La Flamengrie (Aisne)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Flamengrie.

50° 00′ 17″ N 3° 55′ 16″ E / 50.0047222222, 3.92111111111

La Flamengrie
Image illustrative de l'article La Flamengrie (Aisne)
Administration
Pays France
Région Picardie
Département Aisne
Arrondissement Vervins
Canton La Capelle
Code commune 02312
Code postal 02260
Maire
Mandat en cours
Nicole Meurice
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes de la Thiérache du Centre
Démographie
Population 1 031 hab. (2008)
Densité 39 hab./km²
Géographie
Coordonnées 50° 00′ 17″ Nord
       3° 55′ 16″ Est
/ 50.0047222222, 3.92111111111
Altitudes mini. 171 m m — maxi. 232 m m
Superficie 26,43 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

La Flamengrie est une commune française, située dans le département de l'Aisne et la région Picardie.

Sommaire

Géographie

La Flamengrie, situé sur la RN2, se trouve dans le nord-est du département de l'Aisne dans une région appelée la Thiérache.

Le village est caractérisé par un paysage bocager.

Le village est limitrophe du département du Nord et se situe à 15 km de la Belgique

Histoire

  • 7 novembre 1918 : Le premier cessez-le-feu est sonné. Aujourd'hui, un monument "La Pierre d'Haudroy" se trouve sur les lieux.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1993 à ce jour Nicole Meurice[1]    
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Pour La Flamengrie, cela correspond à 2007, 2012, etc[2]. Les autres dates de « recensements » (2008, etc.) sont des estimations.

Évolution démographique de La Flamengrie
Années 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
Population 1 245 1 341 1 333 1 426 1 744 1 724 1 708 1 695 1 730
Années 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
Population 1 688 1 674 1 613 1 536 1 503 1 502 1 513 1 504 1 345
Années 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 1 261 1 270 1 252 1 166 1 165 1 149 1 176 1 080 1 060
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
Population 1 093 1 041 951 1 023 1 073 1 099[3] 1 053[4] 1 048[5] 1 031[6]
Notes, sources, ... À partir de 1962 : Population sans doubles comptes; À partir de 2006 : Population municipale.
Sources : INSEE[7] et Cassini[8]

Histogramme
(élaboration graphique par Wikipédia)

Lieux et monuments

La Pierre d'Haudroy - Située au bord de la D285, sur la route reliant Wignehies à La Capelle et à mi-chemin entre La Capelle et Haudroy, ce monument marque l’un des événements les plus marquants de la première guerre mondiale : c'est l'endroit où arrivèrent, le 7 novembre 1918 à 20h20, les quatre voitures transportant les plénipotentiaires allemands chargés de négocier un armistice. C'est le capitaine Lhuillier, qui commandait alors le 1er bataillon du 171e régiment d'infanterie qui aura l'honneur de recevoir les premiers plénipotentiaires allemands. C'est lui qui demanda au Caporal-clairon Pierre Sellier de sonner le «cessez le feu», suivi du «garde à vous», marquant ainsi le début des négociations et la fin des hostilités.

Depuis cette date jusqu'à sa mort en 1948, le clairon Pierre Sellier sonnera sur place chaque année le "cessez le feu" en commémoration.

Le monument en granit des Vosges élevé à cet emplacement a été inauguré le 5 novembre 1925. On peut y lire : "1918 - 7 novembre - 20 heures 20 - Ici triompha la ténacité du poilu". On peut également lire sur des plaques : "'Ce monument a été érigé par souscription publique à l'initiative de l'UNC et du comité d'AC 1914-18 de la Pierre d'Haudroy présidé par A. Daublain, inauguré le 8 novembre 1925. En cet endroit, le clairon Sellier sonna le cessez le feu." et "Détruit par les Allemands le 14 août 1940, reconstruit par le comité présidé depuis 1946 par le colonel G. Hestre avec le concours de M.P. Schneiter, secrétaire d'Etat, inauguré le 14 novembre 1948, conçu par Louis Rey, architecte".

Le monument a été dynamité par les allemands le 14 août 1940 puis reconstruit et inauguré à nouveau le 14 novembre 1948. Il est classé au registre des Monuments Historiques depuis 1997. La pierre centrale utilisée pour reconstruire le monument a été rapportée par Ernest Gernez du chantier du Ravennabrücke en Allemagne.

Source

Personnalités liées à la commune

  • Troignon, lieutenant du Capitaine Moneuse, chauffeur, brigand de grand chemin, assassin, pillard... mort dans des circonstances mystérieuses début 1795.

Voir aussi

Notes et références

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article La Flamengrie (Aisne) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • La Flamengrie (Aisne) — Para otros usos de este término, véase La Flamengrie. La Flamengrie …   Wikipedia Español

  • La Flamengrie, Aisne — Infobox Commune de France nomcommune=La Flamengrie région=Picardie département=Aisne arrondissement=Vervins canton=La Capelle insee=02312 cp=02260 maire=Nicole Meurisse mandat=1993 2008 intercomm=Thiérache du Centre longitude=3.921111 latitude=50 …   Wikipedia

  • La Flamengrie — may refer to the following places in France:* La Flamengrie, Aisne, a commune in the department of Aisne * La Flamengrie, Nord, a commune in the department of Nord …   Wikipedia

  • Liste der Monuments historiques im Département Aisne — Die Liste führt alle Monument historique im Département Aisne in Frankreich auf. Am 31. Dezember 2008 wurden im Département Aisne 607 als Monument historique geschützte Gebäude gezählt. Die folgende Liste führte diese Gebäude alphabetisch nach… …   Deutsch Wikipedia

  • La Flamengrie — ist der Name zweier französischer Gemeinden: La Flamengrie (Aisne) La Flamengrie (Nord) Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung mehrerer mit demselben Wort bezeichneter Begriffe …   Deutsch Wikipedia

  • Fontenelle (Aisne) — Pour les articles homonymes, voir Fontenelle. 50° 01′ 53″ N 3° 51′ 59″ E …   Wikipédia en Français

  • Rocquigny (Aisne) — Pour les articles homonymes, voir Rocquigny. 50° 01′ 27″ N 3° 58′ 56″ E …   Wikipédia en Français

  • Sorbais (Aisne) — Pour les articles homonymes, voir Sorbais. 49° 54′ 30″ N 3° 53′ 41″ E …   Wikipédia en Français

  • Liste des monuments historiques de l'Aisne — Cet article recense les monuments historiques de l Aisne, en France. Pour les monuments historiques de la commune de Laon, voir la liste des monuments historiques de Laon Pour les monuments historiques de la commune de Soissons, voir la liste des …   Wikipédia en Français

  • Berlancourt (Aisne) — Pour les articles homonymes, voir Berlancourt. 49° 46′ 46″ N 3° 45′ 32″ E …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”