Vienne (Isere)

Vienne (Isère)

Disambig colour.svg Homonymes de « Vienne » : (Autriche) - (Isère) - (département) - (rivière) - ...

Vienne

Vue sur la ville
Vue sur la ville

Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Rhône-Alpes
Département Isère (sous-préfecture)
Arrondissement Vienne (chef-lieu)
Canton Chef-lieu de 2 cantons
Code Insee abr. 38544
Code postal 38200
Maire
Mandat en cours
Jacques Remiller (UMP)
2008-2014
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Pays Viennois
Démographie
Population 30 092 hab. (2006)
Densité 1 329 hab./km²
Gentilé Viennois
Géographie
Coordonnées 45° 31′ 31″ Nord
       4° 52′ 33″ Est
/ 45.5253, 4.8758
Altitudes mini. 140 m — maxi. 404 m
Superficie 22,65 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Vienne est une commune française située dans le département de l'Isère et la région Rhône-Alpes. Ses habitants sont appelés les Viennois.

Blason de la ville de Vienne, peinture murale figurant dans la cour de l'Hôtel de Ville

Sommaire

Devise

Au Moyen Age et jusqu'en 1887, la devise de Vienne est « Vienna civitas sancta », Vienne, cité sainte, allusion à l'antiquité de la christianisation de la ville et à son rôle religieux (rang primatial des archevêques, nombreux établissements religieux et importances des reliques conservées dans la cité). La devise actuelle, « Vienna, urbs senatoria », Vienne, ville sénatoriale, apparaît officieusement dès le XVIe siècle, mais n'est adoptée officiellement qu'en 1887 sous l'impulsion du maire Camille Jouffray. Elle évoque l'histoire antique de la ville : elle a fourni des sénateurs au Sénat de Rome et l'activité de son sénat municipal est mentionnée jusqu'au VIIe siècle[1]. Ce changement de devise découle de la déchristianisation de la république.

Géographie

Vienne, ville gallo-romaine, classée Ville d'Art et d'Histoire, est située dans le département de l'Isère au bord du Rhône à 30 km au sud de Lyon. Elle s'étend sur la rive gauche (à l'est) du fleuve, en face de Saint-Romain-en-Gal et de Sainte-Colombe, au confluent du Rhône et de la Gère.

Histoire

Article détaillé : Histoire de Vienne.

Les premiers hommes semblent être apparus sur le site de Vienne à l'époque néolithique (3000-2500 av. J.-C. environ). Un premier habitat fut ainsi découvert au côteau Sainte-Hélène, dans le quartier d'Estressin. Un autre habitat datant vraisemblablement de la même période fut mis au jour dans le quartier des Charavel, non loin de là. L'âge du Bronze a lui aussi été témoin d'une forte activité humaine dans ce qui deviendra la ville de Vienne comme nous le montrent les très nombreux objets datant de cette époque découverts dans la région viennoise (épées et céramiques notamment).

Capitale du peuple allobroge autour du IIe siècle av. J.-C., elle fut promue dès -50, colonie latine par Jules César sous le nom de Colonia Julia Vienna . En -44, une révolte gauloise chassa ses premiers habitants qui fondèrent une autre colonie à proximité, à Lugdunum. Elle fut un centre important durant la période romaine, rivalisant avec sa voisine Lugdunum (Lyon), puis une ville importante de la chrétienté au Moyen Âge, avant de commencer à décliner. Un concile a eu lieu en 1311 et son évêque a porté le titre de Primat des Gaules jusqu'en 1802.

Elle profite au XIXe siècle de la révolution industrielle et devient une ville ouvrière, avec notamment de nombreuses usines de textile, qui accueillent après la première Guerre mondiale une forte communauté arménienne.

Après avoir souffert de la désindustrialisation depuis la fin des années 1950, Vienne est aujourd'hui une ville touristique à l'activité culturelle riche et variée. Vienne est surtout connue désormais pour son festival annuel de Jazz en juillet (Jazz à Vienne), créé en 1981 (en 1980, il n'y avait eu qu'une nuit du blues), qui se déroule notamment dans le cadre majestueux du théâtre antique.



