Google Earth
Google Earth
LogoGoogleEarth.gif
Asia Globe NASA.jpg
Image satellite composite traitée avec Xplanet
Développeur Google
Dernière version 6.0.3.2197 (17 mai 2011) [+/-]
Environnement Multiplate-forme
Langue Multilingue[1]
Type Globe virtuel
Licence Propriétaire
Site web http://earth.google.fr

Google Earth est un logiciel, propriété de la société Google, permettant une visualisation de la Terre avec un assemblage de photographies aériennes ou satellitaires. Anciennement produit par Keyhole inc. (il était alors complètement payant), ce logiciel permet pour tout utilisateur de survoler la Terre et de zoomer sur un lieu de son choix. Selon les régions géographiques, les informations disponibles sont plus ou moins précises. Ainsi un habitant d'une métropole pourra localiser son restaurant préféré ainsi qu'obtenir une vue en 3D des immeubles de la métropole alors que la résolution des photos d'une bonne partie de la Terre est très faible. La couverture, d'après Google devrait s'améliorer rapidement. La modélisation en 3 dimensions des constructions a été réalisée à l'aide du logiciel SketchUp. Le directeur 2007 de « Google Earth and Maps » est John Hanke.

Le logiciel dispose d'une version gratuite et de versions payantes pour les professionnels.

Sommaire

Généralités

Initialement connu sous le nom de Earth Viewer, Google Earth a été développé par la société Keyhole INC. qui a été rachetée par Google en 2004. Le produit a été renommé Google Earth en 2005 et est depuis disponible pour les ordinateurs personnels équipés de Windows 2000 ou XP, Mac OS X 10.3.9 ou supérieur, Linux (depuis le 12 juin 2006), et FreeBSD. En plus d'avoir poursuivi le développement du client commencé par Keyhole, Google a également intégré l'imagerie de la base de données de Earth à leur logiciel de cartographie en ligne (Google Maps).

Plusieurs grandes villes peuvent être observées avec une résolution suffisamment élevée pour pouvoir distinguer individuellement chaque immeuble, maison et même voiture. Dans certaines villes telles que Paris, Londres, Washington et Seattle, il est même possible de distinguer les gens dans la rue. La résolution d'observation maximale des lieux géographiques dépend de leur intérêt, cependant toute la surface de la Terre a été photographiée avec une résolution d'au moins 15 mètres. Les lieux qui ont été photographiés avec la meilleure résolution (6 pouces) sont les suivants : Las Vegas dans l'État du Nevada, Cambridge dans le Massachusetts et le comté de Fulton (New York) dans l'État de New York.

Un endroit photographié avec une très bonne résolution : le campus Google, (1600 Amphitheatre Pkwy, Mountain View, CA 94043, États-Unis), on peut y voir les tasses de café sur les tables de la terrasse, la couleur des chemises des gens, etc.).

On peut aussi noter la très bonne définition de la ville de Leyde au Pays-Bas (on y voit une balle de tennis) sur une surface beaucoup plus grande que le campus Google avec plus ou moins 24 km2.

Google Earth permet aussi d'aller directement à un lieu en entrant son adresse postale (États-Unis, Canada et Europe uniquement), ses coordonnées ou bien en naviguant manuellement.

Le logiciel Google Earth est également pourvu des données topographiques rassemblées par la NASA lors de la mission SRTM, ce qui lui permet d'afficher la surface de la Terre en 3D. Par exemple, le Grand Canyon et l'Everest peuvent être observés en 3D contrairement à d'autres logiciels de cartographie ne permettant que des observations 2D, c'est-à-dire depuis le ciel et perpendiculairement au sol. Google a de plus rajouté une couche sur la surface de la Terre qui modélise en 3D les immeubles et bâtiments importants des plus grandes villes américaines. Depuis la version 5 il est possible de visionner en 3D les surfaces sous marines[2].

Beaucoup de personnes utilisant ces applications ajoutent leurs propres données et les rendent disponibles par l'intermédiaire de plusieurs sources comme le BBS ou les blogs cités dans les liens externes plus bas.

Google Earth est disponible en version gratuite, et versions licenciées à usage commercial. Il est disponible pour Windows XP, Mac OS X et Linux.

