Saint-Pierre-de-Vassols


Saint-Pierre-de-Vassols

44° 06′ 07″ N 5° 08′ 15″ E / 44.1019444444, 5.1375

Saint-Pierre-de-Vassols
Vue sur les vignes et le bourg
Vue sur les vignes et le bourg
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Vaucluse
Arrondissement Arrondissement de Carpentras
Canton Canton de Mormoiron
Code commune 84115
Code postal 84330
Maire
Mandat en cours
Bernard Gaudibert
2008-2014
Intercommunalité Communauté d'agglomération Ventoux-Comtat Venaissin
Démographie
Population 489 hab. (2008)
Densité 99 hab./km²
Gentilé Vassoliens, Vassoliennes
Géographie
Coordonnées 44° 06′ 07″ Nord
       5° 08′ 15″ Est
/ 44.1019444444, 5.1375
Altitudes mini. 180 m — maxi. 362 m
Superficie 4,93 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Saint-Pierre-de-Vassols est une commune française, située dans le département de Vaucluse et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Les habitants sont les vassoliens et les vassoliennes.

Sommaire

Géographie

vue sur Caromb et les Dentelles de Montmirails

La commune est située à 9 kilomètres au nord-est de Carpentras et est entourée de petits villages comme Bédoin, Caromb, Mazan, Mormoiron. A 20 kilomètres se trouve le Mont Ventoux connu pour sa célèbre étape du Tour de France.

La Place Constant Gustave constitue le centre du village. Constant Gustave fut maire durant une vingtaine d'années dans les années 70. De la place, on aperçoit au loin les Dentelles de Montmirail.

L'autoroute le plus proche est l'autoroute A7 et la gare TGV celle d'Avignon.

Relief

La commune est relativement plate dans la partie au sud du bourg et connait un relief plus important dans sa partie au nord, en direction du Mont Ventoux.

Sismicité

Les cantons de Bonnieux, Apt, Cadenet, Cavaillon, et Pertuis sont classés en zone Ib (risque faible). Tous les autres cantons du département de Vaucluse, dont celui de Mormoiron auquel appartient la commune, sont classés en zone Ia (risque très faible). Ce zonage correspond à une sismicité ne se traduisant qu'exceptionnellement par la destruction de bâtiments[1].

Hydrographie

La commune est arrosée par la Mède.

Climat

La commune, située dans la zone d’influence du climat méditerranéen, est soumise à un rythme à quatre temps : deux saisons sèches, dont une brève en hiver, une très longue et accentuée en été ; deux saisons pluvieuses, en automne, avec des pluies abondantes sinon torrentielles, et au printemps. Les étés sont chauds et secs, liés à la remontée en altitude des anticyclones subtropicaux, entrecoupés d’épisodes orageux parfois violents. Les hivers sont doux. Les précipitations sont peu fréquentes et la neige rare[2].

Le mistral

Article détaillé : Mistral (vent).

Dans cette commune qui produit des Ventoux (AOC), aucun vigneron ne se plaint du mistral, même violent, car celui-ci a des avantages bénéfiques pour le vignoble. Appelé le « mango-fango », le mangeur de boue, il élimine toute humidité superflue après les orages, dégage le ciel et lui donne sa luminosité, préserve les vignes de nombre de maladies cryptogamiques et les débarrasse d'insectes parasites[3].

Histoire

Préhistoire et Antiquité

Des restes d'une occupation à l'époque du néolithique ont été retrouvés au lieu dit « La Font de Gamate ». Au cours du siècle dernier, des labours ont mis au jour une idole gauloise, rare exemple de sculpture celte ainsi que de nombreuses tegulæ romaines, improprement appelées « tuiles sarasines[4] ».

Moyen Âge

La première citation du village est attestée en 948. Il est alors dénommé « S. Pétris de Vazolis ». Puis c'est en 982, qu'Ayrard, évêque de Carpentras, avalisa le don de terres et de vignes sises à la Villa de Vazolis, fait par Langerius et son épouse Walburge à l'abbaye de Montmajour[4].

Quatre siècles plus tard, le 12 avril 1320, ce fief fut rendu par Jean XXII, à Othon de Foix, évêque de Cazrpentras, en compensation de la suppression de ses attributions temporelles dans le Comtat Venaissin[4].

Renaissance

Au cours du XVe siècle, ce fief devint celui des Balbe de Crillon et Francois, le père du « Brave Crillon », en rendit hommage. En 1616, le vice-légat d'Avignon, Cosme Bardi, voulut l'attribuer à Jean-Baptiste Tondutti. Ce dernier versa 1 500 écus d'or mais la vente fut cassée[5].

