Atlanta

33° 45′ 18″ N 84° 23′ 24″ W / 33.755, -84.39

Atlanta
Image illustrative de l'article Atlanta
Armoiries Drapeau
Surnom : « La grande pêche »
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau de la Géorgie Géorgie
Comté Fulton, DeKalb, Cobb, Clayton et Gwinnett
Maire Kasim Reed (D)
Code FIPS 13-04000
GNIS 0351615
Site web Consulter
Historique
Fondation 1837
Démographie
Population (2010) 420 003 hab.
Densité 1 224 hab./km²
Géographie
Coordonnées 33° 45′ 18″ Nord
       84° 23′ 24″ Ouest
/ 33.755, -84.39
Altitude 225 m
Superficie totale 343 km2
· dont terre 341,2 km2 (99,48 %)
· dont eau 1,8 km2 (0,52 %)
Fuseau horaire EST (UTC-5)
Voir la carte administrative
City locator 14.svg
Voir la carte topographique
City locator 14.svg

Atlanta ([ætˈlæntə] en anglais) est la capitale et la ville la plus peuplée de l'État de Géorgie, aux États-Unis. Selon le recensement de 2010, la municipalité a une population de 420 003 habitants[1] ; son aire urbaine est peuplée de 5 268 860 habitants, ce qui en fait la neuvième métropole du pays (après Miami et devant Boston). Ces dernières années, Atlanta est passée du rang de ville d'importance régionale à celui de métropole internationale[2]. Son agglomération, qui a vu une augmentation de 20,5 % entre 2000 et 2006, est l'aire urbaine des États-Unis dont la croissance est la plus rapide[3].

Sommaire

Géographie

Selon le Bureau du recensement des États-Unis, la ville a une superficie de 343 km², dont 341,2 km² de terres et 1,8 km² d'eau. L'eau représente 0,51 % de la surface totale.

La ville d'Atlanta se trouve dans le comté de Fulton ainsi que sur une partie du comté de DeKalb. La métropole d'Atlanta "Atlanta Metropolitan Area" s'étend sur 21 comtés : Pickens, Bartow, Cherokee, Forsyth, Paulding, Cobb, Fulton, Gwinnett, Barrow, Walton, Rockdale, DeKalb, Fulton, Douglas, Carroll, Coweta, Fayette, Henry, Newton, Spalding.

Démographie

En 2010, la population était à 420 003 habitants pour la commune et à 5 268 860 habitants pour l'agglomération d'Atlanta-Sandy Springs-Marietta. Selon le Bureau du recensement des États-Unis, à peu près 250 000 personnes en plus des habitants viennent travailler chaque jour dans la ville, ce qui fait porter la population diurne d'Atlanta à 720 688 personnes. C'est une augmentation de près de 60 % par rapport au total de la population normale de la ville.

Transports à Atlanta

L'aéroport international Hartsfield-Jackson, se trouve au sud de la ville (à 33 km du centre soit 13 minutes de train) et à l'intersection des trois comtés de Fulton, Dekalb et Clayton. En 2008, avec un trafic de 90,03 millions de passagers, l'aéroport d'Atlanta se classait au premier rang mondial pour le trafic de passagers (mais au septième rang pour le trafic international de passagers, son trafic étant essentiellement national car l'aéroport est un hub pour le trafic national)[4].

Le métro d'Atlanta est géré par l'Autorité régulatrice des transports urbains (MARTA). Cependant, la plupart des habitants de la banlieue et d'Atlanta préfèrent utiliser leurs voitures comme moyen de transport principal. Cet état de fait est peut-être dû aux faibles taxes sur l'essence de l'État de Géorgie. Cela cause de nombreux embouteillages et contribue à l'augmentation de la pollution de l'air de la ville.

Trois autoroutes inter-états traversent l'agglomération : l’Interstate 20 va de l'est à l'ouest alors que l’Interstate 75 va du nord-ouest au sud-est, et que l’Interstate 85 se dirige vers le sud-ouest à partir de nord-est. Ces trois voies principales se rejoignent au Downtown Connector où passent plus de 340 000 véhicules par jour. L'Interstate 285 (aussi connue sous le nom de « The Perimeter ») encercle la ville et plusieurs de ses proches banlieues.

Une petite gare ferroviaire où s'arrêtent les trains de l'Amtrak existe aussi. La gare est située sur la ligne reliant New York à La Nouvelle-Orléans appelée Crescent.

