Lazare


Lazare

Lazare

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lazare (homonymie).
Page d'aide sur l'homonymie Pour des articles sur des personnes ou des lieux portant le nom ou le patronyme Saint-Lazare, voir Saint Lazare.
saint Lazare
Juan de Flandes 001.jpg

Lazare sortant de son tombeau par Juan de Flandes (1500)
Disciple du Christ
Décès
Fête le 29 juillet avec Sainte Marthe
Serviteur de Dieu • Vénérable • Bienheureux • Saint

Lazare est un personnage de l'origine du christianisme, apparaissant dans le Nouveau Testament et les légendes orientales et occidentales du début de l'histoire chrétienne.

Sommaire

Ce que dit la Bible

Selon l'Évangile de Jean, Lazare était un ami de Jésus, frère de Marthe et de Marie. Ils vivaient à Béthanie un village sur le versant est du mont des Oliviers. C'est lui que le Christ aurait ressuscité, le faisant sortir de son tombeau. On peut lire ce passage dans l'Évangile de Jean, au chapitre 11.

La tradition occidentale

La légende veut qu'après la mort du Christ, il se soit embarqué vers la Provence en compagnie de ses sœurs Marthe et Marie de Béthanie ainsi que plusieurs autres personnes, et qu'il ait été le premier évêque de Marseille.

Au Moyen Âge on en fit le patron des lépreux, le confondant avec le personnage de la parabole rapportée par Luc. Son nom correspond à l'hébreu אלעזר ʾelʿazar (= Dieu a secouru).

Les reliques que l'on vénère à la cathédrale Saint-Lazare d'Autun ne sont sans doute pas celles du Lazare biblique, mais seraient peut-être celles d'un Lazare archevêque d'Aix au début du Ve siècle.

Fête : le 29 juillet, avec sa sœur, Marthe.

La tradition orientale

Une autre tradition rapporte qu'après la Pentecôte, Lazare, ressuscité, s'est joint aux apôtres et est venu à Chypre pour faire œuvre d'évangélisation. Saint Pierre l'aurait investi premier évêque de Kition et il aurait vécu encore dix-huit années après sa résurrection, avant de mourir comme tout un chacun.

Le fait est que son tombeau est toujours vénéré à Larnaka, ville qui est le siège de l'évêché actuel de Kition. Au VIIe siècle, les habitants durent fuir leur ville dévastée et s'installer non loin de là, à l'Ouest de la lagune salée. La nouvelle ville fut appelée Kition, comme l'antique cité. Seul le tombeau de Lazare était resté sur l'ancien site qui fut appelé "Larnax", la relique, ou en grec moderne "Larnaka", les reliques. La ville garda ce nom dû à la relique de Lazare lorsque les habitants réintégrèrent le site originel de leur cité et Kition n'est qu'un village, doté cependant d'une des très rares mosaïques byzantines qui nous soient restées d'avant les destructions iconoclastes.

L'empereur Léon VI le Sage (886-912) avait une grande vénération pour saint Lazare. Il fit édifier à Constantinople une église à son nom et y plaça le corps du saint qu'il avait ordonné d'aller chercher à Larnaka. c'est probablement là que la relique fut prise en 1204 pour être transportée en Occident.

Fêtes :

Bibliographie

Lazare dans la littérature

Si Lazare, le premier ressuscité, selon la tradition évangélique, occupe finalement très peu de place, dans le Nouveau Testament, sa postérité littéraire est remarquable, du Moyen Âge jusqu'à nos jours. Sujet d'édification des fidèles, dans Le Mystère de la Passion, d'Arnoul Gréban, et bien plus tard chez Bossuet, il devient par exemple chez Victor Hugo une figure du peuple en marche et qui cherche à se libérer de l'oppression. Mais les occurrences de la figure évangélique sont bien plus nombreuses : la référence au ressuscité est évidente encore chez le Hugo du roman Les Misérables, à travers la figure de Jean Valjean ; chez le Dumas du roman Le Comte de Monte-Cristo ; à travers celle du personnage éponyme, ou encore chez Balzac et son Le Colonel Chabert. Mais c'est sans doute dans l'œuvre de Zola[1] que la figure de Lazare est la plus présente, jusqu'à devenir une figure obsessionnelle. Le thème du personnage enterré vivant revient ainsi constamment dans les romans et les nouvelles de l'écrivain, correspondant, de son propre aveu, à un cauchemar récurrent.

Dans Crime et châtiment de Fedor Dostoïevski, le héros Raskolnikov est lui aussi, en quelque sorte, ressuscité, mais intérieurement, grâce à Sonia. Celle-ci, sur demande de Raskolnikov, lui lit d'ailleurs ce passage de la Bible dans le quatrième chapitre de la quatrième partie.

Notes

  1. dossier en ligne de la collection Textes fondateurs, du CRDP de Paris, créée par Nunzio Casalaspro, [url=http://crdp.ac-paris.fr/parcours/fondateurs/index.php/category/lazare/]

Liens internes

Liens externes

  • Portail du christianisme Portail du christianisme
Ce document provient de « Lazare ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Lazare de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Lazare — ist ein französischer männlicher Vorname, der sich von Lazarus ableitet und auf den hebräischen Namen אֶלְעָזָר (Elʿazar, „Gott hat geholfen“) zurückgeht.[1][2] Inhaltsverzeichnis 1 Bekannte Namensträger 1.1 Vorname …   Deutsch Wikipedia

  • Lazare — may refer to*Lars Nedland, a Norwegian musician and co founder of the highly acclaimed avant garde metal band Solefald. *the French form of the name Lazarus; see Lazarus (disambiguation) which is itself derived from the Hebrew name Eleazar. *a… …   Wikipedia

  • lazare — index expand Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • Lazare — (saint) frère de Marthe et de Marie, ressuscité à Béthanie par Jésus (Jean, XI, 1 44); la légende a fait de lui le premier évêque de Marseille …   Encyclopédie Universelle

  • Lazare — Nom de baptême popularisé à la fois par le pauvre ulcéreux assis à la porte du mauvais riche dans la parabole de Luc et par un saint, ami de Jésus (et ressuscité par lui), frère de Marthe et Marie, qui aurait été le premier évêque de Marseille.… …   Noms de famille

  • lazare — (la za r ) s. m. 1°   Nom du mort, frère de Marthe et de Marie, qui dans l Évangile fut ressuscité par Jésus Christ. •   C est à lui [à Jésus Christ] que l on dit dans notre Évangile : Seigneur, venez, et voyez où l on a déposé le corps du Lazare …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Lazare — Provenance. Vient de l hébreu El azar Signifie: Dieu a aidé Se fête le 23 février. Histoire. Moine à Constantinople, capitale de l empire d Orient, au IXème siècle, Lazare peint des icônes à une époque où ces représentations religieuses sont… …   Dictionnaire des prénoms français, arabes et bretons

  • Lazare — (PR Ladre, Lazarette, Lazarine) (Lazzaro) • Lazare de Béthanie (17 décembre) (2 septembre) frère de Marthe et Marie, ami de Jésus, ressuscité par Jésus. la légende raconte soit qu il serait mort à Chypre, soit qu il aurait abordé la Provence avec …   Dictionnaire des saints

  • Lazare — This is an important European surname, although one of biblical origins. Originally only recorded as a Christian surname, it is one of a major group of such originally Hebrew names which include Matthew, Mark, Luke, John, Thomas, Michael and many …   Surnames reference

  • Lazare — französische Form von → Lazarus (Bedeutung: Gott hilft) …   Deutsch namen


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.