Jeux Olympiques D'été De 1956

Jeux olympiques d'été de 1956

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jeux olympiques de 1956.
Jeux olympiques d’été de 1956
150px-Olympic logo 1956.gif
Ville hôte : Melbourne
Pays hôte : Australie Australie
Date : Du 22 novembre au 8 décembre 1956
Ouverture officielle par : Philip Mountbatten
Duc d'Edimbourg
Participants
Pays : 72
Athlètes : 3 314
(2 938 masc. et 376 fém.)
Compétition
Nombre de sports : 17
Épreuves : 145
Symboles
Serment olympique : John Landy
Athlète australien
Flamme olympique : Ron Clarke
Athlète australien
Mascotte : pas de mascotte
◄◄ 1952 Olympic rings.svg 1960 ►►

Les Jeux olympiques d’été de 1956, jeux de la XVIe Olympiade de l'ère moderne, ont été organisés à Melbourne, en Australie, du 22 novembre au 8 décembre 1956. Pour la première fois dans l'histoire, les Jeux olympiques se déroulent dans l'hémisphère Sud.

En raison de la législation sur les entrées d'animaux dans le territoire australien, les épreuves d'équitation sont annulées. C'est ainsi que, du 10 au 17 juin 1956, 29 pays participent aux Jeux équestres de Stockholm.

Sommaire

Élection de la ville hôte

Le Comité international olympique confie l'organisation des Jeux olympiques d'été de 1956 à la ville de Melbourne au cours de la 43e session du 28 avril 1949 à Rome.

Résultats officiels du scrutin
Villes Pays Tour 1 Tour 2 Tour 3 Tour 4
Melbourne Australie Australie 14 18 19 21
Buenos Aires Argentine Argentine 9 12 13 20
Los Angeles États-Unis États-Unis 5 4 5 -
Détroit États-Unis États-Unis 2 4 4 -
Mexico Mexique Mexique 9 3 - -
Chicago États-Unis États-Unis 1 - - -
Minneapolis États-Unis États-Unis 1 - - -
Philadelphie États-Unis États-Unis 1 - - -
San Francisco États-Unis États-Unis 0 - - -
Montréal Canada Canada 0 - - -

Contexte historique et boycott

L'année 1956 est marquée par une multitude d'événements politiques majeurs tels l'affaire du Canal de Suez, le deuxième conflit entre l'Égypte et Israël, la violence en Afrique du nord, et en particulier en Algérie, mais aussi par l'invasion de la Hongrie par les chars soviétiques.

Dans ce contexte politique chargé, les Jeux olympiques de Melbourne, à 20 000 km du continent européen, resteront dans l'histoire comme les premiers ayant occasionné le boycottage de certains pays.

La révolution hongroise, l'invasion soviétique et la répression sanglante qui s'en suit provoqua le boycott de trois pays européens : l'Espagne, les Pays-Bas et la Suisse. Sur ce conflit, Avery Brundage, président du CIO, lança un message d'apaisement pour dénoncer ces événements, et déclara que "Les Jeux olympiques sont des compétitions entre individus, non entre nations".[1]

Autres types de boycott, l'Égypte, l'Irak et le Liban dénoncent la présence d'Israël aux Jeux olympiques en raison de la crise du canal de Suez. Par ailleurs, la République populaire de Chine décide de quitter Melbourne après que le drapeau de République de Chine (Taïwan) fut hissé.

Violation de la charte olympique

Pour la première fois dans l'histoire des Jeux, la charte olympique[2] chère à Pierre de Coubertin fut bafouée concernant l'unité de lieu. En effet, une loi australienne ignorée par le CIO lors de l'élection de Melbourne en 1949 impose une quarantaine de six mois pour tous les chevaux entrant dans le pays.

En 1954, le Comité international olympique décide de scinder en deux l'organisation des jeux. Les épreuves équestres se déroulèrent par conséquent à Stockholm du 10 au 17 juin 1956.

