Samarie


Samarie
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Samarie (homonymie).
La Samarie

La Samarie שומרון (Shomrôn) est le nom historique et biblique d'une région montagneuse du Proche-Orient ayant constitué l'ancien Royaume d'Israël autour de son ancienne capitale Samarie, proche de Sichem שכם (Shechem), et rival de son voisin judéen du sud, le royaume de Juda. Elle se situe aujourd'hui à cheval sur les territoires de Cisjordanie et d'Israël, dans ce qui représente le tiers septentrional de l'actuelle Cisjordanie et la bande côtière s'étendant au nord de Tel-Aviv jusqu'aux frontières libanaises.

Sommaire

Aujourd'hui

De nos jours, l'usage du terme de Samarie est maintenu par le service de statistiques officiel de l'État d'Israël et par des personnes parlant hébreu ou attachées à Israël pour insister sur la relation historique d'Israël à cette région, ou pour se référer plus spécifiquement à la Cisjordanie dans le terme "Judée-Samarie" (yéhoudâ we-shomrôn).

Selon la Bible

Selon la Bible, à la mort du roi Salomon au IXe siècle, le royaume de David éclate en deux entités. Au sud, le royaume de Juda avec pour capitale Jérusalem et au nord, le Royaume d'Israël avec pour capitale la ville de Samarie. Historiquement, en -721, les Assyriens conduits par Salmanazar V puis Sargon II détruisent cette dernière mettant fin du même coup au royaume d'Israël.

Une partie de la population est emmenée en exil. Les deux Livres des Rois accuseront par la suite la population de Samarie d'être composée de colons venus de Babylonie ou de Syrie et convertis à une religion hébraïco-païenne. Les Samaritains affirmeront toujours être les purs descendants des 10 tribus ayant habité le royaume de Samarie, et rejetteront toute accusation de paganisme.

Une branche du judaïsme intertestamentaire

Article détaillé : Période intertestamentaire.

Les habitants du royaume de Juda sont à leur tour déportés en -586. Revenant au pays à la fin du Ve siècle, les exilés judéens (devenus des juifs par leur expérience de l'exil) écartent les Samaritains des travaux de reconstruction du Temple. Le nom de Samaritains devient synonyme pour eux d'hérésie et d'impureté. Les Samaritains sont cependant fidèles à la Torah, pratiquent la circoncision et le sabbat. Ils édifient un temple au mont Garizim à la fin du IVe siècle av. J.‑C. qui est détruit par Jean Hyrcan I en -108.

Une faible communauté de Samaritains a survécu jusqu'à nos jours dans la région de Naplouse.

La parabole du Bon Samaritain, dans les évangiles, illustre l'opinion généralement mauvaise que les habitants du royaume de Juda avaient des Samaritains au début de notre ère.

La ville byzantine

Vers 30 av. J.-C., Hérode le Grand fait reconstruire la ville et l'appelle Sébaste[1] en l'honneur de l'empereur Auguste[2] qui lui a donné la Samarie parmi d'autres territoires pris à la reine d'Égypte Cléopâtre VII[3]. Les ruines de Sébaste ont été retrouvées au lieu dit sebastiyê (en arabe : sabasṭīya, سبسطية ; en hébreu : sebastieh, סבסטיה), dans le Triangle[4] non loin de Naplouse[5].

Notes et références

  1. Sébaste du grec : Sebastos, Σεβαστός, traduction du mot latin : Augustus, vénérable / vénéré.
  2. Flavius Josèphe, Antiquités Judaïques [lire en ligne], XV, VIII, §5
  3. (fr) et (grc) Flavius Josèphe, Antiquités Judaïques [lire en ligne], XV, VII, §3
  4. Triangle : Il s'agit du « Grand Triangle » formé entre Jénine, Tulkarem et Naplouse en territoire cisjordanien, par opposition au « Petit Triangle » situé plus à l'ouest en territoire israélien.
  5. Davantage sur la page en anglais: Samaria. Emplacement des ruines : 32° 16′ 36″ N 35° 11′ 30″ E / 32.276688, 35.191762.

Voir aussi

Samaritains

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Samarie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • SAMARIE — Ville israélite, située à quinze kilomètres au nord ouest de Naplouse, qui donna son nom à la province centrale de la Cisjordanie. Cette ville fut fondée par le roi d’Israël Omri (SAMARIE 885 SAMARIE 874) pour être la nouvelle capitale du royaume …   Encyclopédie Universelle

  • Samarie — Præstekjole …   Danske encyklopædi

  • SAMARIE — Samariae …   Abbreviations in Latin Inscriptions

  • samarie — sa|ma|rie sb., n, r, rne (præstekjole) …   Dansk ordbog

  • samarie — npf. SAMARI (Albanais, Arvillard) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Samarie (ville ancienne) — Pour les articles homonymes, voir Samarie (homonymie). Ruines hellénistiques de la ville de Samarie Sebaste …   Wikipédia en Français

  • Samarie (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Samarie capitale du royaume d Israël aux temps bibliques, capitale de l ancienne Samarie Samarie région montagneuse de la terre d Israël, aujourd hui… …   Wikipédia en Français

  • Ayham al-Samarie — (also spelt Aiham Alsammarae and Ahyam al Samarrai) is a Sunni Arab Iraqi politician and the former Iraqi Minister of Electricity. He fled his trial in Iraq on corruption charges after hiring Blackwater USA to break him out of prison. He… …   Wikipedia

  • Judée-Samarie — Cisjordanie Cisjordanie La Cisjordanie est une région du Proche Orient, entre Israël et la Jordanie, dont le statut est sujet à discussions entre Israël et l Autorité palestinienne. Elle est considérée comme n étant sous aucune souveraineté de… …   Wikipédia en Français

  • Judée et Samarie — Cisjordanie Cisjordanie La Cisjordanie est une région du Proche Orient, entre Israël et la Jordanie, dont le statut est sujet à discussions entre Israël et l Autorité palestinienne. Elle est considérée comme n étant sous aucune souveraineté de… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.