Bayern Munich

48°6′6.64″N 11°34′22.00″E / 48.1018444, 11.5727778

Bayern Munich
Logo du Bayern Munich
Généralités
Nom complet Fußball-Club Bayern München e. V.
Surnom(s) FC Bayern - Die Bayern - Die Roten - FC Hollywood
Fondation 27 février 1900
Couleurs Rouge et blanc
Stade(s) Allianz-Arena
(69 901 places)
Siège Postfach 900451
81504 Munich
Championnat actuel 1. Bundesliga
Président Flag of Germany.svg Uli Hoeness
Entraîneur Flag of Germany.svg Jupp Heynckes
Site web www.fcbayern.de
Palmarès principal
National[1] Championnat d'Allemagne (22)
Coupe d'Allemagne (15)
Coupe de la Ligue (6)
Supercoupe d'Allemagne (3)
International[1] Coupe Intercontinentale (2)
Ligue des Champions (4)
Coupe d'Europe des vainqueurs de coupes (1)
Coupe UEFA (1)
Maillots
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Troisième
Actualités
Pour la saison en cours, voir :
Saison 2011-2012 du Bayern Munich

Le Bayern Munich, nom francisé et abrégé du Fußball-Club Bayern München e.V., est un club de football allemand fondé en 1900 disputant cette saison le championnat de Bundesliga 1 et basé à Munich, capitale de la Bavière (Bayern en allemand). Le nom du club est souvent abrégé en FC Bayern, Bayern München (en Allemagne et dans les pays germanophones) ou simplement Bayern. Il est aussi communément appelé en France, « Bayern de Munich », bien que cette appellation ne renvoie à aucune traduction littérale du nom du club.

Il est l'un des clubs les plus reconnus et les plus titrés du football européen avec quatre Coupes d'Europe des Champions, une Coupe d'Europe des Coupes et une Coupe UEFA. Il est aussi l'un des rares clubs à avoir remporté les trois compétitions européennes organisées par l'UEFA, seuls le FC Barcelone, la Juventus de Turin et l'Ajax d'Amsterdam ont réalisé pareil exploit.

Sur le plan national, le Bayern Munich est le club le plus titré du championnat depuis que celui-ci est devenu professionnel en 1963, avec 22 titres. Depuis la fin des années 1960, il est régulièrement présenté chaque année comme l'un des grands favoris de cette compétition.

Sommaire

Repères historiques

Le club accède à l'élite en 1965, deux ans après la création du championnat professionnel, en 1963. À ce moment-là, le grand club munichois est le TSV Munich 1860 (champion en 1966) qui donne lieu à des derbys de haute qualité. Mais il se fait très vite remarquer et dépasse son rival, notamment en coupe d'Europe (victoire en coupe des coupes en 1967) et en remportant le championnat en 1969.

L'histoire du club est intimement liée à celle des trois figures emblématiques du football allemand des années 1970 : Franz Beckenbauer, le génial libéro et capitaine de l'équipe d'Allemagne, Gerd Müller, l'habile chasseur de buts, et le grand gardien Sepp Maier.

À eux trois, ils forment l'ossature, aussi bien de l'équipe d'Allemagne - qui ne cesse de remporter titre sur titre (Euro 72 et Coupe du monde 74) - que du Bayern. Il succède au palmarès de la Coupe des clubs champions européens au grand Ajax Amsterdam vainqueur des trois éditions précédentes : en 1974 (face à l'Atlético de Madrid) et s'impose comme la référence en remportant de nouveau cette compétition en 1975 (face à Leeds United) et enfin en 1976 (face à l'AS Saint-Étienne). Cette année-là, le club remporte aussi sa première Coupe intercontinentale contre le club brésilien Cruzeiro EC (vainqueur de la Copa Libertadores).

Rencontre Hambourg SV - FC Bayern Munich en 1981

Cette période glorieuse lui permet d'être le plus célèbre club allemand, statut confirmé dans les années 1980 et 90, où le Bayern continue de glaner les titres nationaux en s'imposant dix fois en championnat entre 1980 et 1999 et se retrouve par trois fois en finale de la Coupe des clubs champions en 1982, en 1987 et en 1999 sans jamais s'y imposer ; seule une Coupe UEFA en 1996 face au Bordeaux de Zinedine Zidane est à mettre à l'actif de son palmarès européen. Le Bayern construit sa légende toujours sur de grands joueurs comme Karl-Heinz Rummenigge, Klaus Augenthaler, Lothar Matthäus, Jürgen Klinsmann, Andreas Brehme ou Mario Basler.

