Amsterdam
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne la capitale des Pays-Bas. Pour les autres significations, voir Amsterdam (homonymie).
Amsterdam
Blason de Amsterdam
Héraldique
Drapeau de Amsterdam
Drapeau

Amsterdam
Administration
Pays Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas
Province Hollande-Septentrionale
Code postal 1000-1109
Géographie
Coordonnées 52° 22′ 25″ N 4° 53′ 53″ E / 52.373503194, 4.89801411152° 22′ 25″ Nord
       4° 53′ 53″ Est
/ 52.373503194, 4.898014111
  
Superficie 21 907 ha = 219,07 km2
  - Terre 16 608 ha = 166,08 km2
  - Eau 5 299 ha = 52,99 km2
Démographie
Gentilé Amstellodamois
Population 780 152 hab. (2011[1])
Densité 3 561 hab./km2
Localisation
Localisation de Amsterdam

Géolocalisation sur la carte : Hollande-Septentrionale

(Voir situation sur carte : Hollande-Septentrionale)
Amsterdam

Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas

(Voir situation sur carte : Pays-Bas)
Amsterdam

Amsterdam est la capitale des Pays-Bas (bien que le siège du gouvernement se trouve à La Haye) et la plus grande ville de la province de Hollande-Septentrionale et des Pays-Bas. Le travailliste Eberhard van der Laan en est le bourgmestre (maire) depuis 2010.

On dénombre 780 152 habitants de la capitale néerlandaise mais l'agglomération compte environ 2 300 000 habitants (appelés Amstellodamois, Amstellodamiens ou Amsterdamais), elle-même partie d'une conurbation appelée Randstad Holland et qui compte 7 100 000 habitants. La partie la plus ancienne de la ville est bâtie autour d'un réseau concentrique de canaux semi-circulaires reliés entre eux par d'autres canaux perpendiculaires, formant ainsi comme une « toile d'araignée ».

Amsterdam est une « petite » métropole d'un peu plus de 1,5 million d'habitants. Riche capitale, elle incarne pour beaucoup la qualité de la vie urbaine, dotée de services de haut niveau. En revanche, l’étalement urbain trouve ses limites dans la congestion de la circulation automobile.

Au centre de la ville, on trouve sur le Dam (la digue) l’ancien hôtel de ville du XVIIe siècle, qui est depuis le règne du roi Louis Bonaparte (1806-1810) jusqu’à nos jours le palais royal. La ville est également renommée pour le « quartier rouge », De Wallen, un quartier chaud (red light district), et pour ses nombreux coffee shops, possédant une licence leur permettant de commercialiser le cannabis. Hors du centre on trouve dans le quartier des musées le Rijksmuseum, le Musée Communal et le musée van Gogh. Le NEMO est un musée scientifique qui se trouve de l’autre côté de la ville, sur les bords de l'IJ. Le musée Geelvinck-Hinlopen, une jolie maison, avec un beau jardin, donne une impression de la vie d'aristocratie au XVIIIe siècle. C'est également à Amsterdam que se trouve la maison d’Anne Frank.

Sommaire


Toponymie

Fleuve Amstel de nuit, huile sur toile, Frans Koppelaar

"Amsterdam" signifie le barrage (dam) sur l'Amstel. Le nom de ville s'est écrit de différentes façons par le passé : Aemstelredam, Aemstelredamme, Amestelledamme, Amstelredam, Amstelredamme, et Amsteldam.

Héraldique

Les armoiries d'Amsterdam. Les trois mots sur le listel : Heldhaftig, Vastberaden, Barmhartig, signifient « héroïque », « déterminée » et « miséricordieux ».

« De gueules au pal cousu de sable chargé de trois flanchis d'argent ». Les origines du blason ne sont pas claires, mais il semblerait néanmoins qu'il s'agisse des armoiries de la famille Persijn, qui était propriétaire d'une grande étendue de terres qui se trouvait sur le site de la ville. Ainsi on connaît un certain Jan Persijn qui fut « seigneur de Amstelledamme » de 1280 à 1282 (on retrouve les mêmes couleurs et figures sur les blasons des villes d'Ouder-Amstel et Amstelveen qui furent elles aussi propriétés de la famille Persijn).

Quoi qu'il en soit, il semblerait que la bande noire représente le fleuve Amstel (comme c'est le cas dans plusieurs autres villes néerlandaises, comme à Delft ou à Dordrecht, où la bande centrale stylise le cours d'eau principal de la ville).

