Alcatel-Lucent
Logo d'Alcatel-Lucent
Création 1898 : Compagnie générale d'électricité
Dates clés 2006 : fusion d'Alcatel avec Lucent Technologies
Forme juridique Société anonyme à conseil d'administration
Action Euronext : ALU
NYSE : ALU
Slogan « À la vitesse des idées »
Siège social Alcatel-Lucent, 3 Av. Octave Gréard
75007 Paris
Drapeau de France France
Direction Ben Verwaayen
Actionnaires Brandes Investment Partners: 9,44%
Pzena Investment Management: 4,99%
Tradewinds Global Investors: 3,49%
Caisse des dépôts et consignations: 2,07%
Crédit Agricole Asset Management 2,02%
BT Pension Scheme/Hermès 1,83%
BNP Paribas Asset Management 1,77%
Autocontrôle: 1,43%
FCP des salariés du Groupe FCP2AL 1,41%
(au 31 décembre 2008) [1]
Activité Équipements de télécommunications
Effectif 77000 (2009)[2]
Site web http://www.alcatel-lucent.fr
Capitalisation 5,631 Mds d'Euros (au 07 septembre 2011)[3]
Chiffre d’affaires 15,996 Mds € (2010)[4]
Résultat net -334 Million € (2010)[4]
L'ancien siège d'Alcatel-Lucent jusqu’en juin 2010: Rue de la Boétie

Alcatel-Lucent est le nom de la société née en 2006 de la fusion entre Alcatel et Lucent Technologies. En février 2007, c'était le deuxième équipementier télécoms et réseaux au niveau mondial derrière l'américain Cisco Systems, mais devant le suédois Ericsson, et le germano-finlandais Nokia Siemens Networks[5].

Sommaire

Histoire

La fusion entre les deux sociétés française et américaine est effective depuis le 1er décembre 2006. L'annonce du rachat de Lucent par Alcatel avait été publiée le 2 avril 2006, cinq ans après une première tentative avortée[6]. La répartition actionnariale étant de 60 % pour Alcatel, et de 40 % pour Lucent[7].

En 2007, le groupe est secoué par un conflit social majeur suite à l'annonce d'importantes suppressions d'emplois. La société perd 12 500 emplois sur les 79 000.

Devant les mauvais résultats du groupe, et une fusion qualifiée d'échec, Serge Tchuruk et Patricia Russo annoncent leur départ de la tête du groupe le 29 juillet 2008.

En octobre 2009, elle se sépare de 1000 salariés sur les 10 500 français.

Direction de l'entreprise[8]

Direction générale

Direction du Groupe

Composition de l'équipe de direction au 31 octobre 2011[10]:

Implantation mondiale d'Alcatel-Lucent
  • Ben Verwaayen, Directeur général
  • Tom Burns, Entreprises
  • Stephen A. Carter, Europe, Moyen-Orient & Afrique, et Marketing & Communication
  • Robin Dargue, Transformation des Processus et des Systèmes d'Information
  • John Dickson, Opérations
  • Kenneth Frank, Initiative commune Reliance Industries Ltd
  • Gabrielle Gauthey, Relations institutionnelles
  • Adolfo Hernandez, Logiciels, Services & Solutions, et Secteurs stratégiques
  • Christel Heydemann, Ressources humaines et Transformation
  • Philippe Keryer, Réseaux
  • Jeong Kim, Bell Labs et Stratégie
  • George Nazi, Assurance Qualité et Livraisons Clients
  • Steve Reynolds, Direction juridique
  • Paul Segre, Entreprises
  • Rajeev Singh-Molares, Asie-Pacifique
  • Paul Tufano, Direction financière
  • Robert Vrij, Amériques et Alliances Stratégiques

Conseil d'administration

2008-2010[11]

  • Carla Cico nommée à l'issue de l'assemblée générale du 1er juin 2010. Le nombre d'administrateurs passe de 12 à 13.
Jetons de présence

Lors de l'AG du 1er juin 2010, la 13e résolution fixe le montant des jetons de présence alloués aux administrateurs. Il est proposé l'augmentation de l'enveloppe des jetons de présence afin d'introduire une part additionnelle liée à un engagement d'achat et de conservation de titres de la société par les administrateurs et afin de tenir compte d'un nouvel administrateur. Le nombre d'administrateurs bénéficiant de jetons de présence est porté de 8 à 9 membres[12]. La fixation du montant des jetons de présence alloués aux administrateurs augmente de 290 000 euros, ce qui a pour conséquence de porter le montant global des jetons de présence de 700 000 à 990 000 euros[12], soit 110 000 euros par administrateur (au lieu de 87 500 euros).