Héraldique

Jusqu'en 1887, Vienne porte : d’or à un arbre arraché de sinople, chargé d'un calice et d'une hostie d'or, avec un écriteau d’argent voltigeant et brochant sur le tronc de l’arbre et portant ces trois mots Vienna civitas sancta. Cela signifie Vienne ville Sainte car beaucoup de martyrs sont issus de Vienne. En 1887, un délibération du conseil municipal supprime toute référence religieuse dans les armes de la ville qui deviennent : d’or à un arbre arraché de sinople avec un écriteau d’argent voltigeant et brochant sur le tronc de l’arbre et portant ces trois mots Vienna urbs senatoria . L'arbre serait le symbole des libertés accordées par l'archevêque Jean de Bernin (1217-1266) aux bourgeois de la ville : élection des consuls et perception de certains droits. Un orme sous lequel se trouvait une table ronde était un des lieux de rassemblement des consuls qui en auraient fait leur symbole et qui a donné son nom à l'actuelle place de la Table-Ronde. Le calice et l'hostie sont une trace de l'importance de la dévotion viennoise au Saint-Sacrement. Les premiers historiens de la ville considéraient en effet que la procession de la Fête-Dieu avait été instituée à Vienne lors du concile de 1311[1].

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
mars 2001 → en cours Jacques Remiller UDF puis UMP Cadre bancaire retraité
1971 mars 2001 Louis Mermaz PS Professeur agrégé d'histoire puis homme politique
1959 1971 Maurice Chapuis / Chirurgien
1945 1959 Lucien Hussel SFIO Homme politique
1931 1940 Lucien Hussel SFIO Employé de mairie à 17 ans, homme politique
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Cathédrale Saint-Maurice
Évolution démographique
(Source : Cassini[2] et INSEE[3])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
12 035 10 362 11 188 11 273 14 079 16 484 17 587 18 610 20 753
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
19 698 20 708 23 605 26 017 26 502 26 060 25 480 24 817 24 977
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
24 619 24 887 24 711 23 732 25 092 25 648 25 436 23 519 25 669
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 - -
26 977 29 057 27 830 28 294 29 449 29 975 30 092 - -

Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes


Personnages célèbres

  • Valentinien II (371-392), empereur romain mort à Vienne.
  • Gui de Bourgogne, archevêque de Vienne, (1050-1124), élu pape sous le nom de Calixte II en 1119.
  • Laurent Mourguet, créateur de Guignol, est mort à Vienne en 1844.
  • François Ponsard, (1814-1867), poète dramatique, élu à l'Académie française le 22 mars 1855. Une statue en son honneur s'élève d'ailleurs sur le boulevard Eugène Arnaud, devant la sous-préfecture.
  • Lucien Hussel, (1889-1967), maire (SFIO) de la ville entre les deux guerres mondiales (1931-1940) puis après la Libération (1944-1959), l'un des rares députés à avoir refusé de voter les pleins pouvoirs à Pétain en 1940.
  • Fernand Point, cuisinier, l'un des chefs français les plus reconnus dans les années 30. Son restaurant, La Pyramide, devient le point de passage obligé de toutes les personnalités nationales et internationales qui descendent la Vallée du Rhône. La Pyramide compte actuellement un jeune chef de réputation nationale, avec Patrick Henriroux.
  • Louis Mermaz, (1931-), maire (PS) de la ville de 1971 à 2001, actuellement sénateur. Ancien député, ancien président du conseil général de l'Isère, ancien président de l'Assemblée nationale, ancien ministre...
  • Monseigneur d'Aviau, archevêque de Vienne puis de Bordeaux.
  • Eve Angeli (de son vrai nom Vanessa Garcin), star de la chanson française, a vécu une partie de sa jeunesse dans la région viennoise.
  • Bernard Lesterlin (1949-), homme politique
  • André Gerin Député-maire de Vénissieux (Rhône)
  • Louis Alméras, général de division, (né à Vienne le 15 mars 1768 - mort à Bordeaux le 7 janvier 1828).
  • André François Bron de Bailly né Bron, à Vienne le 20 novembre 1757 - Mort à Batignolles-Monceau (actuel 17ème arondissement de Paris) le 18 mai 1847, Général de l'Empire à la brillante carrière. A été fait Baron par Napoléon en 1813. Pour la petite histoire, une erreur sur le nom s'est glissée au fil du temps. Le nom de naissance est Bron de Bally et non de Bailly. Un "i" futé a donc fait son apparition; sans explication pour l'instant...

Monuments et lieux touristiques

Château de La Batie (XIIIe)

Vienne est classée ville d'art et d'histoire.

