Audi

48° 47′ 00″ N 11° 25′ 05″ E / 48.7833, 11.418

Audi
Logo d'Audi
Création 16 Juillet 1909
Dates clés 1964 1969 1985
Fondateurs August Horch
Personnages clés Rupert Stadler
Ferdinand Piëch
Forme juridique Société anonyme
Slogan « Vorsprung durch Technik (L'avance par la technologie) »
Siège social Drapeau d'Allemagne Ingolstadt (Allemagne)
Direction Rupert Stadler
Actionnaires Volkswagen
Activité Automobile
Produits Véhicules particuliers et sportifs
Société mère Volkswagen AG
Sociétés sœurs Lamborghini
Effectif 32 297 (en 2010)
Site web www.audi.com
Chiffre d’affaires en augmentation 35,441 Md (2010)[1]
+18.8%
Résultat net en augmentation 3,340 Md (2010)
+108.2%

Audi est un constructeur automobile allemand, filiale du groupe Volkswagen AG. Le nom officiel de l'entreprise est AUDI AG, et son siège social se situe à Ingolstadt en Bavière.

L'origine du nom est un jeu de mots entre Audi, impératif de audire : entendre, la traduction latine du nom du fondateur August Horch (impératif de horchen: écouter) qui ne pouvait utiliser à nouveau son nom, ayant déjà fondé précédemment, en 1899, la marque automobile Horch[2]. Audi fut par la suite associé à l'acronyme Auto Union Deutsche Industrie (traduction : Groupement de l'industrie automobile allemande).

Le 16 juillet 1909, August Horch a donné naissance à AUDI, le siège social se situe à Zwickau.

La marque est présente dans 100 pays de par le monde. AUDI AG possède deux filiales que sont « Automobili Lamborghini Holding S.p.A » (à Sant'Agata Bolognese - Italie) et « Quattro GmbH » (Neckarsulm - Allemagne).

En 2010, Audi a vendu 1 092 411 véhicules, soit une hausse de 15% par rapport à 2009, où la marque avait vendu 949 729 véhicules, soit, pour la première fois après 13 ans consécutives de hausse, une baisse des ventes.

Sommaire

Histoire

Succès automobile

Le modèle d'Audi de basse qualité de l'époque est la « 14/35 HP », produite de 1912 à 1921. Ce modèle qui dispose d'un excellent rapport poids/puissance connaît, dans sa version course, l'Alpensieger, de nombreux succès sportifs[3]. D'ailleurs, Audi et Mercedes sont les deux grandes équipes dans le sport automobile. La présence personnelle et constante de Horch permet à l'entreprise de se développer et de connaître une période de grands succès. Génie reconnu de la mécanique tout comme Ferdinand Porsche, Horch réussit à allier au succès technique de ses voitures, une participation assidue aux compétitions tant comme conducteur et entraîneur d'une équipe de pilotes dont font d'ailleurs partie ses propres ingénieurs[4]. Il unit à ces qualités celles de constructeur sérieux et d'excellent ingénieur, profitant largement à la réputation d'Audi. À un journaliste qui lui en fait la remarque, il répond : « Certainement, dommage cependant que je ne sois pas aussi doué pour les basses intrigues des conseils d'administration ».

De 1911 à 1914, la société Audi participe à la Coupe des Alpes, alors terrible course d'endurance de 2 400 km qu'elle remporte trois années de suite, en 1912, 1913 et 1914. Même le simple fait de ne pas avoir eu de pénalisations en 1911 fut ressenti comme une première victoire et donne à Audi son image de constructeur sportif.

Les années de relance qui suivent la Première Guerre mondiale poussent Horch à s'engager dans la voie de l'automobile utilitaire en introduisant dans sa gamme le modèle « G 8/22 HP », dont le projet fut étudié en 1914. Étant donné le succès mitigé que connaît la voiture, la société de Horch s'oriente à nouveau vers les voitures de luxe imposantes et chères. Cependant, le marché s'évanouit si bien que la dépression économique de 1929 plonge l'entreprise dans une série de problèmes financiers [4].

Auto Union

Article détaillé : Auto Union.
Logo de la firme Auto Union.

En 1928, Audi rencontre des difficultés financières et est repris par DKW, un ancien constructeur automobile allemand. Lors de la répartition des tâches, la production de modèles de prestige est dévolu d'emblée à la société Audi, dépositaire de cette tradition. Bien qu'étrange, la société Audi conserve son nom et n'appose pas la marque « DKW » sur les modèles produits. Comme beaucoup d'autres constructeurs allemands de l'époque, les productions et licences américaines s'immiscent chez DKW et Audi[4].

La marque fusionne, en 1932, avec deux autres firmes, Wanderer et Horch.