Climat

Atlanta se trouve à l'intérieur des terres et son climat est proche de celui de l'Australie du Sud-Est. Elle a un climat subtropical humide (Cfa), selon la classification de Köppen, avec des étés généralement chauds et humides et des hivers doux par rapport au reste des États-Unis. Les hivers sont néanmoins plus froids et les étés moins arrosés que sur le littoral. La température moyenne annuelle est de 16,3 °C et le total des précipitations par an est de 1 289  mm. La température est descendue jusqu'à -23,0 °C au cours du mois de février 1899 et s'est élevée jusqu'à 41,0 °C au cours du mois de juillet 1980. Ces températures constituent aujourd'hui des records.

Relevé météorologique d'Atlanta (Géorgie) (33°39'N/84°26W, 338 mètres)
mois jan. fév. mar. avr. mai jui. jui. aoû. sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) -0,3 1,4 5,8 10,1 14,8 19,0 20,8 20,6 17,5 11,1 6,0 1,7 10,7
Température moyenne (°C) 5,0 7,1 11,9 16,4 20,7 24,4 26,0 25,6 22,6 16,8 11,7 6,9 16,3
Température maximale moyenne (°C) 10,2 12,8 17,9 22,6 26,4 29,9 31,1 30,6 27,7 22,6 14,7 12,2 21,8
Précipitations (mm) 120,6 122,2 146,6 108,2 109,0 90,4 127,3 93,0 86,9 77,5 98,0 110,0 1 289,1
Source : World Climate[5]


Histoire

Le général Sherman aux environs d'Atlanta, 1864

Le terrain de la ville d'Atlanta fut cédé à la Géorgie par les Indiens de la tribu des Creek en 1821. La ville devint un centre ferroviaire important pendant la guerre de Sécession. Atlanta est un des rares toponymes des États-Unis qui est complètement inventé : dans les années 1840, les pouvoirs du milieu des affaires de la ville ont promu le nom « Atlanta » (d'après Western & Atlantic, la principale ligne de chemins de fer) pour attirer davantage de capitaux nordistes. En 1848, le petit village de Terminus est devenu Atlanta. Prise en septembre 1864, sur l'ordre du général nordiste William Tecumseh Sherman, la ville sudiste est entièrement détruite. En 1946, le quartier général de ce qui deviendra les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) est établi à Atlanta.

Atlanta joua un rôle important dans l'histoire des Noirs et du mouvement des droits civiques américain et devint, en 1974, la première grande ville du Sud à élire un maire noir, Maynard Jackson. Martin Luther King et son fils Martin Luther King Jr y furent pasteurs. La ville a accueilli les Jeux olympiques d'été de 1996.

Administration

Centre-ville d'Atlanta
La skyline d'Atlanta

Atlanta est gouvernée par un maire élu et un conseil municipal. Celui-ci est composé des représentants des douze districts de la ville. Le maire a le droit de veto sur les lois proposées par le conseil, mais celui-ci a le dernier mot s'il gagne une majorité aux deux-tiers. Le maire actuel d'Atlanta est Kasim Reed depuis le 4 janvier 2010.

Jumelages et accords de coopération

La ville d'Atlanta est jumelée avec les villes suivantes :

Économie

Atlanta est aussi la capitale économique du sud-est des États-Unis. On y trouve le siège social de nombreuses multinationales, telles que CNN, Delta Air Lines, Coca-Cola, BellSouth, UPS, Stonesoft, etc. La ville accueille aussi de nombreux sièges de chaînes de télévision.

Culture

Musique

Depuis 1945 la ville possède un orchestre symphonique : l'Orchestre symphonique d'Atlanta en résidence au Woodruff Arts Center.

De nombreux artistes de hip-hop sont issus de la scène d'Atlanta, comme Shawty Lo, Gucci Mane, Oj Da Juiceman, Usher, Lil Jon, T.I., Ludacris, Jermaine Dupri, TLC, Ciara, Ying Yang Twins, Jazze Pha, Young Jeezy, Lil' Scrappy, Lil'Jon et Outkast. Plusieurs mouvements hip hop sont d'ailleurs nés à Atlanta, dont le Dirty South. Atlanta est aussi le berceau d'un nouveau et récent mouvement hip-hop (et qui n'est pas du rap), le Crunk (contraction de « crazy » et de « drunk ») ou de la Snap Music dont les principaux acteurs sont les Dem Franchize Boyz, D4L et Soulja Boy.

