Cabrieres-d'Aigues


Cabrieres-d'Aigues

Cabrières-d'Aigues

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cabrières.
Cabrières-d'Aigues
Carte de localisation de Cabrières-d'Aigues
Pays France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Vaucluse
Arrondissement Apt
Canton Pertuis
Code Insee 84024
Code postal 84240
Maire
Mandat en cours
Claude Favet
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes Luberon-Durance
Latitude
Longitude
43° 47′ 07″ Nord
       5° 29′ 52″ Est
/ 43.7852777778, 5.49777777778
Altitude 300 m, (mini) – 1 122 m, (maxi)
Superficie 18,96 km²
Population sans
doubles comptes
819 hab.
(2006)
Densité 43 hab./km²

Cabrières-d'Aigues (en Provençal Cabrièro) est une commune française, située dans le département de Vaucluse et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Ses habitants sont les Cabriérains.

Cabrières d Aigues by JM ROSIER.JPG

Sommaire

Géographie

Située au pied sud du Luberon, au niveau de la partie centrale dite du Grand Luberon, dont elle possède le point culminant, le sommet du Mourre Nègre à 1122 mètres.

Géologie

Sismicité

Les cantons de Bonnieux, Apt, Cadenet, Cavaillon, et Pertuis sont classés en zone Ib (risque faible). Tous les autres cantons du département de Vaucluse sont classés en zone Ia (risque très faible). Ce zonage correspond à une sismicité ne se traduisant qu'exceptionnellement par la destruction de bâtiments[1].

Hydrographie

Sur la commune de Cabrières d'Aigues se situe l'étang de la Bonde, un plan d'eau de 30 h., dont l'origine remonte au XVe siècle, lorsque le seigneur Fouquet d'Aouglt fit construire un aqueduc pour irriguer ses terres. L'étang est donc artificiel mais il est alimenté par la source du Mirail au pied du Mourre Nègre. La profondeur de l'étang est de 3 à 5 mètres.

Climat

Le climat est méditerranéen : chaud l'été, ensoleillé et frais l'hiver, doux en demi-saison. Il arrive que les températures soient négatives en hiver et extrêmement chaudes (>40°C) l'été. La campagne environnante connaît des micro-climats variés, plus humides et ventés ou protégés selon les endroits.

Toponymie

Vient du latin capra : chèvre ou du roman cabra pour Cabrières.

Histoire

Cabrières-d'Aigues (autrefois Cabrières-du-Comtat), fait partie des villages vaudois du Luberon.

A la fin du XVe siècle, des vaudois s’installent dans ces montagnes, invités par les seigneurs du lieu, heureux de trouver des paysans pour peupler leurs terres désertes, en leur promettant des exemptions fiscales. Ceux-ci vont surtout venir des Alpes, et plus particulièrement des diocèses d’Embrun et de Turin. Les vaudois qui s'installent à Cabrières-d’Aigues viennent, pour la plupart, la vallée de Freissinières, dans les Hautes-Alpes. Ainsi, le 10 mars 1495, le seigneur local signe un acte d’habitation avec 80 chefs de famille dont 75 étaient de Freissinières. La plupart vont rester dans ce village ou à La Roque-d'Anthéron.

En 1530, le dominicain Jean de Roma dirige une campagne de lutte contre les hérétiques : les pillages et meurtres se succèdent, jusqu’à l’intervention du roi, alerté par la tournure des événements (l’Inquisiteur s’enrichissant des pillages)[2].

En 1532, le pape fait enlever les femmes et les enfants du village[3]. Les hommes tentent de les libérer mais sont battus par les troupes du pape, ce qui provoque un soulèvement spontané des villages vaudois qui, sous la conduite d’Eustache Marron, remportent quelques succès.

Cabrières était le seul village vaudois fortifié. Lors de la persécution de 1545, il sert de refuge. Le siège est mis le 19 avril par les troupes de Paulin de La Garde, sous la direction du premier président du Parlement d'Aix, Maynier, seigneur d'Oppède. Au bout de quelques jours, la reddition est faite après négociation et promesse de vie sauve. Les hommes sont fusillés, les femmes combattantes sont enfermées dans une grange, et y sont brûlées vives. Les autres femmes sont violées et massacrées, les enfants et les vieillards exterminés : le bilan est de 400 à 500 morts. Les survivants sont vendus comme esclaves à L'Isle-sur-la-Sorgue ou envoyés aux galères. Le village est rasé, et une colonne est élevée à la mémoire du président Maynier[4].

