Oppede


Oppede

Oppède

Oppède

Oppède-le-Vieux, vue de l'aire de battage.
Oppède-le-Vieux, vue de l'aire de battage.

Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Vaucluse
Arrondissement Apt
Canton Bonnieux
Code Insee abr. 84086
Code postal 84580
Maire
Mandat en cours
Albert Calvo
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes de Coustellet
Démographie
Population 1 311 hab. (2006)
Densité 54 hab./km²
Gentilé Oppédois
Géographie
Coordonnées 43° 50′ 43″ Nord
       5° 10′ 10″ Est
/ 43.8452777778, 5.16944444444
Altitudes mini. 103 m m — maxi. 733 m m
Superficie 24,1 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Oppède (Oupedo en provençal selon la norme mistralienne et Opèda selon la norme classique) est une commune française, située dans le département de Vaucluse et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Ses habitants sont les Oppédois.

Vue du vieil Oppède

Sommaire

Géographie

Le territoire de la commune d'Oppède est constitué de trois parties différentes : la montagne du Luberon, les collines bordant la montagne et la plaine alluviale du Coulon. L'altitude du village des Poulivets est de 140 mètres.

La commune fait partie du parc naturel régional du Luberon

Accès et transports

La gare TGV la plus proche est la gare d'Avignon TGV. La commune est desservie par les sorties de l'autoroute A7 à Avignon sud ou Cavaillon.

Hydrographie

Deux cours d'eau arrosent le territoire : le Coulon et le Valadas. Le Coulon prend sa source dans les Alpes-de-Haute-Provence, traverse les gorges d'Oppedette, traverse Apt et va se jeter dans la Durance vers Cavaillon. Son parcours total est de 66 kilomètres. Une particularité rare de cette rivière est qu'elle porte deux noms : d'abord celui de Calavon, puis celui de Coulon à partir du village de Beaumettes. Le changement de nom se fait à l'ancienne limite entre les tribus gauloises des Albiques (Apt) et des Cavares (Cavaillon). Le Valadas se jette dans le Coulon, il est à sec en été.

Sismicité

Les cantons de Bonnieux, Apt, Cadenet, Cavaillon, et Pertuis sont classés en zone Ib (risque faible). Les autres cantons du département de Vaucluse sont classés en zone Ia (risque très faible). Ce zonage correspond à une sismicité ne se traduisant qu'exceptionnellement par la destruction de bâtiments[1].

Histoire

Oppède-le-Vieux (Calade montant à la collégiale Notre-Dame-d'Alidon)

Le nom d'Oppède apparaît pour la première fois au début du XIe siècle. Il vient peut-être du mot oppidum (ville fortifiée gauloise, sur un lieu généralement en hauteur), ce qui correspondrait bien au site.

On a trouvé quelques traces d'occupation romaine, un autel au dieu Mercure (au musée de Cavaillon), des monnaies. La voie Domitienne passe en bordure du Coulon.

Après avoir appartenu au comte de Toulouse, Oppède passe sous l'autorité des papes en 1274, après la croisade des Albigeois.

En 1380, Oppède est attribué au routier Bernardon de la Salle, qui le garde jusqu'à sa mort en 1391. Retournant sous l'autorité du pape, les Oppédois n'en n'apprécient pas la lourde fiscalité, surtout quand les troupes de Raimond de Turenne, qui faisait la guerre au pape, endommagent le village en 1394 : les Oppédois reprochant au pape d'être plus efficace pour percevoir des impôts que pour défendre les imposés. Quand les Taillades se soulèvent contre le pape en 1398, les Oppédois se joignent à eux.

Lors du schisme de la papauté, Oppède accueille l'antipape Benoît XIII — Pedro de Luna — mais ce dernier doit fuir en sautant par une fenêtre du château, pour se réfugier en Espagne.

Son frère (ou neveu ?) Rodrigo de Luna fait d'Oppède une place forte pour la défense des intérêts familiaux et y installe en 1409 une garnison de mercenaires catalans. Les légitimistes (partisans du pape de Rome) assiègent alors Oppède pendant deux ans, jusqu'à ce que la garnison catalane quitte la place et s'enrôle dans les rangs des assiégeants. Oppède revient alors au pape de Rome.

