Aubenas-les-Alpes
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aubenas (homonymie).

43° 55′ 56″ N 5° 40′ 52″ E / 43.9322222222, 5.68111111111

Aubenas-les-Alpes
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-de-Haute-Provence
Arrondissement Forcalquier
Canton Reillanne
Code commune 04012
Code postal 04110
Maire
Mandat en cours
Roland Petiet
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes de Haute Provence
Démographie
Population 108 hab. (2008)
Densité 14 hab./km²
Géographie
Coordonnées 43° 55′ 56″ Nord
       5° 40′ 52″ Est
/ 43.9322222222, 5.68111111111
Altitudes mini. 480 m — maxi. 780 m
Superficie 7,93 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Aubenas-les-Alpes (Aubenàs leis Aups en vivaro-alpin et en provençal) est une commune française, située dans le département des Alpes-de-Haute-Provence et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Ses habitants sont appelés les Albascecois.

Sommaire

Géographie

La commune fait partie du Parc naturel régional du Luberon, inclus dans la réserve naturelle géologique du Luberon, et est proche de Saint-Michel-l'Observatoire. Le village est situé à 650 m d’altitude[1].

Accès

L'accès à Aubenas-les-Alpes se fait par la RD55, entre Revest-des-Brousses et Saint-Michel-l'Observatoire.

Communes limitrophes

Géologie

Le village est implanté sur une colline de marnes rouge de l'Oligocène ayant livré des ossements de grands mammifères et de reptiles (crocodile et tortue). Dans le vallon de l'Aiguebelle (ruisseau qui ne tarit jamais, même par les plus grandes sécheresses) des fossiles de végétaux et de poissons (Smerdi macrurus) ont aussi été trouvés. Ces deux gisements sont classés réserves géologiques (inclus dans la réserve géologique du Luberon), tout ramassage y est interdit. Des panneaux d'informations sont placés à proximité des sites. Une sélection des fossiles découverts est visible au musée de Vachères (commune voisine) et à la Maison du Parc naturel régional du Luberon, à Apt dans le Vaucluse, et au Muséum national d'histoire naturelle à Paris (Jardin des plantes).[réf. souhaitée]

Le long du Largue et de l'Aiguebelle, et vers Vachères et Le Revest-des-Brousses, les calcaires de l'oligocène renferment des loupes de silex brun, brun noir, qui ont été intensivement exploités du Paléolithique moyen (industrie type Levallois) à la fin du Néolithique. Ces silex ont été exportés dans tout le sud-est de la France, jusqu'en Italie par les hommes du Néolithique.[réf. souhaitée]

Sommets et cols

Risques naturels

Aucune des 200 communes du département n'est en zone de risque nul (quel que soit le risque naturel envisagé). La commune d’Aubenas est exposée à trois types de risques : feu de forêt, mouvement de terrain et séisme[2]. Comme le reste du canton de Reillanne, la commune est située en zone de risque 1b (risque faible)[3].

Aucun plan de prévention des risques naturels prévisibles (PPR) n’existe ni n’est prévu pour la commune[4]

Hydrographie

Aubenas-les-Alpes est arrosé par le Largue, rivière de 55,40 km, affluent de la Durance, et par l’Aiguebelle.

Climat

Histoire

La commune recèle plusieurs gisements paléolithiques et oppidums néolithiques, qui attestent de la fréquentation de son territoire pendant la préhistoire.

Appelé Albenacum, ou Castrum de Albenis au Moyen Âge, on sait peu de chose sur l'histoire du fief d'Aubenas et de la vallée de l'Aiguebelle. Le bourg actuel est une relique d'une agglomération qui couronnait l'ensemble de la colline autour du château.

Toponymie

La localité apparaît pour la première fois dans les textes au XIe siècle sous la forme de Albenassio. Selon Charles Rostaing, le nom est constitué du gaulois alba, augmenté des suffixes -enne et -ate, dans le sens général de citadelle. Selon Ernest Nègre, le toponyme provient du nom romain Albinus, avec le suffixe -àtis[5],[6].

Le nom d'Aubenas pourrait venir du provençal aùbo : peuplier blanc[réf. nécessaire].

La commune change de nom pour Aubenas-les-Alpes en 1934[7]

Héraldique

Blason d'Aubenas-les-Alpes

Blasonnement :
« De gueules à la lettre A capitale d'or de la traverse duquel pend une croix attachée à un anneau du même » [8].

Armes parlantes : La lettre A capitale est l'initiale du nom de la ville.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
mars 2001 réélu en 2008[9] Roland Petiet DVG  

La commune est incluse dans le secteur postal de Reillanne (04110).

Intercommunalité

Aubenas-les-Alpes fait partie de la Communauté de communes de Haute-Provence, qui regroupe 8 communes.

