Institut National D'histoire De L'art


Institut National D'histoire De L'art

Institut national d'histoire de l'art

l’Institut National de l’Histoire de l’Art se trouve dans la Galerie Colbert

L’Institut national d’histoire de l’art (INHA) est un établissement d’enseignement supérieur et de recherche français, reconnu comme grand établissement, créé et régi par le décret no 2001-621 du 12 juillet 2001.

Il est situé à Paris, dans la galerie Colbert passage Vivienne, non loin de la Bibliothèque nationale de France (site Richelieu).

Sommaire

Une difficile genèse

L’INHA vient combler une certaine lacune dans le monde de la recherche française, dans la mesure où il existait assez peu d’universités dans le domaine et où les équipes étaient dispersées. C’est pour remédier à cette situation que, dès 1973, Jacques Thuillier suggérait à Georges Pompidou la création de ce type d’institut. Toutefois, à ce moment, la suggestion n’a eu aucune suite. En 1983, l’idée est reprise, avec plus de succès, puisque André Chastel est mandaté pour formuler des propositions en ce sens. Ce rapport inaugure une longue suite d’études et de rapports, allant tous globalement dans le sens de la création d’un tel institut, avec toutefois des variantes. En 1986, une association portant déjà le nom d’Institut national d’histoire de l’art est créée sous la présidence de l’historien d’art Antoine Schnapper. Un rapport est commandé à Marc Fornacciari, qui voit plutôt un institut comme prestataire de services pour la recherche. En marge d’un congrès international d’histoire de l’art qui se tenait à Strasbourg, Jack Lang annonça la naissance d’un Institut international d’histoire de l’art à Paris. À partir de 1990, la perspective d’un déménagement de la Bibliothèque nationale permet d’envisager la réutilisation de ses espaces pour installer l’institut, qui serait couplé à une Bibliothèque nationale des arts. Un rapport, confié à Michel Melot, va dans ce sens. Fin 1991, le gouvernement s’oriente vers la constitution de deux entités distinctes, l’Institut international d’histoire des arts d’une part, dont la préfiguration est confiée à Pierre Encrevé, et de la Bibliothèque nationale des arts, d’autre part. À la fin de l’année 1992, on s’oriente vers la création d’un centre international d’histoire des arts constitué de l’Institut et de la Bibliothèque mentionnés plus haut, auxquels s’adjoindrait l’École nationale du patrimoine. Dans les mêmes temps, François Fossier et Françoise Benhamou publient aussi des rapports précisant le fonctionnement de la future bibliothèque, qui regrouperait différentes bibliothèques préexistantes (qui ont finalement été intégrées), mais aussi les départements spécialisés de la Bibliothèque nationale.

En 1993, tandis que la bibliothèque Jacques Doucet déménage matériellement sur le futur site de l’institut, tout en restant provisoirement à statut interuniversitaire, Jack Lang préconise la création d’un établissement public à caractère administratif sous le nom d’Institut international d’histoire des arts. Le Conseil d’État émet un avis défavorable, soulignant qu’une loi est indispensable pour créer ce type d’établissement, ce qui conduit J. Lang à renoncer. En 1994, le gouvernement d’Édouard Balladur charge Michel Laclotte de publier un nouveau rapport sur la situation. Une convention est signée avec le Musée du Louvre pour aider à la constitution définitive de l’institut, dont le nom définitif est adopté.

L’association de préfiguration est créée en 1995. Les années 1995 et 1996 sont marquées par les différentes missions confiées à Michel Laclotte, qui permettent de préciser certains éléments du projets. Les derniers arbitrages ministériels et interministériels sont rendus en 1997 et 1998, alors même que l’institut, qui n’existe encore qu’à l’état d’association de préfiguration, commence déjà ses activités. En effet, le site Internet est ouvert en janvier 1998, et les premiers projets de recherche sont lancés au mois d’avril. Le professeur Alain Schnapp est nommé à la tête de l’association. En 1999, l’institut organise les premières manifestations scientifiques.

Fonctions

L’Institut national d’histoire de l’art forme des étudiants avancés (à partir du master) et de jeunes chercheurs. Elle cherche à développer différents programmes de recherche autour de l’histoire de l’art, en veillant à favoriser l’interdisciplinarité. Dans ce cadre, elle s’efforce de constituer des bases de données documentaires. L’INHA organise des congrès et colloques scientifiques. Elle gère également la Bibliographie internationale d’histoire de l’art.

