1. FC Kaiserslautern
1. FC Kaiserslautern
Logo du 1. FC Kaiserslautern
Généralités
Nom complet 1. Fussball-Club Kaiserslautern (1.FCK) e.V.
Surnom(s) Die roten Teufel
Les Palatins
Les Red Devils
Fondation 2 juillet 1900
Couleurs Rouge et blanc
Stade(s) Fritz-Walter-Stadion
(49 780 places)
Siège Fritz-Walter-Straße 1
67663 Kaiserslautern
Championnat actuel 1. Bundesliga
Président Flag of Germany.svg Stefan Kuntz
Entraîneur Flag of Germany.svg Marco Kurz
Site web www.fck.de
Palmarès principal
National[1] Championnat d'Allemagne (4)
Coupe d'Allemagne (1)
Supercoupe d'Allemagne (1)
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Troisième
Actualités
Pour la saison en cours, voir :
Championnat d'Allemagne de football 2010-2011

Le 1. FC Kaiserslautern plus connu sous le nom du 1.FCK ou plus simplement FCK est un club de football allemand évoluant en Bundesliga et basé à Kaiserslautern, région de Rhenanie-Palatinat. Le 2 juin 1900, Germania 1896 et FG Kaiserslautern fusionnent afin de créer le FC 1900. En 1909, le club ira s'allier avec le FC Palatia (fondé en 1901) et le FC Bavaria (fondé en 1902) et forment le FV 1900 Kaiserslautern. En 1929 le nouveau club fusionne à nouveau avec un autre club, le SV Phönix pour devenir le FV Phönix-Kaiserslautern avant de prendre son nom définitif trois ans après.

Sommaire

Historique

  • 1900 : fondation du club sous le nom de FC 1900 Kaiserslautern
  • 1909 : fusion avec le FC Palatia 1901 Kaiserslautern et le FC Bavaria 1902 Kaiserslautern en FV Kaiserslautern
  • 1929 : fusion avec le SV Phönix 1910 Kaiserslautern en FV Phönix Kaiserslautern
  • 1932 : le club est renommé 1. FC Kaiserslautern
  • 1972 : 1re participation à une Coupe d'Europe (C3) (saison 1972/73)

Avant et pendant la seconde guerre mondiale

Deux des prédécesseurs de clubs, la Bavière et le FC 1900, faisaient partie de la Westkreis-Liga (en), championnat formé en 1908. Dès 1909, le nouveau FV Kaiserslautern obtient de bons résultats dans cette ligue, terminant second en 1910 et 1912. L'équipe est passée largement inaperçue au cours des années suivantes, elle a atteint la Kreisliga Sarre (en) en 1919, la Pfalz Kreisliga (en) en 1920 et la Bezirksliga Rhein-Saar (en) en 1931 et passa le reste des années 1930 à faire l'ascenseur entre la Bezirksliga (en) et la vision supérieure Gauliga Südwest (en), l'une de seize divisions de supérieures formées par la réorganisation du football allemand sous le Troisième Reich.

La performance du club était moyenne dans les années d'avant-guerre, mais s'est améliorée après 1939. Il s'empare du titre de Gauliga Südwest/Staffel Saarpfalz, mais perdent le titre de la division au profit des vainqueurs du Staffel Mainhessen, Kickers Offenbach. Durant la saison 1941-1942 la Gauliga Südwest (en) a été divisé en Gauliga Hessen-Nassau (en) et en Gauliga Westmark (en), et Kaiserslautern gagnera le titre de la Westmark, accédant pour la première fois aux rounds finaux nationaux, mais perderont 3-9 par les dominateur du football allemand à cette époque, le FC Schalke 04.

Cependant les performances de l'équipe baisseront, et elle terminera dernière de sa division en 1944. L'année suivante a vu l'effondrement du Troisième Reich.

