Universite d'Orleans


Universite d'Orleans

Université d'Orléans

Université d'Orléans
Université d'Orléans (logo).svg
Informations
Fondation 1306
Type Université publique
Budget 59 M€
Localisation Orléans, France
Campus Orléans-la-Source
Président Gérald Guillaumet
Personnel 1 409
Étudiants 15 963 (2009)
Premier cycle 10 411
Deuxième cycle 3 312
Troisième cycle 516
Site web univ-orleans.fr

L'université d'Orléans est une université publique française dont le campus est situé à Orléans-la-Source, à une dizaine de kilomètres au sud du centre-ville d'Orléans, dans le département du Loiret et la région Centre. Il est desservi par trois arrêts de la ligne A du tramway d'Orléans : Université-Château, Université-Parc Floral, Université-L'Indien.

Sommaire

Historique

L'ancienne université (1306-1793)

Dès 1235, la ville d'Orléans fut autorisée par le pape Grégoire IX à enseigner le droit romain[1]. L'université a été créée le 27 janvier 1306 par le pape Clément V, devenant ainsi la quatrième université française après celles de Paris, de Toulouse et de Montpellier.

Au Moyen Âge, elle est surtout connue pour son enseignement du droit civil ou droit romain, célèbre par la rénovation de l'étude du Corpus Juris Civilis qui y est alors menée par les postglossateurs. En effet, en vertu d'une bulle d'Honorius III, il était interdit d'enseigner le droit romain à Paris, où seul le droit canonique était au programme. La proximité d'Orléans par rapport à Paris permet aux étudiants d'aller de l'une à l'autre assez facilement. Se spécialisant dans le droit, l'université d'Orléans n'a d'ailleurs pas officiellement de faculté des Arts[2].

Il n'y avait pas de lieu de cours fixe, mais les leçons se tenaient dans différents bâtiments autour de la collégiale Saint-Pierre-le-Puellier. Une chapelle de Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle servait accessoirement de lieu de réunion, de prière, d'administration. Toutefois, entre 1411 et 1445, un bâtiment est construit pour servir de lieux de réunions et de bibliothèque ; les vestiges de ce bâtiment sont désormais connus sous le nom de « salle des thèses ». De 1498 à 1507 sont élevées les « grandes écoles de France », qui servent alors de salles de cours. Elles sont démolies en 1824[3]. En fonction de leurs origines géographiques, les étudiants se regroupaient par nations, dont le nombre a atteint dix, dont la nation française, la nation picarde et, la plus connue, la nation germanique.

Sous l'Ancien Régime, l'université est placée sous le contrôle du pouvoir royal[4]. Sa réputation dans le domaine du droit reste reconnue au XVIe siècle où elle participe au mouvement humaniste. De prestigieux professeurs y enseignent (Voir la liste plus bas).

L'université d'Orléans subit un fort déclin au XVIIIe siècle avant d'être supprimée par la Convention en 1793[5].

Les facultés de l'Université impériale (1808-1815)

Dans l'organisation de l'Université impériale, Orléans était à la tête d'une académie, et devait, à ce titre, avoir une faculté des Lettres et une faculté des Sciences. Seule la première a réellement été constituée, les cours ayant lieu au Lycée Pothier[6]. L'activité principale de la faculté consistait à examiner les candidats au baccalauréat. Des pétitions demandent, sans succès, le rétablissement d'une école de droit. Au contraire, en 1815, une ordonnance provoque la fermeture de la faculté des Lettres, effective en 1817. Orléans cesse, en 1848, d'être le siège d'une académie.

L'université actuelle (depuis 1960)

Le château de la Source (vu du parc floral)

Il est décidé, dès 1959, d'installer à Orléans-la-Source à une dizaine de kilomètres au sud de la Loire, sur un domaine de près de 400 hectares, un campus universitaire[7]. Le ministre Pierre Sudreau parle de l'« Oxford français », « le premier campus universitaire européen », que Paris-presse-L'Intransigeant reprend sous le nom d'« Oxford-sur-Loire »[8].

Le 2 août 1960 est créé un Collège scientifique universitaire (CSU), dépendant de la faculté des sciences de Paris. Il s'installe au château de la Source.

Une école municipale de droit est créée en novembre 1962. Un centre d'études supérieures littéraires (CESL) est ouvert à son tour en 1964.