En 1501, le pape Alexandre VI concède la seigneurie d'Oppède à l'Avignonnais Accurse de Maynier (ou Meynier), juge-mage de Provence, pour une redevance annuelle de 230 florins. Les Oppédois s'y opposent et n'acceptent leur nouveau seigneur qu'en 1511, après la garantie que leurs droits seraient maintenus.

En 1530, le dominicain Jean de Roma dirige une campagne de lutte contre les hérétiques : les pillages et meurtres se succèdent (avec Cabrières et Mérindol), jusqu’à l’intervention du roi, alerté par la tournure des événements (l’inquisiteur s’enrichissant des pillages)[2].

C'est son fils, Jean Maynier, qui s'illustre dans le massacre des Vaudois du Luberon en 1545, causant le massacre de 3000 personnes, ce qui l'amène à comparaitre en 1551 devant une cour royale à Paris, qui condamnera à la décapitation le procureur ayant requis l'acte de répression.

La famille de Maynier, mal vue en raisons des massacres des Vaudois et convertie au protestantisme, quitte Oppède et Aix-en-Provence pour la région de La Rochelle, Fontenay-le-Comte, Saumur à la fin du XVIIe siècle.

Le château est abandonné vers la fin du XVIIe siècle, puis peu à peu ruiné par les pillages des habitants.

Comme l'ensemble du Comtat Venaissin, Oppède reste aux papes jusqu'au 14 septembre 1791 : un décret, rendu sur la proposition du député Camus, réunit à la France Avignon et le comtat Venaissin. Au cours du XIXe siècle, la population descend vers la plaine, l'église et la mairie (en 1912) suivent et le centre de la commune est maintenant à Oppède-les-Poulivets, le vieil Oppède n'étant plus guère habité et tombant en ruines.

Après l'armistice de 1940, des artistes viennent se réfugier au vieil Oppède. Parmi eux se trouve Consuelo de Saint Exupéry, la femme de l'aviateur Antoine de Saint Exupéry. Lorsque Consuelo part en 1942 pour rejoindre son mari aux États-Unis, elle fait serment à ses amis de raconter l'histoire du groupe d'Oppède, promesse tenue dans un livre intitulé Oppède.

Héraldique

blason

Blasonnement :

D'azur aux deux chevrons d'argent, rompus, le premier à dextre et le second à senestre, accompagnés en chef des lettres O et P capitales d'or.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
juin 1995 mars 2001 Albert Calvo
mars 2001 mars 2008 Albert Calvo UMP
mars 2008 Albert Calvo
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 469 1 399 1 390 1 438 1 442 1 470 1 483 1 486 1 497
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 507 1 489 1 429 1 366 1 309 1 180 1 157 1 070 1 019
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 027 1 076 1 036 895 873 875 857 782 840
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 - -
867 902 907 1 015 1 127 1 226 1 311 - -

Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes


Graphique de l'évolution de la population 1794-2006

Lieux et monuments

  • Église Notre-Dame-d'Alidon (ou Notre-Dame-de-Dolidon), située tout en haut du vieil Oppède, un des rares bâtiments de ce secteur qui ne soit pas en ruine.

D'allure romane, elle a été remaniée en 1547 après la guerre des Vaudois, puis en 1592 avec des adjonctions gothiques, puis encore en 1815 et 1869. C'est une belle collégiale du XIIe siècle, dont la restauration est en cours (collecte de dons parrainée par Michel Leeb), dominant un panorama à 360°.

  • On peut voir les restes des fortifications en se promenant dans le vieux village. On y voit en particulier une tour au bord d'un précipice, dans l'angle sud-ouest. L'escalier intérieur a disparu, on peut encore avec un peu d'escalade aller dans un couloir menant aux w-c. Le sommet de la tour est relié au reste du château par une arcade vertigineuse. Selon la légende, c'est par là que l'antipape Benoît XIII se serait envolé, soutenu par le diable.

Il ne reste presque plus rien du château lui-même, quelques salles voûtées ont été dégagées ces dernières années.

Économie

La pierre de ces carrières, du calcaire coquillier de très bonne qualité, est utilisée en particulier par les cheministes, fabricants de cheminées. C'est de là que vient la pierre du palais de Papes, à Avignon.

