FC Barcelone (Football)

FC Barcelone (football)

Page d'aide sur les redirections « FC Barcelone » redirige ici. Pour les autres significations, voir FC Barcelone (homonymie).
FC Barcelone Football pictogram white.png
Logo
Généralités
Nom complet Futbol Club Barcelona
Surnom(s) le Barça, Blaugrana
Date de fondation 29 novembre 1899
Couleurs Bleu et grenat
Stade Camp Nou
(98 787 places)
Siège Arístides Maillol
08028 Barcelone
Championnat actuel Liga
Président Flag of Spain.svg Joan Laporta
Entraîneur Flag of Spain.svg Josep Guardiola
Joueur le plus capé Espagne Migueli (548)
Meilleur buteur Espagne Paulino Alcántara (357)
Site web www.fcbarcelona.cat
Palmarès
National[1] Liga (19)
Copa Del Rey (25)
Supercoupe d'Espagne (8)
International[1] Ligue des champions (3)
Supercoupe de l'UEFA (3)
Coupe des vainqueurs de coupe (4)
Coupe des villes de foires (3)
Maillots
Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
Domicile
Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
Extérieur
Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
Troisième
Actualités
Soccerball current event.svg
Pour la saison en cours, voir :
Saison 2009-2010 du FC Barcelone

Le FC Barcelone est un club catalan de football basé à Barcelone (Catalogne/Espagne). Il est une section du Futbol Club Barcelona, club omnisports fondé en 1899, la même année que la section football.

Sommaire

Histoire

L'histoire du FC Barcelone, communément appelé le Barça, débute à la fin du XIXe siècle, lorsqu'un groupe d'étrangers établis à Barcelone, composé en majorité d'Anglais, de Suisses et d'Allemands, cherche à s'inscrire dans les clubs sportifs de la ville pour jouer au football. Mais ce sport est encore peu pratiqué. Si bien qu'en 1899, ils décident de fonder leur propre club : le FC Barcelone.

Le club est fondé le 29 novembre 1899 par le Suisse Hans Gamper, ancien joueur du FC Bâle. Porte drapeau de la Catalogne, le club blaugrana a toujours évolué en Primera Division depuis la création du championnat en 1928-1929.

Le Barça évolue depuis 1957 au Camp Nou. Entre 1922 et 1957, le club catalan évoluait au Camp Vell, lui aussi dans le quartier barcelonais de Les Corts. Le club est l'adversaire de tout temps du Real Madrid (voir El Clasíco).

Durant la guerre civile, Josep Sunyol, président du club est fusillé par les troupes du général Francisco Franco pour ses idées autonomistes catalanes. À l'issue du conflit, Franco s'attache à supprimer les particularismes culturels et politiques d'Espagne, notamment ceux du Pays Basque et de la Catalogne. Le FC Barcelone est muselé. À partir de ce moment le club acquiert une nouvelle dimension et devient l'un des symboles majeurs du catalanisme. Ce rôle est notamment souligné par le leitmotiv du club "Més que un club" (plus qu'un club en catalan).

Le club est dirigé par Joan Laporta, élu président le 15 juin 2003 et reconduit au poste le 22 août 2006.

Hans Gamper

Hans Gamper en 1910

Hans Gamper est né le 22 novembre 1877 à Winterthour en Suisse. Il joue au FC Bâle, puis à Lyon où il part pour son travail. Arrivé de Lyon à Barcelone pour rendre visite à son oncle, celui-ci le convainc de s'installer à Barcelone. Homme enthousiaste et actif, Gamper met alors une note dans un magazine sportif de Barcelone, « Los deportes » (en castillan), le 22 octobre 1899 invitant tous les passionnés et joueurs de football à se réunir autour de son projet de fonder un club dans la capitale catalane. Gualteri Wild, Lluís d'Ossó, Bartomeu Terradas, Otto Kunzle, Otto Maier, Enric Ducal, Pere Cabot, Carles Pujol, Josep Llobet, John Parsons et William Parsons participent à cette première assemblée dirigée par Gamper (appelé Joan par les catalans). Seulement un mois et une semaine plus tard, le 29 novembre 1899, c’est la fondation du Futbol Club Barcelona au Gymnase Solé, situé au numéro 5 « del carrer Montjuic del Carme ». Gualteri Wild devient alors le premier président du FC Barcelona. Le premier match se joue contre des anglais expatriés et se solde par une défaite 1-0. Le club commence par jouer à l'Hôtel Casanovas en 1900, puis à la ruelle d'Horta en 1901, et enfin à la rue Muntaner en 1905. En 1908, Gamper se voit forcé de prendre la présidence pour éviter la dissolution du club, le président précédent ayant démissionné après 22 jours (Vicenç Reig), et la situation du club étant désastreuse sur le plan financier et sportif. Le 14 mars 1909, le stade de la rue Indústria, premier terrain appartenant au club, dont la capacité est de 6 000 spectateurs, est inauguré. Gamper abandonne la présidence le 14 octobre 1909 à cause de son travail. Il remonte le club au niveau financier et sportif. Il reprend la présidence du 17 novembre 1910 au 30 juin 1913 sous la demande des membres. La première coupe remportée est celle de la Copa Macaya en 1901-02. Ils remportent le championnat de Catalogne en 1904-05, 1908-11, 1912-13, 1915-16, 1918-22 et le championnat d'Espagne en 1909-10, 1911-13, 1919-20 et 1921-22 (ancêtre de la première division fondée en 1929). Le 17 juin 1917, Gamper est de retour à la présidence avant de démissionner le 19 juin 1919, puis il commence un quatrième mandat le 17 juillet 1921. Au cours de celui-ci, il inaugure le 20 mars 1922 un nouveau stade, « Les Corts », alors connu comme la cathédrale du football. Sa capacité est de 30 000, puis de 60 000 spectateurs. Hans Gamper se retire après 742 jours de présidence, avant de redevenir pour la dernière fois président le 1er juin 1924, juste avant le 25e anniversaire du club, afin de résoudre des querelles internes. Pour ce 25e anniversaire, le club compte 12.207 membres. Le premier titre en Liga date de la saison 1928-29, alors que le FC Barcelone avait précédemment remporté le championnat de Catalogne de 1923 à 28, et le championnat d'Espagne de 1924 à 1926, et en 1928. Les relations entre la Catalogne et l'Espagne du dictateur Primo de Rivera sont alors tendues, et ce dernier fait fermer le stade pour trois mois et renvoie Gamper ainsi que toute la direction de Barcelone.

Joan Gamper meurt le 30 avril 1930 et le FC Barcelona entame alors, en raison du conflit politique, un déclin tant au niveau financier et sportif que du nombre de membres. La ville donne alors son nom en son honneur à une rue du quartier de Les Corts et le club lui réserve le numéro 1 de soci (d'abonné). En 1966, le président Enric Llaudet fonde le Trophée Joan Gamper en son honneur. En 2006 est inaugurée la Cité Sportive Joan Gamper, un centre d'entraînement ultra-moderne.