Sites olympiques

Le parc olympique construit pour l'occasion regroupe le stade olympique, le vélodrome et la piscine olympique. Le montant total des constructions s'est élevé à 2 400 000 £.

  • Melbourne Cricket Ground : Athlétisme, Hockey sur gazon, Football et sports de démonstration
  • Lexus Center : Natation et Water polo
  • Exhibition Building : Lutte, Haltérophilie, Basket-ball
  • West Melbourne Stadium : Boxe, Gymnastique
  • St Kilda Town Hall : Escrime
  • Williamstown Range : Tir
  • Oaklands Hunt Club : Pentathlon moderne
  • Port Philip Bay : Voile
  • Lexus Center : Natation et Water polo
  • Lake Wendouree : Aviron, Canoë-kayak
  • Broadmeadows : Cyclisme sur route

Cérémonie d'ouverture

104 000 spectateurs assistent à la cérémonie d'ouverture au stade olympique du Melbourne Cricket Ground sous une chaleur étouffante. Tandis que les athlètes hongrois sont acclamés à leur passage, les athlètes soviétiques défilent sous silence. Un nouvel hymne olympique est joué pour l'occasion, celui du compositeur polonais Michel Spisak.

Nations participantes

Pays participants en 1956

En dehors des boycotts enregistrés, 67 pays sont présents à Melbourne. L'Éthiopie, Fidji, le Kenya, le Liberia, la Malaisie, Borneo du Nord, et l'Ouganda font leur première apparition olympique. Cinq nations non présentes à Melbourne ont cependant participé aux épreuves équestres à Stockholm : le Cambodge, l'Égypte, l'Espagne, les Pays-Bas et la Suisse. Enfin, les deux Allemagne furent contraintes par le Comité international olympique de former une seule équipe, l'équipe unifiée d'Allemagne.

Les 67 délégations participantes
Afrique Amériques Asie Europe Océanie
6 pays 17 pays 19 pays 22 pays 3 pays

Compétition

Sports et résultats

17 sports et 145 épreuves sont au programme des Jeux olympiques de 1956, ainsi que deux sports de démonstration : le football australien et le baseball.

  • Swimming pictogram.svg Sports aquatiques
Swimming pictogram.svg Natation (17)
Diving pictogram.svg Plongeon (4)
Water polo pictogram.svg Water-polo (1)

Faits marquants

Athlétisme
Résultats détaillés

La statue de Betty Cuthbert devant le Melbourne Cricket Ground à Melbourne

L'Américain Bobby Joe Morrow remporte 3 médailles d'or (100 m, 200 m et 4x100 m). le Soviétique Vladimir Kuts réalise le doublé sur 5 000m et 10 000m alors que le Français Alain Mimoun remporte l'épreuve du marathon à l'âge de 35 ans. L'Australienne Betty Cuthbert devient une véritable héroïne nationale en gagnant trois médailles d'or (100 m, 200 m et 4x100 m).

Aviron
Résultats détaillés

Basket-ball
Résultats détaillés

Boxe
Résultats détaillés

Canoë-kayak
Résultats détaillés

Cyclisme
Résultats détaillés

Équitation
Résultats détaillés
Organisés à Stockholm en Suède, les épreuves d'équitation voient le cavalier suédois Henri Saint-Cyr conserver ses titres individuels et par équipes de dressage.

Escrime
Résultats détaillés

Football
Résultats détaillés

Gymnastique
Résultats détaillés

Haltérophilie
Résultats détaillés

Hockey sur gazon
Résultats détaillés

Lutte
Résultats détaillés

Natation
Résultats détaillés

Pentathlon moderne
Résultats détaillés

Tir
Résultats détaillés

Voile
Résultats détaillés

Water-polo
Résultats détaillés
La demi-finale URSS-Hongrie fur marquée par l'épisode du bain de sang de Melbourne.