Urbanisme

Budget et fiscalité

L'imposition des ménages et des entreprises à Aubenas-les-Alpes en 2009[10]
Taxe part communale Part intercommunale Part départementale Part régionale
Taxe d'habitation (TH) 5,00 % 30,30 % 5,53 % 0,00 %
Taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB) 4,30 % 8,94 % 14,49 % 2,36 %
Taxe foncière sur les propriétés non bâties (TFPNB) 12,30 % 31,69 % 47,16 % 8,85 %
Taxe professionnelle (TP) 11,73 % 6,37 % 10,80 % 3,84 %


La taxe professionnelle est remplacée en 2010 par la cotisation foncière des entreprises (CFE) portant sur la valeur locative des biens immobiliers et par la contribution sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) (les deux formant la contribution économique territoriale).

Démographie

Le recensement de 1826, qui ne serait qu'une réactualisation de celui de 1821, n'a pas été retenu.
Le recensement de 1871 a été, pour cause de guerre, repoussé à l'année 1872.
Le recensement de 1941, réalisé selon des instructions différentes, ne peut être qualifié de recensement général, et n'a donné lieu à aucune publication officielle.
Les résultats provisoires du recensement par sondage annuel réalisé en 2004, 2005 et 2006 selon les communes sont tous, par convention, affichés à 2006.

Évolution démographique
Années 1315 1471 1765 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841
Population 60 feux inhabitée 160 159 150 110 151 165 175 285
Années 1846 1851 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891
Population 183 181 168 168 179 165 161 150 137 129
Années 1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 124 114 97 108 75 74 63 62 56 54
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 - -
Population 44 38 50 59 51 62 92[11] 99[12] - -
Notes, sources, ... Population sans doubles comptes de 1962 à 1999 ; population municipale en 2006
Sources : Baratier, Duby & Hildesheimer pour l’Ancien Régime[13], Insee[14], EHESS[7] pour les chiffres issus des recensements légaux
Courbe d'évolution démographique d’Aubenas-les-Alpes depuis 1793

Économie

Agriculture

Huile de Provence AOC

L'huile d'olive de Provence est protégée par une appellation d'origine contrôlée (AOC) à la suite d'une enquête diligentée par l'INAO, dont les conclusions ont été déposées auprès de la commission le 26 octobre 2006, réunie à Arles, et la signature du décret parut au Journal officiel le 14 mars 2007[15]

Pour pouvoir postuler à l'AOC, l'huile d'olive de Provence doit être élaborée à base des variétés aglandau, bouteillan, cayon, salonenque ainsi que celles dénommées localement brun, cayet, petit ribier et belgentiéroise. Il faut au moins deux de ces variétés principales présentent au sein de l'oliveraie[15],[16].

Dans la commune d'Aubenas-les-Alpes quelques oliveraies répondent à ses critères.

Tourisme

Au hameau du Paraire plusieurs maisons Renaissance possèdent encore leurs fenêtres à meneaux et linteaux[17].

Culture et patrimoine

Patrimoine civil

Le château date de la fin du XVIe siècle sur des fondations du XIe siècle[réf. nécessaire]. Les voûtes des étages inférieurs sont du XIIIe siècle[18]. Sur plan rectangulaire, il n’a conservé qu’une seule tour[19]. Il a été restauré il y a peu (propriété privée). Le Vicaire, maison aujourd'hui isolée en contre bas du bourg, et autrefois dans l'agglomération, est une belle bâtisse du XVIe siècle avec fenêtres à meneaux.[réf. nécessaire]

La mairie, installée dans le presbytère, contient une cheminée remarquable en gypserie du XVIIIe siècle, de petite taille ; c’est un cas assez rare de manteau de cheminée en gypserie dans une demeure roturière[20]. Au cours du XIXe siècle, plusieurs moulins à aube étaient en activité sur les rives du Largue, et de l'Aiguebelle. On peut encore voir leurs bassins de retenue et leurs biefs (Le Paraire, le Moulin de la Combe, le Moulin Brun, Le Moulin Bas, le Moulin du Plan)[21].

Il se trouve encore sur la commune un pigeonnier en forme de tour, au Moulin[22].

Patrimoine religieux

L'église de l’Assomption de la Vierge, et le presbytère sur la place ombragée par des tilleuls centenaires, sont les derniers vestiges du village médiéval[23]. L'église Notre-Dame est en partie romane (XIIe siècle / XIIIe siècle)[24][réf. incomplète] et reconstruite en partie au XVIIe siècle. Son clocher à arcades date du Moyen Âge (XIIIe siècle[25]) Des peintures murales du début du XVIIIe siècle ont été récemment dégagées dans la nef et restaurées.

Vie locale

Environnement

Culte

La paroisse est rattachée à un groupe inter-paroissial qui comprend Aubenas-les-Alpes, Céreste, Dauphin, Lincel, Mane, Montfuron, Montjustin, Oppedette, Reillanne, Sainte-Croix-à-Lauze, Saint-Maime, Saint-Martin-les-Eaux, Saint-Michel-l'Observatoire, Vachères et Villemus. Le culte est célébré alternativement dans les églises de ces quinze communes[26].