Guerre civile

Un mois après le début de la guerre civile, le président du F.C.B., Josep Sunyol, détenu par l'armée de Franco près de Madrid, est fusillé. Dans la nuit du 16 mars 1938, l'armée nationaliste détruit en partie le local social du club, où sont entreposés trophées, documents et archives du club qui font sa mémoire. Le gardien, Josep Cubells, passe alors ses journées à sauver tout ce qu’il peut afin de préserver les biens du club. Quelques mois plus tard, Barcelone tombe aux mains de l'armée franquiste et le club, symbole du nationalisme catalan, doit faire face à de nombreux problèmes. En mars 1940, un collaborateur de Franco, Enric Piñeyro, marquis de la Mesa de Asta, devient président. Le nom du club est "espagnolisé" pour devenir le Club de Fútbol Barcelona (le club reprend son nom d'origine en 1973), et le drapeau catalan passe de quatre bandes rouges à deux jusqu'en 1949. Passé tout près de la relégation en 1942, année où il remporte la Coupe d'Espagne, le club remonte la pente. La saison suivante, les joueurs sont menacés par la police lors d'un match face à Madrid, et Piñeyro, bien qu’étant un proche de Franco, démissionne car il désapprouve le traitement infligé à son équipe. Le club gagne la Liga en 1944-45, 1947-48 et 1948-49, ainsi que la Copa Latina en 1949. Le FC Barcelone fête alors ses 50 ans et compte 24 893 membres, 21 championnats de Catalogne, 9 Coupes d'Espagne et 4 Liga.

Johan Cruyjff et sa Dream Team (1988-1996)

À son arrivée au FC Barcelone en 1988 en tant qu’entraîneur, il y met en place le « football total », qu’il avait connu sous l’ère Rinus Michels à l’Ajax Amsterdam, au FC Barcelone et en sélection des Pays-Bas.

Le football total est une façon de jouer plus qu'une stratégie (tout le monde attaque, tout le monde défend). Le principe est de permettre aux joueurs d'ajuster leurs placements et leurs courses de façon à exploiter l'espace libre laissé par l'équipe adverse. L'équipe hollandaise lors de la Coupe du monde 1974 alignait ostensiblement un 4-3-3, avec Johnny Rep en piston sur le flanc droit et Rob Rensenbrink dans le même rôle à gauche. Les montées des arrières Wim Suurbier et Ruud Krol offraient des options supplémentaires à une attaque qui semblait monter et descendre à volonté, tandis que Cruyjff était laissé libre de parcourir toute la largeur du terrain à la recherche de solutions pour faire sauter le verrou défensif adverse. La conception de Michels reposait essentiellement sur des mouvements intelligents, de bons automatismes et une excellente condition physique.

Son équipe est alors un savant dosage entre internationaux expérimentés et jeunes talents. Voici les joueurs les plus utilisés sous l’ère Cruyjff de 1988 à 1996 : Zubizarreta, Nando, Koeman, Nadal, Guardiola, Goikotxea, Bakero, Stoichkov, Laudrup, Amor, Eusebio, Begiristain, Julio Salinas, Juan Carlos, Witschge, Ferrer, Sergi et Romario. C’est cette équipe, surnommée la « Dream Team », qui remporte en 1992 la première Coupe d’Europe des Clubs Champions (aujourd’hui Ligue des Champions) de l'histoire du club.

La coupe d'Europe des clubs champions.

Après huit ans passés au club, Johan Cruyjff est considéré comme le plus grand entraîneur ayant évolué au sein du FC Barcelone[réf. nécessaire]. Son palmarès est important :

Les échecs des années Gaspart (2000-2003)

2000-2001

Après sa récente élection au poste de président Joan Gaspart nomme Lorenzo Serra Ferrer en tant qu’entraîneur de l’équipe première et fait venir au club six nouveaux joueurs : Richard Dutruel, Gerard, Marc Overmars, Emmanuel Petit, Alfonso et Ivan De La Peña. Au total cette première opération pour enrichir l’effectif coûte plus de 15 000 millions de pesetas. Mais le club se sépare de Luis Figo, qui est vendu à l'ennemi de toujours, le Real Madrid, pour environ 60 millions d'euros.

La saison est un désastre sur le plan sportif et social. L’entraîneur ne répond pas aux objectifs fixés par le club et l’équipe fonctionne mal en Liga. À quelques journées de la fin, Gaspart destitue Serra Ferrer et instaure Carles Rexach au poste d’entraîneur. En cette fin de saison, l’équipe compte 17 points de retard sur le Real Madrid, qui finit champion. Le FC Barcelone obtient malgré tout la 4e place au classement, synonyme de qualification pour la Ligue des Champions, à l’ultime journée du championnat. Le club bat au Camp Nou le Valencia CF par 3 buts à 2, grâce un retourné acrobatique de Rivaldo devant la surface de Cañizares à la (88e) minute.

L’équipe, également éliminée en Coupe d’Espagne et en Ligue des Champions, termine la saison 2000-2001 sans trophées. À la fin de la saison, Josep Guardiola quitte le club et est succédé au poste de milieu récupérateur par le jeune Catalan Xavi, qui s’impose immédiatement au milieu du terrain comme l’organisateur du jeu du Barça, poste qu’il avait déjà occupé lors de la saison 1999-2000 sous l’égide de l’entraîneur Louis van Gaal, alors que Guardiola était blessé.

2001-2002

Après la déroute de la saison précédente, Gaspart va de nouveau engager une grande partie des économies du club afin de s’attacher les services de six nouveaux joueurs : Saviola, Geovanni, Fábio Rochemback, Christanval, Bonano et Andersson. Carles Rexach est confirmé dans ses fonctions.

Cette saison est elle aussi un échec. L’équipe se fait éliminer de la Coupe du Roi ainsi que de la Ligue des Champions et est une nouvelle fois en mauvaise posture dans la Liga. Le FC Barcelone termine 4e avec 64 points à 11 points derrière le Valencia CF qui est champion. Pour Joan Gaspart c’est sa seconde saison sans titre.

2002-2003

La saison 2002-2003 est la moins réussie de l’ère Joan Gaspart. Louis van Gaal prend ses fonctions en tant qu’entraîneur et succède à Carles Rexach. Gaspart commence alors sa troisième saison par quatre nouvelles incorporations dans le groupe professionnel : Riquelme, Mendieta, Sorin et le gardien allemand Robert Enke.

Le FC Barcelone termine la saison à la 6e place à 22 points du champion, le Real Madrid, et se qualifie lors de la dernière journée pour la Coupe UEFA.

Les mauvais résultats de l’équipe créent des tensions et dans le courant du mois de février, Joan Gaspart démissionne et cède sa place à son vice-président Enric Reyna. Celui-ci est dans l’incapacité de dominer la situation et démissionne tout en convoquant des élections afin de trouver un nouveau président au FC Barcelone. En attendant les élections, Joan Trayter assure l’intérim à la présidence du club et prépare les élections.