La commune produit des vins AOC Côtes-du-luberon. Les vins qui ne sont pas en appellation d'origine contrôlée peuvent revendiquer, après agrément le label Vin de pays d'Aigues[3]

Personnalités liées à la commune

Activités

  • Fête patronale : week-end de la saint Laurent en août (cinq jours).
  • Fête des Vendanges : troisième week-end octobre.
  • Musicales d'Oppède : juillet et août.
  • Escalade.
  • Anciennes terrasses Sainte-Cécile, jardin paysager : ensemble de 15 terrasses où poussent plus de 80 espèces rustiques, plantes herbacées, arbustes et arbres du Luberon.
  • Randonnées pédestres (sentier de grande randonnée GR6) et cyclistes.
  • Trail des vieilles Pierres, deuxième dimanche d'avril, 21 km pour 1360 m de dénivelé.
  • La Luberonde, course pédestre hors stade de 19 km, le dernier dimanche d'avril.

Voir aussi

Commons-logo.svg

Articles connexes

Liens externes

Sport

Soutien du site

Notes et références

  1. Zonage sismique réglementaire de la France, classement des cantons (découpage fin 1989) de la région PACA, page 48
  2. Pierre Miquel, Les Guerres de religion, Club France Loisirs, 1980, (ISBN 2-7242-0785-8 ), p 120
  3. Le label Vin de pays d'Aigues concerne les communes suivantes dans le département de Vaucluse : Ansouis, Apt, Auribeau, La Bastide-des-Jourdan, La Bastidonne, Les Beaumettes, Beaumont-de-Pertuis, Bonnieux, Buoux, Cabrières-d'Aigues, Cabrières-d'Avignon, Cadenet, Caseneuve, Castellet, Cavaillon, Cheval-Blanc, Cucuron, Gargas, Gignac, Gordes, Goult, Grambois, L'Isle-sur-la-Sorgue, Joucas, Lacoste, Lagarde-d'Apt, Lagnes, Lauris, Lioux, Lourmarin, Maubec, Ménerbes, Mérindol, Mirabeau, La Motte-d'Aigues, Murs, Oppède, Pertuis, Peypin-d'Aigues, Puget, Puyvert, Robion, Roussillon, Rustrel, Saignon, Saint-Martin-de-Castillon, Saint-Martin-de-la-Brasque, Saint-Pantaléon, Saint-Saturnin-d'Apt, Sannes, Saumane, Sivergues, Les Taillades, La Tour-d'Aigues, Vaugines, Viens, Villars, Villelaure, Vitrolles-en-Luberon.
Communes de la Communauté de communes de Coustellet

Cabrières-d'Avignon  · Lagnes  · Maubec  · Oppède  · Robion

  • Portail de la Provence-Alpes-Côte d’Azur Portail de la Provence-Alpes-Côte d’Azur
  • Portail de Vaucluse Portail de Vaucluse
Ce document provient de « Opp%C3%A8de ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Oppede de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Oppède — Oppède …   Deutsch Wikipedia

  • Oppède — le Vieux …   Wikipedia

  • Oppède — Oppède …   Wikipedia Español

  • Oppède — 43° 50′ 43″ N 5° 10′ 10″ E / 43.8452777778, 5.16944444444 …   Wikipédia en Français

  • Oppede — Original name in latin Oppde Name in other language Oppede, Oppede les Poulivets, Oppde, Oppde les Poulivets State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 43.82866 latitude 5.16161 altitude 242 Population 1314 Date 2012 01 18 …   Cities with a population over 1000 database

  • Oppede (homonymie) — Oppède (homonymie) Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Oppède est une commune du Vaucluse Oppède (1945 est un roman de Consuelo Suncin Sandoval de Gómez Ce document provient de « Opp%C3%A8de …   Wikipédia en Français

  • Oppède (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Oppède est une commune du Vaucluse Oppède (1945 est un roman de Consuelo Suncin Sandoval de Gómez Catégorie : Homonymie …   Wikipédia en Français

  • Holiday home La Chapelle Oppede — (Oppède,Франция) Категория отеля: 3 звездочный отель Адрес: 84580 Op …   Каталог отелей

  • Holiday home Le Bastidon Oppede — (Oppède,Франция) Категория отеля: 2 звездочный отель Адрес: 84580 Op …   Каталог отелей

  • Holiday home Les Sources Oppede — (Oppède,Франция) Категория отеля: 3 звездочный отель Адрес: 84580 Op …   Каталог отелей


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.