Les années 2000 assoient la suprématie du club qui remporte six championnats en neuf ans dont le dernier en 2008, un nouveau titre en Ligue des Champions en 2001 (face au Valence CF) et une nouvelle Coupe intercontinentale (face à Boca Juniors). Cette période est associée aux noms de Stefan Effenberg, Michael Ballack ou Oliver Kahn.

Depuis les années 1990, grâce à une gestion excellente du club par ses dirigeants Karl-Heinz Rummenigge, Franz Beckenbauer et son président du conseil de surveillance Uli Hoeness, il est l'un des clubs les plus sains d'Europe.

Il continue de fournir la majorité des joueurs à l'équipe d'Allemagne et de faire briller l'Allemagne en Europe.

En 2007, le Bayern de Munich se décide à accueillir Franck Ribéry provenant de l'Olympique de Marseille, le montant du transfert atteignant 30 millions d'euros (16 M€ immédiats, 10 M€ en 2008, et 4 M€ si le Bayern se qualifie en Ligue des Champions), ce qui constitue un record en Allemagne.

En 2007-2008, le Bayern réalisa le triplé en remportant la Coupe de la ligue face à Schalke 04, la Coupe d'Allemagne face au Borussia Dortmund et le Championnat d'Allemagne devant le Werder Brême.

Le club est, jusqu'en avril 2011, entraîné par Louis Van Gaal, mais ce dernier est limogé pour cause de résultats insuffisants et de mauvaise communication avec ses joueurs. Jupp Heynckes, alors entraîneur du Bayer Leverkusen devient entraîneur à la fin de la saison 2010-2011, l'intérim étant fait par Andries Jonker, qui depuis a repris la réserve du Bayern.

Histoire

Vue de bâtiments administratifs du FC Bayern
Terrain d'entraînement du FC Bayern

Les débuts

Le FC Bayern Munich fut fondé en 1900 par des membres d'un club munichois de gymnastique (le MTV 1879). Quand des membres de ce club décidèrent le 27 février de refuser l'accès des footballeurs du club à la ligue allemande (la DFB), onze membres de la section football du club de gymnastique le quittèrent et créèrent le même soir le FC Bayern Munich. Dès les premiers mois d'existence du club, le FC Bayern Munich remporta de belles victoires contre tous les clubs locaux et atteignit même les demi-finales du championnat du sud de l'Allemagne 1900-1901.

les victoires

Lors des années qui suivirent, le club gagna quelques trophées locaux jusqu'à ce qu'en 1910 le FC Bayern Munich joigne la nouvellement fondée « Kreisliga », la première ligue régionale bavaroise. Ils gagnèrent cette ligue dès la première saison, mais n'arrivèrent plus à la gagner jusqu'au début de la Première Guerre mondiale, qui marqua l'arrêt de toute activité footballistique en Allemagne.

Dans les années après-guerre, le club gagna encore quelques titres régionaux jusqu'à gagner en 1926 le premier championnat du sud de l'Allemagne, remporté une deuxième fois deux ans plus tard. Le premier titre national fut acquis en 1932, en gagnant le Championnat d'Allemagne de football en battant l'Eintracht Francfort 2 buts à 0 en finale. L'avènement du régime nazi mit une fin brutale au développement du Bayern. Le président et l'entraineur du Bayern, qui étaient tous deux juifs, quittèrent le pays. Beaucoup d'autres membres du club s'exilèrent aussi. Dans les années suivantes, le Bayern, appelé alors le « club des Juifs », tomba dans l'ignorance.

Après la guerre le Bayern devint membre de la conférence sud de la 1re division allemande, qui était en ce temps divisée en cinq conférences. Le Bayern était faible et en 1955 subit les affres de la relégation. La saison suivante le Bayern remonta en et gagna la Coupe d'Allemagne de football pour la première fois, battant le Fortuna Düsseldorf 1-0 en finale. Le club progressa pour devenir l'un des meilleurs éléments de la ligue allemande, mais ne tint pas le coup financièrement, faisant banqueroute à la fin des années 1950. L'entrepreneur Roland Endler apporta les fonds nécessaires et fut récompensé par cinq ans à la tête du club.

