Aiguines

43° 46′ 32″ N 6° 14′ 35″ E / 43.77567052, 6.24308246

Aiguines
La place centrale d'Aiguines
La place centrale d'Aiguines
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Var
Arrondissement Brignoles
Canton Aups
Code commune 83002
Code postal 83630
Maire
Mandat en cours
Charles-Antoine Mordelet
2008-2014
Intercommunalité sans
Site web http://www.aiguines.com
Démographie
Population 255 hab. (2008)
Densité 2,2 hab./km²
Gentilé Aiguinois, Aiguinoises
Géographie
Coordonnées 43° 46′ 32″ Nord
       6° 14′ 35″ Est
/ 43.77567052, 6.24308246
Altitudes mini. 470 m — maxi. 1572 m
Superficie 114,43 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Aiguines en est une commune française, située dans le département du Var et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Ses habitants sont appelés les Aiguinois(es).

Sommaire

Géographie

Le château d'Aiguines surplombant le lac de Sainte-Croix.

Le village au pied du Grand Margès (1577m), surplombe le lac de Sainte-Croix, et domine l'accès aux gorges du Verdon. C'est à Aiguines que commence la route de la corniche sublime. Le territoire communal vaste a plusieurs lieux géographiques remarquables : le Grand Canyon du Verdon, le Plan de Canjuers, les avens de Canjuers, la source de Vaumale, le lac de Sainte-Croix et la montagne du Grand Margès. Les 3/5e du territoire sont occupés par le camp militaire de Canjuers.

Hydrographie

Le territoire de la commune est traversé par deux rivières : le Verdon et l'Artuby.

Communes limitrophes

Sismicité

Il existe 3 zones de sismicité dans le Var :

  • Zone 0 : Risque négligeable. C'est le cas de bon nombre de communes du littoral varois, ainsi que d'une partie des communes du centre Var. Malgré tout, ces communes ne sont pas à l'abri d'un effet tsunami, lié à un séisme en mer.
  • Zone Ia : Risque très faible. Concerne essentiellement les communes comprises dans une bande allant de la montagne Sainte-Victoire au massif de l'Esterel.
  • Zone Ib : Risque faible. Ce risque le plus élevé du département, qui n'est pas le plus haut de l'évaluation nationale, concerne 21 communes du nord du département.

La commune d'Aiguines est en zone sismique de faible risque Ib[1].

Toponymie

Aiguines s'écrit Eiguino en provençal (selon la norme mistralienne) et Aiguina (classique).

Héraldique

Article connexe : Armorial des communes du Var.
Armes de Aiguines

Les armes peuvent se blasonner ainsi :

De gueules à la jument d'argent.

Histoire

Le clocher d'Aiguines.

Le site est fréquenté depuis la période préhistorique.

L'installation du "Castrum de Aquina", au Moyen Âge, succède à l'oppidum gaulois situé au sud du Grand Margès. Une construction forte est mentionnée dès 1021 ; d’abord construit sur le Puy (1056 m), il est rasé puis rebâti plus bas, à l’actuelle chapelle Saint-Pierre (837 m)[2].

Alors possession de l'abbaye bénédictine Saint-Victor de Marseille (XIe), Aiguines devient seigneurie des Baux, puis des Blacas, des Gauthier et des Sabran.

Les frères pontifes ont une maison à Aiguines à la fin du Moyen Âge, pour y entretenir le pont du XIIIe siècle[3].

Le château est à nouveau reconstruit par Balthazar de Gauthier, seigneur du lieu de 1596 à 1641. Les nouveaux bâtiments construits sous Henri IV s'élèvent sur les substructions d'un édifice plus ancien ayant appartenu aux Blacas. La seigneurie d'Aiguines appartint par la suite aux Clapiers, descendants des Vauvenargues, et le château est aujourd'hui privé.

Dès le XVIe siècle siècle, des artisans, tourneurs de bois, s'installent à Aiguines dont les forêts sont riches en buis. Au XIXe siècle, la commune est peuplée de 800 habitants, dont la moitié vivent dans le village. L'autre partie vit sur le Plan de Canjuers pratiquant le pastoralisme et l'élevage de chevaux. C'est ensuite que deux familles créent leurs usines à vapeur dont la principale production est la boule de pétanque cloutée. Le commerce est très florissant jusque dans les années 1920, date de l'apparition de "l'Intégrale", et périclite après la Seconde Guerre Mondiale.

Durant la Seconde Guerre mondiale, l’armée italienne passe élever des tas de pierres sur les terrains plats pour empêcher les avions de s'y poser. Les maquis sont actifs et ravitaillés par les fermiers. Deux sections du maquis Vallier défilent le 2 juillet 1944 devant le monument aux morts ; le 17 juillet, les FTP sabotent les ponts sur le Verdon et l'Artubie[4].

La route des Crêtes ou RD 71 est ouverte en 1950. Les travaux ont duré 5 ans pour développer le tourisme dans le village et les gorges du Verdon.

En 1968, 2/3 du territoire de la commune — soit 7500 ha — ont été réquisitionné par l'armée pour installer le camp militaire de Canjuers, notamment l'ensemble du Plan de Canjuers et la montagne de Mocrouis en longeant la RD 19 et la RD 71. Plusieurs hameaux, bastides et fermes ont été abandonnés et 4000 brebis ont disparu du Plan par l'arrêt forcé de l'activité des 11 bergeries.