En 1932, afin de faire face à la Dépression et sous l'impulsion du gouvernement nazi qui désire restructurer complètement l'industrie automobile allemande[5], les quatre constructeurs automobiles Audi, DKW, Horch et Wanderer s'unissent sous le sigle des quatre anneaux métallisés entrecroisés pour former le consortium dénommé « Auto Union ». Le siège de cette union se situe alors à Chemnitz. Étant donné que le marché des voitures de luxe est déjà occupé par Mercedes-Benz, AustroDaimler et N-A-G-, Auto Union se met à produire des modèles de moyenne gamme[4].

Reprise

Publicité pour Audi sur les écrans de New York.

Après la Seconde Guerre mondiale, beaucoup d'employés des usines détruites à Zwickau déménagent vers Ingoldstadt pour reprendre la production, lieu où se situait déjà la production de DKW. En effet, Auto Union qui a participé à l'effort de guerre est démantelée par les Alliés, et la majeure partie des installations de l'entreprise est détruite[5]. Volkswagen achète l'usine d'Ingoldstadt en 1964, et ressuscite le nom d'Audi. Le logo d'Auto-Union comme nouvelle marque est néanmoins conservé.

Le succès de l'entreprise engendre la reprise de NSU par Audi en 1969 sous le nom d'Audi NSU, puis bien plus tard, de Lamborghini en 1998. La marque Audi est désormais connue pour ses modèles luxueux et sportifs, concurrents d'une marque de luxe depuis bien plus longtemps, à savoir Mercedes. C'est d'ailleurs en partie grâce à la technologie Quattro développée par Audi. En effet, en 1980, au Salon de Genève, Audi présente le coupé Quattro, première voiture de tourisme à transmission intégrale. Sous l'impulsion de Ferdinand Piëch, petit-fils de Ferdinand Porsche, Audi développe de nombreuses technologies de pointe. C'est également Ferdinand Piëch qui afficha l'ambition de concurrencer Mercedes et BMW [5]. Ce n'est qu'en 1985 que le nom est abrégé pour donner naissance à celui d'AUDI AG. En dessous des quatre anneaux, on voit alors apparaître, en 1995, le logo rouge actuel.

Identité visuelle (logo)

Modèles par chronologie

Entre parenthèses, la date de première mise en vente.

Modèles de 1910 à 1919

Modèles de 1920 à 1929

  • Audi Type S (1929)

Modèles de 1930 à 1939

  • Audi Type P (1931)
  • Audi Type T Dresden (1931)
  • Audi DKW F1 (1931)
  • Audi 920 (1938)

Modèles de 1950 à 1959

  • Audi Auto Union 1000 (1957)
  • NSU-Fiat Weindberger (1958)

Modèles de 1960 à 1969

  • Audi Super 75 (1968)
  • Audi 60 (1968)

Modèles de 1970 à 1979

  • Audi 100 Avant (1976)

Modèles de 1980 à 1989

Modèles de 1990 à 1999

Modèles actuels

Gamme A1

Gamme A3

Gamme A4

Gamme A5

Gamme A6

Gamme A7

Gamme A8

Gamme TT

Gamme Q3

Gamme Q5

Gamme Q7

Gamme R8

Développement Audi

Sport

Articles connexes : Joest Racing et Champion Racing.

Pour la saison 2005, Audi participe au championnat allemand de tourisme DTM ainsi qu'au championnat American Le Mans Series, et aux 24 Heures du Mans avec les équipes Joest Racing (Audi Sport Team Joest) et Champion Racing (Audi Sport North America) que la marque remporta en 2000, 2001, 2002, 2004 et 2005 avec l'Audi R8 FSI, puis en 2006, 2007 et 2008 avec la R10, propulsée par un moteur V12 TDI, et en 2010 avec un triplé historique de l'Audi R15 Plus, propulsée par un moteur V10 TDI, dont la vocation est de vanter les mérites des moteurs diesels qui font 75 % du chiffre d'affaires de la marque. On peut également attribuer la victoire en 2003 remportée par la Bentley Speed 8, équipée du V8 conçu par Audi.

Avec la R10, Audi devient le 1er constructeur à remporter les 24 Heures du Mans avec une motorisation Diesel. Avec la R15 TDI, Audi remporte sa 4e victoire avec un moteur Diesel aux 24 Heures du Mans. Audi réalise aussi son 4e triplé et sa 9e victoire en général, ce qui le place au même niveau que Ferrari, mais derrière Porsche (16 victoires).