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Sources

Bibliographie

  • Raymond Collier, La Haute-Provence monumentale et artistique, Digne, Imprimerie Louis Jean, 1986, 559 p.
  • Sous la direction d’Édouard Baratier, Georges Duby, et Ernest Hildesheimer, Atlas historique. Provence, Comtat Venaissin, principauté d’Orange, comté de Nice, principauté de Monaco, Librairie Armand Colin, Paris, 1969

Notes

  1. Michel de La Torre, Alpes-de-Haute-Provence : le guide complet des 200 communes, Paris, Deslogis-Lacoste, coll. « Villes et villages de France », 1989, Relié, 72 (non-paginé) p. (ISBN 2-7399-5004-7) 
  2. Ministère de l’Écologie, du développement durable, des transports et du logement, Notice communale sur la base de données Gaspar, consultée le 6 décembre 2010
  3. Sismicité dans les Alpes-de-Hautes-Provence
  4. Préfecture des Alpes-de-Haute-Provence, Dossier départemental sur les risques majeurs dans les Alpes-de-Haute-Provence, 2008, p. 22 (lire en ligne, PDF de 120 Mo)
  5. Charles Rostaing, Essai sur la toponymie de la Provence (depuis les origines jusqu’aux invasions barbares, Laffite Reprints, Marseille, 1973 (1re édition 1950), p 49
  6. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France : étymologie de 35 000 noms de lieux, Genève : Librairie Droz, 1990. Collection Publications romanes et françaises, volume CVCIII. Volume I : Formations préceltiques, celtiques, romanes § 2612, p 164
  7. a et b EHESS, notice communale d’Aubenas-les-Alpes sur la base de données Cassini, consultée le 23 juillet 2009
  8. « XVe journée archéologique », dans Annales de Haute-Provence no 308, 2e trimestre 1989, p 14
  9. Site de la préfecture des AHP
  10. (fr) Impots locaux à Aubenas-les-Alpes, taxes.com
  11. Insee, population municipale au 1er janvier 2006, consulté le 9 janvier 2009
  12. Insee, Historique des populations par commune depuis le recensement de 1962 (fichier Excel), mis à jour en 2010, consulté le 21 juillet 2010
  13. Sous la direction d’Édouard Baratier, Georges Duby, et Ernest Hildesheimer, Atlas historique. Provence, Comtat Venaissin, principauté d’Orange, comté de Nice, principauté de Monaco, Librairie Armand Colin, Paris, 1969, p. 161
  14. Aubenas-les-Alpes sur le site de l'Insee
  15. a et b Décret du 14 mars 2007 relatif à l'huile d'olive de Provence AOC
  16. Les variétés d'olives
  17. À voir à Aubenas-les-Alpes
  18. Raymond Collier, op. cit., p 250
  19. Raymond Collier, op. cit., p 254
  20. Comtesse du Chaffaut, Gypseries en Haute-Provence : cheminées et escaliers (XVIe-XVIIe siècles), Turriers, Naturalia publications, 1995, ISBN 2-909717-22-4, p 24
  21. Aunenas-les-Alpes sur le site Luberon-tourisme
  22. Raymond Collier, op. cit., p 444
  23. Le Pays de Forcalquier, éditions Alpes de Lumière, bulletin n°49, 1972
  24. Provence romane, éditions zodiaque
  25. Raymond Collier, La Haute-Provence monumentale et artistique, Digne, Imprimerie Louis Jean, 1986, 559 p., p 78
  26. Groupe Avance au Largue

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aubenas-les-Alpes de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aubenas-les-Alpes — Saltar a navegación, búsqueda Aubenas les Alpes País …   Wikipedia Español

  • Aubenas-les-Alpes — Infobox Commune de France nomcommune=Aubenas les Alpes région=Provence Alpes Côte d Azur département=Alpes de Haute Provence arrondissement=Forcalquier canton=Reillanne insee=04012 cp=04110 maire=Roland Petiet mandat=2001 2008 intercomm=Haute… …   Wikipedia

  • Berre-les-Alpes — Pour les articles homonymes, voir Berre. 43° 49′ 51″ N 7° 19′ 47″ E …   Wikipédia en Français

  • Châteauroux-les-Alpes —  Pour l’article homonyme, voir Châteauroux.  44° 36′ 55″ N 6° 31′ 21″ E …   Wikipédia en Français

  • Bezaudun-les-Alpes — Bézaudun les Alpes Bézaudun les Alpes Pays & …   Wikipédia en Français

  • Chateauroux-les-Alpes — Châteauroux les Alpes Châteauroux les Alpes Pays …   Wikipédia en Français

  • Bézaudun-les-Alpes — 43° 48′ 29″ N 7° 05′ 48″ E / 43.8080555556, 7.09666666667 …   Wikipédia en Français

  • Saint-André-les-Alpes — Pour les articles homonymes, voir Saint André. 43° 58′ 08″ N 6° 30′ 30″ E …   Wikipédia en Français

  • La Salle-les-Alpes — Pour les articles homonymes, voir La Salle …   Wikipédia en Français

  • La Salle Les Alpes — Pour les articles homonymes, voir La Salle …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”