2006

  • Serge Tchuruk président (mandat renouvelé le 17 avril 2003 et expire en 2007.)
  • Daniel Bernard (mandat renouvelé le 17 avril 2003, et expire en 2007.)
  • Philippe Bissara (mandat renouvelé le 20 mai 2005, et expire en 2008.)
  • Frank Blount (mandat renouvelé le 20 mai 2005, et expire en 2008.)
  • David Johnston(mandat renouvelé le 20 mai 2005, et expire en 2009.)
  • Daniel Lebègue (nommé le 17 avril 2003, mandat expire en 2007.)
  • Pierre-Louis Lions (mandat renouvelé le 20 mai 2005, et expire en 2009.)
  • Peter Mihatsch (mandat renouvelé le 20 mai 2005, et expire en 2008.)
  • Marc Viénot (mandat renouvelé le 17 avril 2003, et expire en 2007.)
  • Jozef Cornu (mandat renouvelé le 4 juin 2004, et expire en 2008.)
  • Thierry de Loppinot (mandat renouvelé le 20 mai 2005, et expire en 2006.)
  • Jean-Pierre Halbron (mandat renouvelé le 20 mai 2005, et expire en 2008.)
  • Bruno Vaillant (mandat renouvelé le 20 mai 2005, et expire en 2006.)

Poursuites Microsoft - Alcatel-Lucent (violations de brevets)

  • 2002 - Lucent saisit un tribunal d'une plainte contre des fabricants Dell et Gateway qui, selon ses dires, avec certaines applications auraient violé des brevets déposés par son centre de recherche "Bell Labs" en 1994 et 1997, relatifs à la technologie musicale numérique MP3. Microsoft se joint à la procédure s'estimant mis en cause du fait de l'utilisation de MP3 dans son logiciel Windows Media Player[13].
  • Novembre 2006 - Alcatel saisit un tribunal au Texas d'une plainte contre Microsoft qui, selon ses dires, aurait violé sept de ses brevets. Des négociations sont menées en parallèle afin de tenter de trouver un accord à l'amiable[14]
  • Fin 2006 - Alcatel et Lucent fusionnent donnant naissance à Alcatel-Lucent
  • Janvier 2007 - Devant le tribunal californien, Alcatel-Lucent exige une réparation de 2 milliards de dollars pour usage non autorisé d'un brevet ex-Lucent dans le décodeur audio MP3 de Windows Media Player[15]
  • Février 2007 - Devant un jury fédéral américain de San Diego en Californie, Microsoft est reconnu coupable d'avoir violé les brevets MP3 d'Alcatel-Lucent et est condamné à verser à l'équipementier franco-américain des dommages s'élevant à 1,52 milliard de dollars, bien moins que ce que Alcatel-Lucent réclamait dans ses dernières conclusions (4,5 milliards de dollars). Microsoft indique dans un communiqué qu'il étudie l'éventualité de faire appel du jugement. L'éditeur a fait valoir dans sa défense qu'il avait déjà versé 16 millions de dollars de droits à l'institut allemand Fraunhofer, « reconnu par l'industrie comme le détenteur légitime du brevet ». Selon le secrétaire général adjoint de Microsoft, cette décision peut conduire à générer des poursuites contre des centaines d'autres sociétés qui ont acheté au Fraunhofer le droit d'utiliser le MP3. Alcatel-Lucent en réponse indique qu'il n'a pas engagé de procédure contre d'autres sociétés, sans exclure pour autant cette possibilité à l'avenir. Le même tribunal doit examiner séparément d'autres plaintes contre Microsoft relatif à des brevets de codecs pour la voix et pour la compression de la vidéo, technologies utilisées de manière illicite par Microsoft, selon les dire d'Alcatel-Lucent, dans la console de jeux Xbox. À l'inverse, Microsoft poursuit Alcatel-Lucent dans une affaire relative à ses logiciels de messagerie unifiée[16],[17].
  • Mars 2007 - Le jury fédéral de San Diego rejette la plainte d'Alcatel-Lucent en estimant que Microsoft n'a pas violé un brevet de reconnaissance vocale appartenant à l'équipementier franco-américain. Ce dernier déclare qu'il va faire appel. Dans l'autre affaire relative au litige sur MP3, Microsoft décide de faire appel, ce qui suspend tout versement[18]. Par ailleurs, une plainte déposée en février par Microsoft contre Alcatel-Lucent pour atteinte au droit des brevets est examinée par la Commission du commerce international (ITC) des États-Unis. Certaines technologies d'Alcatel-Lucent sont menacées d’être interdites à l'importation aux États-Unis[19].
  • Mai 2007 - La cour suprême des États-Unis casse un jugement en appel datant de juillet 2005 et qui donnait raison à AT&T. Microsoft se voyait reprocher d'avoir incorporé de manière illicite dans Windows un des brevets de reconnaissance vocale de AT&T. Ce dernier avait exigé des réparations proportionnellement aux ventes de Windows aux États-Unis et aussi dans le reste du monde. Les deux sociétés avaient conclu une entente pour la partie des ventes aux États-Unis, mais pour la partie des ventes à l'international ont débattu de leur différend au niveau de Cour suprême. Cette décision fait jurisprudence pour tous les produits logiciels exportés hors des États-Unis. Ceci signifie aussi que Microsoft va probablement s'appuyer sur cette décision et peut-être gagner en appel contre Alcatel-Lucent dans l'affaire des brevets relatifs à MP3[20].
  • Août 2007 - La décision du tribunal de San Diego de février 2007 condamnant Microsoft à payer 1,5 milliard de dollars d'amende (affaire des brevets MP3) est annulée par une cour d'appel californienne[13].
  • Décembre 2008 - Alcatel-Lucent et Microsoft ont annoncé avoir conclu un accord sur l'ensemble des litiges en cours, sauf un, concernant le brevet "Day"[21].

