Aeroports de Paris

Aéroports de Paris

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ADP.
Logo de Aéroports de Paris

Logo de Aéroports de Paris
Création 1945
Dates clés 1945 Création,
2006 Transformation en SA
Personnages clés Pierre Graff, Pdg
Forme juridique société anonyme
Slogan(s) « Le monde entier est notre invité »
Siège social 291, boulevard Raspail
75675 PARIS CEDEX 14
Actionnaires État français : 60,38 %
Activité(s) Transport aérien
Produit(s) Services et gestion aéroportuaire
Filiale(s) ADP-i, Alyzia Airport Services, ADP-m, Hub Telecom
Effectif 10 000 (ADP + filiales) (2007)
Site Web http://www.aeroportsdeparis.fr
Capitalisation 8,4 milliards d'Euros
Chiffre d'affaires 2 500 millions d'euros (2008)
Résultat net 150 millions d'euros (2007)

Aéroports de Paris (ADP) est une entreprise française qui construit, aménage et exploite des plates-formes aéroportuaires, dont les deux principales, en France, sont celles des aéroports de Paris-Orly et Paris-Charles-de-Gaulle.

Elle est le 2e groupe aéroportuaire européen en termes de chiffre d'affaires aéroportuaire et le 1er groupe européen pour le fret et le courrier. Elle compte près de quatre cent soixante compagnies aériennes clientes dont les acteurs majeurs du transport aérien. En 2008, son chiffre d'affaires s'est élevé à plus de deux milliards et demi d'euros et le nombre de passagers accueillis sur ses plates-formes à plus de quatre-vingt millions.

Sommaire

Histoire

Aéroports de Paris a été créée en 1945 sous le régime d'établissement public de l'État. Son statut a été modifié le 20 avril 2005 (loi n° 2005-357) pour la transformer en société anonyme[1]. L'État français a lancé, le 31 mai 2006, le processus de privatisation. Le Canard enchaîné dans son édition du 14 juin 2006[2], parle d'un cadeau de 6 686 ha, pour « rendre plus attrayante » la privatisation partielle de trente pour cent d'ADP.

Métiers

Paris-CDG

Sources de revenus

Les ressources d'ADP sont constituées à 75% de la rémunération de ses services aéroportuaires. Elles comprennent les redevances aéronautiques (atterrissage, stationnement, carburant, balisage lumineux, passagers), les redevances spécialisées (tri des bagages), des taxes payées par les compagnies aériennes et les passagers, les loyers des boutiques, des terrains, les recettes des parcs de stationnement.

Gestion d'aéroports

Aéroports de Paris gère l'ensemble des quatorze aéroports et aérodromes ouverts à la circulation aérienne civile situés en Île-de-France, dont, outre Aéroport Paris-Charles-de-Gaulle et Aéroport Paris-Orly, Paris-Le Bourget, Persan-Beaumont, Pontoise-Cormeilles, Meaux, Chelles, Coulommiers, Lognes, Chavenay, Saint-Cyr, Toussus-le-Noble, Étampes et l'héliport d'Issy-les-Moulineaux.

Elle gère des commerces, de l'immobilier et des centaines d'hectares encore disponibles sur son domaine foncier.

À travers sa filiale à 100% Aéroports de Paris Management (ADPM), Aéroports de Paris participe à la gestion de 25 aéroports dans le monde entier :

  • Drapeau du Mexique Mexique (Monterrey, Culiacan, Acapulco, Chihuahua, Ciudad Juárez, Durango, Mazatlan, Reynosa, San Luis Potosi, Tampico, Zacatecas, Zihuatanejo),
  • Drapeau de la Belgique Belgique (Liège),
  • Égypte Egypte (Charm el-Cheikh, Hurghada, Louxor, Assouan, Abou Simbel, Marsah Alam),
  • Jordanie Jordanie (Amman),
  • Algérie Algérie (Alger),
  • Arabie saoudite Arabie Saoudite (Djeddah),
  • Cambodge Cambodge (Phnom Penh, Siam Reap),
  • Guinée Guinée (Conakry).

ADPM a revendu l'an dernier la participation détenue pendant 7 ans dans l'aéroport de Pékin.

Conception d'aéroports

Le groupe a déjà mis ses compétences et son savoir-faire aéroportuaires au service de plus de cinquante cinq-pays à travers le monde en réalisant la conception architecturale et techniques de nombreux aéroports, dont :

Le groupe vend et exporte les compétences développées depuis de nombreuses années dans le cadre de l’aménagement et de la gestion aéroportuaire à travers deux filiales participant à de grands projets en France et à l’étranger : ADPM (exploitation d’aéroports à l’étranger et assistance technique) et ADPi (maîtrise d’œuvre dans les domaines de l’architecture et de l’ingénierie pour des installations situées principalement à l’étranger (aéroports, stades, opéras, immeubles de grande hauteur, etc.).

