Northrop F-5 Freedom Fighter


Northrop F-5 Freedom Fighter
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir F-5.
Pix.gif Northrop F-5E Tiger II Silhouette d’un avion militaire.
Northrop F-5E (Tail No. 11419) 061006-F-1234S-070.jpg Vue de l’avion

Constructeur Drapeau : États-Unis Northrop
Rôle Avion d'attaque au sol et de chasse
Premier vol 30 juillet 1959
Mise en service 1964
Coût unitaire 2,1 millions de dollars (F-5E)[1]
Nombre construits 2 700 (dont 900 sous licence)
Équipage
1 pilote
Motorisation
Moteur General Electric J85-GE-21B
Nombre 2
Type Turboréacteurs avec postcombustion
Poussée unitaire 22,2 kN avec postcombustion
Dimensions
F-5A 3-View line art.svg
Envergure 8,13 m
Longueur 14,45 m
Hauteur 4,08 m
Surface alaire 17,28 m2
Masses
À vide 4 349 kg
Carburant 2 563 L (interne), et 1 040 L pour chaque réservoir externe (maximum de 3 réservoirs) kg
Avec armement 6 060 kg
Maximale 11 187 kg
Performances
Vitesse maximale En altitude : 1 700 km/h (Mach 1,63)
Plafond 15 788 m
Vitesse ascensionnelle 10 485 m/min
Rayon d’action Avec 2 missiles air-air : 1 055 km
Armement
Interne 2 canons Pontiac M39A2 de 20 mm (280 obus chacun)
Externe 3 180 kg de bombes, missiles air-sol, roquettes, etc. y compris éventuellement 2 missiles air-air Sidewinder en bout d'ailes

Le F-5 Freedom Fighter est un avion de chasse, conçu et fabriqué par Northrop aux États-Unis à partir de l'année 1962. Fiable, performant et bon marché, il a rencontré un grand succès à l'export puisqu'il a été adopté par une trentaine de pays et construit à plus de 2 700 exemplaires (dont 1 800 par Northrop et 900 autres sous licence).

Sommaire

Conception

Alors que la logique entre les deux grands pendant la Guerre froide était de construire des avions de chasse de plus en plus imposants et coûteux, le constructeur aéronautique américain Northrop s'engagea en 1954 dans un prototype d'avion léger, le N-156, sans avoir l'appui de l'USAF. Le premier vol s'effectua le 30 juillet 1959 et le prototype dépassa le mur du son bien que ses réacteurs soient dépourvus de postcombustion. Ne correspondant à aucun besoin des armées américaines, les deux prototypes poursuivirent néanmoins leurs essais en vol, y compris les essais de tir de missiles, roquettes, etc.

Le premier prototype YF-5A

En 1962, l'administration de Kennedy voulut distribuer des avions de combats fiables et peu coûteux à ses alliés pour contrer les Soviétiques et annonça que le N-156 avait été choisi pour cela. Un troisième et dernier prototype fut alors construit pour valider quelques modifications comme le renforcement de la structure des ailes et permettre de tester les réacteurs définitifs équipés de postcombustion. Les premiers exemplaires de série furent livrés en 1964, quelques mois avant qu'on ne décide de rajouter deux canons de 20 mm pour améliorer les capacités en combat aérien, ce qui provoqua un retard de quatre mois.

Un total de 636 F-5A Freedom Fighter, d'environ 200 F-5B (version biplace sans canons, premier vol le 24 février 1964) et de 89 RF-5A (version de reconnaissance avec quatre caméras, premier vol en mai 1968) furent construits et exportés jusqu'en 1972. Parallèlement, l'Espagne produisit 70 exemplaires sous licence et le Canada 240 autres avec des réacteurs plus puissants, une perche de ravitaillement en vol et diverses autres modifications. Sur ces 240 exemplaires produits au Canada, 100 étaient en fait destinés aux Pays-Bas et incorporaient des modifications supplémentaires.