L'ère professionnelle

En 1963, les « Oberligas » allemandes furent réunies en une seule ligue nationale, la Bundesliga. Le Bayern n'obtint pas le droit d'y participer mais y fut promu deux ans plus tard, présentant une équipe pleine de jeunes talents tels que Franz Beckenbauer, Gerd Müller ou encore Sepp Maier.

Lors de sa première saison en Bundesliga le Bayern termina 3e en gagnant au passage la Coupe d'Allemagne, se qualifiant pour la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe, qu'il gagna l'année suivante lors d'une dramatique finale contre le club écossais des Glasgow Rangers, quand Franz Roth marqua le but décisif dans une victoire 1-0 dans le temps additionnel. En 1967, le Bayern gagna la Coupe d'Allemagne, mais changea d'entraineur. Branko Zebec transforma le style de jeu du Bayern en un jeu plus discipliné, et de cette manière permit au club de faire le premier doublé coupe/championnat de l'histoire de la Bundesliga, n'utilisant que 13 joueurs de toute la saison.

Les années dorées

Le club explose dans les années 1970 sur la scène européenne grâce notamment à des joueurs exceptionnels comme Franz Beckenbauer, Gerd Müller ou Sepp Maier, considérés à l'époque comme parmi les meilleurs joueurs mondiaux à leurs postes, mais aussi grâce à des internationaux dont beaucoup formeront l'ossature de l'équipe d'Allemagne de football, victorieuse de la Coupe du monde 1974 comme Uli Hoeness, Paul Breitner ou Hans-Georg Schwarzenbeck. Cette période faste qui durera jusqu'à la fin de la décennie verra le club forger l'une des parts les plus importantes de son palmarès.

L'année 1970 vit un nouvel entraineur prendre la tête du club, Udo Lattek. Après avoir gagné la Coupe d'Allemagne lors de sa première saison au Bayern, il mena le club à son troisième titre national. Le match décisif lors de la saison 1971/1972 contre Schalke 04 fut le premier match dans le tout nouveau Stade olympique de Munich, et fut aussi le premier match retransmis à la télévision dans l'histoire de la Bundesliga. Le Bayern balaya 5 buts à 1 le club de Schalke puis remporta le titre, mettant à jour de nombreux records comme le nombre de points gagnés ou le nombre de buts marqués. À cette époque, le Bayern Munich a pour principal rival le club du Borussia Mönchengladbach avec qui il partagera la plupart des titres de champion des années 1970.

Le Bayern gagne les deux championnats suivants, mais l'apogée fut le triomphe en finale de la Ligue des Champions en 1974 contre l'Atlético de Madrid, que le Bayern gagne 4-0. La saison suivante ne vit pas les Bavarois s'imposer au sommet de la Bundesliga mais elle vit une seconde victoire consécutive en Ligue des Champions en défaisant le Leeds United grâce à des buts de Franz Roth et de Gerd Müller. Un an plus tard, à Glasgow, c'est l'AS Saint-Étienne qui subit la loi du Bayern grâce à un nouveau but de Roth, et le Bayern devint ainsi le troisième club dans l'histoire de la Ligue des Champions à remporter le trophée trois fois consécutivement. Le dernier trophée gagné par le Bayern dans cette ère faste fut la Coupe intercontinentale dans laquelle le club brésilien de Cruzeiro fut défait en 2 matches aller-retour.

Le relatif déclin sur la scène européenne

La fin des années 1970 est difficile pour le club bavarois, en raison du déclin de ses stars historiques. Franz Beckenbauer est parti monnayer son talent aux États-Unis et Gerd Müller est au crépuscule de sa carrière. Néanmoins, dès le début des années 80, il renoue avec les succès avec l'affirmation de joueurs comme Karl-Heinz Rummenigge qui prend la succession de Gerd Müller au poste d'avant-centre ou Paul Breitner, revenu du Real Madrid. Les journalistes parleront du FC Breitnigge pour évoquer la main-mise de ses deux joueurs sur le jeu du Bayern. La période des années 1980 fut meublée par une grande agitation dans les dessous du Bayern, avec beaucoup de changements dans le personnel et les problèmes financiers. Sur le terrain, le championnat allemand fut remporté en 1980 et en 1981, mais après la victoire en Coupe d'Allemagne en 1982 le club traversa deux années noires après lesquelles Udo Lattek revient à la tête du club. Le Bayern gagna la Coupe d'Allemagne en 1984, puis remporta 5 championnats en 6 saisons, avec un doublé coupe/championnat en 1986. Cependant, les succès européens restèrent insaisissables pendant cette décennie ; le Bayern réussit seulement à revendiquer le haut de l'affiche en Ligue des Champions en 1982 et en 1987.