Monuments

Buildings du centre-ville
  • Atlanta est le lieu de naissance de Martin Luther King. Plusieurs monuments à Atlanta lui sont consacrés dont son lieu de naissance au 501 Auburn Avenue, ainsi qu'un mémorial, le Martin Luther King, Jr. Center for Nonviolent Social Change (Centre Martin Luther King, Jr pour le changement social sans violence).
  • Le cimetière d'Oakland est le cimetière historique d'Atlanta et le seul monument de la ville qui date d'avant la guerre de Sécession.
  • La maison de Margaret Mitchell, auteur du livre Autant en emporte le vent.
  • La Swan House (maison du Cygne), située au « centre historique d'Atlanta » dans le quartier de Buckhead.
  • Le musée Coca-Cola est situé en plein centre ville.
  • Les studios de la chaine CNN sont aussi un lieu de visite important, proche de la Philips Arena.
  • La bibliothèque présidentielle Jimmy Carter

Dans l'agglomération, le monolithe du populaire parc de Stone Mountain évoque, à la manière du Mont Rushmore, les chefs confédérés Jefferson Davis, Robert Lee et Stonewall Jackson.

Musées

L'Aquarium de Géorgie, le plus grand du monde

Le High Museum of Art, fondé en 1905, est le principal musée d'Atlanta en Georgie. Ses collections permanentes offrent 11 000 œuvres aux visiteurs ; les collections américaines des XIXe et XXe siècles sont particulièrement riches. Le musée expose 142 œuvres du Louvre en 2006, grâce à un accord[6].

L'Aquarium de Géorgie est le plus grand du monde. Ouvert en 2005, il totalise 30 millions de litres d'eau dans ses bassins et abrite plus de 120 000 animaux de 500 espèces. Le bâtiment fut construit grâce à une donation de 250 millions de dollars de Bernie Marcus, le fondateur de Home Depot[7]. Il est situé au nord du Centennial Olympic Park, près du centre-ville d'Atlanta.

Le jardin botanique (Botanical Garden), situé à côté du parc Piedmont, possède des serres reproduisant les différents biotopes de la planète : forêt tropicale humide, désert... Chaque été, des expositions d'art y sont présentées. En 2006, il s'agissait de l'exposition d'œuvres de l'artiste française Niki de Saint Phalle.

Événements

Une fausse « flamme Olympique » construite comme attraction touristique peu de temps avant les Jeux olympiques de 1996 à Atlanta.

La ville d'Atlanta a accueilli les Jeux olympiques d'été de 1996. Elle constitue également un grand centre de conférences et de congrès : en juin 2006, la conférence de l'American Society of Clinical Oncology (ASCO) s'y est tenue.

Atlanta a accueilli le premier Forum social des États-Unis du 27 juin au 1er juillet 2007, à l'initiative du Forum social[8].

Atlanta a été touchée par une tornade le 14 mars 2008. Des vents violents ont affecté le centre-ville, causant des dommages pour une valeur de 150 à 200 millions de dollars et provoquant la mort de deux personnes.

Atlanta a accueilli Le Plus Grand Pay-Per-View De La WWE le dimanche 3 avril 2011 : Wrestlemania XXVII au Georgia Dome

Enseignement

Le système scolaire public est géré par l'Atlanta Board of Education, dont le superintendant actuel est le Dr. Beverly L. Hall. Il regroupe 51 000 élèves répartis dans un total de 85 établissements, 59 écoles élémentaires, 16 collèges, 10 lycées et 7 charter schools[9].

Atlanta compte plus de trente universités et institutions d'enseignement supérieur dont deux figurent parmi les meilleures du pays : l'université Emory et l'Institut technologique de Géorgie (Georgia Institute of Technology, couramment Georgia Tech qui a une antenne au Technopole de Metz,France). En outre, l'université d'Atlanta est un établissement historiquement noir rejoignant deux facultés qui figuraient dans le mouvement des droits civiques : Morehouse College (hommes) et Spelman College (femmes).

Sports

Équipe Ligue Stade Création Titres Départ
Atlanta Braves MLB (baseball) Turner Field 1876 3
Atlanta Hawks NBA (basketball) Philips Arena 1946 1
Atlanta Falcons NFL (football américain) Georgia Dome 1965 0
Georgia Force AFL (football américain en salle) Philips Arena 2002 0
Atlanta Silverbacks USL (football) Silverbacks Park 1995 0
Atlanta Flames LNH (hockey sur glace) 1972 0 1980
Thrashers d'Atlanta LNH (hockey sur glace) Philips Arena 1999 0 2011

Atlanta Dream

WNBA (basketball) Philips Arena 2008 0

La ville d'Atlanta est la première et seule ville a avoir perdu 2 équipe de la NHL

Religion

Natifs célèbres

Liste des personnalités nées à Atlanta :

Anecdotes

Dans l'épisode The Deep south (« Le Sud profond ») de Futurama, Atlanta est devenue une ville perdue au fond de l'océan (en référence à l'Atlantide). Après avoir été déplacée de son emplacement actuel et posée au large des côtes pour stimuler le tourisme, la ville s'est surdéveloppée par l'intermédiaire de ses aéroports, est devenue trop lourde et a coulé. Les rejets de caféine de l'industrie de Coca-cola ont permis aux habitants de se transformer en sirènes et en tritons.

