Costa Rica
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Costa Rica (homonymie).
República de Costa Rica (es)
République du Costa Rica (fr)
Drapeau du Costa Rica Armes du Costa Rica
(Drapeau du Costa Rica) (Armes du Costa Rica)
Devise nationale : ¡Vivan siempre el trabajo y la paz!
(Que vivent à jamais le travail et la paix !)
carte
Langue officielle Espagnol
Capitale San José
9°56′N 84°05′W / 9.933, -84.083
Plus grande ville San José
Forme de l’État République
 - Présidente de la République Laura Chinchilla
Superficie
 - Totale
 - Eau (%)
Classé 125e
51 100 km2
0,7 %
Population
 - Totale (2010)
 - Densité
Classé 118e
4 563 538 hab.
89 hab./km2
Indépendance
 - Date
De l'Espagne
15 septembre 1821
Gentilé Costaricien, -ne; Costaricien -enne
Monnaie Colon (CRC)
Fuseau horaire UTC -6
Hymne national Noble patria, tu hermosa bandera
Code ISO 3166-1 CRI, CR
Domaine internet .cr
Indicatif
téléphonique
+506


Le Costa Rica, en forme longue la République du Costa Rica, en espagnol República de Costa Rica , est un pays d'Amérique centrale, bordé par le Nicaragua au nord, le Panama au sud-est, l'océan Pacifique à l'ouest et au sud et la mer des Caraïbes à l'est. Le Costa Rica est un pays neutre, le premier pays à avoir constitutionnellement supprimé son armée. Les habitants sont les Costariciens. Ils se surnomment les Ticos. La capitale est San José. La langue officielle est l'espagnol et la deuxième langue la plus parlée est l'anglais. La monnaie est le colon.

Sommaire

Histoire

Article détaillé : Histoire du Costa Rica.

Christophe Colomb arrive dans la région au cours de son dernier voyage en 1502. Le Costa Rica est ensuite gouverné pendant près de trois siècles par la Capitainerie générale du Guatemala pour le compte de l'Espagne. C'est en 1821 que le pays obtient son indépendance. Après celle-ci le régime démocratique s'installe immédiatement.

C'est en 1843 que l'économie démarre avec la culture du café. En 1869, l'enseignement devient obligatoire et gratuit. Le ministre de l'Éducation de l'époque lutte alors pour la démocratisation du système. Selon ses idéaux, chacun doit pouvoir lire, écrire et compter. En 1882, la peine de mort est abolie.

En 1948, le pays est secoué par une guerre civile, à cause de la non-reconnaissance de la victoire électorale de Otilo Ulate Blanco, guerre qui fera près de 1 000 morts. En 1949, l'armée est supprimée, ainsi le pays devient l'un des rares États à ne pas avoir d'armée.

Politique

Article détaillé : Politique du Costa Rica.

Subdivisions

Le Costa Rica est partagé en sept provinces, divisées elles-mêmes en 81 cantons, eux-mêmes divisés en 470 districts :

Subdivisions du Costa Rica
  1. Alajuela
  2. Cartago
  3. Guanacaste
  4. Heredia
  5. Limón
  6. Puntarenas
  7. San José (capitale)

Géographie

Article détaillé : Géographie du Costa Rica.
Cs-map-EN.png

Le Costa Rica est organisé topographiquement en trois grands secteurs : une succession de cordillères (cordillère volcanique de Guanacaste, cordillère volcanique centrale, et cordillère de Talamanca qui culmine à 3 820 m au Cerro Chirripó) d'axe nord-ouest sud-est sépare les plaines lavées de la côte caraïbe, de la côte pacifique accidentée.

