhône-Alpes possède trois des cinq plus grands lacs de France (lac Léman, lac du Bourget et lac d'Annecy).

Tous les sports en plein air sont accessibles : la randonnée, le VTT, le parapente, le canoë, etc. Rhône-Alpes, seconde région golfique française avec plus de 60 parcours, possède également le plus grand domaine skiable du monde et a accueilli trois fois les jeux olympiques d’hiver.

Pour les amateurs d'arts et de culture :

Lyon (classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO), Valence, Grenoble, Chambéry, et Saint-Étienne.
Dans le Vercors, les grottes de Choranche se visitent (prendre un vêtement chaud pour la visite).

Le sanctuaire de Notre-Dame de La Salette (près de Corps, en Isère) est l'un des principaux centres de pèlerinage marial de France (fêtes les 15 août et 16 septembre de chaque année).

On peut y déguster de nombreuses spécialités à accompagnées d’un côtes-du-Rhône (ou d’un beaujolais), et la région compte nombreuses tables de renom (Les Frères Troisgros et Paul Bocuse en tête).

Voir aussi

Notes et références

  1. avec Lille/Roubaix/Tourcoing et Marseille

Liens externes

Commons-logo.svg

  • Portail de Rhône-Alpes Portail de Rhône-Alpes
  • Portail de la France Portail de la France
Ce document provient de « Rh%C3%B4ne-Alpes ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Rhone-Alpes de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Rhone alpes — Rhône Alpes 45°30′N 5°20′E / 45.5, 5.333 …   Wikipédia en Français

  • Rhône-alpes — 45°30′N 5°20′E / 45.5, 5.333 …   Wikipédia en Français

  • Rhône Alpes — 45°30′N 5°20′E / 45.5, 5.333 …   Wikipédia en Français

  • Rhone-Alpes — Rhône Alpes …   Deutsch Wikipedia

  • Rhône-Alpes — Rhône Alpes …   Deutsch Wikipedia

  • Rhône-Alpes — [rōn alp′, rōnälp′; ] Fr [ rōn ȧlp′] metropolitan region of SE France: 16,872 sq mi (43,698 sq km); pop. 5,351,000; chief city, Lyon * * * ▪ geographical area, France  région of France encompassing the southeastern départements of Loire, Rhône,… …   Universalium

  • Rhône-Alpes — région administrative française et rég. de la C.E. comprenant les dép. de l Ain, de l Ardèche, de la Drôme, de l Isère, de la Loire, du Rhône, de la Savoie et de la Haute Savoie; 43 738 km²; 5 446 004 hab.; ch. l. Lyon. Géogr. phys. et hum. Le N …   Encyclopédie Universelle

  • Rhône-Alpes —   [ro nalp], Region in Südfrankreich, umfasst die Départements Ain, Ardèche, Drôme, Isère, Loire, Rhône, Savoie und Haute Savoie, 43 698 km2, 5,64 Mio. Einwohner; Hauptstadt ist Lyon. Die Region hat Anteil an mehreren Großlandschaften: im Westen… …   Universal-Lexikon

  • Rhône-Alpes — [[t]roʊnˈalp[/t]] n. geg a metropolitan region in SE France. 5,354,000; 16,872 sq. mi. (43,698 sq. km) …   From formal English to slang

  • Rhône-Alpes — [rōn alp′, rōnälp′; ] Fr [ rōn ȧlp′] metropolitan region of SE France: 16,872 sq mi (43,698 sq km); pop. 5,351,000; chief city, Lyon …   English World dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”