Sequehart

49° 55′ 48″ N 3° 20′ 01″ E / 49.93, 3.33361111111

Sequehart
Administration
Pays France
Région Picardie
Département Aisne
Arrondissement Saint-Quentin
Canton Catelet
Code commune 02708
Code postal 02420
Maire
Mandat en cours
Philippe Rémy
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Pays du Vermandois
Démographie
Population 224 hab. (2008)
Densité 35 hab./km²
Géographie
Coordonnées 49° 55′ 48″ Nord
       3° 20′ 01″ Est
/ 49.93, 3.33361111111
Altitudes mini. 95 m — maxi. 151 m
Superficie 6,38 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Sequehart est une commune française, située dans le département de l'Aisne et la région Picardie. Situé à 12 km à l'Est du Catelet, avec une superficie de 638 hectares et une altitude de 115 m, Sequehart se plaît dans la plaine ondulée du Vermandois. L'ancien hameau du Chardon Vert a désormais rejoint le village avec de nouvelles constructions.

Sommaire

Origine du nom

  • Il viendrait de siccus " sec " et "hart" de la forêt qui entourait jadis le village.On trouve Sequehart en 1148 dans le cartulaire de l'Abbaye de Vicogne. Ses habitants l'appellent familièrement " scar ".

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Anne-Marie Macarez    
mars 2008 ... Philippe Rémy[1]    
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique de Sequehart
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
Population 232 218 189 235 233 217[2] 228[3] 226[4] 224[5]
Notes, sources, ... A partir de 1962 : Population sans doubles comptes; A partir de 2006 : Population municipale.
Sources : INSEE[6]

Aujourd'hui, la population compte 220 habitants. Ils étaient 235 en 1985 contre 558 en 1882 et 439 en 1800. Quatre-vingts maisons sont bâties et les jeunes n'hésitent pas à s'y installer avec leurs enfants : 36 personnes de plus de 60 ans ont été comptabiliser, signe de rajeunissement.

Activité économique

Une fabrique de parpaings, une chaudronnerie, une entreprise de bâtiment et des artisans sont toujours présents au village. Le bureau de Poste a fermé ses portes en 1960, l'école en 2000. Les écoliers se tournent alors vers Levergies, Lesdins ou Saint-Quentin.

Les fossonniers

Célèbres pour leur contrebande de sel au XVIIIe siècle, huit d'entre eux se font prendre au village par les gardes du Roi et sont condamnés à mort.

Propriétaire du village

Charles Guillaume de Priel, principal propriétaire à Sequehart, décède le 26 avril 1825 à l'âge de 78 ans. Ses fonctions et grades étaient nombreux, ex-négociant et secrétaire du Roi, receveur général des fermes et consignations, maire président du canton , membre du conseil d'arrondissement du bureau de bienfaisance.

Le Phare

Il servait pour guider les avions, Sequehart , étant le point central entre Paris et Bruxelles ( 150 km) et situé en hauteur. On le voyait depuis Holnon. Une personne s'occuper d'avertir ou de guider les avions. Il fut détruit volontairement après la guerre de 1944, les avions étant devenus plus performants.

Lieux et monuments

  • Le monument aux morts se trouve au sein de la rue de la Poste en face de la Place du village.


  • Eglise et Cimetières

Trois Cimetières entoure l'église Saint-Quentin, rebâtie à l'envers après sa destruction. Deux cimetières britanniques rendent hommages aux morts pour la Franceet sur le monument aux morts sont gravés les sept noms des victimes du village.


  • Le Château

Le Château date du XIIe siècle. Il est construit sur la butte des Jacobins, d'origines Gauloise. En 1477, il subit l'assaut des mauvais garnements de Louis XI. Son allée d'arbres majestueux fait sa légende et sa beauté. Le Château servait de demeure au Seigneur de Priel. Avec le temps, il s'est transformé en ferme agricole où dans les années 1900, d'importants rendez-vous de chasse étaient organisés et où les dames venaient accompagner leurs maris dans des toilettes remarquables.

La Guerre en toute innocence

Village de culture, de marchands, on dénombrait en 1900 plus de 20 métiers pour 550 habitants. Mais les guerres et la modernisation ont petit à petit réduit l'activité. Le village a d'abord vécu avec les dragons français en cantonnement pendant deux mois en 1939, puis un régiment de zouaves et des tirailleurs africains. Mais le 16 mai 1940 , l'ordre est donné de partir au plus vite.

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Liens externes

Notes et références



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sequehart de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sequehart — País …   Wikipedia Español

  • Sequehart — Infobox Commune de France nomcommune=Sequehart région=Picardie département=Aisne arrondissement=Saint Quentin canton=Le Catelet insee=02708 cp=02420 maire=Philippe Rémy mandat=2001 2008 intercomm=Pays du Vermandois longitude=3.333611… …   Wikipedia

  • Aubencheul-aux-Bois — Pour les articles homonymes, voir Aubencheul. 50° 01′ 46″ N 3° 15′ 56″ E …   Wikipédia en Français

  • Beaurevoir — 49° 59′ 50″ N 3° 18′ 35″ E / 49.9972222222, 3.30972222222 …   Wikipédia en Français

  • Bellenglise — 49° 55′ 21″ N 3° 14′ 39″ E / 49.9225, 3.24416666667 …   Wikipédia en Français

  • Bellicourt — 49° 57′ 42″ N 3° 14′ 12″ E / 49.9616666667, 3.23666666667 …   Wikipédia en Français

  • Bony — Pour les articles homonymes, voir Bony (homonymie). 49° 59′ 20″ N 3° 13′ 25″ E …   Wikipédia en Français

  • Commonwealth War Graves — Panneau signalant un cimetière déclaré tombeau Commonwealth Liste des cimetières du Commonwealth établis durant la Première Guerre mondiale sur les fronts de France et de Belgique. Ces cimetières militaires britanniques, canadiens et australiens… …   Wikipédia en Français

  • Estrées (Aisne) — Pour les articles homonymes, voir Estrées. 49° 58′ 07″ N 3° 17′ 20″ E …   Wikipédia en Français

  • Gouy (Aisne) — Pour les articles homonymes, voir Gouy. 50° 00′ 09″ N 3° 15′ 20″ E …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”