Période moderne

Ce village resta donc uni à celui de Crillon jusqu'à la Révolution[6]. Le 12 août 1793 fut créé le département de Vaucluse, constitué des districts d'Avignon et de Carpentras, mais aussi de ceux d'Apt et d'Orange, qui appartenaient aux Bouches-du-Rhône, ainsi que du canton de Sault, qui appartenait aux Basses-Alpes.

Article détaillé : Histoire de Vaucluse.

Période contemporaine

En 1900, pour la première fois apparait l’appellation côtes-du-ventoux. C'est à partir de 1939, que les vignerons du secteur constituent un syndicat des vins du Ventoux. Grâce à leur action, leurs vins sont classés en Vin Délimité de Qualité Supérieure (VDQS) dès 1953[7] puis accèdent enfin à l’AOC le 27 juillet 1973.

Héraldique

Article détaillé : Armorial des communes de Vaucluse.
Saint-Pierre-de-Vassols

Les armes peuvent se blasonner ainsi :

De gueules au coq perché sur une clef posée en fasce, le tout d'or[8].

Administration

Mairie de Saint Pierre de Vassols
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Bernard Gaudibert    
mars 2008 en cours Bernard Gaudibert    
Toutes les données ne sont pas encore connues.

La commune qui était du comtat Venaissin dans les états pontificaux en 1789, est passée dans le département de la Drôme en 1792, puis dans celui du Vaucluse en 1793 sous le nom de Pierre de Vassols, dans le district de Carpentras et le canton de Mazan. En 1801 elle devient Saint-Pierre-de-Vassols dans le canton de Mourmoiron ou Mormoiron.

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[9])
1800 1846 1901 1921 1946 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008
262 490 350 291 244 296 301 281 305 407 433 467 489[10]
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Économie

Agriculture

Les nombreuses vignes constituent la plus grande ressource économique de la zone et donnent naissance au vin AOC Ventoux (anciennement Côtes du Ventoux).

Saint-Pierre-de-Vassols, une des communes du piémont du Mont Ventoux
Panier de truffes du Nord-Vaucluse, dites truffes du Périgord

Fleuron de la gastronomie française, la truffe est une spécialité provençale, puisque la région produit 80% des truffes en France[11]. Le Vaucluse, autour du piémont du mont Ventoux est, avec la Drôme provençale, le premier producteur de Tuber melanosporum[12]. Son marché reste hors normes car c'est la seule production à échapper aux inspecteurs de l'administration fiscale, aucune transaction n'étant réglée par chèque[12]. L'approche des fêtes de fin d'année fait exploser les prix. Mais les meilleures truffes sont celles du mois de janvier, période où elles sont à pleine maturité[11]. En saison, ce sont les marchés de Carpentras et de Richerenches, les plus importants de la région, qui fixent les cours. Les rabassiers (trufficulteurs) affirment, pour justifier les prix, que le « diamant noir » naît entre les pluies des deux Vierges. Ces précipitations doivent être abondantes entre l'Assomption (15 août) et la Nativité de Notre-Dame (8 septembre). C'est loin d'être faux puisque les spécialistes ont vérifié qu'une bonne année dépend à la fois d'un fort ensoleillement estival suivi de pluies entre la mi-août et la mi-septembre[13].

La truffe se récolte jusqu'à 1 000 mètres d'altitude. Préférant les terrains calcaires, elle se développe toujours en symbiose avec le chêne blanc ou vert, le frêne et le charme. Il est affirmé que les plus fines poussent à l'ombre du tilleul[13]. Les trufficulteurs organisent chaque année des week-ends permettant de découvrir la rabasse in-situ sur les communes de Visan, Bonnieux, Monieux, Orange et Saint-Pierre-de-Vassols[11]

Tourisme

La plaine du comtat bénéficie de l'attrait touristique qu'engendre l'histoire de ses villages, le Mont Ventoux qui la domine au sud de son relief particulier, la richesse de ses sols et le résultat de son agriculture (oenotourisme en plein développement) et bien sur son ensoleillement.

La commune permet de faire des randonnées pédestres et en VTT.

Vie locale

Au mois de juillet, on y célèbre une fête traditionnelle en costume accompagnée de différentes manifestations.

Santé

Les spécialistes, hôpitaux et cliniques se trouvent sur Carpentras.

Sport

La commune permet de faire des randonnées pédestres et en VTT.

Éducation

La commune possède une école. Les collèges et lycées (classique ou d'enseignement professionnel) se trouvent sur Bédoin, Mazan et Carpentras.

Transports urbains

Le service des cars est assuré par la COVE avec passage matin et soir.

Écologie et recyclage

La collecte et traitement des déchets des ménages et déchets assimilés et protection et mise en valeur de l'environnement se fait dans le cadre de la Communauté d'agglomération Ventoux-Comtat Venaissin.

Lieux et monuments

Saint Pierre de Vassol 2 by JM Rosier.jpg
  • Eglise, sur la place, avec des fresques réalisées par Bartaban, un peintre local.

