Angles (Alpes-de-Haute-Provence)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Angles.

43° 56′ 37″ N 6° 33′ 32″ E / 43.9436111111, 6.55888888889

Angles
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-de-Haute-Provence
Arrondissement Castellane
Canton Saint-André-les-Alpes
Code commune 04007
Code postal 04170
Maire
Mandat en cours
Aimé Bac
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Moyen Verdon
Démographie
Population 72 hab. (2008)
Densité 7,3 hab./km²
Géographie
Coordonnées 43° 56′ 37″ Nord
       6° 33′ 32″ Est
/ 43.9436111111, 6.55888888889
Altitudes mini. 880 m — maxi. 1777 m
Superficie 9,83 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Angles est une commune française, située dans le département des Alpes-de-Haute-Provence et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Sommaire

Géographie

Le village est situé à 956 m d’altitude[1], dans la vallée du Torrent d'Angles.

Accès

Le village des Angles est accessible par la RD33, via la route nationale 202.

Communes voisines

Relief

  • Baisse d’Angles (1577 m) et le Serre Gros (1778 m) sur la Crête des Serres.

Géologie

Sismicité

Hydrologie

La commune est arrosée par le Verdon (au sud-ouest), ainsi que par l'un de ses affluents, le Torrent d'Angles [2], rivière d'environ 5,6 km.

Climat

Toponymie

Histoire

La localité apparaît pour la première fois dans les chartes en 1245[1],[3], alors qu’elle est une coseigneurie des évêques de Senez et de l’abbaye de Lérins. Son prieuré est réuni à celui de Vergons en 1454[4]. L’abbé de Lérins y construit un hospice.[réf. nécessaire] Elle passe ensuite aux d’Agoult[5].

De la fin du Moyen Âge à la Révolution française

Les habitants d’Angles mènent une lutte contre le seigneur local, sur plusieurs générations, refusant le droit de demi-lods, prélevé sur tout héritage. Après les non-paiements, les procès, le banc du seigneur à l’église est réduits en miettes. En 1731, les moissons du seigneur ne sont plus récoltées, avec interdiction à quiconque de le faire, et l’intendant échappe de peu au lynchage[6].

Une école primaire permanente y existe depuis 1776[1]. Durant la Révolution, la commune compte une société patriotique, créée après la fin de 1792[7].

Toponymie

La localité apparaît pour la première fois dans les textes en 1300 (Angulis). Son nom fait référence à la forme du village en coin[8].

Héraldique

Blason de Angles

Blasonnement : « Ecartelé, au 1er et 4e de gueules à deux triangles entrelacés d’argent, au 2e et 3e d’or à un loup ravissant d’azur lampassé et armé de gueules » [9].

Économie

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
1977 (?)   Flavien Raybaud[10]    
mars 2001 réélu en 2008[11] Aimé Bac    

Démographie

Évolution démographique
Années 1315 1471 1765 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841
Population 10 feux 10 feux 312 284 274 272 266 347 210 245
Années 1846 1851 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891
Population 227 240 244 223 196 181 168 180 182 176
Années 1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 144 130 114 113 89 95 106 71 54 66
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 - -
Population 55 57 55 65 56 67 71[12] 72[13] - -
Notes, sources, ... Population sans doubles comptes de 1962 à 1999 ; population municipale en 2006
Sources : Baratier, Duby & Hildesheimer pour l’Ancien Régime[5], Insee[14], EHESS[15] pour les chiffres issus des recensements légaux
Courbe d'évolution démographique d’Angles depuis 1793

Lieux et monuments

  • Notre-Dame-et-Saint-Honorat (XVIIe siècle, un chapiteau portant l’inscription 1686[16],[5]) est l’église du prieuré de Lérins : clocher aux tuiles polychromes
  • Chapelle Notre-Dame : chœur polygonal, à croisée d’ogives, du XVIe ou du début du XVIIe siècle[17]. En ruines dès la fin du XIXe siècle, elle est restaurée dans les années 1970

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Articles de Wikipédia

Liens externes

Sources

Bibliographie

  • Raymond Collier, La Haute-Provence monumentale et artistique, Digne, Imprimerie Louis Jean, 1986, 559 p.
  • Sous la direction d’Édouard Baratier, Georges Duby, et Ernest Hildesheimer, Atlas historique. Provence, Comtat Venaissin, principauté d’Orange, comté de Nice, principauté de Monaco, Librairie Armand Colin, Paris, 1969

