Pernant

49° 22′ 43″ N 3° 14′ 13″ E / 49.3786111111, 3.23694444444

Pernant
Administration
Pays France
Région Picardie
Département Aisne
Arrondissement Soissons
Canton Vic-sur-Aisne
Code commune 02598
Code postal 02200
Maire
Mandat en cours
Didier Fell
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de la Vallée de l'Aisne
Démographie
Population 696 hab. (2008)
Densité 71 hab./km²
Gentilé Pernantais, Pernantaise
Géographie
Coordonnées 49° 22′ 43″ Nord
       3° 14′ 13″ Est
/ 49.3786111111, 3.23694444444
Altitudes mini. 37 m — maxi. 151 m
Superficie 9,83 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Pernant est une commune française, située dans le département de l'Aisne et la région Picardie.

Sommaire

Géographie

Petit village situé entre la ville de Soissons et le village d'Ambleny

Nom donné aux habitants : Pernantais/Pernantaise

Pernant a pour coordonnées 49° 22' 60" 3° 13' 60".

Histoire

Au XIIe siècle, Pernant s'appelait « Parnant ».

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1983 mars 1989 André Lempereur    
mars 1989 mars 2001 Patrick Pichelin    
mars 2001 mars 2005 Jean Lahaye    
mars 2005 mars 2008 Genevieve Prevot    
mars 2008   Didier Fell    

Démographie

Évolution démographique de Pernant
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
Population 398 345 446 529 621 646[1] 691[2] 692[3] 696[4]
Notes, sources, ... A partir de 1962 : Population sans doubles comptes; A partir de 2006 : Population municipale.
Sources : INSEE[5]

Lieux et monuments

L'église Saint-Léger

Ce bâtiment religieux du XIIe siècle a été plusieurs fois remodelé. À l'origine, l'église était complètement romane, puis, a successivement été complétée par des parties gothiques. Avant la guerre, l'église était coiffée d'une flèche qui fut détruite pendant la Première Guerre mondiale. Les vitraux furent, pendant les batailles, entreposés au musée de Soissons. Le site du Roc Pottier, grande plaine surmontant le village, ayant été le lieu de la bataille de Pernant (nom donné à cette bataille par les villageois), l'église fut de nombreuses fois touchée par des projectiles (balles, etc.).

L'église de Pernant est un édifice assez sobre (aucune statuaire) placé sur une colline aménagée au-dessus du village, et est accessible par une rampe de pierre. Le bâtiment est composé d'une nef et de deux bas-côtés, suivis par deux transepts (croix latine) dont un est prolongé par une petite salle réservée à l'abbé, eux mêmes surmontés par une imposante tour-clocher. Les transepts précédent le chœur. La façade (orientée vers l'ouest), est composée d'une lourde porte en bois ne servant qu'aux grandes cérémonies. L'entrée se fait par une petite porte sur le côté. (voir photos)

Au début des années 2000, la toiture de l'édifice a été changée sur la nef et les bas-côtés, pour remplacer l'ancienne toiture inchangée depuis la dernière guerre, afin d'éviter les infiltrations d'eau. Les murs sont percés de quelques fenêtres donnant un taux d'éclairage suffisant dans le bâtiment.

L'intérieur de l'église est simple, il ne comporte aucune statuaire, sauf une statue de la Vierge au-dessus du baptistère. Dès son entrée, le visiteur remarque le plafond en bois à la place d'une voûte, bois devenu très fragile avec le temps. Au-dessus de ce plafond se trouve un grenier maintenant dangereux et désaffecté. La nef est assez spacieuse, et peut accueillir la majorité des habitants du village. Sur sa droite et sa gauche se trouvent deux petits bas-côtés aux plafond de bois (sur leur mur est accroché le parcours du Christ) et percés de fenêtres en verre transparent donnant beaucoup de lumière en cas de soleil. Au fond de la nef se trouve une grille en fer forgé datant des alentours de 1710, reliant deux des quatre piliers soutenant la tour. Sous cette dernière se trouve l'autel, simple table recouverte d'une nappe. On remarque que le plafond de la croisée du transept est une voûte dont la clef est peinte (on remarque une fleur légèrement effacée). Les transepts sont vides mais composés d'un petit autel pour chacun d'eux, et le transept sud est rattaché à une petite salle réservée à l'abbé. Au delà de la voûte de la croisée du transept se trouve le chœur, qui est assez petit, ayant une voûte en pierre lui servant de toit et des vitraux colorés datant d'avant 1914. On y trouve aussi un autel désaffecte, mais sculpté.

