Universite Toulouse III


Universite Toulouse III

Université Toulouse III

Université Paul-Sabatier
(Toulouse III)
Université Toulouse 3 (logo).svg
Informations
Fondation 1969 (1229)
Type Université publique
Localisation Toulouse, France France
Campus Toulouse
Président Gilles Fourtanier
Personnel 1 300
Enseignants 1 800
Étudiants 28 000
Affiliation Université de Toulouse
Site web www.ups-tlse.fr

L’Université Paul-Sabatier (Toulouse III) est une université française, située à Toulouse.

L'université est spécialisée dans les sciences, les technologies, les disciplines de la santé et les sports. Elle a été constituée en 1969, suite à la loi Faure, par le regroupement des facultés de sciences et les facultés médicales de l'ancienne université de Toulouse. Les filières technologiques, IUT et IUP notamment, et sportives STAPS, ont pris de l'importance après la constitution de l'université.

Sommaire

Présentation

L'essentiel de l'université est situé sur la commune de Toulouse cependant certaines filières d'enseignement sont à Tarbes, Auch, ou Castres et des laboratoires de recherche rattachés à l'université peuvent se trouver à Auzeville-Tolosane ou au Pic du Midi.

À la fin des années 1950, Émile Durand le doyen de la faculté des sciences de Toulouse lance l'idée de la création d'un campus, à l'américaine, pour héberger la faculté des sciences, à la même époque il est décidé de créer à Toulouse un Institut National des Sciences Appliquées rattaché à la faculté des sciences. L'INSA de Toulouse est ouvert en 1962 dans le quartier de Rangueil; dans les années qui suivent, de nombreux enseignements de la faculté des sciences, sont transférés des locaux des allées Jules Guesde vers les nouvelles installations, grands amphithéâtres, nombreuses salles de cours. Il devient aussi possible de créer des bureaux pour les enseignants et des laboratoires de recherche.

En même tant que le campus de la faculté des sciences se constitue ce que l'on nomme le complexe scientifique de Rangueil, dans lequel s'installent des écoles comme l'École Nationale Supérieure de l'Aéronautique et de l'Espace (connue sous le nom de Supaéro et devenue l'ISAE dans le cadre d'un regroupement avec l'ENSICA) ou l'ENAC, mais aussi des laboratoires de recherche, comme le LAAS, ou le CESR.

Le déplacement des enseignements médicaux est plus tardif et postérieur à la création de l'université, le nouvel hôpital qui a le statut de CHU n'est ouvert qu'en 1975, il prend le nom de Rangueil bien que situé sur le sommet de la colline de Pech David, éloignée du lieu dit Rangueil, la station de métro Rangueil se trouvant assez éloignée de l'hôpital de même nom... L'hôpital de Purpan situé au nord ouest de Toulouse sert de CHU pour la moité étudiants en médecine de Toulouse, les cours théoriques et l'administration de l'UFR médicale de Purpan sont dans les locaux le l'ancienne faculté de médecine au 37 allées Jules Guesde.

L'administration de l'université s'est installée dans le vaste bâtiment utilisé par l'administration de la faculté des sciences, par ailleurs le campus de la faculté des sciences est le plus vaste morceau en superficie de l'université en raison de cela il s'est établi une confusion entre le campus de la faculté des sciences à Rangueil et l'ensemble de l'université. Il est usuel de le nommer campus de l'université même si de très nombreux étudiants, enseignants, chercheurs, ou autres personnels de l'université ne sont pas sur ce campus

Les déplacements des facultés vers le quartier de Rangueil s'est produit dans une période de forte croissance du nombre d'étudiants, de nombreux logements ont été construits pour héberger les étudiants, notamment des cités universitaires gérées par le CROUS, celle de Rangueil et celle de Ponsan, il y ausisi trois restaurants universitaires dépendant du CROUS.

Le campus se déploie sur une superficie de 124 hectares, essentiellement dans le quartier de Rangueil, dans le sud de la ville de Toulouse, au bord du canal du Midi. Il est composé de 390 472 m2 de locaux dont 147 000 m2 pour la recherche, et de 99 laboratoires de recherche. Depuis le 30 juin 2007, le campus est desservi par la ligne B du métro toulousain, et se trouve à proximité de trois stations: Faculté de Pharmacie, Université Paul Sabatier et Ramonville. Les allées Jules Guesde où se trouvent des laboratoires et des enseignements de l'université se situent à proximité de la station Palais-de-Justice.

Aujourd'hui, l'Université Paul-Sabatier est au cœur du pôle de compétitivité Aerospace Valley.

Suite à la LRU (loi sur les libertés et responsabilités des universités), l'université a crée une fondation (nommée Catalyse) pour récolter des fonds privés en remplacement des fonds de la dotation de l'État, en nette diminution[1].

Classement international

L'université de Toulouse III est classée 292e au classement mondial des écoles et universités de la Jiao Tong University de Shanghai (Academic Ranking of World Universities) pour l'année 2008. Dans ce classement, elle se situe dans la fourchette 80-124 des meilleures universités européennes et 8-14 des meilleures universités françaises.

