Simon le Magicien


Simon le Magicien
La mort de Simon

Simon le Magicien ou le Mage, selon les chrétiens, ou Simon de Samarie, né à Gitton (Palestine actuelle) et mort probablement à Rome au Ier siècle, est un chrétien gnostique, considéré comme hérétique par l’Église.

Sommaire

Biographie

Les Actes des apôtres, chapitre 8 (4-25), présentent Simon comme un magicien à succès en Samarie et comme une sorte d’émanation divine. Il aurait séduit la foule en volant dans le ciel. (Actes de Pierre, 32).

Selon les Actes des Apôtres, après avoir été baptisé par Philippe, Simon le Magicien voulut acheter à Pierre son pouvoir de faire des miracles (Actes, VIII.9-21), ce qui lui valut la condamnation de l'apôtre : « Que ton argent périsse avec toi, parce que tu as pensé acquérir avec de l'argent le don de Dieu ».

Justin et Irénée de Lyon nous donnent d'autres détails. Selon eux, Simon vient du village samaritain de Gitta et il est appelé Zeus par les simoniens, et sa compagne Hélène est appelée Athéna.

Ils déclarent également qu'une statue à Simon a été érigée par Claude sur une île du Tibre, là où deux ponts croisent, avec l'inscription « Simoni Deo Sancto », « à Simon Dieu saint ». Au XVIe siècle, une statue a effectivement été mise au jour sur l'île décrite. En revanche, l'inscription est adressée à « Semo Sancus », une divinité sabine. Ceci conduit les historiens à penser que Justin le Martyr a confondu Semo Sancus et Simon.

Ses débats et polémiques avec Pierre sont abondamment cités dans les pseudo-clémentines.

Comme pour de nombreux penseurs antiques, deux versions de sa mort existent, toutes deux légendaires et destinées à en faire le prolongement de sa vie[1].

De son nom vient le mot « simonie ».

Le juron québécois "simonac" provient de son nom et n'est donc pas un blasphème pour l'Église catholique.

Références littéraires à Simon le magicien

Dante cite Simon le magicien au Chant XIX de l'Enfer, première partie de la Divine Comédie

«  Ô Simon le magicien ! ô misérables qui suivez ses traces ! vous dont la rapacité prostitue, pour de l’or et pour de l’argent, les choses de Dieu, épouses destinées aux bons ; il convient que pour tous sonne maintenant la trompette, puisque vous êtes dans la troisième bolge ; car déjà nous étions montés à l’autre arche, en cette partie du roc qui surplombe exactement le milieu de la fosse[2]. »

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

  • L'article « simonisme », courant de pensée créé par Simon le magicien souvent cité comme l'un des fondateurs du courant gnostique.

Sources

  • Michel Onfray, Contre-histoire de la philosophie, vol. 2 : Le christianisme hédoniste, Paris, Grasset, 2006  [détail des éditions]

, p 47-53

Notes et références

  1. Michel Onfray, Contre-histoire de la philosophie, vol. 2 : Le christianisme hédoniste, Paris, Grasset, 2006  [détail des éditions] , p 49-50
  2. Commedia, Inf. XIX, 1 (texte original) - Trad. Lamennais

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Simon le Magicien de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Simon le magicien — La mort de Simon Simon le Magicien ou le Mage, selon les chrétiens, ou Simon de Samarie, né à Gitton (Palestine actuelle) et mort probablement à Rome au Ier siècle, est un chrétien …   Wikipédia en Français

  • Simon le Magicien — (Ier s.), magicien originaire de Samarie. Il voulut acheter à l apôtre Pierre le pouvoir de conférer les dons du Saint Esprit …   Encyclopédie Universelle

  • Simon de Samarie — Simon le Magicien La mort de Simon Simon le Magicien ou le Mage, selon les chrétiens, ou Simon de Samarie, né à Gitton (Palestine actuelle) et mort probablement à Rome au Ier siècle, est un chrétien …   Wikipédia en Français

  • Simon (apôtre) — Simon le Zélote Pour les articles homonymes, voir Simon. Simon le Zélote, icone Simon le Zélote, ou saint Simon le Cananéen, est l …   Wikipédia en Français

  • Simon de Cyrene — Simon de Cyrène Simon de Cyrène aide Jésus à porter sa croix. Station d un chemin de croix à Münster Selon l évangile de saint Marc, de saint Matthieu, et de saint Luc, Simon de Cyrène fut obligé, par les soldats romains qui menaient Jésus au… …   Wikipédia en Français

  • Simon de cyrène — aide Jésus à porter sa croix. Station d un chemin de croix à Münster Selon l évangile de saint Marc, de saint Matthieu, et de saint Luc, Simon de Cyrène fut obligé, par les soldats romains qui menaient Jésus au calvaire pour …   Wikipédia en Français

  • Simon le Canaanéen — Simon le Zélote Pour les articles homonymes, voir Simon. Simon le Zélote, icone Simon le Zélote, ou saint Simon le Cananéen, est l …   Wikipédia en Français

  • Simon le Zelote — Simon le Zélote Pour les articles homonymes, voir Simon. Simon le Zélote, icone Simon le Zélote, ou saint Simon le Cananéen, est l …   Wikipédia en Français

  • Simon le zélote — Pour les articles homonymes, voir Simon. Simon le Zélote, icone Simon le Zélote, ou saint Simon le Cananéen, est l …   Wikipédia en Français

  • Simon le zélote (apôtre) — Simon le Zélote Pour les articles homonymes, voir Simon. Simon le Zélote, icone Simon le Zélote, ou saint Simon le Cananéen, est l …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.