Un trésor caché de l'église est la cloche, nommée Marie-Joseph. Peu de renseignements sur cette dernière ont été retrouvés, sauf sa date de fonte (avant 1800). Sa sonnerie est encore manuelle, et ce système a été réparé il y a peu, pour remettre une poulie et une corde en bon état (seule quelques sonneries ont lieu dans l'année). Elle est soutenue par une très vieille charpente en bois, dont l'état est encore bon. On accède aux hauteurs de l'église par un petit et très raide escalier à vis logé dans un pilier de la tour. L'escalier, comportant moins de 20 marches, permet d'accéder à un couloir long d'environ 6 mètres donnant sur un grenier situé au-dessus de la nef, puis à la chambre de la cloche. Celle salle permet l'accès aux transepts, aménagés à l'époque (on remarque une cheminée dans le transept Nord).

Le donjon

Pernant est un village occupant une cuvette en longueur, et se rétrécie au fur et à mesure. Si l'on avance dans le fond du village, en empruntant la route principale, en dépassant l'église, la route tourne légèrement pour masquer cette dernière. L'on arrive ensuite à une rue permettant de monter au petit quartier de Poussemy et, niché sur sa colline, au donjon. Le donjon de Pernant est édifice construit au XIIème siècle et faisait partie d'un grand ensemble architectural malheuresement détruit aujourd'hui. Le donjon est un bâtiment construit en pierre de taille dont la plupart viennent des carrières qui font maintenant son sous-sol et ses caves. Il fut habité par plusieurs membres de la famille des Bourbons qui le délaissèrent vers la Révolution. Il fut ensuite habité par des personnes bourgeoises jusqu'à la guerre de 1914-1918. Des remparts et des douves entouraient plusieurs hectars de terres sur les plateaux, et des tours de guets étaient placées au-dessus des murailles côté village, dominant ainsi toute la vallée jusqu'à l'Aisne.

La borne d'arrêt de l'ennemi

Depuis le milieu du mois de décembre 2008, une borne classée Monument historique a pris place dans l'enclos du monument aux Morts, près de l'église. En effet, cette dernière fut placée au lieu même où, pendant la Première Guerre mondiale, l'armée et les pernantais ont arrêté l'armée allemande. Lors de l'occupation allemande, la borne ayant déplu aux Nazis fut dynamitée. Ses restes ont été retrouvés et assemblés, puis placés aux monuments aux Morts.

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Notes et références

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pernant de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pernant — Infobox Commune de France nomcommune=Pernant région=Picardie département=Aisne arrondissement=Soissons canton=Vic sur Aisne insee=02598 cp=02200 maire=Jean Lahaye mandat=2001 2008 intercomm=Pays de la Vallée de l Aisne longitude=3.236944 latitude …   Wikipedia

  • Liste des monuments historiques de l'Aisne — Cet article recense les monuments historiques de l Aisne, en France. Pour les monuments historiques de la commune de Laon, voir la liste des monuments historiques de Laon Pour les monuments historiques de la commune de Soissons, voir la liste des …   Wikipédia en Français

  • Liste der Monuments historiques im Département Aisne — Die Liste führt alle Monument historique im Département Aisne in Frankreich auf. Am 31. Dezember 2008 wurden im Département Aisne 607 als Monument historique geschützte Gebäude gezählt. Die folgende Liste führte diese Gebäude alphabetisch nach… …   Deutsch Wikipedia

  • 63e division d'infanterie — (France) 63e Division d’Infanterie Pays  France Branche Armée de Terre Type Division d’infanterie Rôle Infanterie Guerres Première Guerre mo …   Wikipédia en Français

  • 63e division d'infanterie (France) — 63e Division d’Infanterie Pays  France Branche Armée de Terre Type Division d’infanterie Rôle Infanterie Guerres …   Wikipédia en Français

  • Ambleny — 49° 22′ 51″ N 3° 11′ 04″ E / 49.3808333333, 3.18444444444 …   Wikipédia en Français

  • Berny-Rivière — Pour les articles homonymes, voir Berny. 49° 24′ 27″ N 3° 08′ 27″ E …   Wikipédia en Français

  • Bieuxy — 49° 26′ 50″ N 3° 15′ 43″ E / 49.4472222222, 3.26194444444 …   Wikipédia en Français

  • Cutry (Aisne) — Pour les articles homonymes, voir Cutry. 49° 20′ 52″ N 3° 10′ 57″ E …   Wikipédia en Français

  • Cœuvres-et-Valsery — 49° 20′ 23″ N 3° 09′ 21″ E / 49.3397222222, 3.15583333333 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”