Le 13 juin 2003 se déroulent les élections à la présidence avec six candidats en concurrence : Joan Laporta, Lluís Bassat, Jaume Llauradó, Josep Martínez-Rovira, Josep Maria Minguella et Jordi Majó. Ces élections ont enregistré la plus grande participation de l’histoire du club avec 54% des socios ayant le droit de vote. Le président élu, avec une forte majorité, est le candidat le plus jeune : Joan Laporta.

L'ère Rijkaard (2003-2008)

Saison 2003-2004 : un club en reconstruction

La nouvelle direction du club présidée par Joan Laporta entame alors une profonde rénovation interne dans tous les compartiments. Laporta nomme Txiki Begiristain comme Directeur Technique et institue le Hollandais Frank Rijkaard comme nouvel entraîneur. Le corps technique procède alors à une autre profonde rénovation, celle-ci concernant l’effectif, et engage six nouveaux joueurs : Ronaldinho, Rustu, Luis Garcia, Márquez, Quaresma et van Bronckhorst.

Les premiers mois de la saison sont très mauvais, l’équipe ne fait pas partie de la 1re moitié de tableau et occupe alors la 12e place du classement à 18 points du premier, le Real Madrid. Une partie des socios et de la presse souhaite la démission de Frank Rijkaard. Laporta ne cède pas et maintient Rijkaard à son poste. Au mois de janvier Edgar Davids, milieu de terrain hollandais cédé par la Juventus de Turin, vient renforcer l’équipe.

L'arrivée du néerlandais surnommé le "pitbull" va révolutionner le jeu du Barça et préfigurer le milieu de terrain à trois têtes qui va devenir la base de jeu de Frank Rijkaard. L'attaque devient également un trident avec Ronaldinho, Luis Garcia et Patrick Kluivert ou Saviola. Le Barça assiste aussi à la révélation d'un jeune gardien : Victor Valdés.

La seconde partie du championnat est le lieu d’un retournement de situation. Cette remontée se fait parallèlement à la chute du Real Madrid qui se fait éliminer quelques semaines plus tôt de la Ligue des Champions par l'AS Monaco. Le Barça s'impose 2 - 1 à Madrid avec un but de Xavi et des arrêts de Victor Valdés. L’équipe gagne 17 des 20 parties qu’elle joue et remonte dans le classement pour terminer à la seconde place avec 72 points à seulement 5 points du champion, le Valencia CF. La même année, le FC Barcelone remporte la Coupe de Catalogne.

Saison 2004-2005 : victoire en championnat

L'encadrement technique du FC Barcelone complète la rénovation de l’équipe initiée la saison précédente avec sept nouvelles recrues : Belletti, Giuly, Larsson, Deco, Silvinho, Edmilson et Eto'o.

Belletti, latéral droit international brésilien, vient de Villareal (club de la ville de Vila-real, autre club de Valence, et son plus grand rival) et arrive au Barça en échange du gardien de but Pepe Reina et 4 millions d'euros.

Giuly transféré de l'AS Monaco FC dont il était le capitaine. Désireux d'un nouveau challenge, il accepte de venir au Barça où Frank Rijkaard décide de lui confier le couloir droit de son trident offensif.

Larsson vient des Celtic Glasgow où il a fini quatre fois meilleur buteur de la scottish premier league. Il vient apporter son sens du but et son expérience.

Deco vainqueur de la Ligue des Champions avec le FC Porto de José Mourinho. Meneur de jeu, il est replacé plus en retrait aux côtés de Xavi.

Silvinho, ancien joueur d'Arsenal FC, vient du Celta Vigo. Arrière gauche, doté d'une technique soignée et d'une frappe puissante, il est chargé de venir en soutien au même poste que Giovanni van Bronckhorst.

Malgré les nombreuses et graves blessures qui handicapent l’équipe (Gabri, Motta, Larsson et Edmilson se sont rompus les ligaments croisés du genoux), l’équipe remporte le championnat six saisons après leur dernier titre. Le camerounais Samuel Eto'o devient le buteur de l’équipe : il marque 24 buts dans la Liga et 5 dans le reste des compétitions. L’équipe gagne à nouveau la Coupe de Catalogne.

Saison 2005-2006 : doublé championnat - ligue des Champions

Cette troisième saison sous l’égide de Laporta commence par l’acquisition de deux nouveaux joueurs qui sont le hollandais Mark van Bommel et l’espagnol Santiago Ezquerro. Elle est marquée également par l'éclosion de Lionel Messi, venu du centre de formation du club, la Masia.

En début de saison, le Barça remporte la Supercoupe d'Espagne, aux dépens du Bétis Séville.

Après un début mitigé, l’équipe s’empare de la première place du classement, après avoir battu le Real Madrid à 3 buts à 0, le 19 novembre 2005. Le FC Barcelone ne quitte plus la tête de la Liga 2005-2006 et remporte le championnat avec 82 points (25 victoires, 7 nuls et 6 défaites) soit 12 de plus que son dauphin, le Real Madrid. Samuel Eto'o termine meilleur buteur de la Liga avec 26 buts et devient Pichichi.

Le FC Barcelone réussit le doublé en remportant la Ligue des Champions 2006 au Stade de France face à Arsenal FC (2-1). Eto'o et Belletti marquent les deux buts, servis par Larsson.

Saisons 2006-2007 et 2007-2008 : deux saisons blanches

Frank Rijkaard et Txiki Begiristain entament leur quatrième saison par un renforcement de l'effectif avec respectivement la venue de trois joueurs internationaux et d'un international en retour de prêt : Eidur Gudjohnsen, Lilian Thuram, Gianluca Zambrotta et Javier Saviola. Un autre renfort vient combler le départ de Henk Ten Cate (entraîneur adjoint) en la personne de Johan Neeskens ancien joueur et coéquipier du FC Barcelone de Johan Cruyff. Henrik Larsson et Mark Van Bommel quittent le club cette année là.

Après leur stage de préparation à Aarhus au Danemark et leur tournée commerciale aux États-Unis, le FC Barcelone version 2006-2007 a fini sa préparation avec un bilan de 3 victoires et 2 matchs nuls. De retour des États-Unis, les « hommes » de Rijkaard ont disputé la Supercoupe d'Espagne face à l'Espanyol Barcelone. Au match aller, le Barça s'est imposé 1 à 0 par un but de Ludovic Giuly à l'extérieur, alors qu'ils ont survolé le match retour au Camp Nou 3 à 0 avec un but du catalan Xavi et un doublé de Deco, dont le deuxième conclu par un magnifique retourné acrobatique. Le FC Barcelone remporte donc son premier titre de la saison et égale au passage le record de victoires en Supercoupe d'Espagne détenu alors par le Real Madrid (7).

Le 25 août 2006, peu avant la reprise du championnat espagnol, le FC Séville, vainqueur de la coupe UEFA, bat le FC Barcelone, vainqueur de la Ligue des Champions, lors de la Supercoupe de l'UEFA par 3 buts à 0.