Le décret du 14 avril 1966 est créée une université « dans l'académie d'Orléans ». L'Université regroupe alors tous les enseignements universitaires organisés à Orléans mais aussi à Tours, les facultés de droit, de lettres et de sciences étant dédoublées[9].

Mais le mouvement de mai 68 provoque la séparation entre Tours et Orléans, officialisée le 1er janvier 1971[10],[11].

L'université d'Orléans inclut progressivement une faculté des sciences (1961), de droit (1968), de lettres (1969) de sport (1992), un Institut universitaire de Technologie à Orléans (1967), à Bourges (1968), à Chateauroux (1992), à Chartres (1996), une université du temps libre (1977) et deux écoles d'ingénieurs (ESEM en 1982 et ESPEO en 1992), qui fusionnent en 2002 pour former l'École polytechnique d'Orléans (Polytech'Orléans).

En 2004 l'Université d'Orléans rejoint le Pôle Universitaire Centre Val de Loire (association de loi 1901). En 2009 elle fonde et intègre au côté de l'Université de Tours le PRES : Université centre Val-de-Loire.

Personnalités

Enseignants et anciens enseignants

Voir la catégorie : Enseignant à l'Université d'Orléans Catégorie:Enseignant à l'Université d'Orléans


Anciens étudiants

Érasme critiqua l'esprit de l'université et Rabelais y fit passer Pantagruel.

Formations

Près de 15 000 étudiants y sont inscrits en 2006.

Unités de formation et de recherche

L'université compte quatre unités de formation et de recherche.

Lettres, langues et sciences humaines

Droit, économie et gestion

Département de Droit

Dans le cadre du contrat quadriennal (2008-2011), la Faculté de Droit d'Orléans est habilitée à délivrer des diplômes de licence ou master qui se présentent dorénavant avec une mention qui peut comprendre plusieurs spécialités, lesquelles peuvent se subdiviser en plusieurs parcours.

Licence

La licence de droit peut être suivie à la Faculté de droit d'Orléans ou encore dans les antennes (Centres Universitaires) de Bourges et de Châteauroux.

  • Licence mention Droit (licence comprenant deux parcours distincts : Droit général ou Droit européen).
  • Licence mention Droit-Histoire (rattachée à la Faculté Lettres et à la Faculté de Droit)
  • Licence Management des Entreprises et des Administrations.
Master

Les masters mention « Droit » proposés par la Faculté de Droit d'Orléans peuvent être suivis en voie professionnelle (anciens DESS) ou en voie recherche (anciens DEA). Certains sont ouverts en apprentissage ou accueillent des personnes en formation continue.

1 - Droit et Gestion de Patrimoine Privé (master 2 gestion de patrimoine) : ce master de gestion de patrimoine existe depuis 1994 et est à ce titre parmi les plus anciens de France dans cette spécialité[12].

2 - Droit et Echanges Internationaux et Européens.

3 - Carrières judiciaires et techniques contentieuses dans les entreprises.

4 - Droit social et gestion des ressources humaines : ce master professionnel est ouvert à la formation en apprentissage.

5 - Droit des Affaires et Fiscalité

Le master mention « Droit et Administration Publique et Territoriale » peut être suivi en apprentissage.

Laboratoire de recherche

La recherche juridique est organisée autour de deux laboratoires qui réunissent des enseignants-chercheurs de droit public et de droit privé. Ces deux laboratoires sont : le Centre de Recherche Juridique Pothier (ancien IDEA) et le Laboratoire des Collectivités Territoriales.