Héraldique

Blason ville fr Cabrières-d'Aigues (Vaucluse).svg

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
mars 2001 Mars 2008 Claude Favet PS
Mars 2008 Claude Favet PS
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Tendances politiques

Budget et fiscalité

Démographie

Évolution démographique
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
416 464 504 468 487 585 566 503 552
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
534 548 555 553 515 452 403 373 408
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
405 419 404 326 311 302 307 300 332
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 - -
352 415 400 429 532 650 819 - -

Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes


Graphique de l'évolution de la population 1794-2006

Économie

Agriculture

La commune produit des vins AOC Côtes-du-luberon. Les vins qui ne sont pas en appellation d'origine contrôlée peuvent revendiquer, après agrément le label Vin de pays d'Aigues[5]

Tourisme

Comme l'ensemble des communes du Luberon, le tourisme joue un rôle, directement ou indirectement, dans l'économie locale.

On peut considérer trois principales sortes de tourisme en Luberon. Tout d'abord, le tourisme historique et culturel qui s'appuie sur un patrimoine riche des villages perchés ou sur des festivals. Ensuite, le tourisme détente qui se traduit par un important développement des chambres d'hôtes, de l'hôtellerie et de la location saisonnière, par une concentration importante de piscines et par des animations comme des marchés provençaux. Enfin, le tourisme vert qui profite des nombreux chemins de randonnées et du cadre protégé qu'offrent le Luberon et ses environs.[6]

Vie locale

Éducation

Cabrières d'Aigues a une école primaire publique Les Vergers [7], ensuite les éléves sont afféctés au Collége Albert Camus à La Tour d'Aigues[8], puis au Lycée Val de Durance Pertuis (enseignement général) ou Lycée Alexandre Dumas à Cavaillon soit Lycée Alphonse Benoit à L'Isle-sur-la-Sorgue (enseignements techniques).

Environnement

Collecte et traitement des déchets des ménages et déchets assimilés et protection et mise en valeur de l'environnement dans le cadre de la Communauté de communes Luberon-Durance.

La commune, de par la communauté de commune, fait partie du Syndicat mixte intercommunautaire pour l'étude, la construction et l'exploitation d'unités de traitement des ordures ménagères de la région de Cavaillon (Sieceutom).

Lieux et monuments

Bas-relief d'époque gallo-romaine : commerce du vin sur la Durance
  • Bas-relief de Cabrières d'Aigues : trouvé au début du XIXe siècle par un agriculteur, Toussaint Guérin, et mis en valeur par un notaire passionné d'archéologie (Me Marc Deydier, 1845-1920). L'original se trouve aujourd'hui au Musée Calvet d'Avignon.
  • Chapelle des mille fleurs : dans le quartier du "château", elle consiste en un sous-sol d'une bâtisse sur l'escalier de laquelle des curieuses plaques de cuivre portant les armoiries de Nîmes sont incrustées.
  • Église de Saint-Jean (vestiges): Il s'agirait d'un relais Templier en pleine nature autour duquel s'étendait un cimetière en pleine terre. Des ossements humains (en particulier un crane) en ont été retirés à flanc de talus. Quant aux pierres de cette chapelle, elles auraient été exportées en Amérique du nord et aucun vestige n'est plus observable à ce jour.
  • Au nord du village le coteau descendant sur "le Clos" a fait la joie de nombreux enfants qui allaient gratter à flanc de coteau pour découvrir des dents de squale ou des ossements (plus rares) et, bien sûr, des myriades de coquillages (pecten, ostrea, ...). La réserve géologique a amené l'interdiction de creuser la falaise.

Personnalités liées à la commune

  • les Gaussen : la famille Gaussen a donné de grands hommes à la France : un pasteur devenu sur le tard linguiste et professeur de rhétorique (philosophie) pour nourrir sa famille (le pastorat n'étant pas assez lucratif), deux médecins militaires (Charles, mort dans 103° année et son fils Henri, tué à 25 ans au front en 1947 à Hanoï et dont la tombe est au cimetière) et un grand savant (botaniste-biogéographe) (Henri Gaussen).