Le 28 août 2006, le FC Barcelone commence la nouvelle saison de la Liga avec une victoire à l'extérieur contre le Celta Vigo 3 buts à 2. Gianluca Zambrotta est pour la première fois titularisé. Les buts catalans ont été marqués par Eto'o, Messi et Gudjohnsen.

Le 12 septembre 2006, le FC Barcelone signe un accord historique avec l'UNICEF : les joueurs portent sur leur maillot le logo de l'association en jaune. Le club blaugrana verse une somme de 1,5 millions d'euros par an à l'UNICEF.

Le 27 septembre 2006, l'attaquant vedette Samuel Eto'o se blesse tout seul lors de la rencontre de Ligue des Champions opposant le FC Barcelone au club allemand du Werder Brême.

La blessure de l'attaquant camerounais et celle de Lionel Messi ne permettent pas à Frank Rijkaard d'effectuer autant de rotations que les années précédentes : Ronaldinho, quant à lui, porte l'equipe à bout de bras et le Barça conserve la tête de la Liga pendant de long mois.

Le 10 mars 2007 lors d'un Clásico opposant le Barça au Real Madrid, Messi inscrit un « coup du chapeau » qui permet au FC Barcelone, à 10 contre 11, d'obtenir le match nul 3-3.

Qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, le Barça affronte le FC Liverpool et s'incline 2-1 au Camp Nou avant d'aller s'imposer 1-0 à Anfield. Le FC Barcelone, vainqueur la saison passée de cette même compétition est éliminé sans briller.

En fin de saison, les Blaugrana perdent des points dans les dernières minutes (matchs nuls contre le Betis et l'Espanyol Barcelone notamment) et le Real Madrid pour sa part gagne ses rencontres dans les dernières minutes. C'est donc le club madrilène qui remporte la Liga, à égalité de point avec le Barça, mais avec une meilleure différence de buts dans les confrontations directes (2-0 et 3-3). Il faut ajouter à cela une élimination en demi-finale de la Copa del Rey : malgré une victoire 5-2 face à Getafe, avec notamment un but de Lionel Messi, le Barça s'incline 4-0 à l'extérieur avec Messi sur le banc.

La saison 2007-2008 commence par un renforcement de l'effectif avec la venue de deux joueurs internationaux français : Thierry Henry et Éric Abidal. Vient ensuite Yaya Touré, qui évoluait à l'AS Monaco. La dernière recrue est le défenseur argentin Gabriel Milito en provenance de Saragosse. Des joueurs comme Guily, Saviola ou Beletti quittent le club cette année là.

Lors de la saison 2007-2008, le FC Barcelone est éliminé le 19 mars 2008 de la Coupe du Roi en demi-finale par le FC Valence. N'ayant pu obtenir de victoire au Camp Nou, le club culé s'incline sur le score de 3-2 au match retour à Mestalla.

En championnat, les blaugranas perdent du terrain sur le Real Madrid (3e avec 14 points de retard sur le merengues à la 34e journée).

Enfin, en Champion's League après 8 victoires, 2 nuls avant la demi-finale retour face à Manchester United, le club est éliminé le 29 avril 2008 sur une défaite 1-0 face à Manchester United à Old Trafford après un match nul 0-0 à l'aller une semaine plus tôt. Ainsi, après l'élimination en Champion's League les Catalans n'obtiendront aucun trophée lors de la saison 2007-2008.

Frank Rijkaard est limogé lors de la dernière journée de la saison et remplacé par Josep Guardiola (37 ans), capitaine emblématique du club sous l'ère Johan Cruijff et alors entraîneur de l'équipe B du Barça.

L'ère Guardiola

Saison 2008-2009 : triplé historique

Guardiola décide aussitôt de se séparer de Déco et Ronaldinho. Deco est vendu à Chelsea pour 10 millions d'euros et Ronaldinho à l'AC Milan pour 25 millions. Souhaitant se séparer de Samuel Eto'o également, il finit par changer d'avis après une énorme pré-saison du buteur camerounais. Ezquerro ou Zambrotta quittent également le club.

Côté arrivées, Daniel Alves, le latéral brésilien en provenance du FC Séville est le transfert le plus élevé du Barça pour un défenseur avec 32 millions d'euros. Arrivent aussi le milieu récupérateur malien Seydou Keita, coéquipier de Daniel Alves jusqu'alors au FC Séville, Gerard Piqué, défenseur central formé au club et rapatrié de Manchester United pour 5 millions d'euros, Alexander Hleb, milieu offensif biélorusse en provenance d'Arsenal FC et José Martín Cáceres, défenseur uruguayen en provenance deVillareal pour 16 millions d'euros. Josep Guardiola complète l'effectif avec trois juniors : Pedro, Víctor Sánchez et surtout le milieu de terrain Sergio Busquets.

La Liga, Coupe du Roi et Ligue des Champions.

La saison démarre avec une défaite et un nul avant un enchainement de victoires sur des scores prodigieux. À la dixième journée, il faut remonter au Real Madrid des années 1950 avec pour trouver une équipe aussi prolifique (34 buts marqués). Le Barça est champion d'hiver de la Liga avec 50 points sur 57 possibles soit 16 victoires, 2 nuls et 1 seule défaite, battant ainsi le record absolu de points à mi-saison, jusque-là détenu par le Real Madrid lors de la saison 2007-2008. Il bat également le record de victoires consécutives à l'extérieur avec 8 en championnat et 13 en tout. L'équipe marque plus de 3 buts par match de moyenne en championnat (65 buts en 21 matchs). Lionel Messi est le véritable leader de cette équipe avec à la mi-saison un total de 21 buts en 24 apparitions. Messi qui, par ailleurs, inscrit le 5000e but de l'histoire du Barça, le premier février 2009, en entrant à la 58e minute et en inscrivant un doublé, alors que l'équipe est menée 1-0 à Santander.

En Copa del Rey, le Barça poursuit son chemin tandis qu'en Ligue des Champions l'équipe sors facilement de la phase de groupe.

Lors du huitième de finale retour face à Lyon, le FC Barcelone bat le septuple Champion de France 5-2 et se qualifie pour les quarts de finale. Le 8 avril au Camp Nou, lors des quarts de finale aller de la Ligue des Champions, le Barça s'impose face au Bayern Munich sur un score de 4-0 et s'assure la qualification pour les demi-finales.

Le 2 mai, le Clasico entre le FC Barcelone et le Real Madrid se termine par un 2-6 en faveur du Barça avec des doublés de Thierry Henry et Lionel Messi. Le Real Madrid n'avait plus encaissé six buts à domicile depuis les années 1930. Grâce à cette victoire, le sacre en Liga du FC Barcelone est quasiment assuré à quatre journées de la fin du championnat, sept points séparant les deux formations. Le dernier but inscrit par le défenseur Piqué est également le 100e but du Barça de la saison (en 34 matchs).