Spécifications

Versions disponibles

Google Earth est disponible en 3 versions :

  • Free Version : version gratuite disponible pour tous.
  • Google Earth Plus version sur Windows arrêtée d'être distribué en décembre 2008
  • Google Earth Pro : version entreprise à 532 € à l'année

Le logiciel est présent sur diverses plateformes : Linux, Mac OS X, Windows, Android, Blackberry Storm et iOS.

Version Mac OS X

Le 10 janvier 2006, Google a sorti une version destinée pour le système d'exploitation Mac OS X, téléchargeable à partir du site web de Google Earth. Exceptées les quelques remarques faites un peu plus loin dans cet article, la version Mac semble être stable et finie, avec pratiquement toutes les mêmes fonctionnalités que la version originale pour Windows. Le 8 août 2005, une version Mac fonctionnelle ainsi que quelques captures d'écran se sont échappés et ont été diffusées sur Internet, soit à peu près un mois avant sa sortie. Cependant cette version échappée paraissait réellement inachevée dû fait qu'entre autres le menu d'aide et l'affichage de la licence n'étaient pas opérationnels, signe révélateur du fait que cette version était bien destinée uniquement à un usage interne à l'entreprise Google. Cette dernière n'a pas fait de remarque sur cet événement.

Actuellement, il est nécessaire de posséder la version 10.3.9 ou 10.4 de Mac OS X pour pouvoir utiliser cette version Mac de Google Earth. De plus actuellement, aucune version « Pro » ou « Plus » n'existe en version stable, et il n'y a pas non plus de navigateur embarqué (boussole en haut à droite) et ni d'interface directe vers Gmail. Quelques bugs apparaissent également au niveau de la barre de menu (notamment lors d'un basculement vers d'autres programmes), au niveau des bulles infos et au niveau de l'impression.

La dernière version (la 4.0.2722, sortie le 5 janvier 2007) est actuellement disponible en tant que version beta et apporte de nouvelles fonctionnalités avec entre autres une nouvelle interface utilisateur et la possibilité pour les utilisateurs de Mac OS X de passer à la version « Plus ». (sources sur www.macupdate.com).

Version Linux

Google Earth est apparu sur Linux avec la version 4 beta, en tant que produit natif utilisant la bibliothèque logicielle Qt. Il est téléchargeable gratuitement pour une utilisation personnelle[3].

Version mobile

Le 25 octobre 2008, Google Earth est sorti en version iPhone. Cette version est disponible pour les iPhone et iPod Touch. Cette version a été grandement critiquée par les utilisateurs à cause de sa difficulté d'utilisation. Par contre, une fois que l'utilisateur comprend comment utiliser ce logiciel, il se retrouve alors dans une version très complète de Google Earth. Il suffit de bouger l'appareil afin de voir le relief. On peut aussi dessiner un cercle avec ses doigts afin de faire changer la direction. Google Earth pour iPhone est gratuit sur l'App Store.

Une version Android est également disponible, gratuitement sur l'Android Market..

Résolution

La résolution de l'image fournie par le programme Google Earth dépend avant tout de l'endroit géographique. En effet, la résolution n'est pas homogène sur toute la planète et, d'une manière générale, les grandes agglomérations sont beaucoup plus détaillées que les milieux ruraux. L'endroit précis où l'image a une résolution maximale se trouve aux coordonnées 37°25′20.35″N 122°05′06.00″O / 37.4223194, -122.085. Il s'agit du Campus Google, le siège de l'entreprise, où l'on peut observer le logo du moteur de recherche aux abords d'une piscine avec une résolution d'1 pouce par pixel (environ 2,58 cm/pixel).[réf. nécessaire]. Certains endroits sont encore plus précis, notamment ici en Afrique du Sud, où l'on peut observer un troupeau d'hippopotames.

Fonctionnalités

Bâtiments en 3D

Après son acquisition de Keyhole, Google a ajouté au logiciel une fonction permettant d'afficher des bâtiments en 3D modélisés par des blocs de couleur grise. Ainsi, grâce aux informations fournies par Sanborn Maps[réf. nécessaire], il est possible d'observer de nombreuses villes américaines dès septembre 2006. Le 14 mars 2006, Google rachète @Last Software (entreprise à l'origine du logiciel SketchUp) qui crée un plugin pour permettre d'obtenir un rendu 3D dans Google Earth[réf. nécessaire].