Sciences

Licence
  • Licence Biologie-Biochimie mention Biochimie, Biologie Moléculaire et Biotechnologies (département de biochimie)[13]
  • Licence mention Sciences Biologiques[14]
  • Licence de Chimie[15]
    • parcours Chimie Générale
    • parcours Chimie Appliquée
    • parcours Sciences Physiques
    • parcours Pluridisciplinaire
  • Licence Informatique[16]
  • Licence mention Mathématiques[17]
    • parcours Mathématiques et applications
    • parcours Mathématiques et Applications aux Sciences économiques
    • parcours Mathématiques et Applications aux Sciences du Langage
    • parcours Pluridisciplinaire
  • Licence Physique et Sciences Pour l'Ingénieur[18]
    • parcours Physique et Applications
    • parcours Sciences Physiques
    • parcours Pluridisciplinaire
    • parcours Mathématiques et Physique
    • parcours Ingénierie électrique
    • parcours Biophysique
    • parcours Mécanique et ingénierie des systèmes
  • Licence Sciences, Technologies, Santé mention Terre et environnement[19]
Master
  • Master Biologie-Biochimie[20]
    • spécialité Biologie Moléculaire et Cellulaire
    • spécialité Techniques Bio-industrielles
    • spécialité Développement, Production, Management et Stratégies dans les Bio-industries
    • spécialité Ecosystèmes terrestres
  • Master Sciences du Vivant[21]
  • Master mention Chimie[22]
    • spécialité Qualité et Contrôle des Matériaux
    • spécialité Chimie des Pollutions et Risques Environnementaux
    • spécialité Conception Synthèse Analyse de molécules d'intérêt biologique
      • parcours Stratégie et Qualité en Chimie Analytique
      • parcours Chimie et Synthèse
  • Master Informatique
  • Master de Mathématiques[26]
    • parcours Analyse Mathématique et Applications
    • parcours Statistiques et Recherche Opérationnelle
    • parcours Automatique
  • Master de Physique[27]
    • mention Physique et Sciences pour l'Ingénieur
      • spécialité Matériaux de haute technologie
      • spécialité Energétique, environnement et espace
      • spécialité Electronique, signaux et microsystèmes
    • mention Systèmes d'Entreprise, Management, Optimisation, Entreprise
      • spécialité Instrumentation, Controle et Management des Systèmes
  • Master Sciences de la terre, de l'univers et de l'environnement[28]
    • spécialité Sciences de la terre et de l'environnement
      • parcours Ressources et Géodynamique[29]
      • parcours Géochimie et Terre durable[30]
      • parcours Magmas et Expérimentation[31]
      • parcours Géomatique pour les Géosciences[32]

Sciences et techniques des activités physiques et sportives

L'UFR STAPS est située au nord ouest du campus, arrêt tramway Université-Château, allée du Château. Les bâtiments pédagogiques sont encadrés au nord par le GU, gymnase universitaire, à l'est par la perspective du château et au sud par la halle des sports[1]. Vers le site de l'UFR : [2]

Formation

En intégrant le dispositif Licence-Master-Doctorat (L-M-D), l'UFR STAPS est entrée dans l’espace européen de l’enseignement supérieur et de la recherche.

La licence est organisée en quatre mentions :

  • Activité physique adaptée et santé[3] ;
  • Éducation et motricité[4] ;
  • Entrainement sportif[5] ;
  • Management du sport[6] ;

Deux licences professionnelles sont proposées :

  • L.P. STAPS Spécialité Développement social et médiation par le sport [7]
  • L.P. STAPS Spécialité Gestion et organisation des manifestations, des spectacles et des évènements sportifs [8] ;

Le master Sciences Technologie et Santé est adossé à l'AMAPP et contient deux enseignements :

  • Ergonomie de la motricité Finalité Professionnelle[9] ; Finalité Recherche[10]
  • Performance et activité physique adaptée - santé Finalité Professionnelle[11] ; Finalité Recherche[12]

Le doctorat[13] adossé à l'AMAPP est rattaché à l'école doctorale sciences de l'homme et de la société[14]

Recherche

L'UFR STAPS s'appuie sur son nouveau laboratoire: AMAPP Activité Motrice et Adaptation PsychoPhysiologique [15].

Services communs

L'UFRSTAPS remplit pour l'université les fonctions de deux services communs :

  • le DAPSE Département des Activités Physiques, Sportives et d'Expression[16] (département analogue aux SUAPS des autres universités)
  • le suivi du sport de haut niveau[17]

Instituts universitaires de technologie

De l'université d'Orléans dépendent également quatre IUT de la région Centre :

Ecole d'ingénieur Polytech'Orléans

L'École polytechnique de l'université d'Orléans (Polytech'Orléans[54]) est une école d'ingénieur habilitée par la Commission des titres d'ingénieur. Elle appartient au Réseau Polytech. Elle comprend 4 spécialités, dont une en apprentissage. Polytech'Orléans s'appuie sur plusieurs laboratoires de recherche dont l'institut PRISME[55] et le GREMI[56].