Le 6 mai 2009, le FC Barcelone se qualifie pour la finale de la Ligue des Champions à Stamford Bridge, le stade de Chelsea, aux dépens du club londonien, grâce à un but d'Andres Iniesta à la 93e minute de jeu (1-1 sur l'ensemble des deux matches) au terme d'une double confrontation très serrée.

Le 13 mai, Barcelone remporte sa vingt-cinquième Coupe du Roi face à l'Athletic Bilbao, onze ans après sa dernière victoire. Malgré les absents côté catalan et l'ouverture du score à la 9e minute de Gaizka Toquero, le Barça a marqué à quatre reprises ; par Yaya Touré à la 31e, Lionel Messi à la 55e, Bojan Krkic à la 58e et Xavi Hernandez à la 64e.

Le 16 mai 2009, le FC Barcelone réalise le doublé en étant sacré champion d'Espagne.

Le 27 mai 2009, le FC Barcelone remporte la Ligue des Champions en s'imposant 2-0 face à Manchester United au Stadio Olimpico de Rome avec des buts de Samuel Eto'o à la 10e minute et de Lionel Messi, de la tête, à la 70e. C'est la première fois de l'histoire du football espagnol qu'une équipe réalise le triplé.

Tout au long de la saison Pep remet au goût du jour le mythique football total inspiré par Johan Cruyff au début des années 90, pressing, engagement, récupération, fluidité étaient les maîtres mots durant l'épopée 2008-2009[réf. nécessaire].

Saison 2009-2010 : une confirmation attendue

Durant le mercato estival, Zlatan Ibrahimović arrive de l'Inter et rejoint le club catalan en échange de Samuel Eto'o plus 46 millions d'euros, ce qui en fait le transfert le plus cher de l'histoire du club. Henrique revient d'un prêt mais est de nouveau prêté au Racing Santander. Dmitro Chygrynskiy, pour 25 millions d'euros, Maxwell, pour 4.5 millions d'euros et Keirrison, pour 14 millions d'euros, rejoignent aussi le club. Ce dernier est immédiatement prêté à Benfica, tandis que Hleb et Cáceres sont prêtés respectivement au VfB Stuttgart et à la Juventus. Sylvinho, en fin de contrat, quitte définitvement le club et rejoint Manchester City. Gudjohnsen et Jorquera sont libérés de leur dernière année de contrat et rejoignent respectivement Monaco et Girona. Au total, le Barça à depensé quelque 89 millions d'euros lors de ce mercato.

Le 16 août 2009, le FC Barcelone bat l'Athletic Bilbao au match aller de la Supercoupe d'Espagne par 2 buts à 1. Le 23 août au Camp Nou lors du match retour le Barça l'emporte 3 buts à 0 (doublé de Leo Messi et un but de Bojan Krkic) et remporte officiellement le premier trophée de la saison 2009-2010. Le 28 août, à Monaco, le FC Barcelone s'adjuge la Supercoupe d'Europe en battant 1-0 le FC Chakhtar Donetsk lors de la deuxième mi-temps des prolongations. Ainsi, avant même le début du championnat, le club gagne son deuxième trophée grâce à un but de Pedro Rodríguez.

Le Barça démarre en Liga par une victoire 3-0 face au Sporting grâce à Bojan, Seydou Keita et la recrue phare Zlatan Ibrahimovic.

En Ligue des champions les blaugranas démarrent par un match nul 0-0 sur le terrain de l'Inter.

Après 5 matchs en Liga le club compte 5 victoires et 16 buts incrits.

Le Stade du FC Barcelone : le Camp Nou

Article détaillé : Camp Nou.
Façade actuelle
Projet de Norman Foster

Inauguré le 24 septembre 1957, le Camp Nou est situé à Barcelone. Cette antre de 98 787 places est propriété de son club résident, le FC Barcelone.

Avec une capacité maximale atteinte en 1982 de 120'000 places, le stade figure parmi les plus célèbres au monde. Afin de respecter les normes de sécurité de la FIFA et de l'UEFA, la capacité a été revue à la baisse en 1998, pour se stabiliser à 98'787 aujourd'hui.

En septembre 2007, à l'occasion du 50e anniversaire du stade mythique de Barcelone, l’architecte Norman Foster et Joan Laporta, président du Barça, ont présenté le projet de rénovation du stade Camp Nou. L’inspiration a été trouvée dans les mosaïques d’Antoni Gaudi, et la façade du stade sera eclairée de Blaugrana (bleu et grenat, couleurs du club) et de sang et or (couleurs de la Catalogne). Le stade verra sa capacité augmenter de 10'000 places supplémentaires. Les travaux commenceront en 2010.

Histoire

Près d'un demi-siècle après son inauguration, le Camp Nou reste, pour une majorité de Barcelonais, l'enfant de Kubala. C'est en effet le formidable élan donné au club catalan par l'arrivée du grand joueur hongrois qui décida les dirigeants de l'époque à se lancer dans la construction d'un grand stade. Jusque-là, le FC Barcelone s'était contenté de remodeler le vieux stade des Corts, inauguré en 1922, portant sa capacité à 60 000 places.

Présentation des équipes au Camp Nou

Il faut dire que le Barça avait eu d'autres priorités. Après la guerre civile des années 1930, Barcelone s'était illustré par sa résistance face au général Franco, et la Catalogne avait du payer un lourd tribut au vainqueur. À la fin des années 1950, toujours sous la dictature franquiste, la région commence cependant à relever la tête et à s'enrichir grâce à l'industrialisation du pays et au talent de ses commerçants. La naissance des coupes européennes permet au Barça de capter le nationalisme catalan renaissant ainsi que l'esprit de résistance au régime.

L'arrivée de László Kubala, à la tête d'une magnifique équipe, en juin 1950, aide considérablement le Barça à retrouver son rang. La saison 1951-52 en apporte rapidement les preuves, avec la conquêtes de 5 titres : la Liga, la Coupe d'Espagne, la Coupe Latine, la Coupe Eva Duarte et la Coupe Martini Rossi. Très vite, il apparaît clairement que le « Vell Camp » (vieux stade) doit trouver un successeur beaucoup plus spacieux, le club ne pouvant plus faire face aux demandes de nouveaux abonnés. Dès le 19 décembre 1950, le club achète des terrains près du stade, dans le quartier de Les Corts mais des divergences font traîner le début des travaux pendant plus de trois années. Enfin le 28 mars 1954, le nouveau président, Fransesc Miro-Sans, pose la première pierre du futur stade, acclamé par 60 000 supporters. Trois ans et demi plus tard, le 24 septembre 1957, fête de la « Mercé », patronne de la ville, la nouvelle enceinte (pas encore achevée) est inaugurée en grande pompe par un match contre une équipe de Varsovie. Devant 93 053 spectateurs, capacité initiale du Camp Nou, c'est Eulogio Martinez qui a le privilège de marquer le premier but, après onze minutes de jeu. Le Barça s'impose 4-2 dans une ambiance de fête, incluant une gigantesque sardane (danse catalane) dansée par 1 500 personnes à la mi-temps et par le lâcher de 10 000 colombes.