La forme du Bayern chuta terriblement après avoir gagné le championnat en 1990, le club finissant juste à cinq points de la relégation en 1991/92. Le succès revint quand Franz Beckenbauer prit la tête du club à la mi-saison en 1993/94, en gagnant le championnat après un passage à vide de 3 ans. Beckenbauer fut ensuite nommé président du club, mais ses successeurs au poste d'entraineur ne parvinrent pas à satisfaire les attentes. Pendant cette période les joueurs du Bayern apparurent plus souvent dans les ragots de la presse que dans les pages sports, le surnom FC Hollywood en résultant. Franz Beckenbauer redevint coach, et mena son équipe à la victoire lors de la Coupe de l'UEFA 1996, battant Bordeaux en finale.

Le renouveau des années 2000

Ouvert en 2005: l'Allianz Arena, un des stades de football les plus modernes.

De 1998 à 2004 le Bayern fut entrainé par Ottmar Hitzfeld, qui devint le meilleur entraineur du Bayern de tous les temps et permettra au club de retrouver sa place sur la scène européenne. Lors de sa première saison à la tête du club, les bavarois remportèrent la Bundesliga et furent vraiment près de gagner la Ligue des Champions, perdant 1-2 contre Manchester United en finale en concédant 2 buts dans le temps additionnel après avoir mené tout le match. La saison 1999/2000 se solda par le troisième doublé coupe/championnat. Un troisième titre de champion d'Allemagne consécutif suivit en 2001, gagné in extremis lors du dernier match de la saison. Quelques jours plus tard, le Bayern gagna sa quatrième Ligue des Champions après un passage à vide de 25 ans, en battant le Valence CF aux tirs au but. La saison 2001/02 se termina sans trophée pour le Bayern au niveau national, mais ils remportèrent la Coupe intercontinentale pour le seconde fois. La saison suivante fut marquée par le quatrième doublé, le titre étant gagné par un écart de points record. Le regne d'Hitzfeld se termina brutalement en 2004 à cause des mauvaises performances du club avec entre autres une défaite en coupe contre l'Alemannia Aachen, alors en 2e division.

Au début de la saison 2005/06, le Bayern déménagea au nouveau stade de Munich, l'Allianz Arena, partagé avec le TSV Munich 1860. Durant l'été 2006 ce dernier dut céder ses parts du stade au Bayern à cause d'une crise financière, ce qui fait maintenant du Bayern l'unique propriétaire de ce stade.

L'ancien coach du Bayern Ottmar Hitzfeld revint au club en janvier 2007 après que Felix Magath fut limogé. Le Bayern finit la saison 2006/07 à la 4e place avec 65 points, ne se qualifiant pas pour la Ligue des Champions pour la première fois en plus de dix ans. Les défaites en Coupe d'Allemagne et en Coupe de la Ligue Allemande laissèrent le club sans trophées.

Pour la saison 2007/08, le Bayern Munich fit d'impressionnants changements dans l'équipe première pour reconstruire. Le club vendit neuf joueurs et en recruta pas moins de huit pour un montant total de plus de 70 millions d'euros. Les principales recrues furent Luca Toni en provenance de la Fiorentina, Miroslav Klose du Werder Brême et Franck Ribéry depuis l'Olympique de Marseille pour un transfert record de 30 millions d'euros. Les ambitions du club furent presque toutes rassasiées puisque le Bayern mena la Bundesliga du premier au dernier jour, remporta la Coupe d'Allemagne et la Coupe de la Ligue Allemande mais échoua en demi-finales de la Coupe de l'UEFA contre les futurs vainqueurs.

