Douglas DC-9


Douglas DC-9
Douglas DC-9
Image illustrative de l'article Douglas DC-9
Douglas DC-9 de SAS en 1982

Rôle Transport de passagers
Constructeur Drapeau : États-Unis McDonnell Douglas
Équipage 2
Premier vol 25 février 1965
Mise en service 8 décembre 1965
Premier client Delta Air Lines
Production 976
Dimensions
Longueur 31,82 m
Envergure 27,25 m
Hauteur 8,38 m
Masse et capacité d'emport
Max. au décollage 41,1 t
Passagers de 80 a 132(en classe unique)
Motorisation
Moteurs 2 turboréacteurs Pratt & Whitney JT8D-5/9/15/17
Performances
Vitesse de croisière maximale 903 km/h
Autonomie 2 340 km

Le Douglas DC-9 est un avion de ligne moyen/court-courrier biréacteur et monocouloir développpé dans les années 1960. Il a été redésigné MD-80 ou MD-90 après la fusion de McDonnell et de Douglas, et plus tard Boeing 717 quand McDonnell Douglas fut racheté par Boeing.

Sommaire

Historique

La compagnie Douglas, après avoir renoncé à fabriquer sous licence la Caravelle aux États-Unis[1], lance l'étude du DC-9 en avril 1963, afin de créer une famille d'avions autour du DC-8, et aussi pour concurrencer le Boeing 727[2]. Comparé à ce concurrent direct qui doit beaucoup d'éléments au 707, le DC-9 est un avion entièrement nouveau (mais largement inspiré de la Caravelle et du BAC 1-11[1]).

Le developpement commence en avril 1963, et la construction des prototypes débute en juillet 1963. Le DC-9 reçoit sa certification FAA en octobre 1965.

Il est motorisé par deux Pratt & Whitney JT8D et dispose d'un empennage en T. Il entre en service avec Delta Airlines en décembre 1965[2]. La version initiale -10 est suivie par de nombreuses versions dont la dernière est la -50. Après cette version, le MD-80 prend la suite (il a été conçu en tant que DC-9-80). Ensuite la version MD-90 est développée en 1990. La dernière version aurait dû être le MD-95 mais est rebaptisée Boeing 717 par Boeing, après la fusion McDonnell Douglas et Boeing en 1997 et avant la mise en service du 1er MD-95. Le 23 mai 2006 voit les deux dernières livraisons du Boeing 717, après plus de 41 ans de production.

La fiabilité de cet appareil permet de vendre le DC-9/MD-80/717 jusqu'au début des années 2000. 2 400 exemplaires sont construits, ce qui permet à la famille DC-9/MD-80/717 d'être à la troisième place du plus grands nombre d'avions civils construits, l'Airbus A320 détenant la deuxième place avec plus de 6 000 exemplaires depuis 1987, pas loin derrière le Boeing 737 qui compte plus de 7 000 exemplaires vendus depuis 1967 et qui détient la première place.

Le DC-9 est également un des premiers avions civils a être construit dans le cadre d'une coopération industrielle internationale. Le Canada et l'Italie fabriquèrent certains éléments du DC-9, le montage final s'effectuant dans l'usine de Long Beach, Californie de Douglas[3].


Versions

-10 -20 -30 -40 -50
Passagers
(classe unique)
80 80 105 125 139
Masse maximale 41 140 kg N/A kg 54 885 kg 54 885 kg 54 885 kg
Distance franchissable 1 055 km ( 570 nm) N/A km (N/A nm) 3 095 km (1 670 nm) 2 880 km (1 555 nm) 3 325 km (1 795 nm)
Vitesse de croisière 883 km/h (478 mph) N/A km/h (N/A mph) 798 km/h (430 mph) 898 km/h (485 mph) 926 km/h (504 mph)
Longueur 31,32 m 31,32 m 36,37 m 40,72 m 46,5 m
Envergure 27,27 m 27,27 m 27,27 m 28,47m 28,47m
Hauteur 8,38m 8,38 m 8,38m 8,53 m 8,53 m
Moteurs 2 Pratt & Whitney JT8D-5 2 Pratt & Whitney JT8D-5 2 Pratt & Whitney JT8D-9s ou 11s 2 Pratt & Whitney JT8D-9 ou 11 ou 15s ou 17s 2 Pratt & Whitney JT8D-15s ou 17s

Un total de 976 exemplaires de toutes les séries sont construits avant l'apparition du MD-80. Douglas produit également le DC-9-15, qui n'est qu'un DC-9-10 avec une augmentation de capacité en carburant (moins de 20 exemplaires) et une version DC-9-30CF tout cargo.

Version Militaire

En août 1965, l'USAF choisit la version DC-9-30 pour devenir l'avion de transport médical.

  • C-9 : le C-9 est une version aménagée avec des portes cargos.
  • C-9A Nightingale : DC-9-30 spécialement aménagée en appareil sanitaire par l'US Air Force. Il a une capacité de 40 civières plus un compartiment de soins d'urgences. Il est équipé aussi d'une rampe hydraulique en interne afin de charger les civières. 21 exemplaires sont construits. Le C-9A entre en service en 1968 et est retiré du service en 2004. Trois exemplaires sont convertis en C-9CS pour transport de VIP[4].
  • C-9B Skytrain II : utilisé par l'United States Navy et par l'United States Marine Corps pour le transport de fret et de personnel. 15 exemplaires sont construits[4]
  • VC-9 : version de transport VIP utilise par l'USAF.

Accidents et incidents

  • 1980, tragédie d'Ustica, probable affaire d'État.
  • Le 1 décembre 1981, le Vol non régulier JP 1308 de Ljubjana (ex Yougoslavie) à destination d'Ajaccio s'écrase sur le mont Pietro en Corse tuant 180 passagers du à une erreur d'approche [5]
  • Le 2 juin 1983, le vol 797 d'Air Canada se pose d'urgence à Cincinnati en raison d'un incendie dans les toilettes. Après une minute et demi, l'avion s'embrase complètement tuant des passagers qui n'avaient pas eu le temps d'évacuer.
  • Le 11 Mai 1996 un DC-9 (Vol 592 de la Compagnie ValuJet) s'écrase dans les Everglades suite à un feu provoqué par des bouteilles d'oxygène périmées mal scellées.

Notes et références

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Douglas DC-9 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.