Architecture

Œuvre des architectes catalans Fransec Mitjans, Josep Soteras et Lorenzo Garcia Borbon, le Camp Nou est, aujourd'hui encore, l'un des lieux les plus visités de Barcelone. La qualité de sa réalisation et de ses remodelages successifs lui a permis de bien vieillir. En 2010 commenceront des travaux de transformation du stade sous l'égide de l'architecte Norman Foster. L'aspect extérieur sera totalement modifié.

Agrandi pour la Coupe du Monde 1982, où sa capacité avait atteint 120 000 spectateurs, le Camp Nou est revenu ensuite, dès 1999 à 98 125 places assisses. Sur ce total, 95 000 places sont réservées aux socis et aux entreprises qui louent à l'année une des 45 loges luxueuses disposant d'un salon, d'un bar, de toilettes, de télévisions et d'une climatisation. Résultat : seules 3 000 places environ sont mises en vente pour chaque match, et elles s'arrachent très vite.

Les jours de match, 400 gardiens et placeurs sont mobilisés, ainsi que 200 agents de sécurité privés. Le public, qui peut y accéder par 107 portes, peut être évacué en cinq minutes. Des conditions rares pour un stade de cet âge, qui explique que le Camp Nou bénéficie de la plus haute notation auprès de l'UEFA.

Centre d'entraînement

Article détaillé : Cité Sportive Joan Gamper.

Palmarès

Compétitions nationales et internationales

Palmarès du club dans les compétitions nationales et internationales
Compétitions nationales Compétitions internationales
Anciennes compétitions
Anciennes compétitions

Compétitions catalanes

Trophées

Trophées individuels

Records

  • Joueur le plus capé : Migueli, 548 matches (1973-1989)
  • Le plus jeune joueur ayant disputé 300 matches: Xavi, 25 ans et 8 mois (1998-)
  • Le plus jeune buteur de l'histoire du club en Championnat: Bojan avec 17 ans et 51 jours face à Villarreal CF
  • Meilleur buteur du club : Paulino Alcántara, 356 buts en 357 matches (1912-1927) y inclus les matchs amicaux
  • Il fait partie des trois seuls clubs espagnols, avec l'Athletic Bilbao et le Real Madrid, à n'avoir jamais quitté la Liga depuis sa création en 1929 (le pire classement du club est 12e en 1942).
  • C'est le club qui a le plus d'abonnés (socios) au monde : 173 194 (au 1er janvier 2009), nombre d'abonnés au Camp Nou : 86 200[2].
  • Le FC Barcelone a gagné le plus grand nombre de Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe : 4 au total (record absolu).
  • Record du nombre de Copa del Rey (Coupe d'Espagne) : 25.
  • Record du nombre de Coupe de la ligue d'Espagne : 2 au total (record absolu)oragnisée de 1983 à 1986.
  • Le Hat-Trick le plus rapide de l'histoire du Barça : Samuel Eto'o en 23 min
  • Le plus grand nombre de buts marqués en un match de Liga: Ladislao Kubala le 10 février 1952: 7
  • Le record de buts en matches officiels par un attaquant pour le Barça a été établi dans les années 1940 et 50 par l'espagnol César Rodriguez Alvarez (235). Au deuxième rang vient le hongrois Laszlo Kubala (196), toujours dans les années 50.
  • Le record du nombre de points inscrit dans le championnat espagnol à 20 équipes : saison 2008-2009 avec 87 points
  • Le record du plus grand nombre de joueurs formé au club dans une finale de Ligue des champions (7)

Sponsors

Le Barça est l'un des rare club européen a n'avoir jamais eu de sponsor sur son maillot.Le club a toujours refusé de publier des sociétés du monde entier. Le 14 Juillet 2006, le club a annoncé un contrat de cinq ans avec l'UNICEF, qui comprend que le logo de l'UNICEF sera sur les maillots, le Barça fera don d'1,5 million d'euros par an à l'UNICEF (0,7% des revenus du club) par l'intermédiaire de la Fondation FC Barcelone.

Le club a fait cela dans le but de mettre en place des programmes de coopération internationale pour le développement, il soutient les Objectifs du Millénaire pour le développement et a pris un engagement en faveur de programmes d'aide humanitaire de l'UNICEF à travers ce don pour les cinq prochaines années.

Le Barça a actuellement des contrats avec:

Nike : Equipementier

TV3 : Sponsors officiels

Audi : Partenaire officiel

Telefónica : Sponsors officiels

Coca-Cola : Fournisseur officiel

Gas Natural : Fournisseur officiel

Barça TV : Chaîne officielle

Personnalités historiques du club

Joueurs emblématiques

Article détaillé : Liste des joueurs du FC Barcelone.

Plus de 1000 footballeurs ont porté le maillot de l'équipe première du FC Barcelone depuis sa création[réf. nécessaire].

Les joueurs d'origine étrangère ont toujours tenu un rôle important dans l'histoire du club. Fondé par un groupe d'étrangers installés à Barcelone, l'équipe comporte à l'origine une majorité de joueurs anglais, suisses et allemands. La majorité des historiens considère que le hongrois Ladislao Kubala est, dans les années 1950, le premier joueur de stature internationale de l'effectif barcelonais[réf. nécessaire]. Mais dans les années 10 et 20 des joueurs tels que Paulino Alcántara, Josep Samitier ou Ricardo Zamora (un des meilleurs gardiens de tous les temps) marquèrent durablement l'histoire du club. Dans les années 50 et 60, le gardien Antoni Ramallets remporta à cinq reprises le Trophée Zamora et Luis Suárez (le seul Espagnol à avoir remporté le Ballon d'Or), Sandor Kocsis ou Zoltán Czibor furent aussi des joueurs importants. C'est à partir des années 1970, lorsque la participation de joueurs étrangers se généralise dans le football espagnol, que le club commence à recruter des grandes figures internationales, par exemple les Hollandais Johan Cruyff et Johan Neeskens. Le FC Barcelone a compté depuis des joueurs ayant remporté les plus prestigieux trophées mondiaux.

Quatre joueurs ont remporté le titre de meilleur footballeur de l'année FIFA : Romário, Ronaldo, Rivaldo et Ronaldinho et cinq ont reçu le Ballon d'or qui récompensent les meilleurs joueurs européens jusqu'en 2007 (Luis Suárez, Johan Cruyff, Hristo Stoitchkov, Rivaldo et Ronaldinho). Des joueurs ayant été récompensés par d'autres distinctions internationales ont évolué au FC Barcelone, comme Patrick Kluivert, Allan Simonsen, Johann Krankl, Diego Armando Maradona, Gary Lineker, Michael Laudrup, Luís Figo et Samuel Eto'o.