L'après-guerre

Après la guerre, sud-ouest de l'Allemagne (où se trouve Kaiserslautern) fut une partie de la zone d'occupation détenus par les français. Les équipes y ont été organisées en divisions nord et sud et jouaient pour déterminer lesquelles d'entre elles se joindraient à l'Oberliga, nouveau championnat national allemand. Les autorités françaises ont mis du temps à perdre leur contrôle sur leurs zones d'occupation - dans la Sarre en particulier - et des équipes dans ces zones avaient mis plus de temps à se joindre au du championnat national allemand. Le 1. FC Kaiserslautern se remit à jouer dans le Oberliga Südwest (en) en 1945 et a terminé la saison qu'à un point de retard du 1. FC Sarrebruck. La saison suivante en 1947, ils ont facilement remporté le Groupe Nord, dû en grande partie due au jeu de Fritz Walter et son frère Ottmar Walter, en effet, le duo a marqué 46 buts (plus que toute autre équipe dans la division).

Le succès dans les années 1950 et l'entrée en Bundesliga

Les cinq héros de Kaiserslautern en Coupe du monde de football 1954. Personnages en bronze devant le Fritz-Walter-Stadion de Kaiserslautern. De gauche à droite : Liebrich, Fritz Walter, Kohlmeyer, Eckel, Ottmar Walter.

Ceci a marqué le début de la domination du club de la Oberliga Südwest (en) avec onze titre de division cours des douze saisons suivantes. Le FCK se qualifie au premier tournoi final du Championnat d'Allemagne de football de l'après-guerre en 1948, mais perd 1-2 face au 1. FC Nuremberg.

Kaiserslautern renfonce sa présence sur la scène nationale au début des années 1950, ils gagnent ainsi leur premier championnat allemand en 1951 avec une victoire 2-1 face au SC Preussen Münster. Ils ont remporté un deuxième titre en 1953, suivi par deux finales perdues en 1954 et 1955. Le club a également envoyé cinq joueurs à l'équipe nationale pendant la Coupe du monde de football 1954, où l'Allemagne de l'Ouest a gagné la compétition, dans ce qui devint populairement connu comme le « Miracle de Berne ».

La performance du FCK s'affaiblit durant les années 1960, où le club n'atteindra qu'une finale de la Coupe d'Allemagne de football perdue 2-1 face au Werder Bremen. Cependant le club gagne le titre de sa division à temps, pour entrer dans la toute nouvelle Bundesliga en 1963, année de sa création. Cela lui a assuré d'être l'une des seize équipes du niveau championnat allemand principal. Toutefois, le palmarès du FCK attendra longtemps avant d'être étoffé, puisque le club perd la finale de la Coupe d'Allemagne de football en 1972, 1976, et 1981 avant de la gagner finalement en 1990. Et gagnera aussi la saison suivante sa première Bundesliga, saison qui marquera la chute du Mur de Berlin.

Les années de crise

Le FCK a remporté une deuxième Coupe d'Allemagne de football en 1996, mais cette victoire a été gâchée puisque l'équipe a été relégué en 2.Bundesliga avec une 16e place en Bundesliga, une semaine avant la finale de la coupe. À l'époque, Kaiserslautern a été l'une des seules quatre équipes parmi les seize équipes d'origine qui ont joué dans chaque saison de Bundesliga depuis la création de la ligue, sans jamais être reléguées. Ce groupe comprenait Kaiserslautern, l'Eintracht Francfort (relégué lors de la même saison), 1. FC Köln (relégué en 1998), et le Hamburger SV (jamais relégué à ce jour).

Les « Red Devils » sont de nouveau promus en 1997, et gagnent la Bundesliga en 1998, ce qui est une réalisation unique dans l'histoire de la Bundesliga en remportant la 2.Bundesliga et la Bundesliga dans deux saisons d'affilée, tout cela avec comme entraîneur Otto Rehhagel. Le club a également la Ligue des champions de l'UEFA 1998-1999 dans le même groupe avec le PSV Eindhoven, SL Benfica et le HJK Helsinki.

