British Racing Motors


British Racing Motors
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir BRM.
Brm.gif

British Racing Motors (BRM) est une ancienne marque de sport automobile britannique, présente en Formule 1 de 1951 à 1977.

Historique

Pedro Rodriguez au GP d'Allemagne 1968

Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, le sport automobile britannique est sinistré, incapable notamment de rivaliser avec les marques italiennes. D'où l'idée du pilote britannique Raymond Mays de créer une marque qui serait le fruit des efforts conjoints de tout ce que le Royaume-Uni compte de spécialistes de sport automobile.

La mise en œuvre de ce vaste projet collectif aux contours indéfinis est plus que laborieuse et les débuts dans le nouveau championnat du monde de Formule 1 sont sans cesse repoussés, faute d'une préparation satisfaisante. BRM effectue finalement ses grands débuts en championnat du monde à l'occasion du GP de Grande-Bretagne 1951, avec une étonnante voiture à moteur V16. Des débuts honorables, mais condamnés en fin d'année par le changement de règlement technique.

BRM (qui a entre temps été racheté par Alfred Owen) n'effectue son retour en Grand Prix qu'en 1956, pour des prestations souvent calamiteuses. Tenté par l'aspect patriotique du projet, Mike Hawthorn claquera même la porte au bout de quelques courses, dégoûté par le peu de professionnalisme de l'ensemble.

Les premiers résultats arrivent enfin en 1958, puis la première victoire en 1959, par l'intermédiaire du pilote suèdois Joakim Bonnier. Enfin, BRM touche à la consécration en 1962 en remportant le titre mondial des constructeurs et en permettant à son pilote Graham Hill de s'imposer chez les pilotes.

Ecurie majeure du championnat du monde pendant plusieurs années avec Graham Hill puis Jackie Stewart, BRM va pourtant commencer son très lent déclin dans la seconde partie des années 1960, malgré encore plusieurs victoires. En 1972, le Français Jean-Pierre Beltoise signe sous la pluie à Monaco le tout dernier succès de l'écurie, qui continuera à agoniser (la presse britannique parlera même de « British Racing Misery ») jusqu'à sa fermeture, faute d'argent, à l'orée de la saison 1978.