En janvier 2008, le club annonce la signature pour 2 ans de Jürgen Klinsmann à la tête du Bayern pour remplacer en juillet Ottmar Hitzfeld, qui prit les rênes de la sélection suisse après l'Euro 2008. Cette fin de saison 2008 est marquée par le départ à la retraite de l'emblématique gardien de but Oliver Kahn. S'ensuivent dix mois désastreux, durant lesquels l'ogre munichois sera de plus en plus irrégulier. S'il bat le record de la plus large victoire en C1 face au Sporting Lisbonne (12-1 au score cumulé), le groupe est battu en C1 4 à 0 par le FC Barcelone en une mi-temps, ce qui entame sérieusement le crédit du club sur la scène européenne, et qui bat un autre record, moins réjouissant, celui de la plus lourde défaite du club dans cette compétition : Franz Beckenbauer, Uli Hoeness et Karl-Heinz Rummenigge réalise le chemin qu'il reste à faire au Bayern pour retrouver les sommets européens, et prennent les mesures qui s'imposent.

En avril 2009, Klinsmann est limogé et remplacé par Jupp Heynckes qui a déjà entraîné cette équipe de 1987 à 1991, et assure l'intérim jusqu'à l'arrivée de son successeur.

Pour la saison 2009-2010, l'équipe est entrainée par Louis van Gaal. Le club entreprend alors une campagne de reconstruction pour retrouver ses lettres de noblesses en Europe : Mario Gomez, Edson Braafheid, Anatoliy Tymoschuk, Ivica Olic, Danijel Pranjić et Arjen Robben font leur entrée à Sabener Strasse, et ont pour tâche de redorer le blason bavarois.

L'équipe est donc attendue au tournant des compétitions allemandes et européennes pour la saison 2009-2010. Le début de la saison est l'un des plus médiocres de l'histoire du club, avec beaucoup de matchs nuls et une stagnation à la huitième place en Bundesliga. Le Bayern est en crise, et Franck Ribéry est toujours blessé. À partir de décembre, le Bayern Munich retrouve de l'allant et remonte à la 3e place du championnat à 2 points du leader. En Ligue des champions, une victoire contre la Juventus Turin lors du dernier match de poule les qualifies pour les huitièmes de finale de l'épreuve. Lors du mercato d'hiver, à la demande de l'entraineur, le Bayern se sépare de joueurs considérés comme inutiles : prêts d'Andreas Ottl et de Breno à Nuremberg, prêt de Luca Toni à l'AS Rome, départ de Alexander Baumjohann à Schalke 04, son club formateur. Après la trêve, le Bayern devient leader du championnat grâce a des victoires contre Hambourg SV et le SC Fribourg. Il se qualifie de plus pour la finale de la Coupe d'Allemagne aux dépens de Schalke 04. En Ligue des champions, il atteint les quarts de finale après avoir éliminé la Fiorentina. Cependant, le club enchaîne ensuite deux défaites contre l'Eintracht Francfort et le VfB Stuttgart liées à la mise au repos de nombreux cadres de l'équipe comme Franck Ribéry, Arjen Robben, ou encore Mario Gomez[réf. nécessaire]. Contre toute attente[réf. nécessaire], le club gagne à domicile en Ligue des champions contre Manchester United. Au retour, à Manchester, le Bayern obtient sa qualification, malgré une défaite, grâce aux buts marqués à l'extérieur. De plus, l'équipe gagne le sommet du championnat contre Schalke 04, alors redevenu leader. En demi-finales de la Ligue des champions, les allemands rencontrent l'Olympique lyonnais. Le Bayern s'impose à Munich et de nouveau à Lyon au match retour, ce qui les qualifie pour leur première finale de Ligue des Champions depuis 2001. Malheureusement les Bavarois sont impuissants en finale le 22 mai 2010 à Santiago Bernabéu face à l'Inter Milan de José Mourinho et s'inclinent logiquement 2-0. A noter qu'une main est commise par Maicon Douglas, défenseur intériste, au quart d'heure de jeu dans la surface de réparation alors que le score était de 0-0.

Les années 2010

Un renouveau s'annonce au Bayern pour la saison 2011-2012 avec l'arrivé au club de Manuel Neuer[2], l'ancien gardien de schalke 04 pour 22 millions d'euros et celle du jeune espoir japonais Takashi Usami venant en pret avec option d'achat du Gamba Osaka[3].

Dale Jennings[4], jeune attaquant anglais prometteur et Nils Petersen, meilleur buteur de 2.Bundesliga, ainsi que le défenseur international allemand Jérôme Boateng[4] ont été recrutés pendant le mercato d'été.