Le club se trouvait en grave difficulté peu après. La construction d'un nouveau stade, une mauvaise gestion et les malversations financières ont entraîné une lourde dette. En 2002, Kaiserslautern se trouve au bord de la faillite et au centre d'une controverse publique. La direction du club - Jürgen Friedrich (en), Robert Wieschemann et Gerhard Herzog - ont été forcés de partir. Un nouveau président est nommé en le nom de René C. Jäggi, qui vend le Fritz-Walter-Stadion à une entité détenue par le Land Rheinland-Pfalz et la ville de Kaiserslautern, sauvant ainsi le club d'un désastre financier, tandis qu'un nouvel entraîneur, Erik Gerets, sauva le club de la relégation cette saison-là.

Le club a commencé la saison 2003-2004 avec trois points de pénalité infligés par la DFB (Fédération allemande de football) pour ses méfaits financiers. Après un début de saison hésitant, Gerets a été remercié et remplacé par Kurt Jara. Jara était impopulaire auprès des fidèles FCK pour sa philosophie du football défensif, mais avec lui à la barre, le club a connu une saison en toute sécurité. Toutefois, Jara a abandonné sa position avant la fin de la saison, citant des différences irréconciliables avec la direction du club.

Actuellement

En 2005, Michael Henke (en), qui était l'assistant de l'entraîneur Ottmar Hitzfeld, est devenu le nouvel entraîneur. Le FCK avait bien démarré la saison, mais a ensuite subi une série de revers et a ensuite coulé en bas du tableau. Henke (en) a été remercié à son tour, et ancien élève du FCK, Wolfgang Wolf (en) a pris les commandes.

Wolf (en) intègre de nombreux jeunes joueurs formés à K'Lautern, mais la saison 2005-2006 s'est terminée en échec, puisque le FCK a de nouveau été relégué en 2.Bundesliga après neuf ans passé dans l'élite du football allemand.

La saison 2009-2010, Kaiserslautern remporte le championnat de 2.Bundesliga et remonte à l'étage supérieur.

La première saison se déroule plutôt bien, puisqu'avant de finir la saison avec un rythme de leader, l'équipe de Marco Kuntz a bataillé dans les dernières places une bonne partie de la saison, évitant la relégation. Ils finiront finalement à une honorable 7e place.

Palmarès

Effectif actuel

No. Nat. Position Nom du joueur
1 Drapeau de l'Allemagne G Tobias Sippel
2 Drapeau de la République tchèque D Jan Šimůnek
3 Drapeau du Danemark D Leon Jessen
4 Drapeau de l'Allemagne M Bastian Schulz
5 Drapeau de l'Allemagne D Martin Amedick
6 Drapeau de l'Allemagne D Mathias Abel
7 Drapeau de l'Allemagne M Oliver Kirch
8 Drapeau de l'Allemagne M Christian Tiffert
9 Drapeau : Israël A Itay Shechter
10 Drapeau de la Turquie M Olcay Şahan
11 Drapeau de la Bulgarie A Ilijan Micanski
13 Drapeau de la Grèce D Athanásios Pétsos
14 Drapeau : Israël A Gil Vermouth
15 Drapeau de l'Autriche M Clemens Walch
16 Drapeau de l'Allemagne A Richard Sukuta-Pasu
17 Drapeau de l'Allemagne D Alexander Bugera
No. Nat. Position Nom du joueur
18 Drapeau de l'Algérie M Chadli Amri
19 Drapeau de la République tchèque M Jiří Bílek
20 Drapeau du Brésil D Rodnei
21 Drapeau de l'Allemagne M Pierre de Wit
23 Drapeau de l'Allemagne D Florian Dick
24 Drapeau du Brésil D Lucas
25 Drapeau de la Croatie M Stiven Rivić
26 Drapeau de l'Allemagne A Steven Zellner
27 Drapeau de l'Autriche G Marco Knaller
28 Drapeau de la Grèce M Kostas Fortounis
29 Drapeau de l'Allemagne G Kevin Trapp
30 Drapeau : Cameroun A Dorge Kouemaha
32 Drapeau de la Slovaquie A Adam Nemec
34 Drapeau de l'Allemagne M Willi Orban
35 Drapeau de l'Allemagne A Julian Derstroff