À l'origine, seules quelques villes américaines sont concernées par cette fonction. Par la suite, il devient possible d'observer en 3D des bâtiments du Japon grâce à l'entreprise japonaise Zenrin qui a fourni les données nécessaires[réf. nécessaire]. Certaines villes allemandes sont également totalement modélisées comme Munich, par exemple.

Des bâtiments sont également visibles en 3D pour certaines autres villes du monde en faisant usage de programmes provenant d'autres sites web[réf. nécessaire].

Des bâtiments de la ville de Londres ont également été modélisés. C'est également le cas pour Paris, où la tour Eiffel, l'île de la Cité, le Louvre, le quartier de La Défense, la BNF ou la maison de Radio France sont visibles en 3D. Le musée du Prado de Madrid est également accessible avec les principales œuvres[4].

De plus, il existe une banque d'images 3D créée par la communauté d'utilisateurs, qui permet de visualiser directement leurs œuvres dans Google Earth.

Liste des villes entièrement modélisées en 3D avec texture

En France
Dans le reste de l'Europe

"Flight Simulator"

Dans la version 4.2 de Google Earth, un simulateur de vol est inclus. La combinaison de touche (Ctrl + Alt. + A) active cette fonctionnalité. Voir la description sur le site officiel et cet article expliquant comment utiliser cette fonctionnalité

Navigateur web interne

Dans la version 5.2 de Google Earth, un navigateur web est inclus. Ne pas cocher "Afficher les résultats Web dans un navigateur externe" active cette fonctionnalité. Voir plus de détails sur le site officiel.

Polémiques

Il existe de nombreuses polémiques vis-à-vis de ce logiciel, quant à la possibilité de visualiser des images de zones sensibles : installations militaires, nucléaires[5].

De plus, des cambrioleurs ont utilisé ce logiciel pour dévaliser des maisons dans un quartier chic de la banlieue de Moscou[6].

Découvertes liées à Google Earth

  • En décembre 2008, des scientifiques des Jardins botaniques royaux de Kew annoncent la découverte d'un « monde perdu » abritant plusieurs nouvelles espèces animales grâce à Google Earth[7].
  • Le 8 avril 2010, plusieurs paléontologues de l'université de Wits découvrent deux squelettes partiels d'hominidés, conservés depuis environ 1,78 à 1,95 million d'années grâce au logiciel de Google[8].

Curiosités

Le programme Google Earth offre également une multitude de curiosités, qu'il s'agisse de signes ésotériques dessinés sur le sol ou de bâtiments à l'architecture étrange. Voici une liste non exhaustive des curiosités de Google Earth :

Liste de curiosités sur Google Earth
Description Pays Coordonnées
Un symbole Yin-Yang dans la banlieue de Beijing Chine 40°10′07.18″N 116°10.26′15″E / 40.1686611, 116.17517
Une cible aux États-Unis près de la Zone 51 États-Unis 37°52′02.94″N 116°49′16.34″O / 37.8674833, -116.8212056
Un cimetière d'avions à Tucson
(Aerospace Maintenance and Regeneration Center)
États-Unis 32°9′37″N 110°50′32″O / 32.16028, -110.84222
Un « Soleil » à l'Étang de Montady dans le département de l'Hérault France 43°19′10″N 3°7′22″E / 43.31944, 3.12278
Une figure de cheval au Mexique Mexique

31°39′46″N 106°35′15″O / 31.66278, -106.5875

Une figure de lézard au Mexique Mexique

31°39′28.98″N 106°35′00.78″O / 31.65805, -106.58355

Une forme ressemblant à un triangle noir à Moora Australie 30°30′38.8″S 115°22′56″E / -30.510778, 115.38222
Le symbole de Mozilla Firefox à l'Oregon aux États-Unis États-Unis