Pipet
  • L'église de Saint-André-le-Haut, ancienne chapelle Saint-Louis du collège jésuite (aujourd'hui le collège Ponsard) - à noter que cette église ne prend la dénomination "Saint-André-le-Haut" qu'au XIXe siècle après la disparition du monastère éponyme.
  • L'abbaye féminine et l'ancienne église Saint-André-le-Haut (VIe ‑ XVIIIe siècle).
  • La chapelle Saint-Maxime
  • Le mont Pipet et la chapelle Notre-Dame de Pipet très beau point de vue sur la ville (voir photos dans la galerie)
  • Le Château de La Bâtie sur le mont Salomon (XIIIe siècle)
  • Le Théâtre municipal avec sa salle du XVIIIe siècle
  • La vieille ville avec ses maisons bourgeoises, sa maison romane, ses façades médiévales, de nombreuses portes anciennes et plusieurs cours à galerie du XVIe siècle.
  • La vallée de Gère, site de l'industrie drapière de la ville pendant le XIXe et une grande partie du XXe siècle

Enseignement

Économie

Vienne est le siège de la Chambre de commerce et d'industrie Nord-Isère. Elle gère le port fluvial commercial de Vienne Sud[7] ainsi que l'Aéroport de Vienne Reventin.

Sports

Vienne a été désignée comme la Ville la plus sportive de France en 1967.

  • Le CS Vienne Rugby a été sacré Champion de France de Rugby en 1937. Le Club Sportif de Vienne Rugby évolue actuellement (2008) en Championnat de France de Fédérale 2 (2° division amateurs)
  • Deux centres équestres : Le Couzon et Les Charmilles où se déroulent des CSO (concours de saut d'obstacle).

Évènements

  • le Rhône en fête : fête annuelle avec des manifestations sur le thème du Rhône : musique, chant choral et danses folkloriques.
  • Jazz à Vienne : festival annuel au début de l'été pendant deux semaines dans le théâtre romain. Festival qui regroupe des stars internationales du jazz. Il reste le plus grand festival de Jazz de France l'été au même titre que Montreux ou le North Sea Jazz Festival. Tous les soirs, des concerts ont lieu à cette occasion au théâtre antique, plus grand théâtre romain d'Europe. Pendant la journée, d'autres concerts (gratuits) ont lieu dans divers endroits du Pays Viennois, dont le jardin de Cybèle à Vienne.

Jumelages

Voir aussi

Articles connexes

Géographie

Histoire

Autre

Références

Liens externes

Commons-logo.svg

  • Portail de l’Isère Portail de l’Isère
  • Portail des communes de France Portail des communes de France
Ce document provient de « Vienne (Is%C3%A8re) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Vienne (Isere) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Vienne (Isère) — Vienne …   Wikipedia Español

  • Vienne (Isère) — Vienne …   Deutsch Wikipedia

  • Vienne (Isère) — Pour les articles homonymes, voir Vienne. 45° 31′ 31″ N 4° 52′ 33″ E …   Wikipédia en Français

  • Vienne, Isère — French commune nomcommune=Vienne department=Isère (Subprefecture) arrondissement=Vienne canton= Chief town of 2 cantons insee=38544 |cp=38200 gentilé=Viennois maire=Jacques Remiller |mandat= intercomm= Communauté d agglomération du Pays Viennois… …   Wikipedia

  • Gare de Vienne (Isère) — Vienne Façade du bâtiment voyageurs Localisation Pays …   Wikipédia en Français

  • Histoire de Vienne (Isère) —  Ne pas confondre avec l Histoire de Vienne (Autriche). Vienna est un mot celte qui signifie « bourgade au bord de l eau ». Hôtel de Ville …   Wikipédia en Français

  • Centre-ville de Vienne (Isère) — Administration Pays France Région Rhône Alpes …   Wikipédia en Français

  • Cirque Romain De Vienne (Isère) — Le Cirque romain de Vienne (Isère) a été construit à la fin du IIe siècle. Il est connu par des fouilles du XIXe siècle. Seul reste visible aujourd hui un vestige unique en son genre, couramment appelé Pyramide de Vienne, et localement… …   Wikipédia en Français

  • Cirque romain de Vienne (Isere) — Cirque romain de Vienne (Isère) Le Cirque romain de Vienne (Isère) a été construit à la fin du IIe siècle. Il est connu par des fouilles du XIXe siècle. Seul reste visible aujourd hui un vestige unique en son genre, couramment appelé… …   Wikipédia en Français

  • Cirque romain de Vienne (Isère) — Le Cirque romain de Vienne (Isère) a été construit à la fin du IIe siècle. Il est connu par des fouilles du XIXe siècle. Seul reste visible aujourd hui un vestige unique en son genre, couramment appelé Pyramide de Vienne, et localement… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”