Liste des directeurs généraux

Bibliothèque

En 2014, la Bibliothèque de l’Institut national d'histoire de l'art résultera de la fusion de trois grandes bibliothèques d’art :

  • la Bibliothèque d’art et d’archéologie Jacques Doucet BAA, qui a rejoint l’INHA au 1er janvier 2003 ;
  • la Bibliothèque centrale des musées nationaux BCMN ;
  • la Bibliothèque de l’École nationale supérieure des beaux-arts ENSBA ;

Leur sera en outre associée la Bibliothèque de l’École nationale des Chartes. L’ensemble représente un total exceptionnel d’environ 1 700 000 documents.

Les collections de l’INHA sont actuellement consultables dans la salle Ovale de la Bibliothèque nationale de France (site Richelieu), qu’elle partage avec la Salle de Référence du même site. À terme, la bibliothèque devrait s’installer dans la grande Salle Labrouste, toujours dans le site Richelieu. Une grande partie des collections (environ 265 000 documents) sera proposée en libre accès.

La bibliothèque de l’INHA est considérée comme CADIST pour l’histoire de l’art, fonction qu’elle hérite de la bibliothèque d’art et d’archéologie.

Le bâtiment

Il a été réalisé en 1634 par l'architecte Louis Le Vau et le maître maçon Michel Villedo pour Guillaume Bautru. Ce bâtiment deviendra plus tard l'hôtel Colbert et abrite actuellement l'Institut national du patrimoine et l’Institut national d'histoire de l'art.

Site internet

  • Portail de l’histoire de l’art Portail de l’histoire de l’art
  • Portail de Paris Portail de Paris
  • Portail de l’éducation Portail de l’éducation
Ce document provient de « Institut national d%27histoire de l%27art ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Institut National D'histoire De L'art de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Institut national d'histoire de l'art — L’Institut National de l’Histoire de l’Art se trouve dans la galerie Colbert. L’Institut national d’histoire de l’art (INHA) est un établissement d’enseignement supérieur et de recherche français, reconnu comme grand établissement, créé et régi… …   Wikipédia en Français

  • Histoire De L'art — L histoire de l art est la discipline qui a pour objet l étude des œuvres dans l histoire, et du sens qu elles peuvent prendre. Elle étudie également les conditions de création des artistes, la reconnaissance du fait artistique par un public,… …   Wikipédia en Français

  • Histoire de l'Art — L histoire de l art est la discipline qui a pour objet l étude des œuvres dans l histoire, et du sens qu elles peuvent prendre. Elle étudie également les conditions de création des artistes, la reconnaissance du fait artistique par un public,… …   Wikipédia en Français

  • Histoire de l’Art — Histoire de l art L histoire de l art est la discipline qui a pour objet l étude des œuvres dans l histoire, et du sens qu elles peuvent prendre. Elle étudie également les conditions de création des artistes, la reconnaissance du fait artistique… …   Wikipédia en Français

  • Histoire de l’art — Histoire de l art L histoire de l art est la discipline qui a pour objet l étude des œuvres dans l histoire, et du sens qu elles peuvent prendre. Elle étudie également les conditions de création des artistes, la reconnaissance du fait artistique… …   Wikipédia en Français

  • Institut National De Recherche Pédagogique — Établissement public à caractère administratif, l’Institut national de recherche pédagogique (INRP) est un établissement de recherche et de diffusion des savoirs dans le domaine de l éducation. Placé sous la tutelle du Ministère de l Éducation… …   Wikipédia en Français

  • Institut National de Recherche Pédagogique — Établissement public à caractère administratif, l’Institut national de recherche pédagogique (INRP) est un établissement de recherche et de diffusion des savoirs dans le domaine de l éducation. Placé sous la tutelle du Ministère de l Éducation… …   Wikipédia en Français

  • Institut national de recherche pedagogique — Institut national de recherche pédagogique Établissement public à caractère administratif, l’Institut national de recherche pédagogique (INRP) est un établissement de recherche et de diffusion des savoirs dans le domaine de l éducation. Placé… …   Wikipédia en Français

  • Institut national de recherche pédagogique — Établissement public à caractère administratif, l’Institut national de recherche pédagogique (INRP) est un établissement de recherche et de diffusion des savoirs dans le domaine de l éducation. Placé sous la tutelle du Ministère de l Éducation… …   Wikipédia en Français

  • Institut national des langues et civilisations orientales — Informations Fondation 1669 : École des jeunes de langues 1795 : École spéciale des Langues orientales 1914 : Éc …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.