Joueurs et personnalités du club

Entraîneurs

Nom Nationalité Période chez le FCK Fin de contrat
De À
Richard Schneider (de) Drapeau d'Allemagne Allemagne 1er juillet 1950 30 juin 1961 Licencié
Günther Brocker (de) Drapeau d'Allemagne Allemagne 1er juillet 1961 27 février 1965 Limogé
Werner Liebrich Drapeau d'Allemagne Allemagne 28 février 1965 30 juin 1965 Licencié
Gyula Lóránt Drapeau de Hongrie Hongrie 1er juillet 1965 30 juin 1967 Licencié
Otto Knefler (de) Drapeau d'Allemagne Allemagne 1er juillet 1967 4 mars 1968 Limogé
Egon Piechaczek (de) Drapeau de Pologne Pologne 5 mars 1968 6 mai 1969 Limogé
Dietrich Weise Drapeau d'Allemagne Allemagne 7 mai 1969 30 juin 1969 Licencié
Gyula Lóránt Drapeau de Hongrie Hongrie 1er juillet 1969 9 mars 1971 Limogé
Dietrich Weise Drapeau d'Allemagne Allemagne 11 mars 1971 30 juin 1973 Licencié
Erich Ribbeck Drapeau d'Allemagne Allemagne 1er juillet 1973 30 juin 1978 Licencié
Karl-Heinz Feldkamp (de) Drapeau d'Allemagne Allemagne 1er juillet 1978 30 juin 1982 Licencié
Rudolf Kröner (de) Drapeau d'Allemagne Allemagne 1er juillet 1982 21 mars 1983 Limogé
Ernst Diehl (de) Drapeau d'Allemagne Allemagne 22 mars 1983 30 juin 1983 Intérimaire
Dietrich Weise Drapeau d'Allemagne Allemagne 1er juillet 1983 26 octobre 1983 Limogé
Ernst Diehl (de) Drapeau d'Allemagne Allemagne 27 octobre 1983 1er novembre 1983 Intérimaire
Manfred Krafft (de) Drapeau d'Allemagne Allemagne 2 novembre 1983 30 juin 1985 Licencié
Hans Bongartz Drapeau d'Allemagne Allemagne 1er juillet 1985 11 novembre 1987 Limogé
Josef Stabel (de) Drapeau d'Allemagne Allemagne 12 novembre  1987 30 juin 1989 Licencié
Gerd Roggensack (de) Drapeau d'Allemagne Allemagne 1er juillet 1989 25 février 1990 Limogé
Karl-Heinz Feldkamp (de) Drapeau d'Allemagne Allemagne 28 février 1990 30 juin 1992 Licencié
Rainer Zobel Drapeau d'Allemagne Allemagne 1er juillet 1992 7 juin 1993 Limogé
Friedel Rausch (de) Drapeau d'Allemagne Allemagne 1er juillet 1993 23 mars 1996 Limogé
Eckhard Krautzun Drapeau d'Allemagne Allemagne 27 mars 1996 19 juillet 1996 Limogé
Otto Rehhagel Drapeau d'Allemagne Allemagne 19 juillet 1996 1er octobre 2000 Retrait
Andreas Brehme Drapeau d'Allemagne Allemagne 2 octobre 2000 25 août 2002 Limogé
Karl-Heinz Emig (de) Drapeau d'Allemagne Allemagne 26 août 2002 3 septembre 2002 Intérimaire
Eric Gerets Drapeau de Belgique Belgique 4 septembre 2002 2 février 2004 Limogé
Kurt Jara Drapeau d'Autriche Autriche 3 février 2004 6 avril 2005 Limogé
Hans Werner Moser (de) Drapeau d'Allemagne Allemagne 7 avril 2005 30 juin 2005 Intérimaire
Michael Henke (de) Drapeau d'Allemagne Allemagne 1er juillet 2005 19 novembre 2005 Limogé
Wolfgang Wolf (de) Drapeau d'Allemagne Allemagne 21 novembre 2005 11 avril 2007 Limogé
Wolfgang Funkel Drapeau d'Allemagne Allemagne 11 avril 2007 27 juin 2007 Intérimaire
Kjetil Rekdal Drapeau de Norvège Norvège 28 juin 2007 9 février 2008 Limogé
Alois Schwartz (de) Drapeau d'Allemagne Allemagne 9 février 2008 12 février 2008 Intérimaire
Milan Šašić (de) Drapeau de Croatie Croatie 13 février 2008 4 mai 2009 Limogé
Alois Schwartz (de) Drapeau d'Allemagne Allemagne 4 mai 2009 17 juin 2009 Intérimaire
Marco Kurz (de) Drapeau d'Allemagne Allemagne 18 juin 2009