Pendant le Premier Empire, Amsterdam était comprise dans les bonnes villes et autorisée à ce titre à demander des armoiries au nouveau pouvoir : elles furent modifiées de gueules au pal cousu de sable chargé de trois flanchis d'argent, en chef de gueules chargé de trois abeilles d'or, qui est la marque sur les blasons des bonnes villes de l'Empire[2].

Géographie

Carte d'Amsterdam, réalisée par le Bureau voor de Statistiek

]

Située à l'ouest des Pays-Bas, Amsterdam fait partie de la province de Hollande septentrionale et est proche de celles d'Utrecht et du Flevoland. La rivière Amstel vient se jeter dans l'IJ en formant un grand nombre de canaux au centre la ville. Cette dernière est située à deux mètres au-dessus du niveau de la mer[3]. Les terres autour de la ville sont plates et formées de grands polders. Au sud-ouest de la ville se trouve l'Amsterdamse Bos, une forêt plantée par l'homme. Enfin, la ville est reliée à la mer du Nord par le long canal de la Mer du Nord.

Amsterdam est très urbanisée, comme l'est l'aire urbaine située autour. La ville elle-même comprend 219,07 kilomètres carrés et a une densité de population de 4 477 habitants et 2 275 foyers par kilomètre carré[4]. Les parcs et les réserves naturelles forment 12% de la superficie de la ville[5].

Histoire

Carte d'Amsterdam en 1560

Construite au XIIIe siècle, Amsterdam était à l'origine un village de pêcheurs. Elle tient son nom d'un barrage (Dam en néerlandais), qui avait été construit sur décision du comte de Hollande Florent V, se situant sur une partie du cours inférieur de la rivière Amstel (formé par le Damrak et le Rokin). L'emplacement de ce barrage, qui était couplé à un pont lui-même exempt de péage, a donné naissance à la principale place d'Amsterdam. Le bourg obtint le statut de ville en 1300 ou 1306, et devint une importante place commerciale, grâce à son port qui se développa sur le Damrak en aval du barrage originel, et traitait principalement avec les villes hanséatiques.

Vue d'Amsterdam, vers 1656. Jacob van Ruisdael

Au XVIe siècle éclata la guerre contre l'Espagne, qui devait aboutir à l'indépendance des Provinces-Unies. Initialement favorable aux Espagnols, Amsterdam changea de camp en 1578. Il en résulta le retour de la liberté religieuse, une manœuvre très habile pour l'époque. Les guerres de religion ravageaient alors l'Europe, et nombreux étaient ceux qui cherchaient un refuge où ils ne seraient pas condamnés pour leurs croyances. Cette situation attira aux Pays-Bas de riches familles juives portugaises et espagnoles, des négociants d'Anvers qui fuyaient les destructions et le racket de l'armée espagnole, ainsi que des huguenots de France qui venaient aux Pays-Bas dans l'espoir de pouvoir y pratiquer leur religion. Parmi les réfugiés, il y avait des hommes de science comme Comenius et les philosophes René Descartes et Spinoza. Amsterdam n'accordait pas d'importance à la religion de ses habitants, tant que ceux-ci acceptaient de payer leurs impôts et de participer à la vie économique. Le revenu par habitant de la ville en 1685 était quatre fois supérieur à celui de Paris et l'écart se creusa davantage avec l'arrivée des huguenots[6].

Le XVIIe siècle fut « l'âge d'or » d'Amsterdam. C'est à cette époque qu'elle vit fleurir le commerce maritime avec les Indes orientales, le Brésil et l'Afrique ; c'est également à cette époque que vécut Rembrandt et que l'on construisit les célèbres canaux de la ville. Amsterdam devint alors le plus important port du monde et une place financière internationale.

Le XVIIIe et le XIXe siècle virent le déclin de la prospérité de la ville. Les guerres contre la France et l'Angleterre l'affaiblirent et anéantirent le commerce avec la Grande-Bretagne. Mais à la fin du XIXe siècle, la révolution industrielle donna un souffle nouveau à Amsterdam, suite à la création de nouvelles liaisons entre les canaux et la mer et au percement d'un nouveau canal jusqu'au Rhin, qui permirent de faciliter les communications au sein de l'Europe, mais également vers le monde entier. Néanmoins, Amsterdam ne parvint jamais à recouvrer sa suprématie de jadis. La Première Guerre mondiale n'eut que peu d'influence sur Amsterdam, étant donnée la neutralité des Pays-Bas dans ce conflit ; le commerce et l'industrie en souffrirent néanmoins. Lors de la Seconde Guerre mondiale, en revanche, environ 100 000 juifs d'Amsterdam furent déportés, réduisant presque à néant la communauté juive de la ville.