Notes et références

  1. Document de référence 2008
  2. http://www.alcatel-lucent.com/wps/DocumentStreamerServlet?LMSG_CABINET=Docs_and_Resource_Ctr&LMSG_CONTENT_FILE=Presentations/Alcatel-Lucent_Overview_2010_FR.pdf
  3. http://www.boursier.com/vals/FR/FR0000130007-fondamentaux-alcatellucent.html
  4. a et b http://www.lefigaro.fr/societes/2011/02/10/04015-20110210ARTFIG00393-alcatel-lucent-veut-croitre-plus-vite-que-le-marche.php7
  5. Alcatel-Lucent va supprimer 1.500 postes en France, Neteco, 2007-02-14
  6. « Alcatel se paye Lucent pour 13 milliards de $ », Clubic, 3 avril 2006.
  7. « Alcatel et Lucent officialisent leur fusion », Le Monde Informatique, 3 avril 2006.
  8. Management Committee
  9. Nouvelle Direction Générale en 2008
  10. Equipe de Direction
  11. La composition est identique entre ces années
  12. a et b Avis de convocation à l'assemblée générale de 2010 pages 34 et 35
  13. a et b Journal Le Monde du 07/08/2007 « L'amende record que Microsoft devait verser à Alcatel-Lucent a été annulée » lemonde.fr
  14. Journal Les Échos du 21/11/2006 "Alcatel"
  15. Journal Les Échos du 31/01/2007 "Microsoft"
  16. Journal Les Échos du 23/02/2007 « Microsoft condamné à verser 1,5 milliard de dollars à Alcatel-Lucent »
  17. Journal Les Échos du 26/02/2007 « Microsoft devra verser 1,5 milliard de dollars au groupe »
  18. Journal Les Échos du 05/03/2007 "Brevets : victoire judiciaire de Microsoft contre Alcatel-Lucent"
  19. Journal Les Échos du 21/03/2007 "Microsoft"
  20. Journal Les Échos du 02/05/2007 "Victoire juridique pour Microsoft"
  21. http://www.challenges.fr/actualites/high_tech/20081218.CHA9451/alcatel_et_microsoft_reglent_des_litiges_pour_violation.html

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alcatel-Lucent de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alcatel-Lucent — S.A. Type Société Anonyme Traded as Euronext:  …   Wikipedia

  • Alcatel-Lucent — Rechtsform Société Anonyme Aktiengesellschaft ISIN FR0000130007 Gründung …   Deutsch Wikipedia

  • Alcatel Lucent — Unternehmensform Société Anonyme Aktiengesellschaft ISIN …   Deutsch Wikipedia

  • Alcatel Lucent — Logo de Alcatel Lucent Création 1898 : Compagnie générale d électricité Dates clés …   Wikipédia en Français

  • Alcatel-Lucent — Тип …   Википедия

  • Alcatel-Lucent — Tipo Sociedad Anónima (Euronext …   Wikipedia Español

  • Alcatel-Lucent Deutschland AG — Alcatel Lucent Unternehmensform Société Anonyme Aktiengesellschaft ISIN …   Deutsch Wikipedia

  • Alcatel-Lucent v. Microsoft — Origin of the casesThe dispute between Microsoft and Lucent (and later Alcatel Lucent) began in 2003 when Lucent Technologies (acquired by Alcatel in 2006) filed suit against Gateway and Dell in U.S. District Court, San Diego, California. Lucent… …   Wikipedia

  • Lucent — Technologies Network Systems GmbH Unternehmensform GmbH Gründung …   Deutsch Wikipedia

  • Lucent Technologies — Inc. Rechtsform Aktiengesellschaft …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”