Grands joueurs du passé

(voir aussi Catégorie:Joueur du FC Kaiserslautern)

Sponsors et équipementiers

Sponsors

  • 1970–1976 Opel
  • 1976–1979 Campari
  • 1979–1981 Streif
  • 1981–1984 Portas
  • 1984–1987 Karlsberg
  • 1987–1989 Trigema
  • 1989–1996 OKI
  • 1996–1998 Crunchips
  • 1998-2010 Deutsche Vermögensberatung
  • depuis 2010 Allgäuer Latschenkiefer

Équipementiers

Notes et références

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 1. FC Kaiserslautern de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 1. FC Kaiserslautern — Voller Name 1. Fußball Club Kaiserslautern e.V. Ort Kaiserslautern …   Deutsch Wikipedia

  • 1. FC Kaiserslautern — Kaiserslautern Nombre completo 1. FC Kaiserslautern Apodo(s) Die roten Teufel (Diablos Rojos) Fundación 1900 Estadio Fritz Walter S …   Wikipedia Español

  • 1.FC Kaiserslautern — 1. FC Kaiserslautern 1. FC Kaiserslautern …   Wikipédia en Français

  • 1. FC Kaiserslautern — Football club infobox clubname = 1. FC Kaiserslautern fullname = 1. Fussball Club Kaiserslautern nickname = Die roten Teufel (the Red Devils) founded = June 2, 1900 ground = Fritz Walter Stadion Kaiserslautern Germany capacity = 48,500 chairman …   Wikipedia

  • 1. FC Kaiserslautern/Namen und Zahlen — Dieser Artikel dient der Darstellung von Statistiken zum 1. FC Kaiserslautern, für die im Hauptartikel nur wenig Platz ist. An geeigneter Stelle wird dort auf einzelne Abschnitte dieser Datensammlung verlinkt. Inhaltsverzeichnis 1 Endspiele 1.1… …   Deutsch Wikipedia

  • 1. FC Kaiserslautern Basketball — Saar Pfalz Braves Gründungsjahr 1950 Vereinsfarben Rot / Weiß Liga Pro A …   Deutsch Wikipedia

  • Liste der Spieler des 1. FC Kaiserslautern — Die Liste der Spieler des 1. FC Kaiserslautern nennt alle Fußballspieler, die mindestens ein Spiel für den 1. FC Kaiserslautern in Endrunden um die Deutsche Meisterschaft oder in der Oberliga Südwest (1946–1963) absolvierten, sowie alle… …   Deutsch Wikipedia

  • FC Kaiserslautern — 1. FC Kaiserslautern Voller Name 1. Fußball Club Kaiserslautern (1. FCK) e.V. Gegründet 2. Juni 1900 Vereinsfarben …   Deutsch Wikipedia

  • 1.FC Kaiserlautern — 1. FC Kaiserslautern 1. FC Kaiserslautern …   Wikipédia en Français

  • FC Kaiserslautern — 1. FC Kaiserslautern 1. FC Kaiserslautern …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”