En 1970, pour améliorer son appareil, Northrop construisit la version F-5E baptisée Tiger II : l'avion était équipé de réacteurs plus puissants, d'un fuselage plus grand permettant d'augmenter la capacité en carburant, d'un radar air-air, d'un nouveau collimateur et de nouveaux volets et becs de bord d'attaque pour améliorer encore la manœuvrabilité. Le premier vol eut lieu le 11 août 1972, mais quelques problèmes de fiabilité des moteurs retardèrent la certification de l'avion.

La production totale fut de 792 F-5E, 140 F-5F (version biplace, un seul canon) et 12 RF-5E (version de reconnaissance). De plus 56 F-5E/F et 5 RF-5E furent construits sous licence en Malaisie, 90 F-5E/F en Suisse, 68 en Corée du Sud et 380 à Taïwan.

Un F-5E de la Patrouille suisse

Le F-5E équipe deux patrouilles acrobatiques : la Patrouille suisse et les Türk Yıldızları. Ses caractéristiques de vol ressemblant beaucoup au MiG-21 soviétique, le F-5E fut utilisé par les États-Unis comme « Agressor » simulant les appareils ennemis en entraînement, sous la dénomination (fictive) de MIG-28. Il apparait d'ailleurs à ce titre dans le film de Tony Scott Top Gun.

Au début des années 1980, Northrop tenta une dernière fois de le moderniser en mettant au point le F-5G/F-20 Tigershark, qui resta cependant à l'état de prototype et ne fut jamais construit en série.

Au début des années 2000, l'Iran a révélé l'existence d'un avion de combat construit localement sous la désignation de Saeqeh (éclair) fabriqué à partir d'une cellule de F-5, avec des doubles dérives semblables à celles du F-18 Hornet. Très peu d'informations ont été communiquées sur cet appareil, qui aurait participé pour la première fois à des exercices en août et septembre 2006[2].

Engagements

L'appareil fut utilisé par l'USAF pendant la guerre du Viêt Nam, où il effectua plus de 3 500 sorties d'attaque ainsi que l'Armée de la République du Viêt Nam.

Les avions donnés au Sud-Viêt Nam furent utilisés après la réunification pendant la guerre sino-vietnamienne de 1979.

Le F-5 a probablement servi dans la guerre Iran-Irak dans l'armée iranienne, ainsi que contre l'Inde dans l'armée pakistanaise.

Le Maroc a engagé ses F-5 contre les forces du Front Polisario à partir de 1976 ; ce dernier revendique en avoir abattu une dizaine[3], notamment le 21 janvier 1976[4], le 10 septembre 1978[5], etc.

Le 16 août 1972, 3 F-5A furent utilisés contre l'avion du roi Hassan II dans la tentative de putsch connue sous le nom de Putsch des aviateurs.

Ils furent utilisé par le Yémen du Nord durant la guerre civile de 1994 au Yémen.

Variantes

Remarque : cette liste ne comprend pas les versions modernisées spécifiques à certains pays, comme les F-5S/T indonésiens.

Un RF-5E de l'armée malaisienne
  • YF-5A : prototypes
  • F-5A Freedom Fighter : appareil d'origine destiné à l'attaque au sol
  • RF-5A Freedom Fighter : version de reconnaissance équipée de caméras, basée sur le F-5A
  • F-5B Freedom Fighter : version biplace du F-5A (sans canons)
  • CF-5 (A et B) : version utilisée par le Canada, construite sous licence par Canadair (désignation locale CF-116 et CF-116D)
  • NF-5 (A et B) : version utilisée par les Pays-Bas, construite sous licence au Canada par Canadair
  • SF-5A, SF-5B et RSF-5A : version utilisée par l'Espagne, construite sous licence par CASA (désignation locale C-9, CE-9, CR-9)
  • F-5C Skoshi Tiger : version modernisée du F-5A[6]
  • F-5D Skoshi Tiger : version modernisée du F-5B[6]
  • F-5E Tiger II : chasseur modernisé dérivé du F-5A
  • RF-5E « Tiger Eye » : version de reconnaissance du F-5E
  • F-5F Tiger II : version biplace du F-5E
  • F-5G : prototype pour la construction du F-20 Tigershark
  • X-29 : prototype utilisant une cellule de F-5 pour l'étude d'ailes en flèche inversée
  • Saeqeh : variante dérivée du F-5E/F, conçue et construite par l'Iran (voir IAMI Saeqeh)