Résultats de l'écurie officielle en championnat du monde des constructeurs

Saison Écurie Châssis Moteur Pneus Pilotes GP disputés Points inscrits Classement
1951 British Racing Motors P15 BRM V16 compressé Dunlop Drapeau du Royaume-Uni Reg Parnell
Drapeau du Royaume-Uni Peter Walker
1 0 -
1956 Owen Racing Organisation P25 BRM 4 en ligne Dunlop Drapeau du Royaume-Uni Mike Hawthorn
Drapeau du Royaume-Uni Tony Brooks
Drapeau du Royaume-Uni Ron Flockart
1 0 -
1957 Owen Racing Organisation P25 BRM 4 en ligne Dunlop Drapeau du Royaume-Uni Roy Salvadori
Drapeau du Royaume-Uni Herbert MacKay-Frazer
Drapeau du Royaume-Uni Ron Flockart
Drapeau du Royaume-Uni Jack Fairman
Drapeau du Royaume-Uni Les Leston
3 0 -
1958 Owen Racing Organisation P25 BRM 4 en ligne Dunlop Drapeau de la France Jean Behra
Drapeau de la France Maurice Trintignant
Drapeau des États-Unis Harry Schell
Drapeau des États-Unis Masten Gregory
Drapeau du Royaume-Uni Ron Flockart
Drapeau de la Suède Jo Bonnier
9 18 4e
1959 Owen Racing Organisation P25 BRM 4 en ligne Dunlop Drapeau des États-Unis Harry Schell
Drapeau du Royaume-Uni Ron Flockart
Drapeau de la Suède Jo Bonnier
Drapeau du Royaume-Uni Stirling Moss
Drapeau de l'Allemagne Hans Herrmann
7 18 3e
1960 Owen Racing Organisation P25
P48
BRM 4 en ligne Dunlop Drapeau des États-Unis Dan Gurney
Drapeau du Royaume-Uni Graham Hill
Drapeau de la Suède Jo Bonnier
8 8 4e
1961 Owen Racing Organisation P48/57 Climax 4 en ligne Dunlop Drapeau du Royaume-Uni Tony Brooks
Drapeau du Royaume-Uni Graham Hill
8 7 5e
1962 Owen Racing Organisation P48/57
P57
BRM V8 Dunlop Drapeau du Royaume-Uni Graham Hill
Drapeau des États-Unis Richie Ginther
Drapeau du Royaume-Uni Jackie Lewis
Drapeau de l'Afrique du Sud Bruce Johnstone
9 56 Champion
1963 Owen Racing Organisation P57
P61
BRM V8 Dunlop Drapeau du Royaume-Uni Graham Hill
Drapeau des États-Unis Richie Ginther
Drapeau de l'Italie Lorenzo Bandini
Drapeau de la France Maurice Trintignant
Drapeau du Mexique Moises Solana
10 45 2e
1964 Owen Racing Organisation P261
P67
P61
BRM V8 Dunlop Drapeau du Royaume-Uni Graham Hill
Drapeau des États-Unis Richie Ginther
Drapeau de la France Maurice Trintignant
Drapeau de l'Italie Giancarlo Baghetti
Drapeau de l'Afrique du Sud Tony Maggs
10 51 2e
1965 Owen Racing Organisation P261
P61
BRM V8 Dunlop Drapeau du Royaume-Uni Graham Hill
Drapeau du Royaume-Uni Jackie Stewart
Drapeau de la Belgique Lucien Bianchi
Drapeau des États-Unis Masten Gregory
Drapeau de l'Italie Roberto Bussinello
Drapeau de l'Italie Giorgio Bassi
10 61 2e
1966 Owen Racing Organisation P261
P83
BRM V8
BRM H16
Dunlop Drapeau du Royaume-Uni Graham Hill
Drapeau du Royaume-Uni Jackie Stewart
Drapeau des États-Unis Bob Bondurant
Drapeau du Royaume-Uni Innes Ireland
9 22 4e
1967 Owen Racing Organisation P261
P83
P115
BRM V8
BRM H16
BRM H16
Goodyear Drapeau du Royaume-Uni Jackie Stewart
Drapeau du Royaume-Uni Mike Spence
Drapeau du Royaume-Uni Piers Courage
Drapeau du Royaume-Uni Chris Irwin
Drapeau du Royaume-Uni David Hobbs
11 17 6e
1968 Owen Racing Organisation P126
P115
P133
P138
BRM V12
BRM H16
BRM V12
BRM V12
Goodyear Drapeau du Mexique Pedro Rodriguez
Drapeau du Royaume-Uni Mike Spence
Drapeau du Royaume-Uni Piers Courage
Drapeau du Royaume-Uni Richard Attwood
Drapeau de l'Australie Frank Gardner
Drapeau des États-Unis Bobby Unser
12 28 5e
1969 Owen Racing Organisation P133
P138
139
BRM V12 Dunlop Drapeau du Royaume-Uni John Surtees
Drapeau du Royaume-Uni Jackie Oliver
Drapeau du Mexique Pedro Rodriguez
Drapeau du Canada Bill Brack
Drapeau du Canada George Eaton
10 7 5e
1970 Owen Racing Organisation
Yardley Team BRM
P139
P153
BRM V12 Dunlop Drapeau du Royaume-Uni Jackie Oliver
Drapeau du Mexique Pedro Rodriguez
Drapeau du Canada George Eaton
Drapeau des États-Unis Peter Westbury
13 23 6e
1971 Yardley Team BRM P153
P160
BRM V12 Firestone Drapeau du Mexique Pedro Rodriguez
Drapeau de la Suisse Joseph Siffert
Drapeau : Nouvelle-Zélande Howden Ganley
Drapeau du Royaume-Uni Vic Elford
Drapeau du Royaume-Uni Peter Gethin
Drapeau de l'Autriche Helmut Marko
Drapeau du Canada George Eaton
Drapeau du Canada John Cannon
11 36 2e
1972 British Racing Motors P153
P160B
P160C
P180
BRM V12 Firestone Drapeau : Nouvelle-Zélande Howden Ganley
Drapeau de la Suède Reine Wisell
Drapeau du Royaume-Uni Peter Gethin
Drapeau de l'Espagne Alex Soler-Roig
Drapeau de l'Autriche Helmut Marko
Drapeau de la France Jean-Pierre Beltoise
Drapeau du Royaume-Uni Jackie Oliver
Drapeau du Canada Bill Brack
Drapeau du Royaume-Uni Brian Redman
12 14 7e
1973 British Racing Motors P160C
P160D
P160E
BRM V12 Firestone Drapeau de la Suisse Clay Regazzoni
Drapeau de l'Autriche Niki Lauda
Drapeau de la France Jean-Pierre Beltoise
Drapeau du Royaume-Uni Peter Gethin
15 12 6e
1974 British Racing Motors P160E
P201
BRM V12 Firestone Drapeau de la France Henri Pescarolo
Drapeau de la France Jean-Pierre Beltoise
Drapeau de la France François Migault
Drapeau : Nouvelle-Zélande Chris Amon
15 10 7e
1975 Stanley BRM P201 BRM V12 Goodyear Drapeau du Royaume-Uni Bob Evans
Drapeau du Royaume-Uni Mike Wilds
10 0 n.c.
1976 Stanley BRM P201B BRM V12 Goodyear Drapeau du Royaume-Uni Ian Ashley 1 0 n.c.
1977 Stanley BRM P201B
P207
BRM V12 Goodyear Drapeau de l'Australie Larry Perkins
Drapeau de la Belgique Teddy Pilette
Drapeau de la Suède Conny Anderson
Drapeau du Royaume-Uni Guy Edwards
2 0 n.c.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article British Racing Motors de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • British Racing Motors — Saltar a navegación, búsqueda Graham Hill British Racing Motors (generalmente conocida como BRM), fue un equipo británico de Fórmula Uno. Fundado en 1945, compitió desde 1950 a 1977, participando en …   Wikipedia Español

