Amazon.com
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Amazone.
Logo de Amazon.com
Création 1994
Dates clés 1995 : lancement du site
Fondateurs Jeff Bezos
Forme juridique Incorporation
Siège social Drapeau des États-Unis Seattle, Washington (États-Unis)
Direction Jeff Bezos, CEO
Tom Szkutak, directeur financier
Activité Commerce électronique
Produits Amazon.com
A9.com
Alexa Internet
IMDb
Filiales Mobipocket.com
Abebooks
Effectif 17 000 (2008)
Site web amazon.com
Chiffre d’affaires en augmentation 19,17 milliards USD (2009)

Amazon.com, Inc. (NASDAQ : AMZN) est une entreprise de commerce électronique américaine basée à Seattle. Sa spécialité la plus connue est la vente de livres, mais elle est diversifiée dans d'autres produits, notamment dans la vente de tous types de produits culturels : disques CD, musique en téléchargement, DVD, appareils photos numériques, informatique et dans l'équipement de la maison, etc.

Créée par Jeff Bezos en juillet 1995, elle a été introduite en bourse au Nasdaq en mai 1997. La filiale française a ouvert en 2000.

En 2008, la société emploie de par le monde 17 000 personnes et a établi, outre le site originel américain, des sites spécifiques pour le Royaume-Uni, l'Allemagne, le Canada, le Japon, la Chine, la France, l'Italie et l'Espagne.

Sommaire

Modèle d'entreprise

Pendant longtemps, Amazon.com a perdu de l’argent à chaque livre vendu en raison de ses importants investissements pour s'étendre, notamment parce qu'ils devaient constituer leur propre base de données ex-nihilo, en assurant la description bibliographique complète et la numérisation de chaque document mis à la vente. La première année réellement bénéficiaire est 2004, année où les ventes de matériels dépassent ceux des produits culturels. En juillet 2005, Amazon a lancé sa section française de l'électronique vendant des articles tels que des télévisions LCD. En 2006, Amazon se diversifie et lance une gamme de services d'infrastructure informatique Web nommée Amazon Web Services (AWS) basée sur une plate-forme dite « informatique dans les nuages » (Cloud computing). AWS propose un ensemble de produits tels que le service de stockage en ligne avec Amazon Simple Storage Service (Amazon S3), la grappe de serveurs à la demande Amazon Elastic Compute Cloud (Amazon EC2), le service de paiement Amazon Flexible Payments Service (Amazon FPS) etc.

Le groupe Amazon

Parmi les sociétés du groupe Amazon.com, on peut citer les moteurs de recherche Alexa et A9, le libraire numérique français Mobipocket.com et la base de données cinématographique IMDb. Amazon a également acheté, en décembre 2008, le groupe canadien AbeBooks, spécialisé dans la vente de livres anciens et rares[1].

Le procès Amazon contre SLF

En novembre 2007 s'ouvre un procès entre le Syndicat de la librairie française et « Amazon.fr » au sujet des frais de port offerts par ce dernier. Amazon envoie alors une lettre à ses clients, dénonçant le procès et demandant aux internautes d'envoyer une multitude de courriels à la SLF afin de défendre la gratuité des frais de ports, pratique parfois appelée « bombardement de messagerie » ("mail-bombing" en anglais). En réaction à cette lettre envoyée par Amazon et à la pétition mise en place sur le site Amazon.fr, la structure Lekti-ecriture.com lance en février 2008 un « Appel pour le livre »[2] afin de défendre une autre lecture de l'affaire.

Entre-temps, début décembre 2007, la société est condamnée à l'issue de ce procès pour non respect de la loi Lang à 100 000 € de dommages et intérêts et à une astreinte de 1 000 € par jour jusqu'à modification de ses Conditions générales de vente[3].

Néanmoins, la Cour de cassation a estimé quelques mois plus tard, le 6 mai 2008, dans une autre affaire similaire concernant Alapage, que « la prise en charge par le vendeur du coût afférent à l’exécution de son obligation de délivrance du produit vendu ne constitue pas une prime au sens des dispositions du code de la consommation », rendant ainsi la gratuité du port possible.

Le Kindle

En novembre 2007, Amazon commercialise son propre lecteur de livres électroniques, appelé Kindle. Le Kindle se décline également sous la forme d'une application pour ordinateur personnel ou sur iPhone, ce qui permet de lire les livres électroniques acquis sur différentes plateformes.