Pays utilisateurs

Carte des utilisateurs du F-5 (Anciens exploitants en rouge)

La production du F-5 prit fin en janvier 1987 avec 2 700 appareils construits toutes versions confondues. Cet avion a été exporté vers une trentaine de pays : l'Arabie saoudite, Bahreïn, le Botswana, le Brésil, le Canada, le Chili, la Corée du Sud, l'Espagne, l'Éthiopie, la Grèce, le Honduras, l'Indonésie, l'Iran, la Jordanie, le Kenya, la Malaisie, le Maroc, le Mexique, la Norvège, le Pakistan, les Pays-Bas, les Philippines, Singapour, le Soudan, la Suisse, Taïwan, la Thaïlande, la Tunisie, la Turquie, le Venezuela, le Viêt Nam et le Yémen.

De juillet 2004 à juillet 2008, l'Autriche a loué 12 F-5E Tiger II à la Suisse[7].

Notes et références

  1. (en) Knaack MS, Encyclopedia of US Air Force aircraft and missile systems, Office of Air Force History, 1978
  2. Saeqeh fighter plane test-flown in `Blow of Zolfaqar' wargames - Irna
  3. Voir War Losses sur MoroccoAF
  4. Sahara Occidental : Origines et enjeux d'une guerre du désert - Collectif d'initiatives pour la connaissance du Sahara Occidental, octobre 1999
  5. Le sirocco du désespoir - MarocHebdo International (voir archive)
  6. a et b http://www.globalsecurity.org/military/systems/aircraft/f-5c.htm
  7. http://www.bmlv.gv.at/english/dynmod/artikel.php?id=2476 Austrian Armed Forces - Flyout of the F-5 Tiger fleet

Annexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Développement lié

T-38 - F-20 - X-29

Aéronefs comparables

Aeritalia G-91 - Dassault Étendard - MiG-21

Ordre de désignation

F-2 - F-3 - F-4 - F-5 - F-6 - F-7 - F-8

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Northrop F-5 Freedom Fighter de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Northrop f-5 freedom fighter — Pour les articles homonymes, voir F 5. Northrop F 5E Tiger II …   Wikipédia en Français

  • Northrop F-5 Freedom Fighter — …   Википедия

  • Freedom Fighter — (engl. für „Freiheitskämpfer“) ist der Name für Klashnekoff, eigentlich Darren Kandler, ein britischer Rapper Northrop F 5 Freedom Fighter, ein Kampfflugzeug der 1960er Jahre Diese Seite ist eine Begriffskläru …   Deutsch Wikipedia

  • F-5 Freedom Fighter — Northrop F 5 Tiger II …   Deutsch Wikipedia

  • F-5 Freedom Fighter — Northrop F 5 Freedom Fighter Pour les articles homonymes, voir F 5. Northrop F 5E Tiger II …   Wikipédia en Français

  • Northrop F-5 — Freedom Fighter / Tiger II …   Deutsch Wikipedia

  • Northrop F-5 — Freedom Fighter Pour les articles homonymes, voir F 5. Northrop F 5E Tiger II …   Wikipédia en Français

  • Northrop F-5E Tiger II — Northrop F 5 Freedom Fighter Pour les articles homonymes, voir F 5. Northrop F 5E Tiger II …   Wikipédia en Français

  • Northrop t-38 talon — Northrop T 38A Talon Constructeur …   Wikipédia en Français

  • Northrop F-5 — F 5A/B Freedom Fighter F 5E/F Tiger II F 5E Tiger II de la Fuerza Aérea de los Estados Unidos. Tipo Avión de caza y ataque …   Wikipedia Español


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.