Télécommunications

Sa filiale Hub télécom est spécialisée dans les services de télécommunications sur les sites complexes (aéroports, ports, centres de congrès et autres pôles d’échanges).

Fort de cette compétence, elle a équipé Paris-Charles-de-Gaulle de bornes Wi-Fi.

Environnement

Les 3 aéroports parisiens, Paris-Charles-de-Gaulle, Paris-Orly et Paris-Le Bourget mais aussi l'héliport d'Issy-les-Moulineaux sont certifiés ISO 14001 (si une entreprise est certifiée ISO 14001, cela ne signifie pas qu'elle ne pollue pas, mais qu'elle respecte les principes de la norme)[3]. Aéroports de Paris s'attache donc à limiter dans tous les domaines l'impact de son activité sur l'environnement [réf. nécessaire].

Depuis sa privatisation partielle[4], ADP partage avec la DGAC[5] la gestion environnementale de ses aérodromes[6].

Article 49 : Information du public sur les impacts environnementaux

Aéroports de Paris met à la disposition du public les informations environnementales sur les aérodromes qu'elle exploite et publie chaque année les résultats des mesures qu'elle effectue sur les nuisances sonores causées par les aéronefs, la pollution de l'air, la pollution de l'eau et les déchets produits par l'activité des aérodromes qu'elle exploite. À cette fin, le prestataire de services de navigation aérienne communique à ADP les informations relatives à la gestion du trafic aérien.

Sur chacun des aérodromes de Paris - Charles-de-Gaulle et de Paris-Orly, ADP met en place un lieu d'accueil du public à vocation d'information et d'échange sur les problématiques environnementales des aéroports et du transport aérien. Ces lieux comprennent un espace consacré à la gestion du trafic aérien, permettant notamment la visualisation des trajectoires aériennes et la fourniture de réponses individuelles au public par des interlocuteurs compétents.

Direction d'ADP

  • Pierre Graff : PDG
  • François Rubichon : directeur général délégué
  • Laurent Galzy : directeur général adjoint Finances et administration
  • Bernard Cathelain : directeur général adjoint Aménagement et développement
  • René Brun : directeur de l'aéroport Paris-Charles-de-Gaulle
  • Patrice Hardel : directeur de l'aéroport Paris-Orly
  • Pascal Bourgue : directeur Marketing, Commerce et Communication
  • Gonzalve de Cordoue : directeur des Ressources humaines
  • François Cangardel : directeur de l'Immobilier

Présidents

  • Pierre Marion : 1983 - 1986.
  • Bernard Lathière : 1986 - 1992.
  • Jean Fleury : 1992 - 1999.
  • Yves Cousquer : juillet 1999 - novembre 2001.
  • Pierre Chassigneux : novembre 2001 - septembre 2003.
  • Pierre Graff : depuis septembre 2003.

Directeurs généraux

  • Gilbert Dreyfus : 1971 - 1981
  • Jean Costet : 1981 - 1989
  • Jean-Pierre Beysson : 1989 - 1993
  • Jean-Claude Albouy : 1993-1995
  • Emmanuel Duret : février 1995 - octobre 2001.
  • Hubert du Mesnil : octobre 2001 - novembre 2005.
  • François Rubichon : novembre 2005.

Données financières

Données boursières

En 2007, l'actionnariat d'ADP se répartit entre 68,4% pour l'État français, 29,2% d'actions publiques et 2,4% détenus pas les salariés du groupe[7].

Chiffres clés 2005

En 2005, le CA du groupe ADP a, à nouveau, bénéficié de la croissance du trafic et de la hausse des redevances aériennes. La marge d'exploitation ressort à 16,8%. Les investissements, dont 40% concernent des augmentations de capacités, représentent 30% du chiffre d'affaires.

  • CA : 1 914,6 millions d'euros (+ 5,6%)[8].
  • Résultat net part du groupe : 179,9 millions d'euros (+ 24,9%).
  • 10 688 salariés dont 15% de cadres (dans le groupe).
  • 78,7 millions de passagers (+ 4,5%).
  • Près de 550 villes desservies.
  • 440 compagnies.
  • 737 000 atterrissages ou décollages (uniquement Orly et CDG + 0,3%)
  • 2 117 milliers de tonnes de fret et poste (+ 6%)
  • Plus de 310 000 m² de bureaux et de locaux d'activités.

Chiffres clés 2006

Le chiffre d'affaires annuel 2006 de 2 076 835 000 € (+ 8,1 %) et la croissance du trafic de 4,8 % avec 82,5 millions de passagers placent Aéroports de Paris en tête des principaux aéroports européens.

La croissance du trafic se répartit entre une hausse de 5,7 % à Paris-Charles-de-Gaulle (56,8 millions de passagers) et une hausse de 3,1 % à Paris-Orly (25,6 millions de passagers). Ces résultats placent Aéroports de Paris, pour la troisième année consécutive, en tête des principaux aéroports européens en termes de croissance.