La plateforme MarketPlace Amazon

Amazon propose aussi aux particuliers comme aux vendeurs spécialisés, depuis le 7 novembre 2003[4], de mettre en vente leurs propres objets, à condition que ces derniers soient référencés dans le catalogue Amazon, via la Plateforme "MarketPlace". Pour la France, Amazon prélève une commission de 12 % sur le prix de vente, des frais de gestion, ainsi qu'une commission fixe de 1,14 euros TTC par objet, et prélève également, en conformité avec la loi, une taxe sur la valeur ajoutée. (Tarifs en vigueur au 1er novembre 2008 pour les vendeurs particuliers).

Critiques

En décembre 2008, Amazon UK, qui opère dans quatre grands entrepôts en Grande-Bretagne, est sévèrement critiqué pour les conditions de travail qu'il impose à ses travailleurs dans l'un de ses entrepôts pendant la période des fêtes[5],[6]. Amazon France connaît aussi ces conditions[7].

Acquisitions

  • 1999 : la base de données cinématographique IMDb, Alexa.
  • 2007 : le site d'avis sur le matériel photographique dpreview.com.
  • 2008 : le libraire en ligne AbeBooks, spécialiste des livres anciens.
  • 2009 : Zappos, un vendeur de chaussures en ligne.
  • 2011 : Yap, une start-up ayant développée une application de transcription de messages vocaux pour téléphones mobiles[8].

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes

Liens externes

Outils

Interviews et personnages clés

Notes et références

  1. www.abebooks.fr/A-propos-d-AbeBooks/ Consulté le 28 janvier 2010.
  2. Appel pour le livre, 1er février 2008
  3. TGI Versailles, Syndicat de la Librairie Française c/ Amazon.fr, 11 décembre 2007
  4. Amazon.fr lance Marketplace sur Amazon.com, 7 novembre 2003
  5. Kieran Doherty (pour Reuters), « Chez Amazon, des conditions de travail dignes de Zola », dans France-info, 17 décembre 2008 [texte intégral (page consultée le 24 décembre 2008)] 
  6. (en) Personnel du Sunday Times, « Revealed: Amazon staff punished for being ill », dans Sunday Times, 14 décembre 2008 [texte intégral (page consultée le 24 décembre 2008)] 
  7. Joël Faucilhon, « Amazon, de l’autre côté de l’écran », dans Information 2.0, 2 juillet 2010 [texte intégral (page consultée le 20 juillet 2010)] 
  8. Amazon prend une position dans la reconnaissance vocale

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Amazon.com de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Amazon.com — Amazon.com, Inc. Type Public Traded as NASDAQ: AMZN NASDAQ 100 Component …   Wikipedia

  • Amazon.com — Amazon.com, Inc. Unternehmensform Corporation ISIN …   Deutsch Wikipedia

  • Amazon.com — Amazon.com, Inc. Тип …   Википедия

  • amazon.com — Amazon.com, Inc. Rechtsform Corporation ISIN US0231351067 Gründung 1994 …   Deutsch Wikipedia

  • Amazon.com — Amazon.com,   US amerikanisches Unternehmen des Online Buchhandels, das in Deutschland Marktführer auf diesem Sektor ist. Neben Büchern können auch audiovisuelle Medien, Unterhaltungselektronik, Software, Spiele, Fotobedarf und Geschenkartikel… …   Universal-Lexikon

  • Amazon.com — a US website that sells books, music, toys etc. You make your order and pay over the Internet, and the books, toys etc are sent to you through the post. Amazon also have websites in other countries such as the UK (amazon.co.uk) and Germany… …   Dictionary of contemporary English

  • Amazon.com — Adddddmazon.com, Inc. Lema And you re done Tipo En bolsa NASDAQ …   Wikipedia Español

  • Amazon.com — ▪ American company        e commerce company based in Seattle, Wash., U.S., which was one of the first companies to sell goods online.       Founded in 1994 and launched in 1995 by American Jeff Bezos (Bezos, Jeff), Amazon.com began as an online… …   Universalium

  • Amazon.com — Online Bookstore http://www.amazon.com/ …   Acronyms

  • Amazon.com — Online Bookstore (http://www.amazon.com/) …   Acronyms von A bis Z

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”