Records de médailles

Sportifs les plus médaillés aux Jeux de Melbourne en 1956
Athlète Pays Sport Gold medal olympic.svg Silver medal olympic.svg Bronze medal olympic.svg Total
Agnes Keleti Hongrie Hongrie Gymnastique 4 2 0 6
Larissa Latynina URSS Union soviétique Gymnastique 4 1 1 6
Wiktor Tschukarin URSS Union soviétique Gymnastique 3 1 1 5
Walentin Muratow URSS Union soviétique Gymnastique 3 1 0 4
Murray Rose Australie Australie Natation 3 0 0 3
Bobby Joe Morrow États-Unis États-Unis Athlétisme 3 0 0 3
Betty Cuthbert Australie Australie Athlétisme 3 0 0 3
Dawn Fraser Australie Australie Natation 2 1 0 3
Loraine Crapp Australie Australie Natation 2 1 0 3
Edoardo Mangiarotti Italie Italie Escrime 2 0 1 3

Tableau des médailles

38 nations repartent de Melbourne avec au moins une médaille. L'URSS avec 98 podiums devance les États-Unis (74). L'Australie, pays hôte, obtient d'excellents résultats avec 35 médailles dont 13 titres olympiques.

Tableau des médailles officiel[3]
Rang Pays Gold medal olympic.svg Silver medal olympic.svg Bronze medal olympic.svg Total
1 URSS Union soviétique 37 29 32 98
2 États-Unis États-Unis 32 25 17 74
3 Australie Australie 13 8 14 35
4 Hongrie Hongrie 9 10 7 26
5 Italie Italie 8 8 9 25
6 Suède Suède 8 5 6 19
7 Allemagne EUA 6 13 7 26
8 Royaume-Uni Royaume-Uni 6 7 11 24
9 Roumanie Roumanie 5 3 5 13
10 Japon Japon 4 10 5 19
11 France France 4 4 6 14
12 Turquie Turquie 3 2 2 7
13 Finlande Finlande 3 1 11 15
14 Iran Iran 2 2 1 5
15 Flag of Canada-1868-Red.svg Canada 2 1 3 6
16 Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 2 0 0 2
17 Pologne Pologne 1 4 4 9
18 Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie 1 4 1 6
19 Bulgarie Bulgarie 1 3 1 5
20 Danemark Danemark 1 2 1 4
21 Irlande Irlande 1 1 3 5
22 Norvège Norvège 1 0 3 4
23 Mexique Mexique 1 0 2 3
24 Inde Inde 1 0 0 1
25 Brésil Brésil 1 0 0 1
26 République fédérale socialiste de Yougoslavie RFS Yougoslavie 0 3 0 3
27 Chili Chili 0 2 2 4
28 Belgique Belgique 0 2 0 2
29 Argentine Argentine 0 1 1 2
30 Corée du Sud Corée du Sud 0 1 1 2
31 Islande Islande 0 1 0 1
32 Pakistan Pakistan 0 1 0 1
33 Afrique du Sud Afrique du Sud 0 0 4 4
34 Autriche Autriche 0 0 2 2
35 Bahamas Bahamas 0 0 1 1
36 Grèce Grèce 0 0 1 1
37 Suisse Suisse 0 0 1 1
38 Flag of Uruguay.svg Uruguay 0 0 1 1

Références

  1. Melbourne 1956 L'appel de Brundage Radiofrance.fr
  2. [1][pdf] La charte olympique du CIO - Emplacement, lieux et sites des Jeux olympiques page 74
  3. Source CIO 1956

Voir aussi

Commons-logo.svg

Liens externes

  1. La page des Jeux olympiques de 1956 sur le site officiel du CIO
  2. [pdf]L'intégralité du rapport des Jeux olympiques de 1956 - www.la84foundation.org
  • Portail des Jeux olympiques Portail des Jeux olympiques
  • Portail de l’Australie Portail de l’Australie
Ce document provient de « Jeux olympiques d%27%C3%A9t%C3%A9 de 1956 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jeux Olympiques D'été De 1956 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”