45°07′25.54″N 123°06′49.73″O / 45.1237611, -123.1138139

Le logo du Colonel Sanders dans le Nevada aux États-Unis États-Unis

37°38′45.96″N 115°45′2.32″O / 37.6461, -115.7506444

Avions en plein vol Grande-Bretagne

51°28′35.12″N 0°31′10.61″O / 51.4764222, -0.5196139

France

43°32′41.19″N 4°1′57.54″E / 43.544775, 4.03265

États-Unis

41°47′7.88″N 87°34′44.59″O / 41.7855222, -87.5790528

Grèce

38°07′45.30″N 23°41′19.20″E / 38.12925, 23.6886667

Un ferry échoué sur les côtes du Soudan Soudan

19°38′46.35″N 37°17′42.22″E / 19.6462083, 37.2950611

Un troupeau d'hippopotames en Afrique du Sud Afrique du Sud

28°19′18.50″S 32°24′30.31″E / -28.3218056, 32.4084194

Un avion sur le toit d'un gratte-ciel à Manhattan Manhattan

40°42′15.64″N 74°00′29.20″O / 40.7043444, -74.0081111

Un squelette au Château de Versailles France

48°48′18.44″N 2°07′08.86″E / 48.8051222, 2.1191278

Une forme pouvant s'apparenter à un monstre sous marin dans le Loch Ness Écosse

57°12′52.23″N 4°34′13.58″O / 57.2145083, -4.5704389

Le Cœur de Voh Nouvelle-Calédonie

20°56′15.98″S 164°39′31.42″E / -20.9377722, 164.6587278

Le mot « bar » visible sur une colline en Espagne Espagne

39°49′22.49″N 3°28′47.54″O / 39.8229139, -3.4798722

Une tête de Mickey Mouse géante au Walt Disney World Resort en Floride Floride

28°23′45.95″N 81°34′42.19″O / 28.3960972, -81.5783861

Bâtiments en forme de svastika aux États-Unis Alabama

34°33′14.76″N 86°59′38.71″O / 34.5541, -86.9940861

Californie

32°40′34.02″N 117°9′27.79″O / 32.6761167, -117.1577194

Le QG de la CIA à Langley Virginie

38°57′07.47″N 77°08′42.33″O / 38.952075, -77.1450917

Un "S" stylisé en France France

43°5′40.36″N 2°15′21.05″E / 43.0945444, 2.2558472

Un rond-point en trèfle à 4 feuilles en France France

43°9′58.83″N 2°59′12.24″E / 43.1663417, 2.9867333

Apparitions

Dans les œuvres de fiction

  • Dans Hyper tension, un film américain de 2006, des images animées tirées du logiciel Google Earth apparaissent régulièrement à l'écran pour situer l'action.
  • Dans l'épisode 17 de la saison 18 des Simpson[9], Marge Simpson utilise le logiciel Google Earth.

Utilisation dans les médias

Notes et références

Annexes

Logiciels similaires

D'autres logiciels ou services permettent de naviguer sur des globes virtuels :

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Critiques et comparaison


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Google Earth de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Google Earth — Entwickler Google Inc. (mehr) Aktuelle Version 6.1.0.5001 (17. Oktober 2011) …   Deutsch Wikipedia

  • Google earth — Développeur Google Dernière version version stable  …   Wikipédia en Français

  • Google Earth — Desarrollador Keyhole, Inc. y Google earth.google.com Información general …   Wikipedia Español

  • Google Earth — es un programa creado por la empresa Google, que se encuentra a la par de su página Google Maps, usando los contenidos de la página web, mediante stream o conexión directa al servidor, y desplegandolos mediante este software …   Enciclopedia Universal

  • Google Earth — Infobox Software name = Google Earth caption = Screenshot of Google Earth in Windows Vista developer = Google released = mid 2006 latest release version = 4.3.7284.3916 latest release date = release date and age|2008|7|13 programming language =… …   Wikipedia

  • Google Earth — ▪ computer service  Web based mapping service introduced in 2005 by the American search engine company Google Inc.       Google Earth allows users to call up on their computer screens detailed satellite images of most locations on the Earth.… …   Universalium

  • Google Earth — …   Википедия

  • Google Earth Outreach — ist ein von Google initiiertes Programm, das Non Profit Organisationen unterstützt, indem es ihre Informationen über Google Earth verfügbar macht. Dazu bietet Google Earth Outreach Online Übungen und Einführungen, nicht nur im Gebrauch von Google …   Deutsch Wikipedia

  • Google Earth Outreach — is Google s program for donating and supporting non profit organizations spreading the knowledge of global awareness. [http://earth.google.com/outreach/index.html] This program also has a layer on Google Earth featuring layers from the programs… …   Wikipedia

  • Google Earth Hacks — (oder auch GoogleEarthHacks oder GEH) ist eine englischsprachige, internationale Internetseite mit einem Diskussionsforum, die sich auf das Programm Google Earth bezieht. Auf der Seite kann man Dateien für Google Earth herunterladen. Einige… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”