Les années 1960 et 1970 ramenèrent Amsterdam au premier plan de l'actualité, non pas pour des raisons économiques ou commerciales, mais suite à la tolérance de la ville envers l'usage des drogues douces, qui en fit une ville de prédilection pour la génération hippie. Mais les émeutes et les affrontements avec la police se multiplièrent, et de nombreux squatters durent être expulsés par la force. En 1980, alors que la reine Beatrix prêtait serment, lors de son accession au trône, les protestataires affrontaient la police à l'extérieur de l'église, la Nieuwe Kerk.

Démographie

Historique de la population

Évolution démographique
1300 1400 1500 1600 1650 1795 1830 1849 1879 1899 1925
1 000 3 000 12 000 60 000 140 000 220 000 202 400 224 000 317 000 510 900 714 200


Evolution récente[7]
Commune Agglomération Aire urbaine
1960 869.602 889.962 959.609
1970 831.463 921.568 1.024.698
1980 716.919 944.687 1.086.833
1990 695.162 930.124 1.187.799
2000 731.288 1.002.868 1.378.873
2009 755.605 1.039.029 1.497.278

Origines des habitants

A l'instar des autres grandes villes néerlandaises, Amsterdam est une ville multiculturelle dont près de la moitié de la population est d'origine étrangère. 34,9% de la population totale est d'origine non européenne ainsi que 52,6% des jeunes de moins de 18 ans[8].

2010 Valeurs absolues Structure en %
Autochtones 385.009 50,1
Allochtones occidentaux 114.553 14,9
Allochtones non occidentaux 268.211 34,9
Suriname 68.881 9,0
Maroc 69.439 9,0
Turquie 40.370 5,3
Antilles néerlandaises et Aruba 11.689 1,5
Autres 77.832 10,1

La commune d'Amsterdam

Article détaillé : Liste des bourgmestres d'Amsterdam.

La commune d'Amsterdam, dont le maire est depuis le 7 juillet 2010 le travailliste Eberhard van der Laan, est constituée de quinze arrondissements (nombres d'habitants en 2007) :

  • Centrum (80 819 habitants)
  • Westpoort (370 hab.)
  • Westerpark (34 059 hab.)
  • Oud-West (31 529 hab.)
  • Zeeburg (46 700 hab.)
  • Bos en Lommer (30 294 hab.)
  • De Baarsjes (33 847 hab.)
  • Amsterdam-Noord (87 623 hab.)
  • Geuzenveld-Slotermeer (41 335 hab.)
  • Osdorp (45 483 hab.)
  • Slotervaart (42 913 hab.)
  • Zuidoost (77 917 hab.)
  • Oost-Watergraafsmeer (58 798 hab.)
  • Oud-Zuid (83 633 hab.)
  • Zuideramstel (46 784 hab.)

Elle est aussi constituée des centres suivants : Amsterdam (ville), Amsterdam Zuidoost, Buiksloot, Driemond, Durgerdam, Holysloot, Nieuwendam, 't Nopeind, Oud Osdorp, Ransdorp, Ruigoord, Schellingwoude, Het Schouw, Sloten, Sloterdijk, Zunderdorp.

La commune est membre de la communauté de communes Stadsregio Amsterdam regroupant les communes autour d'Amsterdam.

Elle est limitrophe des communes de Diemen, Weesp, Abcoude, Ouder-Amstel et Amstelveen au sud, Haarlemmermeer et Haarlemmerliede en Spaarnwoude à l'ouest, Zaanstad, Oostzaan, Landsmeer et Waterland au nord.

Économie

Port d'Amsterdam

Amsterdam est la cinquième ville d'affaires d'Europe après Londres, Francfort, Paris et Bruxelles. Beaucoup de grandes entreprises et banques néerlandaises y ont leur siège social. Le nouveau quartier d'affaires Zuidas (Axe du Sud) qui est encore en construction forme le projet de développement urbain le plus ambitieux.