Notes

  1. a, b et c Michel de La Torre, Alpes-de-Haute-Provence : le guide complet des 200 communes, Paris, Deslogis-Lacoste, coll. « Villes et villages de France », 1989, Relié, 72 (non-paginé) p. (ISBN 2-7399-5004-7) 
  2. fiche du torrent d'Angles sur le site du SANDRE
  3. Au XIIIe, selon l’Atlas historique de la Provence. Sous la direction d’Édouard Baratier, Georges Duby, et Ernest Hildesheimer, Atlas historique. Provence, Comtat Venaissin, principauté d’Orange, comté de Nice, principauté de Monaco, Librairie Armand Colin, Paris, 1969, p. 160
  4. Raymond Collier, La Haute-Provence monumentale et artistique, Digne, Imprimerie Louis Jean, 1986, 559 p., p 87
  5. a, b et c Baratier, Duby, Hildesheimer, op. cit., p. 160
  6. Jean Nicolas, La Rébellion française : mouvements populaires et conscience sociale, 1661-1789, Paris : Gallimard, 2008. Collection Folio, ISBN 978-2-07-035971-4, p. 266-267
  7. Patrice Alphand, « Les Sociétés populaires», La Révolution dans les Basses-Alpes, Annales de Haute-Provence, bulletin de la société scientifique et littéraire des Alpes-de-Haute-Provence, no 307, 1er trimestre 1989, 108e année, p 296-298
  8. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France : étymologie de 35 000 noms de lieux, Genève : Librairie Droz, 1990. Volume III : Formations dialectales (suite) ; formations françaises. Notices 26388-90, p 1447
  9. Louis de Bresc Armorial des communes de Provence 1866. Réédition - Marcel Petit CPM - Raphèle-lès-Arles 1994
  10. Flavien Raybaud est l’un des 500 élus qui ont parrainé la candidature de François Mitterrand (PS) à l’élection présidentielle de 1981, cf Conseil constitutionnel, liste des élus ayant présenté les candidats à l’élection du Président de la République, Journal officiel de la République française du 15 avril 1981, page 1046, disponible en ligne, consulté le 29 juillet 2010
  11. Site de la préfecture des AHP
  12. Insee, population légale au 1er janvier 2006, consulté le 9 janvier 2009
  13. Insee, Historique des populations par commune depuis le recensement de 1962 (fichier Excel), mis à jour en 2010, consulté le 21 juillet 2010
  14. Angles sur le site de l’Insee
  15. EHESS, notice communale d’Angles sur le site Cassini, consultée le 19 juillet 2009
  16. Raymond Collier, op. cit., p 222
  17. Raymond Collier, op. cit., p 169

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Angles (Alpes-de-Haute-Provence) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Angles, Alpes-de-Haute-Provence — Infobox Commune de France nomcommune=Angles région=Provence Alpes Côte d Azur département=Alpes de Haute Provence arrondissement=Castellane canton=Saint André les Alpes insee=04007 cp=04170 maire=Aimé Bac mandat=2008 2014 intercomm=Moyen Verdon… …   Wikipedia

  • Allons (Alpes-de-Haute-Provence) — Pour les articles homonymes, voir Allons. 43° 58′ 42″ N 6° 35′ 45″ E …   Wikipédia en Français

  • Brunet (Alpes-de-Haute-Provence) — Pour les articles homonymes, voir Brunet. 43° 53′ 32″ N 6° 01′ 52″ E …   Wikipédia en Français

  • Montclar (Alpes-de-Haute-Provence) — Pour les articles homonymes, voir Monclar. 44° 23′ 52″ N 6° 20′ 18″ E …   Wikipédia en Français

  • Saumane (Alpes-de-Haute-Provence) — Pour les articles homonymes, voir Saumane. 44° 05′ 29″ N 5° 41′ 28″ E …   Wikipédia en Français

  • Villeneuve (Alpes-de-Haute-Provence) — Pour les articles homonymes, voir Villeneuve. 43° 53′ 42″ N 5° 51′ 49″ E …   Wikipédia en Français

  • Authon (Alpes-de-Haute-Provence) — Pour les articles homonymes, voir Authon. 44° 14′ 21″ N 6° 07′ 38″ E …   Wikipédia en Français

  • Châteaufort (Alpes-de-Haute-Provence) — Pour les articles homonymes, voir Châteaufort. 44° 16′ 29″ N 6° 01′ 01″ E …   Wikipédia en Français

  • Claret (Alpes-de-Haute-Provence) — Pour les articles homonymes, voir Claret. 44° 22′ 22″ N 5° 57′ 23″ E …   Wikipédia en Français

  • Mane (Alpes-de-Haute-Provence) — Pour les articles homonymes, voir Mane. 43° 56′ 21″ N 5° 46′ 06″ E …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”