Notes et références

  1. Zonage sismique réglementaire de la France, classement des cantons (découpage fin 1989) de la région PACA, page 48
  2. Pierre Miquel, Les Guerres de religion, Club France Loisirs, 1980, (ISBN 2-7242-0785-8 ), p 120
  3. Pierre Miquel, Les Guerres de religion, Club France Loisirs, 1980, (ISBN 2-7242-0785-8 ), p 122
  4. Pierre Miquel, Les Guerres de religion, Club France Loisirs, 1980, (ISBN 2-7242-0785-8 ), p 130-131
  5. Le label Vin de pays d'Aigues concerne les communes suivantes dans le département de Vaucluse : Ansouis, Apt, Auribeau, La Bastide-des-Jourdan, La Bastidonne, Les Beaumettes, Beaumont-de-Pertuis, Bonnieux, Buoux, Cabrières-d'Aigues, Cabrières-d'Avignon, Cadenet, Caseneuve, Castellet, Cavaillon, Cheval-Blanc, Cucuron, Gargas, Gignac, Gordes, Goult, Grambois, L'Isle-sur-la-Sorgue, Joucas, Lacoste, Lagarde-d'Apt, Lagnes, Lauris, Lioux, Lourmarin, Maubec, Ménerbes, Mérindol, Mirabeau, La Motte-d'Aigues, Murs, Oppède, Pertuis, Peypin-d'Aigues, Puget, Puyvert, Robion, Roussillon, Rustrel, Saignon, Saint-Martin-de-Castillon, Saint-Martin-de-la-Brasque, Saint-Pantaléon, Saint-Saturnin-d'Apt, Sannes, Saumane, Sivergues, Les Taillades, La Tour-d'Aigues, Vaugines, Viens, Villars, Villelaure, Vitrolles-en-Luberon.
  6. Voir Massif du Luberon
  7. (fr) Enseignement publique primaire en Vaucluse
  8. (fr) Carte scolaire du Vaucluse

Voir aussi

Commons-logo.svg

Articles connexes

Liens externes

Communes de la Communauté de communes Luberon-Durance

Ansouis  · La Bastide-des-Jourdans  · La Bastidonne  · Beaumont-de-Pertuis  · Cabrières-d'Aigues  · Grambois  · Mirabeau  · La Motte-d'Aigues  · Peypin-d'Aigues  · Saint-Martin-de-la-Brasque  · Sannes  · La Tour-d'Aigues  · Vitrolles-en-Luberon

  • Portail de la Provence-Alpes-Côte d’Azur Portail de la Provence-Alpes-Côte d’Azur
  • Portail de Vaucluse Portail de Vaucluse
Ce document provient de « Cabri%C3%A8res-d%27Aigues ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cabrieres-d'Aigues de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cabrières-d’Aigues — Cabrières d Aigues Pour les articles homonymes, voir Cabrières. Cabrières d Aigues …   Wikipédia en Français

  • Cabrières-d'Aigues — Saltar a navegación, búsqueda Cabrières d Aigues …   Wikipedia Español

  • Cabrières-d'Aigues — Pour les articles homonymes, voir Cabrières. 43° 47′ 07″ N 5° 29′ 52″ E …   Wikipédia en Français

  • Cabrières-d'Aigues — French commune nomcommune=Cabrières d Aigues View of Cabrières d Aigues région=Provence Alpes Côte d Azur département=Vaucluse arrondissement=Apt canton=Pertuis insee=84024 cp=84240 maire=Claude Favet mandat=2001 2008 intercomm=Luberon Durance… …   Wikipedia

  • Cabrieres-d'Avignon — Cabrières d Avignon Pour les articles homonymes, voir Cabrières. Cabrières d Avignon …   Wikipédia en Français

  • Aigues (VDP) — Vallée du Rhône Vignoble de Saint Martin de la Brasque Désignation(s) Vallée du Rhône Appellation(s) principale(s) …   Wikipédia en Français

  • Cabrieres — Cabrières Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Cabrières, commune française du Gard Cabrières, commune française de l Hérault Voir aussi Cabrières d Aigues, commune française de Vaucluse… …   Wikipédia en Français

  • Cabrières — bezeichnet: Cabrières (Aveyron), Schloss im Département Aveyron Frankreich Cabrières (Gard), französische Gemeinde im Département Gard Cabrières (Hérault), französische Gemeinde im Département Hérault Siehe auch: Cabrières d Aigues, französische… …   Deutsch Wikipedia

  • Cabrières — is the name or part of the name of several communes in France:* Cabrières, in the Gard department * Cabrières, in the Hérault department* Cabrières d Aigues, in the Vaucluse department * Cabrières d Avignon, in the Vaucluse department …   Wikipedia

  • Cabrières-d'Avignon — Pour les articles homonymes, voir Cabrières. 43° 53′ 34″ N 5° 09′ 00″ E …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.