Innovations

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Merci d'ajouter en note des références vérifiables ou le modèle {{Référence souhaitée}}.
Boite DSG, développée en partie par Audi

QUATTRO On peut diviser la gamme Audi (hors R8) en deux catégories : moteurs transversaux (A3, TT) et moteurs longitudinaux (A4, A5, A6, A7, A8). Les moteurs peuvent différer entre les deux gammes (par exemple le couple A3/TT a eu droit à un V6 très compact totalement différent du V6 3.2 des A4/A5/A6...) ou être communs (2.0 TDI) mais d'implantation différente (transversal/longitudinal). Les modèles à quatre roues motrices utilisent des technologies différentes (système Quattro pour les A4/A5/A6..., système Haldex/4motion pour les A3/TT, système moins performant qu'un "vrai" Quattro mais plus économique car non permanent).

Boites de vitesses La boîte de vitesses Multitronic est de type « variation continue ». Elle repose sur le principe de deux poulies coniques reliées entre elles par une chaîne métallique à multi-maillons. Les boîtes de vitesses S-tronic (équivalent de la DSG chez Volkswagen - Direkt Schalt Getriebe pour Boîte de vitesses à changement direct) équipent actuellement les petits modèles sportifs à moteurs transversaux : Audi A3, Audi TT et les modèles à moteur longitudinaux : Audi A4, A5, S4, S5 ou Q5. Audi propose cette boite plutôt dans un esprit de sportivité, grâce à la rapidité de changement des rapports. Cette boîte a la particularité d'être constitué d’un double embrayage (une boîte avec les rapports 1/3/5, une autre avec les rapports 2/4/6) . Lorsque le rapport « 1 » est enclenché, le rapport « 2 » l’est également en parallèle. Ainsi, dès le passage du rapport 1 au rapport 2, il n’y a juste qu’à basculer d’embrayage. Ceci permet donc d'annuler pratiquement tout temps de réponse de la boîte.

ASF Le concept ASF Audi Space Frame, charpente ou ossature de l'automobile en aluminium est également une innovation Audi. La structure totale (Audi A2, Audi A8) ou partielle (Audi TT, Audi R8) est fabriquée avec cet alliage. La rigidité de ce type de coque en aluminium est supérieure à l'équivalent en acier, et permet une meilleure tenue de route ainsi qu'une meilleure absorption des chocs lors de crash tests. D’autre part, le gain de poids est de l’ordre de 25 %. Audi reçoit le Titre européen de l'inventeur de l'année 2008 pour la conception de l'ASF.

Notes et références

  1. (de)Rapport annuel
  2. Les noms de marque et leur origine, Edito-Service SA, Genève, 1979
  3. (fr) Audi : histoire et évolution sur Auto Moto Guide
  4. a, b, c et d (fr) L'histoire d'Audi sur Histomobile
  5. a, b et c (fr) La saga Audi sur Caradisiac

Autoactu : Résultats 2010

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Audi de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Audi — AG Тип …   Википедия

  • Audi — Saltar a navegación, búsqueda Audi Tipo Private company, subsidiary of Volkswagen Group (FWB Xetra: NSU) Fundación …   Wikipedia Español

  • Audi — (Audi) немецкая автомобильная компания. Марка принадлежит концерну Volkswagen. В 1909 году немецкий инженер и предприниматель Август Хорьх основал автомобилестроительную компанию и назвал ее своим именем, оставив перед этим им же основанную фирму …   Автомобильный словарь

  • audi- — audi(o) ♦ Élément, du lat. audire « entendre ». audio , audi ❖ ♦ Élément, du lat. audio « j entends », servant à former de nombreux adj. et subst. dans les domaines médical et technique. Voir à l ordre alphabétique …   Encyclopédie Universelle

  • Audi — es un fabricante alemán de automóviles, que forma parte del grupo Volkswagen (VW). La compañía tiene su sede central en Ingolstadt, en el estado federado de Baviera en Alemania …   Enciclopedia Universal

  • audi- — (var. «audio ») Elemento prefijo del lat. «audīre», oír, que entra en la formación de palabras cultas …   Enciclopedia Universal

  • Audi — AG; Herr der Ringe (umgangssprachlich); Auto Union (veraltet); Waffenschmiede Ingolstadt (umgangssprachlich) …   Universal-Lexikon

  • audi... — audi...   [lateinisch audire »hören«], audio..., Wortbildungselement mit der Bedeutung hör..., hörbar..., Gehör...; z. B. Auditorium, Audiometrie …   Universal-Lexikon

  • audi — v. audio . Trimis de LauraGellner, 05.11.2008. Sursa: DN …   Dicționar Român

  • audi- — audio DEFINICIJA kao prvi dio riječi označuje da se ono što se kazuje u drugom dijelu odnosi na sluh, slušnost, čujnost i sl. [audiologija; audiovizualan] ETIMOLOGIJA lat. audire: čuti, slušati …   Hrvatski jezični portal

  • AUDI — 48.78332811.4180357Koordinaten: 48° 47′ 0″ N, 11° 25′ 5″ O …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”