Siege de Philips Amsterdam

Jadis grand port de mer pour partir vers les Indes orientales ou occidentales, Amsterdam a vu ses entrepôts gorgés de marchandises coloniales se transformer en monuments historiques. Les tableaux accrochés dans les demeures de riches marchands ont rejoint les musées. Menacé par le voisinage du port géant de Rotterdam, Amsterdam a réagi en modernisant ses vétustes installations d'ancien port colonial. Relié à la mer du Nord par un canal coupé d'écluses, il se trouve à un niveau inférieur de deux mètres aux grandes marées.

Le tourisme est l'un des piliers de l'économie amstellodamoise. Selon l'Office du Tourisme et des Congrès d'Amsterdam, la capitale néerlandaise reçoit chaque année plus de 11 millions de visiteurs dont les dépenses s'élèvent à 5 milliards d'euro et créent ou maintiennent 48 000 emplois.

Amsterdam est également une destination très prisée pour la tenue de congrès internationaux et réunions d'affaires. En 2009, les hôtels et centres de congrès de a ville ont accueilli, selon le Bureau des Congrès d'Amsterdam, 515 réunions internationales de plus de 40 participants et d'une durée minimale de deux jours.

Transports

Feu de circulation pour une piste cyclable à Amsterdam

Amsterdam est reliée au reste du pays et de l'Europe par l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol et la gare d'Amsterdam Centraal.

Le vélo est le moyen de locomotion le plus emprunté à Amsterdam, en 2006, la ville en comptait 465 000[9]. La ville offrant de nombreuses facilités pour les déplacements à vélo telles que des couloirs spéciaux, parkings à vélo, etc. D'après I Amsterdam, au total, Amsterdam possède plus de 400 kilomètres de pistes cyclables[10]. Toutes les couches sociales utilisent ce moyen de transport.

Il existe 4 lignes de métro, un réseau de tramway et de bus parcourt également la ville.

Lieux et monuments

La ville d'Amsterdam possède l'un des plus grands patrimoines culturels d'Europe.

Article connexe : Canaux d'Amsterdam.
Le Rijksmuseum

Les musées

Les espaces verts

  • Artis, parc zoologique de plus de 8000 animaux du quartier de Plantage où se trouve un aquarium, un planétarium...
  • l'Hortus Botanicus, jardin botanique du quartier de Plantage qui possède plusieurs serres tropicales.
  • l'Amstelpark, situé au sud de la ville, qui renferme une galerie d'art, une roseraie, un labyrinthe et des animaux.
  • l'Amsterdamse Bos, vaste espace vert de 800 ha pour les cyclistes et promeneurs.
  • Vondelpark, espace vert en l'honneur du "Molière" hollandais Joost van den Vondel

Les églises

La Nieuwe Kerk

Vie culturelle

Sur cette photographie on peut voir sous les toits un portique pour fixer les cordes permettant de monter les meubles de musique. Amsterdam est le berceau de nombreux groupes de musique et troupes théâtrales, tels que le Theatre Group Amsterdam (nl), le National Dance Théâtre et le célèbre Orchestre royal du Concertgebouw (qui tient son nom de la centenaire salle de concert Concertgebouw, renommée pour sa qualité acoustique). On peut également citer le nouveau théâtre Muziektheater, plus connu sous le nom de Stopera, un jeu de mots basé sur les termes néerlandais désignant l'hôtel de ville (stadhuis) et l'opéra, ce théâtre et l'hôtel de ville faisant partie du même ensemble architectural. Un peu plus au sud du Stopera, le long de la rivière Amstel, se trouve un autre théâtre, plus ancien mais tout aussi célèbre : le Carré. La dernière grande salle ouverte est le Muziekgebouw situé au nord de la ville, de l'autre côté de l'IJ. Il est déjà réputé dans le monde entier pour ses qualités acoustiques.

Le Paradiso est une salle de concert et un centre culturel situé dans une ancienne église d'Amsterdam, bâtie en 1879-1880 et située près du Leidseplein, l'un des centres touristiques et culturels de la ville. Également situé pres du Leidseplein, le Melkweg (ou Milky Way) est un autre lieu alternatif multi-disciplinaire, né d'une organisation indépendante en 1970.