Autres formations

Depuis le 1er janvier 2008, l'Institut universitaire de formation des maîtres de l'académie d'Orléans-Tours y est rattaché[57].

La recherche

L'université d'Orléans regroupe des laboratoires de recherche propres et des unités mixtes. Elle est structurée en 4 pôles de recherche :

  1. Energie, matériaux, géosciences et environnement
  2. Physique et chimie du vivant, systèmes biologiques
  3. Sciences Economiques et de Gestion, Mathématiques, STIC et Linguistique
  4. Droit, Littératures, Sciences de l'Homme et des Territoires

Elle dispose également de 2 écoles doctorales :

  1. Sciences et Technologies
  2. Sciences de l'Homme et de la Société

Vie universitaire

DAPSE Département des Activités Physiques Sportives et d'Expression

Ce service communDAPSE est un département de l'UFRSTAPS d'Orléans qui propose à tous les étudiants et personnels de l'université une palette d'activités sportives et d'entretien.

Association sportive

  • Sous la Présidence du 1er Président Etudiant, Guillaume Philippon (2005-2007), l'Association Sportive de l'Université d'Orléans (créée en 1973) a obtenu, pour la première fois en 2007, la 2ème Place des associations sportives françaises des universités
  • L'ASUO est Championne de France et d'Europe de foot universitaires en 2007.

Notes et références

  1. Conseil général du Loiret, 700 ans d'université à Orléans, p. 9.
  2. Conseil général du Loiret, 700 ans d'université à Orléans, p. 19.
  3. Conseil général du Loiret, 700 ans d'université à Orléans, p. 15.
  4. Conseil général du Loiret, 700 ans d'université à Orléans, p. 26.
  5. Conseil général du Loiret, 700 ans d'université à Orléans, p. 45.
  6. Conseil général du Loiret, 700 ans d'université à Orléans, p. 48.
  7. Conseil général du Loiret, 700 ans d'université à Orléans, p. 53.
  8. Conseil général du Loiret, 700 ans d'université à Orléans, p. 55.
  9. Conseil général du Loiret, 700 ans d'université à Orléans, p. 56.
  10. Conseil général du Loiret, 700 ans d'université à Orléans, p. 58.
  11. Décret no 70-1174 du 17 décembre 1970.
  12. http://www.master-patrimoine.fr/ Site officiel du master de gestion de patrimoine de l'Université d'Orléans
  13. http://www.univ-orleans.fr/sciences/BIOCHIMIE/L/accueil.htm
  14. http://www.univ-orleans.fr/sciences/BIOLOGIE/enseignements.php?type=L&menu=objectifs
  15. http://www.univ-orleans.fr/sciences/chimie/?page=5
  16. http://www.univ-orleans.fr/sciences/info/index.php?page=licence-informatique
  17. http://www.univ-orleans.fr/sciences/MATHS/page8/page8.html
  18. http://www.univ-orleans.fr/sciences/PHYSIQUE/
  19. http://formations.univ-orleans.fr/SCILTER_308/0/fiche___formation/
  20. http://www.univ-orleans.fr/sciences/BIOCHIMIE/MS/accueil.html
  21. http://www.univ-orleans.fr/sciences/BIOLOGIE/enseignements.php?type=M&menu=objectifs
  22. http://www.univ-orleans.fr/sciences/IUP-CHIMIE/Formations.html
  23. http://www.univ-orleans.fr/sciences/info/index.php?page=miage
  24. http://www.univ-orleans.fr/sciences/info/index.php?page=master-irad
  25. http://www.univ-orleans.fr/sciences/info/index.php?page=master-cci
  26. http://www.univ-orleans.fr/mapmo/membres/trelat/master.html
  27. http://www.univ-orleans.fr/sciences/PHYSIQUE/
  28. http://www.univ-orleans.fr/sciences/GEOLOGIE/master2009/index.htm
  29. http://www.univ-orleans.fr/sciences/GEOLOGIE/master2009/RG.html
  30. http://www.univ-orleans.fr/sciences/GEOLOGIE/master2009/GT.html
  31. http://www.univ-orleans.fr/sciences/GEOLOGIE/master2009/ME.html
  32. http://www.univ-orleans.fr/sciences/GEOLOGIE/master2009/GG.html
  33. http://www.univ-orleans.fr/iut-orleans/
  34. http://www.univ-orleans.fr/iut-orleans/chimie/
  35. http://www.univ-orleans.fr/iut-orleans/gmp/
  36. http://www.univ-orleans.fr/iut-orleans/informatique/
  37. http://www.univ-orleans.fr/iut-orleans/informatique/
  38. http://www.univ-orleans.fr/iut-orleans/gmp/
  39. http://www.bourges.univ-orleans.fr/iut/
  40. http://www.bourges.univ-orleans.fr/iut/gc/
  41. http://www.bourges.univ-orleans.fr/iut/gea/
  42. http://www.bourges.univ-orleans.fr/iut/gmp/
  43. http://www.bourges.univ-orleans.fr/iut/mp/
  44. http://www.bourges.univ-orleans.fr/iut/qlio/
  45. http://www.univ-orleans.fr/iut-chartres/
  46. http://www.univ-orleans.fr/iut-chartres/geii/index.php
  47. http://www.univ-orleans.fr/iut-chartres/gim/index.php
  48. http://www.univ-orleans.fr/iut-chartres/glt/index.php
  49. http://www.univ-orleans.fr/iut-indre/
  50. http://www.univ-orleans.fr/composantes/iut-indre/iut-indre-new/formations/chateauroux/geii/index.php?page=1
  51. http://www.univ-orleans.fr/composantes/iut-indre/iut-indre-new/formations/chateauroux/gea/index.php?page=1
  52. http://www.univ-orleans.fr/composantes/iut-indre/iut-indre-new/formations/issoudun/tc/index.php?page=1
  53. http://www.univ-orleans.fr/composantes/iut-indre/iut-indre-new/formations/issoudun/glt/index.php?page=1
  54. http://www.univ-orleans.fr/polytech
  55. http://www.univ-orleans.fr/prisme
  56. http://www.univ-orleans.fr/gremi
  57. La République du Centre, édition Orléans, 6 septembre 2007, p 5.