Structure

  • Sciences
    • UFR Mathématiques, Informatique, Gestion
    • UFR Physique, Chimie, Automatique
    • UFR Sciences de la vie et de la Terre
    • UFR Langues
  • Santé
    • UFR de médecine de Rangueil
    • UFR de médecine de Purpan
    • UFR des Sciences pharmaceutiques et biologiques
    • UFR de chirurgie dentaire
    • Institut de formation aux carrières de santé : professions paramédicales et sage-femmes.
  • Sport
    • UFR Sciences et techniques des activités physiques et sportives
  • Départements inter-UFR
    • Département inter-UFR d'ingénierie
    • Département inter-UFR L1 Sciences
    • Département Sport de haut niveau
  • Instituts
    • IUT A Paul Sabatier : Albi, Auch, Castres, Toulouse Purpan, Toulouse Rangueil
    • IUT de Tarbes
    • Observatoire Midi-Pyrénées

UFR de Pharmacie de Toulouse

L'UFR de Pharmacie de Toulouse, (appelée localement Faculté des sciences pharmaceutiques) est une UFR rattachée administrativement à l'Université Paul Sabatier (Toulouse III).
Elle compte environ 1 700 étudiants inscrits dans divers diplômes relatifs aux sciences pharmaceutiques et se situe ainsi parmi les UFR les plus importantes de France.

UFR PCA

L'UFR Physique chimie et automatisme est une unité de formation et de recherche sur les domaines de la physique, de la chimie et de l'automatisme.

Le champ d'activité est scindé en quatre départements :

  • Département de Physique
  • Département de Chimie
  • Département d' Automatisme
  • Département des Sciences Appliqués

L'UFR compte 4100 étudiants dont 700 doctorants (environs 1100 élèves en première année)

UFR MIG

L'UFR MIG assure les missions de Formation et de Recherche en : Mathématiques, Informatique, Mécanique et Gestion.

Le champ d'activité est scindé en quatre départements :

  • Département de Mathématiques
  • [Département d' Informatique][1]
  • Département de Mécanique
  • Département de Gestion

Historique

Le 18 décembre 1969, l'Université de Toulouse III prend le nom de Paul Sabatier, prix Nobel de Chimie en 1912, qui enseigna dans la faculté des sciences de Toulouse, l'université comprenant à peu près autant de scientifiques que de médecins, il avait été souhaité de trouver un nom lié simultanément à la science et à la médecine. Le nom du professeur de médecine Ducuing avait été proposé face à celui de Paul Sabatier Son ministère de tutelle est le ministère de l'Éducation nationale de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

Organisations syndicales étudiantes

-Sud Etudiant est l'organisation syndicale de lutte la plus présente sur le Campus, avec l'AGET FSE, qui ont fait alliance aux dernières élections et ont des sièges au CA et au CEVU. Ils se sont démarqués par une participation active lors du mouvement sur la LRU de cette année. Avec la perte d'influence de l'UNEF sur le Campus, ils sont la première organisation syndicale du Campus.

-Les Corpos (Sciences, Santé...) sont assez bien implantés dans les conseils, même si ce n'est pas à proprement parler des syndicats, notamment en médecine, pharmacie et dentaire.

-L'UNEF reste présente mais n'est plus que la troisième organisation syndicale du Campus.

-Enfin, l'organisation écologique Fac Verte, si elle n'a pas obtenu de siège, est assez importante, même si elle refuse le statut de syndicat.

-Le syndicat de droite UNI ne possède aucun siège dans aucune institution et représente très peu de monde sur le Campus (aucun militant).

Voir aussi

  • Portail de Toulouse Portail de Toulouse
  • Portail de la Haute-Garonne Portail de la Haute-Garonne
  • Portail de l’éducation Portail de l’éducation

Notes et références

  1. D'après les services concernés de l'Université, la part aides sociales de la dotation de l'état serait passer par exemple de 45000€ à 5000€ seulement
Ce document provient de « Universit%C3%A9 Toulouse III ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Universite Toulouse III de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Université Toulouse III — Université Paul Sabatier (Toulouse III) Informations Fondation 1969 (1229) Type …   Wikipédia en Français

  • Université Toulouse III Paul Sabatier — Université Toulouse III Informations Fondation 1969 (1229) Type …   Wikipédia en Français

  • Universite Lyon-III — Université Lyon III Pour les articles homonymes, voir Jean Moulin (homonymie). Université Lyon 3 Informations Fondation …   Wikipédia en Français

  • Université Lyon-III — Pour les articles homonymes, voir Jean Moulin (homonymie). Université Lyon 3 Informations Fondation …   Wikipédia en Français

  • Université Lyon III — Pour les articles homonymes, voir Jean Moulin (homonymie). Université Lyon 3 Informations Fondation …   Wikipédia en Français

  • Université lyon-iii — Pour les articles homonymes, voir Jean Moulin (homonymie). Université Lyon 3 Informations Fondation …   Wikipédia en Français

  • Université Montpellier III — Université Paul Valéry Montpellier III Informations Fondation 1289 : Université de Montpellier 1970 …   Wikipédia en Français

  • Universite Montpellier III — Université Montpellier III Université Paul Valéry Montpellier III Informations Fondation 1289 : Université de Montpellier …   Wikipédia en Français

  • Université Bordeaux III — Université Michel de Montaigne Bordeaux 3 Informations Fondation 1971 Type …   Wikipédia en Français

  • Université Lille III — Université Lille 3 Charles de Gaulle Sciences Humaines et Sociales Informations Fondation 1559 à Douai 1887 à Lille 1974 Campus Villeneuve d Ascq Type …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.