Le trafic a été tiré par le dynamisme du trafic en Europe, qui augmente de 8,3 %. La forte progression du trafic vers l'Allemagne (+16 %), l'Italie (+10,3 %) et l'Espagne (+13,8 %) explique à elle seule 46 % de la croissance totale du trafic d'Aéroports de Paris. Ces résultats reflètent la montée en puissance des compagnies à bas coûts, la croissance de celles-ci représentant 62 % de la croissance du trafic sur ces trois destinations. La robustesse du trafic avec l'Espagne et l'Italie résulte également du dynamisme du trafic de correspondance et du regain de tourisme de ces deux pays vers la France. Le trafic sur les dix nouveaux pays entrants est en hausse de 8,6 %. Celui avec le Royaume-Uni et l'Irlande croît de 3,1%. Le trafic national progresse légèrement de 0,9%.

Le trafic sur les autres destinations internationales augmente de 3,9 %. La croissance est forte vers l'Afrique (+7,3 %) et l'Asie/Pacifique (+6,9%). Plus d'un million de passagers ont voyagé entre Paris et la Chine et ainsi transité par les plates-formes d'ADP. Le trafic avec l'Amérique du Sud progresse de 4,2 % tout comme celui avec le Proche-Orient en dépit du conflit au Liban. Le trafic en Amérique du Nord croît légèrement de 0,8 % en raison notamment de la faiblesse du dollar par rapport à l'euro.

Le trafic d'aviation d'affaires s'inscrit en très forte croissance de 9,7 % à 64 696 mouvements (principalement à Paris-Le Bourget).

Aéroports de Paris confirme également sa première place parmi les aéroports européens pour l'activité de cargo (fret + courrier). L'activité cargo augmente de 5,8 % avec 2,24 millions de tonnes transportées, dont 2,13 millions de tonnes à Paris-CDG (+6 %).

À l'aube de son introduction en Bourse, le groupe ADP doit cependant convaincre les investisseurs qu'il saura améliorer sa rentabilité, alors que sa marge opérationnelle (30%) reste inférieure à celle des principaux aéroports européens, BAA en tête (42%).

Voir aussi

Liens externes

Notes et références

  1. Cette réforme doit permettre notamment à l'entreprise de nouer plus facilement des partenariats internationaux et d'augmenter les possibilités de financements de ses investissements par l'ouverture du capital à des partenaires privés : le groupe prévoit d'investir 2,7 milliards d'euros d'ici 2010, afin d'augmenter ses capacités d'accueil de 19 millions de passagers à cet horizon
  2. canard enchaîné du 14 juin 2006 , article « Un gisement de béton dans l'aéroport de Paris » sous la signature de Hervé Liffran
  3. ISO
  4. UFCNA - Aéroport de Paris
  5. UFCNA - la DGAC
  6. Décret n° 2005-828 du 20 juillet 2005 relatif à la société Aéroports de ParisNOR : EQUX0500113D Décret
  7. Site d'ADP - Actionnariat
  8. Pourcentage de variation par rapport à 2004.


  • Portail des entreprises Portail des entreprises
  • Portail des transports en Île-de-France Portail des transports en Île-de-France
Ce document provient de « A%C3%A9roports de Paris ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aeroports de Paris de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aéroports De Paris — Pour les articles homonymes, voir ADP. Logo de Aéroports de Paris …   Wikipédia en Français

  • Aéroports de paris — Pour les articles homonymes, voir ADP. Logo de Aéroports de Paris …   Wikipédia en Français

  • Aéroports de Paris — (ADP) en español Aeropuertos de París, es la autoridad portuaria que construye, acondiciona y explota las plataformas aeroportuarias de Île de France, destacando los dos principales aeropuertos de París y de Francia, Paris Orly y París Charles de …   Wikipedia Español

  • Aéroports de Paris — Rechtsform Société anonyme ISIN FR0010340141 Grü …   Deutsch Wikipedia

  • Aéroports de Paris — Pour les articles homonymes, voir ADP. Création 1945 …   Wikipédia en Français

  • Aéroports de Paris — Infobox Company company name = Aéroports de Paris company company type = Société anonyme (Euronext|ADP) company slogan = Le monde entier est notre invité foundation = October 24, 1945 location = Paris, France key people = Pierre Graff, CEO num… …   Wikipedia

  • Aéroports de France — Liste des aérodromes français Voici la liste des aérodromes français, avec leur code IATA et leur code OACI[1] Sommaire 1 France métropolitaine[2] 2 Départements et territoires d outremer …   Wikipédia en Français

  • Aéroport de Paris — Aéroports de Paris Pour les articles homonymes, voir ADP. Logo de Aéroports de Paris …   Wikipédia en Français

  • Héliport de Paris — Paris Issy les Moulineaux SA365 Dauphin sur l héliport d Issy avec la tour Eiffel et le Front de Seine en arrière plan. Code AITA Code OACI …   Wikipédia en Français

  • Drapeau de Paris — Paris  Cet article concerne la capitale française. Pour les autres significations, voir Paris (homonymie). Paris …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”