Le zoo d'Amsterdam, surnommé Artis, tient son nom de la Société royale de zoologie "Natura Artis Magistra" ("La Nature est maîtresse de l'Art"). C'est l'un des plus anciens du monde (le bâtiment principal date de 1838), avec celui de Londres (1828). Situé en plein centre-ville, il offre un contraste saisissant avec l'agitation urbaine environnante. Il comporte un aquarium (bâti en 1882), des musées zoologique et géologique, un planétarium ainsi qu'une bibliothèque.

Comme presque toute la ville, canaux compris, se trouve sous le niveau de la mer, les bâtiments anciens ou modernes sont posés sur pilotis qui s'appuient sur des couches de sable plus ou moins profondes.

La ville du XVIIe et du XVIIIe siècle, presque entièrement préservée, compose le plus beau modèle d'urbanisme ancien que l'on connaisse au nord de l'Europe.

La ville s'est fondée dans les vases d'un marécage. La plus grande partie fut bâtie au Siècle d'or néerlandais, le long de nouveaux canaux concentriques. Jusqu'au XIXe siècle, la ville s'ouvrait sur son port et sur le Zuiderzee, dont elle fut séparée par la construction de la grande gare centrale, posée sur 26 000 pilotis.

Comment lire l'âge des pignons ?

Les pignons de formes différentes signent les architectures de chaque époque.

  • 1200 - 1550 : Maison en bois avec pignon en pointe : il n'en reste que deux. Les autres ont brûlé.
  • 1570 - 1600 : Pignon à grotesques échancrés. Ce sont les plus anciennes façades en briques.
  • 1620 - 1720 : Pignon en pointe aplatie employé tout spécialement pour les entrepôts.
  • 1600 - 1665 : Pignon à redans. Jusqu'en 1665, la ville en était pleine, mélangés aux maisons en bois.
  • 1660 - 1790 : Pignon à courbes. Fronton en forme de segment. Côtés festonnés de guirlandes en grès.
  • 1640 - 1670 : Pignon à volutes rehaussées. Mélange de volutes simples et de redans.
  • XVIIIe siècle : Pignon à corniche décorée. Une petite porte peut donner accès aux combles.
  • XIXesiècle : Pignon à corniche simple. Après 1790, on n'a plus construit de pignon à redans.

Tourisme

Amsterdam reçoit près de un million de visiteurs par an.

Éducation

Amsterdam possède deux grandes universités : l'université d'Amsterdam (Universiteit van Amsterdam, la UvA), une institution laïque fondée en 1632, et l'université Libre (Vrije Universiteit) qui est d'origine protestante (fondée en 1880). Parmi les nombreuses institutions d'éducation supérieure, on trouve un conservatoire de musique et l'académie nationale d'art. L'Académie Gerrit Rietveld (GRA) est une école d'art à renommée internationale qui attire des centaines d'étudiants de l'étranger.

Sport

L'Ajax Amsterdam est le principal club de football de la ville. C'est une équipe de la ligue néerlandaise de football, plusieurs fois vainqueur de la Ligue des champions de football (1971, 1972, 1973 et 1995), et deux fois vainqueur de la Coupe intercontinentale (1972 et 1995). Le club possède le meilleur palmarès hollandais avec en plus de ses titres européens 30 championnats hollandais. Au milieu des années 1990, ils abandonnèrent le vieil Ajax Stadium pour emménager dans la nouvelle Arena, au sud-est de la ville.

Les Amsterdam Admirals sont l'équipe de football américain de la capitale et le seul club de football américain aux Pays-Bas.

On peut également signaler la très bonne équipe de hockey, le Amstel Tijgers Amsterdam et les Demon Astronauts, l'équipe de basket-ball de la ville.

Vie nocturne

Quartier rouge d'Amsterdam
  • La vie nocturne d'Amsterdam est une des plus animées d'Europe. Les dizaines de boîtes de nuits (clubs) branchées attirent beaucoup de jeunes de tous les Pays-Bas, ainsi que les touristes étrangers. Le Melkweg, le Paradiso, l’Hôtel Arena, le Jimmy Woo, le Club More, le Trouw, le Powerzone et l’Escape sont parmi les plus fameuses. On peut trouver ces clubs partout, mais les deux lieux de concentration sont le Rembrandtplein, le Leidseplein et leurs alentours. Amsterdam est aussi surtout connue pour son quartier chaud, De Wallen, bardé de nombreux lieux de plaisirs tarifés et les Haschich Bars ou Coffee Shops semés un peu partout en ville attirant de nombreux étrangers en quête de cannabis dans un cadre dépénalisé.
  • Un célèbre festival de musiques électroniques, l' Amsterdam Dance Event, est organisé chaque année en septembre-octobre généralement.