L'entraineur Jupp Heynckes aura pour tâche principale de reprendre le titre national au Borussia Dortmund, et, inutile de dire qu'avec un tel effectif à sa disposition, il sera attendu au tournant par tous les observateurs[5].

De plus, la finale de la C1 2011-12 sera jouée à l'Allianz Arena, et cela explique également le renforcement spectaculaire de l'équipe par les dirigeants, qui veulent mettre toutes les chances de leur côté pour atteindre la finale de la prestigieuse compétition européenne.

Stades

Le « Grünwalder Stadion », utilisé de 1925 à 1972

Avant 1925, le Bayern Munich a testé plusieurs stades parmi lesquels le premier grand stade de la ville de Munich.

Dès 1925 le club partage le « Grünwalder Stadion » avec le TSV Munich 1860. Jusqu'à la Seconde Guerre mondiale le stade appartient au Munich 1860, et est encore connu sous le nom du Stade des Sechzger (« soixante ») de nos jours. Il fut détruit pendant la guerre puis reconstruit ensuite.

Le Stade olympique, stade du Bayern Munich de 1972 à 2005
L'Allianz Arena surnommé le « Schlauchboot » (canot pneumatique)

Pour les Jeux olympiques de 1972 la ville de Munich construisit l'Olympiastadion. Le stade fut inauguré lors du dernier match de Bundesliga de la saison 1971/72, avec une capacité de 79 000 spectateurs, qui fut atteinte en de nombreuses occasions. Le stade, considéré alors comme l'un des plus beaux du monde, accueillit de grands rendez-vous comme la finale de la Coupe du monde de football de 1974. Dans les années qui suivirent le stade subit des modifications pour augmenter la taille des places assises, la capacité diminuant à 63 000 places. Mais l'on se rendit vite compte que le stade était trop froid en hiver et exposé aux intempéries pour une grande part des places assises. La distance entre le terrain et les spectateurs déplaisait aussi fortement à ces derniers. Des modifications apparurent impossibles à réaliser.

En 2002 le Bayern et le Munich 1860 entreprennent conjointement la construction d'un nouveau stade, l'Allianz Arena, dans la périphérie nord de Munich. Ce stade fut utilisable dès la saison 2005/06, avec 69900 places assises. La caractéristique la plus intéressante de ce nouveau stade est la façade, qui peut être illuminée alternativement en rouge quand joue le Bayern Munich, en bleu pour le Munich 1860 et en blanc pour l'équipe d'Allemagne. Le premier joueur à y marquer un but fut Owen Hargreaves lors d'une victoire 3-0 contre le Borussia Mönchengladbach.

hymne

L 'hymne du bayern est Stern des Südens (étoile du sud)

Palmarès

Palmarès international

Trophée de la Ligue des champions remporté à 4 reprises par le club Bavarois

La Ligue des Champions est remportée à quatre reprises par le club bavarois, record pour un club allemand.

Palmarès national

Trophée de la Coupe d'Allemagne

Le Bayern Munich a remporté 22 fois le championnat d'Allemagne de football ce qui est un record. Le club bavarois a aussi remporté 15 fois le trophée de coupe d'Allemagne de football, également un record.

Personnalités du club

Présidents

Franz Beckenbauer
Uli Hoeness
  • 1900 - 1903 : Franz John
  • 1903 - 1906 : Willem Hesselink
  • 1906 - 1907 : Kurt Müller
  • 1907 - 1913 : Angelo Knorr
  • 1913 - 1914 : Kurt Landauer
  • 1914 - 1915 : Fred Dunn
  • 1915 : Hans Tusch
  • 1915 : Fritz Meier
  • 1916 : Hans Bermühler
  • 1916 - 1919 : Fritz Meier
  • 1919 - 1921 : Kurt Landauer
  • 1921 - 1922 : Fred Dunn
  • 1922 - 1933 : Kurt Landauer
  • 1933 - 1934 : Siegfried Hermann
  • 1934 - 1935 : Karl-Heinz Oettinger
  • 1935 - 1937 : Richard Amesmeier
  • 1937 - 1938 : Franz Nußhardt
  • 1938 - 1943 : Kellner
  • 1943 - 1945 : Sauter
  • 1945 : Franz Xaver Heilmansseder
  • 1945 : Josef Bayer
  • 1945 - 1947 : Siegfried Hermann
  • 1947 - 1951 : Kurt Landauer
  • 1951 - 1953 : Julius Scheuring
  • 1953 - 1955 : Adolf Fischer, Karli Wild, Hugo Theisinger
  • 1955 - 1958 : Alfred Reitlinger
  • 1958 - 1962 : Roland Endler
  • 1962 - 19 mars 1979 : Wilhelm Neudecker
  • 24 avril 1979 - 9 octobre 1985 : Willi O. Hoffmann
  • 9 octobre 1985 - 7 octobre 1994 : Fritz Scherer
  • 7 octobre 1994 - 27 novembre 2009 : Franz Beckenbauer
  • Depuis le 27 novembre 2009 : Uli Hoeness