Notes et références

  1. http://factfinder2.census.gov
  2. Atlanta's International Influence, Metro Atlanta Chamber of Commerce, octobre 2006. Consulté le 27/08/07 [PDF]
  3. Demographia United States Metropolitan Areas 2000-2006 (County Based), Demographia, 23 mars 2007. Consulté le 28/09/07 [PDF]
  4. Preliminary World Airport Traffic 2008 - Airports Council International [PDF]
  5. (en) [http://www.climate-charts.com/Locations/u/US72219000904511.php Atlanta, GA, Georgia, USA: Climate, Global Warming, and Daylight Charts and Data], World Climate. Consulté le 21-10-2009
  6. Sans les fonds privés, que des expos commerciales - Nathalie Bensahe, Libération, 19 août 2006
  7. Georgia Aquarium in Downtown Atlanta
  8. ALTERMONDIALISME : Atlanta accueille le premier Forum social étasunien - Courrier International, 26 juin 2007
  9. Atlanta Public Schools at Glance

Annexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Atlanta de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ATLANTA — ATLANTA, capital of the state of Georgia, U.S. General population of greater Atlanta: 4,400,000; Jewish population: 97,000. Atlanta was chartered in 1837 as Terminus and developed as an important transportation center. German Jews lived in the… …   Encyclopedia of Judaism

  • Atlanta — Spitzname: The A T L (neu), Hotlanta (alt) Atlanta bei Nacht 2006 …   Deutsch Wikipedia

  • Atlanta — Saltar a navegación, búsqueda Para otros usos de este término, véase Atlanta (desambiguación). Atlanta, Georgia …   Wikipedia Español

  • Atlanta — ? Atlanta Анатомия моллюсков рода Atlanta …   Википедия

  • Atlanta — Atlanta, NE U.S. village in Nebraska Population (2000): 130 Housing Units (2000): 56 Land area (2000): 0.230739 sq. miles (0.597611 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 0.230739 sq. miles (0.597611 sq …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Atlanta —   [ət læntə], Hauptstadt des Bundesstaates Georgia, USA, im hügeligen Piedmont der südlichen Appalachen, 404 000 Einwohner (davon 2/3 Schwarze), Metropolitan Area 3,86 Mio. Einwohner; katholischer Erzbischofssitz; wirtschaftliches und kulturelles …   Universal-Lexikon

  • Atlanta — es la capital del Condado de Fulton y la capital del estado de Georgia (Estados Unidos) desde 1868. ● Superficie: 343 km² ● Población: 416.474 (2000) ● Etnias: 61,39% negros, 33,22% blancos, 1,93% asiáticos, 0,18% amerindios, 0,04% oceánicos,… …   Enciclopedia Universal

  • Atlanta — Atlanta, Stadt in der Grafschaft de Kalb im nordamerikanischen Staate Georgia, am Zusammenfluß von 4 großen Eisenbahnen (der Atlanta Augustabahn, der Macon Westernbahn, der Atlantic Westernbahn u. der La Grangebahn), hohe, sehr gesunde Lage,… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Atlanta — Atlànta ž DEFINICIJA glavni grad savezne države Georgije, SAD, blizu 4 mil. stan., metropolitansko područje i središte američkog JI; u Građanskom ratu (1864) velika pobjeda nad vojskom Juga kada je Atlanta spaljena …   Hrvatski jezični portal

  • Atlanta — At*lan ta, n. [NL., fr. Gr. ?.] (Zo[ o]l.) A genus of small glassy heteropod mollusks found swimming at the surface in mid ocean. See {Heteropod}. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Atlanta — Atlanta, Hauptstadt des nordamerikan. Staates Georgia, 335 m ü. M., 10 km vom Chattahoochee River, Knotenpunkt von elf Eisenbahnen, mit schönem Kapitol, Stadthaus, zwei Negeruniversitäten, Frauenhochschule, medizinischer Schule, Staatsbibliothek …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”