En 1973-1974, fut créé le lac de Sainte-Croix. 116 ha de la commune sont sous les eaux.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
1994 réélu en 2008 Charles-Antoine Mordelet UMP hôtelier de plein-air

Démographie

Évolution démographique d’Aiguines depuis la fin du Moyen Âge
Années 1315 1475 1794 1800 1820 1841 1851 1861 1881 1901 1906
Population 80 20 913 934 993 1033 934 933 766 607 570
Années 1921 1946 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
Population 390 205 174 165 132 161 207 219 251 255 255
Notes, sources, ... Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
Pour 1315 et 1475 la population est donné en feux.
Sources : Pour 1315 et 1475 : Histoire des Gorges du Verdon jusqu’à la Révolution[5] à partir de 1794 : Insee et Collomp[6]

Économie

Vieilles boules en buis cloutées d'Aiguines

Le village est célèbre pour ses tournures de bois fabricant des boules de pétanque avec des clous, l'activité principale de la commune jusque dans les années 1920. Un musée a été inauguré dans une ancienne fabrique du village.
Aujourd'hui, Aiguines vit essentiellement du tourisme.

Lieux et monuments

  • Le château d'Aiguines est un château privé, non ouvert au public. Restauré en 1606 par Balthazar de Gauthier, il a subi de nombreuses transformations (annexes, jardins) vers 1720/1750. Plus récemment, il a été racheté en 1989 et restauré.
  • L'église paroissiale Saint-Jean et Notre-Dame en face du château.
  • La chapelle Saint-Pierre, au-dessus du village, présente un joli panorama sur le lac de Sainte-Croix et le plateau de Valensole.
    Vue sur Aiguines et le lac de Sainte-Croix depuis la chapelle Saint-Pierre.
  • Le musée de la tournerie sur bois. Inauguré en 1980 dans le dernier atelier de tournerie d'Albert Rouvier, qui a maintenu la tradition de la boissellerie jusqu'en 1978.
  • Le beffroi carré à campanile cylindrique.
  • La maison des consuls, belle façade XVIIIe siècle située en face de la mairie.
  • Le Château de Chanteraine, construit au XVIIIe siècle et situé à 3 km au sud-ouest d'Aiguines.
  • Ferme de la Médecine, située dans le Plan de Canjuers, elle abrite la dernière sorcière de Provence. Jusqu'à la dernière guerre, la mère Bousquet, une « bonne sorcière » y préparait, à l'aide d'herbes cueillies sur le Plan, de mystérieuses potions curatives (interdite au public).
  • Les avens de Nouguière (97 m de profondeur) : le « gros aven » et le « clos dei faioun » (155 m) sont de vastes cuvettes au sol fissuré et crevassé dû au sol karstique du Plan de Canjuers (interdits au public).

Voir aussi

Articles connexes

Livres

  • Charles-Laurent Salch, Dictionnaire des châteaux et fortifications de la France au Moyen Âge, Strasbourg, éditions Publitotal, 1978, reprint 1991 (ISBN 2-86535-070-3) 
    Une vision d’ensemble de l’architecture castrale. Aiguines : Page 10

Liens externes

Sources

Bibliographie

Notes

  1. sismicité du Var sur le site de la préfecture
  2. Jacques Cru, « Petra Castellana », Verdon no 1, estieu 1999, p 35
  3. Sous la direction d’Édouard Baratier, Georges Duby, et Ernest Hildesheimer, Atlas historique. Provence, Comtat Venaissin, principauté d’Orange, comté de Nice, principauté de Monaco, Librairie Armand Colin, Paris, 1969, carte 68
  4. Jean-Marie Guillon, « Les années de guerre dans le pays du Verdon varois », in verdon no 6, automne 2001, p 90-104 (p 94-95)
  5. Jacques Cru, Histoire des Gorges du Verdon jusqu’à la Révolution, co-édition Édisud et Parc naturel régional du Verdon, 2001, ISBN : 2-7449-0139-3, p 167
  6. pour 1851 et 1906, Allain Collomp, La découverte des gorges du Verdon : histoire du tourisme et des travaux hydrauliques, Édisud, 2002, ISBN 978-2-7449-0322-9, p 69

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aiguines de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aiguines — (Eiguino, Aiguina) …   Deutsch Wikipedia

  • Aiguines — / Aiguina País …   Wikipedia Español

  • Aiguines — Infobox Commune de France|nomcommune=Aiguines région=Provence Alpes Côte d Azur département=Var arrondissement=Brignoles canton= Aups insee=83002 cp=83630 maire=Charles Antoine Mordelet mandat=2008 2014 intercomm= longitude=6.24308246 latitude=43 …   Wikipedia

  • Église Saint-Jean d'Aiguines — Présentation Culte catholique Type Église Fin des travaux …   Wikipédia en Français

  • Les Salles-sur-Verdon — Pour les articles homonymes, voir Salles. 43° 46′ 26″ N 6° 12′ 33″ E …   Wikipédia en Français

  • Aups — 43° 37′ 42″ N 6° 13′ 29″ E / 43.62843140, 6.22482654 …   Wikipédia en Français

  • Canton d'Aups — Canton d’Aups Situation du canton d’Aups dans le département Var Administration Pays France Région …   Wikipédia en Français

  • Gorges Du Verdon — En France, en Provence, les gorges du Verdon sont un canyon creusé par la rivière le Verdon. Les gorges du Verdon, vues du belvédère de Trescaire Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Gorges du verdon — En France, en Provence, les gorges du Verdon sont un canyon creusé par la rivière le Verdon. Les gorges du Verdon, vues du belvédère de Trescaire Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Kanton Aups — Region Provence Alpes Côte d’Azur Département Var Arrondissement Brignoles Hauptort Aups Einwohner 3.033 (1. Jan. 2008) …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”