Personnalités liées à la commune

Louis de Balbes de Berton dit le "Brave Crillon", seigneur du lieu et homme de guerre français, que Henri IV appela le meilleur Capitaine du monde.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

  • Robert Bailly, Dictionnaire des communes du Vaucluse, A. Barthélemy, Avignon, 1986 (ISBN 2903044279) 
  • Jules Courtet, Dictionnaire géographique, géologique, historique, archéologique et biographique du département du Vaucluse, Christian Lacour, Nîmes (réed.), 1997 (ISBN 284406051X) 
  • Jean-Pierre Saltarelli, Les Côtes du Ventoux, origines et originalités d'un terroir de la vallée du Rhône, A. Barthélemy, Avignon, 2000 (ISBN 2879230411) 
  • Guy Barruol, Nerte Dautier, Bernard Mondon (coord.), Le mont Ventoux. Encyclopédie d'une montagne provençale, Alpes de Lumières, 2007 (ISBN 978-2-906162-92-1) 

Notes et références

  1. Zonage sismique réglementaire de la France, classement des cantons (découpage fin 1989) de la région PACA, page 48
  2. La climatologie du Vaucluse
  3. Jean-Pierre Saltarelli, op. cit., p. 14.
  4. a, b et c Jean-Pierre Saltarelli, Les Côtes du Ventoux, origines et originalités d'un terroir de la vallée du Rhône, page 119 et 120.
  5. Robert Bailly, op. cit., pp. 174-175.
  6. Jules Courtet, op. cit., p. 289.
  7. L'arrêté du 29 décembre 1953 définit les conditions de production du V.D.Q.S. côtes-du-ventoux.
  8. Armorial des communes du Vaucluse
  9. Saint-Pierre-de-Vassols sur le site de l'Insee
  10. (fr) Populations légales 2008 de la commune de Saint-Pierre-de-Vassols, INSEE
  11. a, b et c Truffe, le diamant noir de la Provence
  12. a et b Jacques Galas, Le mont Ventoux. Encyclopédie d'une montagne provençale, Alpes de Lumières (ISBN 978-2-906162-92-1), p.111.
  13. a et b Jean-Pierre Saltarelli, Les Côtes du Ventoux, origines et originalités d'un terroir de la vallée du Rhône, A. Barthélemy, Avignon, 2000, 2000 (ISBN 2879230411) , p.  180.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Saint-Pierre-de-Vassols de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Saint-pierre-de-vassols — Pays …   Wikipédia en Français

  • Saint-Pierre-de-Vassols — Saint Pierre de Vassols …   Deutsch Wikipedia

  • Saint-Pierre-de-Vassols — Saltar a navegación, búsqueda Saint Pierre de Vassols País …   Wikipedia Español

  • Saint-Pierre-de-Vassols — Infobox Commune de France|nomcommune=Saint Pierre de Vassols région=Provence Alpes Côte d Azur département=Vaucluse arrondissement=Carpentras canton=Mormoiron insee=84115 cp=84330 maire= mandat= intercomm=Ventoux Comtat Venaissin longitude=5.1375 …   Wikipedia

  • Saint-Pierre — means Saint Peter in French. Surname Saint Pierre is the surname of: *Richard Saint Pierre, who not only was one of the first translators of, but is also thought to be, among conspirators, the actual discoverer of the Gospel of Thomas * Abbot… …   Wikipedia

  • Saint-Pierre — (für Kirchengebäude in Frankreich auch St Pierre sowie für Personennamen St. Pierre) leitet sich von Petrus (Peter) ab und steht für: Geografisches Lac Saint Pierre, ein See in Québec Saint Pierre und Miquelon, eine Inselgruppe im Atlantik Saint… …   Deutsch Wikipedia

  • Saint Pierre — („St. Peter“) steht für: Saint Pierre (Chauvigny), eine Stiftskirche in Chauvigny (Frankreich) Kathedrale St. Peter (Genf), Cathédrale Saint Pierre, eine Kathedrale in Genf Lac Saint Pierre, ein See in Québec Saint Pierre und Miquelon, eine… …   Deutsch Wikipedia

  • Saint-Pierre — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les saints chrétiens, voir saint Pierre. Saint Pierre désigne de nombreux lieux, édifices religieux ou autres, nommés en mémoire de l apôtre saint… …   Wikipédia en Français

  • Saint-Hippolyte-le-Graveron — Saint Hippolyte le Graveyron Pour les articles homonymes, voir Saint Hippolyte. Saint Hippolyte le Graveyron Administration Pays France Région Provence Alpes Côte d Azur …   Wikipédia en Français

  • Saint-hippolyte-le-graveyron — Pour les articles homonymes, voir Saint Hippolyte. Saint Hippolyte le Graveyron Administration Pays France Région Provence Alpes Côte d Azur …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.