Avec le Real Madrid, Barcelone a historiquement accueilli les meilleurs joueurs espagnols et fait partie des clubs qui fournissent le plus de footballeurs à l'équipe d'Espagne. Le joueur du FC Barcelone qui a le plus évolué avec la sélection nationale est le gardien Andoni Zubizarreta qui, avec 126 matchs est également l'espagnol le plus capé. Xavi Hernandez et Carles Puyol sont, avec 72 rencontres internationales chacun, les autres barcelonais les plus sélectionnés.

Les joueurs qui ont disputé le plus de matchs officiels avec le FC Barcelone sont Migueli (548), Xavi Hernandez (477), Carles Rexach (452), Carles Puyol (443) et Guillermo Amor (421). Ceux qui ont remportés le plus de titres officiels sont Guillermo Amor (19), José Ramón Alexanko (17), Albert Ferrer (17) et Josep Guardiola (16). Quant aux six meilleurs buteurs, ce sont Paulino Alcántara (356), Josep Samitier (326), César Rodríguez (235), Ladislao Kubala (196) et Rivaldo, à égalité avec Samuel Eto'o (130).

Entraîneurs

 

Présidents

 
  • Espagne Joan Coma (1931-1934)
  • Espagne Esteve Sala (1934-1935)
  • Espagne Josep Sunyol (1935-1936)
  • Comité de gestion (1936-1939)
  • Espagne Joan Soler (1939-1940)
  • Espagne Enrique Piñeyro Queralt (1940-1942)
  • Espagne Josep Vidal-Ribas (1942)
  • Espagne Enrique Piñeyro Queralt (1942-1943)
  • Espagne Josep Antoni Albert (1943)
  • Espagne Josep Vendrell (1943-1946)
  • Espagne Agustí Montal Galobart (1946-1952)
  • Espagne Enric Martí Carreto (1952-1953)
  • Espagne Francesc Miró-Sans (1953-1961)
  • Espagne Enric Llaudet (1961-1968)
  • Espagne Narcís de Carreras (1968-1969)
  • Espagne Agustí Montal Costa (1969-1977)
  • Espagne Raimon Carrasco Azemar (1977-1978)
  • Espagne Josep Lluís Núñez Clemente (1978-2000)
  • Espagne Joan Gaspart (2000-2003)
  • Espagne Enric Reyna Martínez (2003)
  • Espagne Joan Laporta (2003-...)

Staff technique

Fonction Equipe
Entraineur Josep Guardiola
Assistant Tito Vilanova
Entraineur des gardiens Juan Carlos Unzué
Préparateurs physiques Lorenzo Buenaventura et Emili Ricart
Directeur sportif Txiki Begiristain
Directeur de la Masia José Ramón Alexanko
Entraineur du Barça Athletic Luis Enrique

L'hymne

L'hymne officiel apparaît en 1974 pour la célébration du 75e anniversaire du club. Josep Maria Espinás et Jaume Picas se chargent d'en écrire les paroles, en catalan, tandis que la composition musicale est confiée à Manuel Valls. Le Barça représente à ce moment-là plus qu'un club pour les Catalans.

À l'arrivée de Laporta, en 2003, le « Kennedy catalan » exige que les paroles défilent sur les écrans du stade afin que tous les supporters blaugranas puissent chanter l'hymne. Ce karaoké géant fut mis en place pour la première fois dans un match de ligue des champions contre Chelsea.

L'hymne rappelle le caractère ouvert et intégrateur du club : « Qu’importe d’où nous venons, Du sud ou du nord, [...] Un drapeau nous rassemble ».

Paroles

Tot el camp !
És un clam !
Som la gent blaugrana,
Tant se val d'on venim,
Si del sud o del nord,
Ara estem d'acord, estem d'acord,
Una bandera ens agermana.

Blaugrana al vent,
Un crit valent,
Tenim un nom, el sap tothom,
Barça, Barça, BAAAARÇA!!!!!

Jugadors !
Seguidors !
Tots units fem força,
Són molts anys plens d'afanys,
Són molts gols que hem cridat,
I s'ha demostrat, s'ha demostrat,
Que mai ningú no ens podrà torçar.

Blaugrana al vent,
Un crit valent,
Tenim un nom, el sap tothom,
Barça, Barça, BAAAARÇA!!!!!

 

Tout le stade !
Est une clameur !
Nous sommes les blaugranas,
Peu importe d’où nous venons,
Du sud ou du nord,
Maintenant nous sommes d'accord, nous sommes d'accord,
Un drapeau nous rassemble.

Blaugrana au vent,
Un cri courageux,
Nous avons un nom, tout le monde le connaît,
Barça, Barça, BAAAARÇA!!!!!

Joueurs !
Supporters !
Notre union fait notre force,
Beaucoup d'années sacrifiées,
Beaucoup de buts célébrés,
Et c’est démontré, c’est démontré,
Que jamais personne ne nous vaincra.

Blaugrana au vent,
Un cri courageux,
Nous avons un nom, tout le monde le connaît,
Barça, Barça, BAAAARÇA!!!!!

Effectif professionnel (2009-2010)

L'effectif professionnel de l'équipe première est composé de 20 joueurs

Effectif actuel

No Nom Poste Naissance Nationalité sportive Fin du Contrat Arrivée au Club Montant transfert
1 Víctor Valdés Gardien de but 14 janvier 1982 Espagne Espagne 30 juin 2014 Formé au club Formé au club
13 José Manuel Pinto Gardien de but 15 novembre 1975 Espagne Espagne 30 juin 2010 2008 du Espagne Celta Vigo 0,5 million d'euros
18 Gabriel Milito Défenseur central 7 septembre 1980 Argentine Argentine 30 juin 2011 2007 du Espagne Real Saragosse 20 millions d'euros
4 Rafael Marquez Défenseur central 13 Février 1979 Mexique Mexique 30 juin 2010 2003 de France AS Monaco 5 millions d'euros
5 Carles Puyol Défenseur central 13 avril 1978 Espagne Espagne 30 juin 2010 Formé au club Formé au club
3 Gerard Piqué Défenseur central 2 février 1987 Espagne Espagne 30 juin 2012 2008 de Angleterre Manchester United Formé au club 5 millions d'euros
21 Dmytro Chygrynskyi Défenseur central 7 novembre 1986 Ukraine Ukraine 30 juin 2014 2009 du Ukraine FC Chakhtior Donetsk 25 millions d'euros
2 Dani Alves Arrière droit 6 mai 1983 Brésil Brésil 30 juin 2012 2008 du Espagne FC Séville 32 millions d'euros
19 Sherrer Maxwell Arrière gauche 27 août 1981 Brésil Brésil 30 juin 2013 2009 de Italie Inter Milan 4,5 millions d'euros
22 Eric Abidal Arrière gauche 11 juillet 1979 France France 30 juin 2011 2007 de France Olympique lyonnais 16 millions d'euros
6 Xavi Hernández Milieu relayeur 25 janvier 1980 Espagne Espagne 30 juin 2014 Formé au club Formé au club
8 Andrés Iniesta Milieu relayeur 11 Mai 1984 Espagne Espagne 30 juin 2014 Formé au club Formé au club
24 Yaya Touré Milieu défensif 13 mai 1983 Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire 30 juin 2012 2007 de France AS Monaco 12 millions d'euros
16 Sergio Busquets Milieu défensif 16 juillet 1988 Espagne Espagne 30 juin 2013 Formé au club Formé au club
15 Seydou Keita Milieu relayeur 16 janvier 1980 Mali Mali 30 juin 2012 2008 du Espagne FC Séville 14,5 millions d'euros
14 Thierry Henry Ailier gauche 17 août 1977 France France 30 juin 2011 2007 de Angleterre Arsenal FC 24 millions d'euros
10 Lionel Messi Ailier droit 24 juin 1987 Argentine Argentine 30 juin 2016 Formé au club Formé au club
17 Pedro Rodríguez Ledesma Ailier 28 juillet 1987 Espagne Espagne 30 juin 2014 Formé au club Formé au club
11 Bojan Krkić Avant-centre 28 août 1990 Espagne Espagne 30 juin 2013 Formé au club Formé au club
9 Zlatan Ibrahimović Avant-centre 3 octobre 1981 Suède Suède 30 juin 2014 2009 de Italie Inter Milan 46 millions d'euros + Samuel Eto'o
Josep Guardiola Entraîneur 18 janvier 1971 Espagne Espagne 30 juin 2010 2008 du Espagne Barça Atlètic Formé au club
Tito Vilanova Entraîneur adjoint 17 septembre 1968 Espagne Espagne 30 juin 2010 2008 du Espagne Barça Atlètic Formé au club

