Freeware

Gratuiciel

Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Logiciel libre ni Open Source.
Un panneau d'interdiction représentant le symbole de l'euro (ou du dollar, ...) barré, symbole de la gratuité

Un freeware ou gratuiciel, est un logiciel propriétaire distribué gratuitement sans toutefois conférer à l'utilisateur certaines libertés d'usage[1],[2],[note 1] associées au logiciel libre.

Sommaire

Historique

Selon la Free Software Foundation, le terme « Freeware » a souvent été utilisé dans les années 1980 pour distribuer des programmes seulement en exécutable, sans fournir le code source[3].

Motivations

Les logiciels étaient distribués avec le matériel et n'étaient pas considérés comme une marchandise vendable. Cela résultait de la forte dépendance qu'il existait entre le logiciel, généralement écrit en langage machine comme l'assembleur, et le matériel. L'apparition de langages informatiques portables, tel que le C mirent fin à ce couplage. Désormais, vendre du logiciel était une activité spécialisée et lucrative.

La distribution gratuite de logiciel présente un intérêt évident pour les grands acteurs du monde logiciel. Il peut s'agir dans un cas, de distribuer gratuitement un logiciel aux fonctionnalités réduites, sous la forme d'un produit d'appel, pour inciter une partie des utilisateurs à utiliser la version payante ou d'autres produits du même éditeur. La distribution gratuite peut aussi être réalisée dans le but de créer une addiction aux produits de l'éditeur ou dans le but de devenir un standard de facto. C'est le cas avec la distribution du lecteur de contenu Flash.

Dans le cas de développement réalisé par des amateurs éclairés, la distribution gratuite du logiciel est une nécessité, du moins dans un premier temps, pour s'assurer de la propagation du logiciel. Ces auteurs de gratuiciel ne peuvent pas se permettre, s'ils veulent que leur logiciel soit utilisé, de le faire payer.

Terminologie

Le mot gratuiciel est le terme recommandé par l'Office québécois de la langue française[4] pour remplacer l'anglais freeware. On trouve également gratuiciel et distribuciel. La Commission générale de terminologie et de néologie conseille d'employer "logiciel gratuit"[5].

Ne pas confondre freeware, shareware et logiciel libre

Il ne faut pas confondre freeware (gratuiciel) et shareware (partagiciel), où on peut utiliser le logiciel complet ou bridé gratuitement mais pendant une durée déterminée : un traitement de texte pourrait par exemple interdire la sauvegarde des fichiers créés, ou fonctionner uniquement pendant les 2 mois qui suivent son installation. Le freeware et le shareware sont cependant tout deux des logiciel propriétaires.

Il faut aussi distinguer le gratuiciel du logiciel libre. Le logiciel libre, même s'il est souvent gratuit, offre des libertés que la gratuité ne prend pas en compte. Le gratuiciel est notamment diffusé sans les sources du programme[1]. Sa modification ou la redistribution de versions améliorées sont donc impossibles. La licence de distribution peut être restrictive (pas de diffusion sur cédérom, ou uniquement sur certains sites internets). La FSF recommande d'éviter d'employer le terme « Freeware » (gratuiciel) comme synonyme de logiciel libre[3].

Exemples de gratuiciels avec mention de leur limitation

Ces logiciels comprennent des limitations particulières, indiquées entre parenthèses, en plus de posséder les limitations habituelles du logiciel propriétaire.

  • AVG Anti-Virus : antivirus (limité à une utilisation individuelle et non-commerciale, le pare-feu n'est pas disponible dans la version gratuite)
  • Avast! : antivirus
  • Ad-Aware SE : anti-espion (ne contient pas l'analyse en temps réel de la version Ad-aware PLUS)
  • DAEMON Tools : émulateur de lecteur CD
  • Spybot - Search & Destroy : anti-logiciel espion
  • PhotoFiltre : logiciel de retouche-photo limité à une utilisation privée, non-commerciale ou éducative.

Notes et références

Références

  1. a et b (en) « Freeware », gnu.org, 20 septembre 2011.
  2. (en) « Legal battles that shaped the computer industry », Google books, 1999.
  3. a et b (en) « Words to Avoid (or Use with Care) Because They Are Loaded or Confusing - GNU Project - Free Software Foundation (FSF) », gnu.org, 20 septembre 2011.
  4. voir l'entrée gratuiciel sur le grand dictionnaire terminologique
  5. voir l'entrée logiciel gratuit sur le site FranceTerme

Notes

  1. « L'auteur conserve [...] tous les autres droits, y compris les droits de copier, distribuer et faire des œuvres dérivées à partir du logiciel.».

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Freeware de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Freeware — ([ˈfɹiːˌwɛə]; von engl. free „kostenlos“ und ware „Ware“) bezeichnet im allgemeinen Sprachgebrauch Software, die vom Urheber zur kostenlosen Nutzung zur Verfügung gestellt wird. Freeware ist meistens proprietär und darf daher nicht mit freier… …   Deutsch Wikipedia

  • Freeware — is computer software that is available for use at no cost or for an optional fee. [ [http://www.merriam webster.com/dictionary/freeware Merriam Webster definition of freeware] ] Freeware is often made available in a binary only, proprietary form …   Wikipedia

  • freeware — free‧ware [ˈfriːweə ǁ wer] noun [uncountable] COMPUTING computer software that is given away free: • The website is a great place to download freeware. compare shareware * * * freeware UK US /ˈfriːweər/ noun [U] IT …   Financial and business terms

  • Freeware — es un software de computadora que se distribuye sin cargo. A veces se incluye el código fuente, pero no es lo usual. El freeware suele incluir una licencia de uso, que permite su redistribución pero con algunas restricciones, como no modificar la …   Enciclopedia Universal

  • freeware — n. Software made available by its copyright holder for use for an unlimited time free of charge. See also public domain, shareware The Essential Law Dictionary. Sphinx Publishing, An imprint of Sourcebooks, Inc. Amy Hackney Blackwell. 2008 …   Law dictionary

  • freeware — |friuére| s. m. [Informática] Programa informático disponibilizado gratuitamente aos usuários. • Plural: freewares.   ‣ Etimologia: palavra inglesa, de free, livre + ware, mercadoria …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • freeware — /ˈfriwer, ingl. ˈfriːˌweə(r)/ [vc. ingl., comp. di free «libero, liberamente» e della seconda parte di (soft)ware] s. m. inv. (elab.) software gratuito CFR. shareware …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione

  • freeware — (izg. frívēr) m DEFINICIJA inform. računalni program ili datoteka dostupna i distribuirana javnim kanalima na korištenje bez naknade, opr. shareware ETIMOLOGIJA engl …   Hrvatski jezični portal

  • freeware — [n] free software public domain software, shareware; concepts 274,660 …   New thesaurus

  • Freeware — No debe confundirse con software libre, en inglés free puede ser libre o gratuito. El término freeware (software gratis del inglés free software, aunque esta denominación también se confunde a veces con libre por la ambigüedad del término en el… …   Wikipedia Español

  • Freeware — Для термина «Free software» см. другие значения. Freeware (/ˈfɹiːwɛə(r)/; от англ. free [of charge]  «бесплатный» и software  «программное обеспечение»)  программное обеспечение, лицензионное соглашение которого не требует… …   Википедия

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”