Douglas BTD Destroyer


Douglas BTD Destroyer
Pix.gif Douglas BTD Destroyer Silhouette d’un avion militaire.
Douglas XSB2D Destroyer in flight.jpg
Le XSB2D-1 en 1943

Constructeur Drapeau : États-Unis Douglas Aircraft Company
Rôle Bombardier-torpilleur
Statut Retiré
Premier vol 8 avril 1943
Mise en service 1944
Date de retrait 1945
Nombre construits 30
Équipage
1 (pilote)
Motorisation
Moteur Wright R-3350-14 Cyclone 18
Nombre 1
Type moteur en étoile
Puissance unitaire 2 300 ch
Dimensions
Envergure 13,72 m
Longueur 11,76 m
Hauteur 4,14 m
Surface alaire 13,72 m2
Masses
À vide 5 244 kg
Maximale 8 618 kg
Performances
Vitesse maximale 538 km/h
Plafond 7 195 m
Armement
Interne 2x canons 20 mm, jusqu'à 1 450 kg de bombes

Le Douglas BTD Destroyer est un bombardier-torpilleur américain développé pour l'United States Navy durant la Deuxième Guerre mondiale. C'est le premier avion de la marine à avoir un train d’atterrissage tricycle[1].

Sommaire

Développement

Le 20 juin 1941, la marine américaine a passé une commande avec la Douglas Aircraft Company pour deux prototypes d'un nouveau bombardier en piqué deux places pour remplacer le SBD Dauntless et le nouveau SB2C Helldiver, désigné XSB2D-1. L'avion qui en résulte, conçu par une équipe dirigée par Ed Heinemann, a été un grand monoplan monomoteur à mi-ailes. Il avait un écoulement laminaire de l'aile en mouette, et exceptionnellement pour un porte-avions en fonction du temps, un train tricycle. Il était équipé d'une soute à bombes et sous l'aile supportant pour un maximum de 1.900 kg, tandis que l'armement défensif est composé de deux ailes montées de canons 20 mm et de deux tourelles contrôlées à distance, chacun avec deux de mitrailleuses 12,7 mm[2].

Le premier prototype vola le 8 avril 1943, démontrant d'excellentes performances, étant beaucoup plus rapide et pouvant transporter le double de la charge de bombe du Helldiver, et une commande pour 358 SB2D-1 a rapidement suivi. La marine américaine a modifié ses exigences, elle désire un transporteur bombardier-torpilleur à siège unique et sans tourelles défensives, et la compagnie Douglas retravaille le S2BD en supprimant les tourelles et l'espace du second membre de l'équipage , tout en ajoutant plus de carburant et d'armure. La production du BTD-1 Destroyer commence alors. Les commandes du S2BD sont converties en BTD-1. Le premier vol du BTD-1 est le 5 mars 1944[3].


Histoire opérationnelle

La première série de BTD-1 est réalisée en juin 1944. Au moment de l'Actes de capitulation du Japon en août 1945, seulement 28 avions sont livrés et la production est annulée, tout comme le Martin Mauler[4]. Aucun n'a participé aux combats. En tout cas, Heinemann et son équipe travaillaient déjà au développement du monoplace BT2D qui est devenu le Douglas AD Skyraider.

Variantes

Le simple siège, BTD-1.
XSB2D-1
Prototype biplace, bombardier en piqué-torpilleur. Deux exemplaires construits.
SB2D-1
Version proposé à la série du XSB2D-1. 358 exemplaires commandés, mais l'ordre est donné de les convertir en BTD-1 avant qu'un seul exemplaires soit sorti d'usine.
BTD-1
Version monoplace. 26 exemplaires construits.
XBTD-2
Prototype à propulsion mixte (moteur à piston + turboréacteur). Un turboréacteur Westinghouse 19B donnant 6,7 kN de poussé(1 500 lbf) fut ajouté à l'arrière du fuselage mais ce n'est pas suffisant pour améliorer les performances. Le premier vol a lieu en mai 1944. Deux appareils sont construits.

Opérateurs

Drapeau des États-Unis États-Unis

Survivants

  • BTD-1, BuNo 4959, Wings of Eagles Discovery Center, Elmira-Corning Regional Airport, Elmira, New York[5],[6] Cet avion avait longtemps été au le Florence Air & Missile Museum jusqu'en 1997.

Bibliographie

  • (en) Dave's Warbirds
  • (en) David Donald et Jon Lake, Encyclopedia of World Military Aircraft. London: AIRtime Publishing, 1996. ISBN 1-880588-24-2.
  • (en) René J. Francillon, McDonnell Douglas Aircraft since 1920. London:Putnam, 1979. ISBN 0-370-00050-1.
  • (en) Bob Kowalski et Steve Ginter, Douglas XSB2D-1 & BTD-1 Destroyer. Simi Valley:Ginter, 1995. ISBN 0-942612-30-2

Notes

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article en anglais intitulé « Douglas BTD Destroyer » (voir la liste des auteurs)

  1. (en)Dave's Warbirds 2006
  2. (en) Francillon 1979, p.366.
  3. (en) Francillon 1979, pp.367-368.
  4. (en) Francillon 1979, p.369.
  5. (en) AeroWeb: BTD on display
  6. (en) Wings of Eagles: BTD in Restorations Site officiel

Voir aussi

Avions similaires


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Douglas BTD Destroyer de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Douglas BTD Destroyer — Saltar a navegación, búsqueda TB2D Destroyer Tipo Bombardero Torpedero Fabricante Douglas Aircraft Corporation Primer vuelo 8 de abril 1943 …   Wikipedia Español

  • Douglas BTD Destroyer — BTD Destroyer The XSB2D 1 in 1943 Role Torpedo/dive bomber Manufacturer …   Wikipedia

  • Douglas BTD — Destroyer …   Deutsch Wikipedia

  • BTD Destroyer — Infobox Aircraft name=BTD Destroyer caption= type=Torpedo/dive bomber manufacturer=Douglas Aircraft Corporation designer= first flight=8 April 1943 introduced=1944 retired=1945 status= primary user=United States Navy more users= produced= number… …   Wikipedia

  • Douglas Aircraft Company — Rechtsform Aktiengesellschaft Gründung 1921 Auflösung 1967 Fusion mit der McDonnell …   Deutsch Wikipedia

  • Douglas Aircraft — Company Douglas Aircraft Company Création juillet 1921 Dates clés 1967 : rachat pa …   Wikipédia en Français

  • Douglas Aircraft Company — Création juillet 1921 Dates clés 1967 : rachat par McDonnell Douglas Disparition 1967 Fondateurs Donald Wills Douglas …   Wikipédia en Français

  • Douglas Aircraft Company — Fate Merged with McDonnell Aircraft Corporation Successor McDonnell Douglas Founded 1921 Defunct 1967 …   Wikipedia

  • Douglas Aircraft Company — Saltar a navegación, búsqueda La Douglas Aircraft Company fue fundada por Donald W.Douglas en julio de 1921. Famosa por la serie de transportes y aviones comerciales DC (Douglas Commercial)), incluyendo uno de los más importantes aviones de… …   Wikipedia Español

  • Douglas A-1 — Douglas AD/A 1 Skyraider …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.