Entraîneurs

Van Gaal signe un contrat de 2 ans en juillet 2009

Joueurs

Article détaillé : Liste des joueurs du Bayern Munich.

« Hall of Fame »

Le « Hall of Fame » est une liste officielle créée par le Bayern Munich pour honorer les joueurs emblématiques du club[6].

Capitaines

Les capitaines du Bayern depuis que la Bundesliga a été créée en 1965 :

Effectif actuel

Effectif du Bayern Munich
Joueurs Encadrement technique
P. Nat.[7] Nom Date de naissance Sélection[8] Club précédent
1 G Équipe d'Allemagne de football Neuer, ManuelManuel Neuer &0000000000009370.0000009 370 27 mars 1986 (25 ans) Allemagne Schalke 04
22 G Équipe d'Allemagne de football Butt, JörgJörg Butt &0000000000013691.00000013 691 28 mai 1974 (37 ans) Allemagne Benfica Lisbonne
24 G Équipe d'Allemagne de football Riedmüller, MaximilianMaximilian Riedmüller &0000000000008722.0000008 722 4 janvier 1988 (23 ans)
formé au club
35 G Équipe d'Allemagne de football Sattelmaier, RouvenRouven Sattelmaier &0000000000008872.0000008 872 7 août 1987 (24 ans)
Jahn Regensburg
2 D Équipe du Brésil de football , BrenoBreno &0000000000008074.0000008 074 13 octobre 1989 (22 ans) Brésil Espoirs FC Nuremberg (en prêt)
5 D Équipe de Belgique de football Van Buyten, DanielDaniel Van Buyten &0000000000012340.00000012 340 7 février 1978 (33 ans) Belgique Hambourg SV
13 D Équipe du Brésil de football Rafinha, Rafinha &0000000000009571.0000009 571 7 septembre 1985 (26 ans) Brésil Genoa CFC
17 D Équipe d'Allemagne de football Boateng, JérômeJérôme Boateng &0000000000008479.0000008 479 3 septembre 1988 (23 ans) Allemagne Manchester City
21 D Équipe d'Allemagne de football Lahm, PhilippPhilipp Lahm &0000000000010237.00000010 237 11 novembre 1983 (28 ans) Allemagne VfB Stuttgart (prêté formé au club)
26 D Équipe d'Allemagne de football Contento, DiegoDiego Contento &0000000000007874.0000007 874 1er mai 1990 (21 ans) Allemagne espoirs 0 Formé au club
28 D Équipe d'Allemagne de football Badstuber, HolgerHolger Badstuber &0000000000008288.0000008 288 13 mars 1989 (22 ans) Allemagne 0 Formé au club
7 M Équipe de France de football Ribéry, FranckFranck Ribéry &0000000000010455.00000010 455 7 avril 1983 (28 ans) France Marseille
10 M Équipe des Pays-Bas de football Robben, ArjenArjen Robben &0000000000010164.00000010 164 23 janvier 1984 (27 ans) Pays-Bas Real Madrid
14 M Équipe du Japon de football flèche vers la droite Usami, TakashiTakashi Usami &0000000000007138.0000007 138 6 mai 1992 (19 ans) Japon Gamba Osaka
23 M Équipe de Croatie de football Pranjić, DanijelDanijel Pranjić &0000000000010947.00000010 947 1er décembre 1981 (29 ans) Croatie SC Heerenveen
25 M Équipe d'Allemagne de football Müller, ThomasThomas Müller &0000000000008104.0000008 104 13 septembre 1989 (22 ans) Allemagne 0 Formé au club
27 M Équipe d'Autriche de football Alaba, DavidDavid Alaba &0000000000007089.0000007 089 24 juin 1992 (19 ans) Autriche TSG 1899 Hoffenheim (prêté formé au club)
30 M Équipe du Brésil de football Gustavo, LuizLuiz Gustavo &0000000000008856.0000008 856 23 août 1987 (24 ans) Brésil TSG Hoffenheim
31 M Équipe d'Allemagne de football Schweinsteiger, BastianBastian Schweinsteiger &0000000000009973.0000009 973 1er août 1984 (27 ans) Allemagne 0 Formé au club
34 M Équipe d'Allemagne de football Jüllich, NicolasNicolas Jüllich &0000000000007909.0000007 909 27 mars 1990 (21 ans) - formé au club
39 M Équipe d'Allemagne de football Kroos, ToniToni Kroos &0000000000007991.0000007 991 4 janvier 1990 (21 ans) Allemagne 0 Formé au club
44 M Équipe d'Ukraine de football Tymoshchuk, AnatoliyAnatoliy Tymoshchuk &0000000000011924.00000011 924 30 mars 1979 (32 ans) Ukraine Zénith
9 A Équipe d'Allemagne de football Petersen, NilsNils Petersen &0000000000008385.0000008 385 6 décembre 1988 (22 ans) Allemagne espoirs Energie Cottbus
11 A Équipe de Croatie de football Olić, IvicaIvica Olić &0000000000011756.00000011 756 14 septembre 1979 (32 ans) Croatie Hambourg SV
33 A Équipe d'Allemagne de football Gomez, MarioMario Gomez &0000000000009630.0000009 630 10 juillet 1985 (26 ans) Allemagne VfB Stuttgart
999 A Équipe d'Angleterre de football Jennings, DaleDale Jennings &0000000000006909.0000006 909 21 décembre 1992 (18 ans)
Tranmere Rovers
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  • Drapeau d'Allemagne Thomas Wilhelmi
Entraîneur(s) des gardiens
  • Drapeau d'Allemagne Jos van Dijk
Médecin(s)
  • Drapeau d'Irlande du Nord Gary O'Driscoll