  • British Racing Motors — (generalmente conocida como BRM), fue un equipo británico de Fórmula Uno. Fundado en 1945, compitió desde 1950 a 1977, participando en 197 Grandes Premios y ganando 17. En 1962 el equipo BRM ganó el título de constructores. Al mismo tiempo, su… …   Enciclopedia Universal

  • British Racing Motors — BRM Full name British Racing Motors Base …   Wikipedia

  • British Racing Motors — B.R.M. Name British Racing Motors Unternehmen British Racing Motors Ltd. Unternehmenssitz Bourne, Lincolnshire (GB) …   Deutsch Wikipedia

  • British Racing Motors — …   Википедия

  • British Racing Motors V16 — This compressor charged 16 cylinder engine from 1951 was competing in Formula 1. It is a 1.5 litre engine producing Auto bhp|600| 1. Technical data* Cylinders: V16 * RPM: 12000 * Displacement 1487.76 cc * Power 410.1 kW (549.9 bhp) * Dry sump 50… …   Wikipedia

  • British Rail Class 57 — Infobox Locomotive name = British Rail Class 57 powertype = Diesel electric caption = Class 57, no. 57012 Freightliner Envoy at Ipswich on 31 January 2004 roadnumber = 57001–57012, 57301–57316 57601–57605 builder = Brush Traction or BR Crewe… …   Wikipedia

  • Motors TV — Création 23 avril 1999 Slogan « La Télévision Grande Vitesse » Format d image 576i (SDTV) Diffusion …   Wikipédia en Français

  • British motor industry — History= The beginnings 1896 ndash;1900The British motor industry started when Frederick Simms became friends with Gottlieb Daimler, who had, in 1885, patented a design for an internal combustion engine. Simms bought the patent Samuel s rights… …   Wikipedia

  • British Touring Car Championship — BTCC redirects here. For other uses, see BTCC (disambiguation). British Touring Car Championship Category Touring cars Country or region …   Wikipedia