Amsterdam dans la culture populaire

Sources

  1. CBS StatLine: Bevolkingsontwikkeling; regio per maand
  2. http://www.ngw.nl/a/amsterda.htm
  3. (nl) Actueel Hoogtestand Nederland, consulté le 18.05.2008.]
  4. (nl) Kerncijfers Amsterdam 2007, consulté le 18.05.2008.
  5. (nl) Openbare ruimte en groen: Inleiding, consulté le 18.05.2008.
  6. Jacques Attali, Une brève histoire de l'avenir, éditions Fayard, 2006[réf. incomplète]
  7. http://statline.cbs.nl/statweb/
  8. Amsterdam in cijfers 2010
  9. Introduction, Traffic and Infrastructure (in Dutch), City of Amsterdam. Consulté le 2008-10-04
  10. http://www.iamsterdam.com/en/visiting/things-to-do/cycling. Consulté le 23 mai 2010

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes

Précédée par Capitale européenne de la culture 1987
EU Insignia.svg
Suivie par
Drapeau de l'Italie Florence
Drapeau des Pays-Bas Amsterdam
Drapeau de l'Allemagne Berlin-Ouest


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Amsterdam de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • AMSTERDAM — AMSTERDAM, constitutional capital of the netherlands . Ashkenazim until 1795 DEMOGRAPHY AND ECONOMY The beginning The first Ashkenazim arrived in Amsterdam from the end of the 1610s onwards. They left the German countries owing to the Thirty… …   Encyclopedia of Judaism

  • AMSTERDAM — La structure de la ville telle qu’elle apparaît aujourd’hui résulte de la composition de multiples choix tout au long de son histoire. Amsterdam ne fut d’abord qu’un petit port de pêche. La cité s’est édifiée par la suite sur la rivière Amstel,… …   Encyclopédie Universelle

  • Amsterdam — • The capital, and second residential city of the Kingdom of the Netherlands Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Amsterdam     Amsterdam      …   Catholic encyclopedia

  • Amsterdam — Churchill, MT U.S. Census Designated Place in Montana Population (2000): 727 Housing Units (2000): 264 Land area (2000): 4.087390 sq. miles (10.586291 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 4.087390 sq …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Amsterdam — Amsterdam, Hauptstadt (nicht Residenz) des Königreichs der Niederlande und der Prov. Nordholland, an der Amstel und dem Nordseekanal, meist auf eingerammten Pfählen erbaut, (1903) 546.534 E. Bemerkenswerte Gebäude: das ehemal. Stadthaus, seit… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Ámsterdam — Aunque el nombre neerlandés de la capital de los Países Bajos es Amsterdam sin tilde y con pronunciación aguda: [amsterdám] , en español está generalizada la pronunciación esdrújula [ámsterdam], por lo que este topónimo debe escribirse con tilde… …   Diccionario panhispánico de dudas

  • Amsterdam — Amsterdam, conocida coloquialmente como Venecia del norte por la cantidad de canales que la atraviesan, es la capital de los Países Bajos. * * * ► C., puerto y cap. nominal de los Países Bajos, pues la sede gubernamental está en La Haya; 1 044… …   Enciclopedia Universal

  • Amsterdam — Amsterdam …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Amsterdam — Amsterdam, die Hauptstadt von Holland, liegt, auf vielen tausend eingerammten Pfählen erbaut, an einem Meerbusen, am Ausfluß der Amstel, wird von mehr als 90 Kanälen durchschnitten, hat gegen 27,000 Häuser und 220,000 Einwohner. Unter die… …   Damen Conversations Lexikon

  • Amsterdam — Amsterdam, Hauptst. des Königreichs der Niederlande in der Provinz Nordholland an dem Meerbusen Y, in den sich hier die Amstel und der große Kanal ergießen, größtentheils auf Moorboden erbaut, daher die meisten Häuser auf eingerammten Baumpfählen …   Herders Conversations-Lexikon

  • Amsterdam — n. 1. 1 a large city which is an industrial center and the nominal capital of the Netherlands. Syn: Dutch capital, capital of The Netherlands [WordNet 1.5] || …   The Collaborative International Dictionary of English

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”