Douglas DC-8


Douglas DC-8
Douglas DC-8
Image illustrative de l'article Douglas DC-8
DC-8 de la NASA

Rôle Avion de ligne
Constructeur Drapeau : États-Unis Douglas Aircraft Company
puis McDonnell Douglas
Équipage 3 (1 pilote, 1 copilote, 1 officier mécanicien navigant)
Premier vol 30 mai 1958
Mise en service 18 septembre 1959
Retrait Toujours en service
Premier client United Airlines et Delta Air Lines
Dimensions
Longueur 45,87 m
Envergure 43,41 m
Hauteur 13,21 m
Aire alaire 257,4 m²
Masse et capacité d'emport
Max. à vide 54,88 t
Max. au décollage 140,6 t
Passagers 200
Motorisation
Moteurs 4 turboréacteurs Pratt & Whitney JT3C-6 ou JT4A-9
Poussée unitaire 60,06 kN
Poussée totale 240,24 kN
Performances
Vitesse de croisière maximale 940 km/h
Vitesse maximale 990 km/h
Autonomie 7 250 km
Plafond 9 150 m
Charge alaire 546,2 kg/m²
Rapport poussée/poids 0,217

Le DC-8 est un avion de ligne quadriréacteur, moyen et long-courrier, construit de 1959 à 1972 par Douglas Aircraft Company, puis McDonnell Douglas après la fusion de l'entreprise.

Son premier vol eut lieu en mai 1958 et sa mise en service en 1959 dans les compagnies United Airlines et Delta Airlines. Face à Boeing avec son 707 (premier vrai succès commercial d'un avion à réaction civil), Douglas n'avait que son DC-7 à moteurs à hélice conventionnels. Le constructeur avait tardé à lancer son projet d'avion à réaction et ce délai fit que le DC-8 ne vint sur le marché qu'en 1959 : le DC-8 eut néanmoins un gros succès au début. Par la suite, le fait qu'il ne soit disponible qu'en une seule taille de fuselage jusqu'en 1966 fut un handicap commercial vis-à-vis du 707, plus flexible. Il fut construit en 556 exemplaires selon différentes séries adaptées aux vols intérieurs, aux vols internationaux ou avec des fuselages rallongés.

Sommaire

Historique

Passage du mur du son

Le 21 août 1961, au cours d'un vol d'essai entre Long Beach et Edwards Air Force Base, un DC-8 passe exceptionnellement le mur du son à une altitude de 40 350 pieds[1]. L'inspection réalisée après le vol n'a pas relevé de dommages sur l'appareil.

Versions

  • de 1959 à 1965: même structure, pour l'essentiel des améliorations des moteurs
    • DC-8 10
    • DC-8 20
    • DC-8 30
    • DC-8 40
    • DC-8 Jet Trader, spécialisé dans le transport de fret
  • de 1966 à 1972 : l'équipe de développement ayant fini le DC-9, Douglas put enfin proposer des versions au fuselage modifié.
    • DC-8 61 : version allongée de 11 m, pour être un moyen-courrier de grande capacité
    • DC-8 62 : version allongée de 2 m et adaptée pour augmenter le rayon d'action
    • DC-8 63 : version 61 bénéficiant des améliorations apportées au 62.
  • après 1980 : comme tous les avions à réaction de l'époque, le DC-8 est très bruyant. Face au risque de voir l'avion interdit d'utilisation dans certains aéroports, McDonnell Douglas propose de convertir les avions des séries 62/63 en échangeant les moteurs contre des nouveaux beaucoup plus silencieux. Ces séries portent alors le nom de 72/73.

En France le DC-8 équipe en particulier les compagnies U.A.T/T.A.I et Air Afrique basés au Bourget.

Notes et références

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Douglas DC-8 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.