Joueurs prêtés

Nom Poste Naissance Nationalité sportive Fin du Contrat Arrivée au Club Équipe Condition du prêt
Alberto Botía Défenseur central 27 Janvier 1989 Espagne Espagne 30 juin 2010 Formé au club Espagne Real Sporting de Gijón 1 an sans option d'achat
Aliaksandr Hleb Milieu offensif 1er Mai 1981 Biélorussie Biélorussie 30 juin 2012 2008 du Angleterre Arsenal République fédérale d'Allemagne VfB Stuttgart 1 an sans option d'achat
José Martín Cáceres Défenseur central 17 Mars 1987 Flag of Uruguay.svg Uruguay 30 juin 2012 2008 du Espagne Villarreal CF Italie Juventus de Turin 1 an avec option d'achat à 11 millions d'euros
Keirrison Attaquant 3 Décembre 1988 Brésil Brésil 30 juin 2014 2009 du Brésil SE Palmeiras Portugal SL Benfica 1 an sans option d'achat et possibilité d'une 2ème année
Henrique Adriano Buss Défenseur 14 Octobre 1986 Brésil Brésil 30 juin 2013 2008 du Brésil SE Palmeiras Espagne Racing Santander 1 an sans option d'achat

Jeunes joueurs du Barça B

Nom Poste Naissance Nationalité sportive
30 Rubén Miño Gardien de but 18 janvier 1989 Espagne Espagne
Oier Olazabal Gardien de but 14 septembre 1988 Espagne Espagne
32 Andreu Fontàs Défenseur central 14 novembre 1989 Espagne Espagne
33 Marc Muniesa Défenseur central 27 mars 1992 Espagne Espagne
28 Jonathan dos Santos Milieu offensif 26 avril 1990 Mexique Mexique
44 Thiago Alcántara Milieu offensif 11 avril 1991 Espagne Espagne
35 Jeffrén Suárez Ailier 20 janvier 1988 Venezuela Venezuela
31 Gaï Assulin Ailier 9 avril 1991 Israël Israël

Bibliographie

  • (es)Josep Maria Casanovas, La Catedral del Barça, inclu un DVD, éditions Sport, 2007.
    Ce livre retrace les cinquante ans d'histoire du Nou Camp
  • (ca)Jaume Sobrequés, Historia del FC Barcelona: el Barça, un club, una ciutat, un pais, Editorial Labor, 1993.
  • (ca)Jaume Sobrequés, FC Barcelona: cent anys d'historia.
  • (es)David Salinas, El Barça en Europa (1955-2005), Meteora, 2005.
  • (es)Ouvrage collectif, Libro oficial del Centenario del FC Barcelona, Lunwerg editores, 1999.
  • (es)(ca)(en)Ouvrage collectif, Joan Gamper 1877-1930. L'home, el club, el pais, livre trilingue, éditions FC Barcelone, 2002.

Notes et références

  1. a  et b Seules les compétitions officielles sont indiquées ici
  2. http://www.fcbarcelonaclan.com/news,le-club-depasse-deja-les-163-000-socios,7664.html

Liens externes


  • Portail du football Portail du football
  • Portail de l’Espagne Portail de l’Espagne
  • Portail des records Portail des records
  • Portail des Pays catalans Portail des Pays catalans

Ce document provient de « FC Barcelone (football) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article FC Barcelone (Football) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Fc barcelone (football) — « FC Barcelone » redirige ici. Pour les autres significations, voir FC Barcelone (homonymie). FC Barcelone …   Wikipédia en Français

  • FC Barcelone (football) — Cet article concerne la section football du FC Barcelone. Pour les autres sections, voir FC Barcelone (homonymie).  Ne pas confondre avec l Espanyol de Barcelone, un autre club de football basé à Barcelone. Infobox club sportif …   Wikipédia en Français

  • FC Barcelone (football féminin) — Cet article concerne la section football féminin du FC Barcelone. Pour les autres sections, voir FC Barcelone (homonymie). Infobox club sportif FC Barcelone …   Wikipédia en Français

  • FC Barcelone — (football) « FC Barcelone » redirige ici. Pour les autres significations, voir FC Barcelone (homonymie). FC Barcelone …   Wikipédia en Français

  • FC Barcelone Atletic — FC Barcelone (football) « FC Barcelone » redirige ici. Pour les autres significations, voir FC Barcelone (homonymie). FC Barcelone …   Wikipédia en Français

  • FC Barcelone Atlètic — FC Barcelone (football) « FC Barcelone » redirige ici. Pour les autres significations, voir FC Barcelone (homonymie). FC Barcelone …   Wikipédia en Français

  • FC Barcelone (Rink Hockey) — Pour les articles homonymes, voir FC Barcelone. FC Barcelone …   Wikipédia en Français

  • Fc barcelone (rink hockey) — Pour les articles homonymes, voir FC Barcelone. FC Barcelone …   Wikipédia en Français

  • FC Barcelone (homonymie) —  Cette page d’homonymie répertorie différents clubs sportifs partageant un même nom. FC Barcelone, pour l article général. FC Barcelone (football) FC Barcelone (basket ball) FC Barcelone (futsal) UB FC Barcelone, l équipe de basket ball… …   Wikipédia en Français

  • FC Barcelone (Basket-ball) — Regal FC Barcelone Club fondé en …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”