Bibliographie

  • Conseil général du Loiret, 700 ans d'université à Orléans, Orléans, Conseil général du Loiret, 2006, 71 p.
    Catalogue d'exposition, Archives départementales du Loiret / Saint-Pierre-le-Puellier, octobre 2006.

Annexes

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de l’éducation Portail de l’éducation
  • Portail d'Orléans Portail d'Orléans
Ce document provient de « Universit%C3%A9 d%27Orl%C3%A9ans ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Universite d'Orleans de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Université d'Orléans — Pour les articles homonymes, voir université d Orléans (1306 1793). Université d Orléans …   Wikipédia en Français

  • Université d'Orléans (1306-1793) — Pour les articles homonymes, voir université d Orléans. Université d Orléans Nom original …   Wikipédia en Français

  • École polytechnique de l'université d'Orléans — Pour les articles homonymes, voir École polytechnique. École polytechnique de l université d Orléans Fichier:Polytech Orleans.png Nom original Polytech Orléans Informations Fondation …   Wikipédia en Français

  • Ecole polytechnique de l'universite d'Orleans — École polytechnique de l université d Orléans Pour les articles homonymes, voir École polytechnique. École polytechnique de l université d Orléans Nom original Polytech …   Wikipédia en Français

  • École polytechnique de l'université d'orléans — Pour les articles homonymes, voir École polytechnique. École polytechnique de l université d Orléans Nom original Polytech …   Wikipédia en Français

  • Orleans-la-Source — Orléans la Source Pour les articles homonymes, voir La Source. Orléans la Source Ajouter une image Administration Pays …   Wikipédia en Français

  • Orléans-La Source — Pour les articles homonymes, voir La Source. Orléans la Source Ajouter une image Administration Pays …   Wikipédia en Français

  • Orléans-la-source — Pour les articles homonymes, voir La Source. Orléans la Source Ajouter une image Administration Pays …   Wikipédia en Français

  • Orléans la Source — Pour les articles homonymes, voir La Source. Orléans la Source Ajouter une image Administration Pays …   Wikipédia en Français

  • Université de Tours — Université François Rabelais Nom original Université de Tours Informations Fondation 1969 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.