Légende

Effectif sur le site officiel Consultez la documentation du modèle

Références

  1. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. http://www.parolesdefoot.com/une/17411/neuer-je-veux-gagner-le-titre/
  3. http://www.mercato365.com/etranger/allemagne/article_538378_Bayern-Munich-Usami-prete.shtml
  4. a et b http://www.mercato365.com/etranger/allemagne/article_541146_Bayern-Munich-Jennings-debarque-.shtml
  5. http://www.soccerway.com/news/2011/July/14/sammer-tips-bayern-for-bundesliga-glory/
  6. Hall of Fame, sur fcbayern.de
  7. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  8. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bayern Munich de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bayern Munich v Norwich City — Event 1993–94 UEFA Cup, second round Bayern Munich Norwich City 1 2 Date 20 October 1993 …   Wikipedia

  • Bayern Munich (Féminine) — Bayern Munich (féminines) Bayern Munich (féminines) …   Wikipédia en Français

  • Bayern Munich (feminine) — Bayern Munich (féminines) Bayern Munich (féminines) …   Wikipédia en Français

  • Bayern Munich (féminine) — Bayern Munich (féminines) Bayern Munich (féminines) …   Wikipédia en Français

  • Bayern munich (féminine) — Bayern Munich (féminines) Bayern Munich (féminines) …   Wikipédia en Français

  • Bayern Munich Junior Team — Infobox Football club clubname = Bayern Munich Junior Team fullname = FC Bayern Munich Junior Team founded = 1902 1995 (Restructured) nickname = ground = FC Bayern Munich Headquarters capacity = None | chairman = flagicon|Germany Franz… …   Wikipedia

  • Bayern Munich (basket-ball) — Cet article concerne le club de basket ball du Bayern Munich. Pour le club de football, voir Bayern Munich. Bayern Munich …   Wikipédia en Français

  • Bayern Munich (féminines) — Infobox club sportif Bayern Munich (féminines) …   Wikipédia en Français

  • FC Bayern Munich 2008-09 — Bayern made few squad changes for the 2008 09 season. With captain Oliver Kahn retiring and coach Ottmar Hitzfeld leaving to coach the Swiss National Team, the team leaders had to be replaced, though. Jürgen Klinsmann was appointed as new coach… …   Wikipedia

  • FC Bayern Munich — Bayern Munich Bayern Munich …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”