La Ferte-Milon

La Ferté-Milon

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Ferté (homonymie).
La Ferté-Milon

Façade du château de la Ferté-Milon
Façade du château de la Ferté-Milon

Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Picardie
Département Aisne
Arrondissement Château-Thierry
Canton Neuilly-Saint-Front
Code Insee abr. 02307
Code postal 02460
Maire
Mandat en cours
Jean Clément
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes de l'Ourcq et du Clignon
Démographie
Population 2 292 hab. (2006)
Densité 125 hab./km²
Géographie
Coordonnées 49° 10′ 42″ Nord
       3° 07′ 26″ Est
/ 49.1783333333, 3.12388888889
Altitudes mini. 62 m — maxi. 156 m
Superficie 18,35 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

La Ferté-Milon est une commune française du département de l'Aisne et de la région Picardie, proche de Château-Thierry.

Sommaire

Géographie

La commune est en amphithéâtre sur l'Ourcq.

Elle est desservie par une gare ferroviaire (La Ferté-Milon) de la ligne Paris - La Ferté-Milon - Reims.

Histoire

La Ferté-Milon faisait partie de l'arrondissement de Château-Thierry jusqu'en 1926 où elle fut rattachée à l'arrondissement de Soissons avant de revenir à celui de Château-Thierry en 1942. Elle absorba en 1960 sa voisine, Saint-Quentin-sur-Allan.

Héraldique

Blason de La Ferté-Milon

D'azur au château de deux tours d'argent, ouvert, ajouré et maçonné de sable

Économie

Personnages célèbres

Personnalités liées à la commune

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
mars 2008 Jean Clément[1]
1992 mars 2008 Jean Dubois
1971 1992 Michel Ferté
1965 1992 M. Chenu
1957 1965 Marcel Champy
1947 1957 Philippe Grill
1842 1843 Mas de Polart général de cavalerie (en retraite)
1816 Mas de Polart général de cavalerie
1795 1797 Pierre-François Aubry-Dubochet
1791 1793 Pierre-François Aubry-Dubochet
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
1999 2006
2 109 2 292

Monuments et lieux touristiques

Article détaillé : Château de La Ferté-Milon.

Au bas de la ruelle pavée des Rats, se trouve la statue de Jean Racine enfant (œuvre de Louis-Auguste Hiolin en 1910) et une église au toit d'ardoise dont le clocher carré dispose de quatre tourelles en ses quatre angles, dont la plus extérieure sert d'escalier. Le toit du clocher et des tourelles sont à faible pente. On y trouve aussi une passerelle construite par Gustave Eiffel qui donne accès à un parc longeant le canal de l'Ourcq. Non loin de ce dernier, on relève, près de la roue à aubes, une autre statue de Jean Racine. L'originale, de Pierre-Jean David, édifiée en 1833 et classée MH en 1932, se trouve au musée de la ville.

Trois églises sont également classées au registre des Monuments historiques :

  • l'église Notre-Dame en 1920 ;
  • l'église Saint-Nicolas en 1965 ;
  • les vestiges de l'ancienne église Saint-Vaast (abside) en 1995.

Le cinéma "Jean Racine" au cœur d'une vieille bâtisse accueillant la MJC y a été créé et développé par Michel Delaforterie. Grâce à lui la Ferté-Milon fut l'une des premières petites villes à proposer la technologie Dolby Digital.

Plan d'accès au cinéma sur [1].

Deux musées sont accessibles au public d'avril à septembre, le week-end : le musée Jean Racine (situé dans l'ancienne maison de la grand-mère du poète) et le musée régional du machinisme agricole (contenant une importante collection de tracteurs et d'outils anciens).

Jumelages

Voir aussi

Commons-logo.svg

Bibliographie

  • Alexis-Marie Gochet, La France pittoresque : histoire et géographie des provinces d'Île-de-France, Champagne, Flandre, Artois, Picardie, Normandie et Maine et des départements qu'elles ont formés, Tours, A. Mame et fils, 1896.
  • Adolphe Joanne, Géographie du département de l'Aisne, Paris : Hachette, 1874.
  • Catalogue du Musée Jean Racine de La Ferté-Milon (1999).
  • Médéric Lecomte, Histoire de La Ferté-Milon, La Ferté-Milon, librairie Coutelas, 1866.

Liens externes

Notes et références

  1. Conseil général de l'Aisne consulté le 7 juillet 2008
  • Portail de l’Aisne Portail de l’Aisne
  • Portail des communes de France Portail des communes de France
Ce document provient de « La Fert%C3%A9-Milon ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article La Ferte-Milon de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • La Ferté-Milon — Pour les articles homonymes, voir La Ferté (homonymie). 49° 10′ 42″ N 3° 07′ 26″ E …   Wikipédia en Français

  • La ferté-milon — Pour les articles homonymes, voir La Ferté (homonymie). La Ferté Milon Façade du château de la Ferté Milon …   Wikipédia en Français

  • La Ferté-Milon — La Ferté Milon …   Deutsch Wikipedia

  • La Ferté-Milon — Escudo …   Wikipedia Español

  • La Ferté-Milon — Infobox Commune de France nomcommune=La Ferté Milon région=Picardie département=Aisne arrondissement=Château Thierry canton=Neuilly Saint Front insee=02307 cp=02460 maire=Jean Dubois mandat=2001 2008 intercomm=Ourcq et Clignon longitude=3.123889… …   Wikipedia

  • La Ferte-Milon — Original name in latin La Fert Milon Name in other language La Ferte Milon, La Ferte sur Ourcq, La Fert Milon, La Fert sur Ourcq, la ferte Milon, la fert Milon State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 49.17454 latitude 3.12885 altitude …   Cities with a population over 1000 database

  • Gare de La Ferté-Milon — La Ferté Milon Gare de La Ferté Milon, bâtiment et quais Localisation Pays France Ville La Ferté Milon …   Wikipédia en Français

  • Château de La Ferté-Milon — Pour les articles homonymes, voir Château de la Ferté et La Ferté (homonymie). Château de la Ferté Milon …   Wikipédia en Français

  • Gare De La Ferté-Milon — La Ferté Milon Localisation Pays  France Ville La Ferté Milon Adresse 02460 La Ferté Milon …   Wikipédia en Français

  • Gare de La Ferte-Milon — Gare de La Ferté Milon La Ferté Milon Localisation Pays  France Ville La Ferté Milon Adresse 02460 La Ferté Milon …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”