La forêt pluviale, au Sud-Est du pays

La Cordillère centrale compte une multitude de volcans actifs et éteints. Le Rincón de la Vieja (1 916 m) avec de nombreuses mares de boue sur ses flancs, le Tenorio (1 916 m), le Miravalles (2 208 m), le Turrialba (3 328 m)… Les trois plus visités sont le Volcán Poás (2 704 m), dont le cratère principal, occupé par un lac d'acide, est le plus large du monde (1 320 m de diamètre), l'Irazú (3 432 m) au lac d'acide vert, et l'Arenal (1 633 m), actif depuis 1968, près duquel sont construits de nombreux hôtels et thermes.

Dans la plaine élevée centrale (Meseta Central) du secteur de la cordillère, le Costa Rica est densément peuplé avec San José, Alajuela, Cartago et Heredia, quelques-unes des plus grandes villes du pays. Puerto Limón, sur la côte des Caraïbes, est le port le plus important du pays. San José, la capitale, compte 2 millions d'habitants avec sa grande banlieue.

La côte costaricienne, province de Puntarenas

La côte pacifique est la plus ouverte au tourisme balnéaire avec de nombreuses stations prisées par les riches Californiens (Tamarindo, Puntarenas, Quepos) et par les surfeurs en quête de vagues sensationnelles (Ollie's Point et Playa Grande au nord de Tamarindo, Jaco et Playa Hermosa dans la région de Puntarenas).

Le climat du Costa Rica est marqué par une saison sèche (décembre à avril) et une saison des pluies (mai à novembre). Le Costa Rica est situé dans la zone intertropicale (entre 8 et 11° de latitude nord). Toutefois, d'un endroit à un autre, les précipitations diffèrent considérablement : les précipitations à San José sont de 1 867 mm par an, alors qu'à Puerto Limón sur la côte caraïbe, il tombe 3 518 mm de pluie par an.

Distances

  • Frontières terrestres :
  • Distances maximales :
    • 270 km d'Ouest en Est,
    • 380 km du Nord au Sud.

Faune et flore

Colibri du Costa Rica

Le Costa Rica possède une flore et une faune exceptionnelles, puisque 6 % de la biodiversité mondiale s'y trouve (pour un pays qui ne représente que 0,03 % des surfaces émergées). 1,3 % de la faune est endémique du pays. En 2007, l'Instituto Nacional de Biodiversidad considérait que 160 nouvelles espèces étaient découvertes chaque année au Costa Rica. Plus de 25 % du territoire est occupé par des parcs nationaux (26) et des réserves[1]. Le contexte politique du pays, ainsi que son succès dans le domaine du tourisme, contribuent à préserver cette biodiversité.

Les réserves marines du Costa Rica sont le théâtre de braconnages de requins. Le documentaire Sharkwater montre l'intensité du trafic d'ailerons de requins. Des négociants taïwanais les achètent illégalement, pillant ainsi un des derniers sanctuaires de requins. Les importants investissements taïwanais au Costa Rica laissent supposer que le gouvernement ne fait pas de la lutte contre cette activité illégale une priorité de l'agenda de préservation de la faune et de la flore.

Cette diversité exceptionnelle est due à l'emplacement géographique du Costa Rica, entre Amérique du Nord et Amérique du Sud, ce qui est propice aux mouvements d'animaux. Les influences océaniques de l'océan Pacifique et de la mer des Caraïbes, ayant chacun un climat particulier, jouent également un rôle. De manière générale, on peut distinguer trois aires climatiques : la côte caraïbe, humide et semi-marécageuse, la côte pacifique, plus sèche, et la zone centrale, au relief élevé, dont la végétation est sèche. Grâce à l'abondance des précipitations lors de la saison des pluies, le pays est arrosé de milliers de cascades. Celles-ci attirent une faune singulière : grenouilles, colibris ou encore papillons, dont le majestueux morpho aux ailes bleu électrique.

Le Costa Rica se classe parmi les 14 nations à avoir placé plus de 23 % de leur territoire sous protection (25,6 % de parc nationaux ou réserves écologiques). Ce pays a presque réussi à stopper la déforestation (75 % du territoire était recouvert de forêt en 1950, 25 % de nos jours) bien qu'il existe encore parfois des actions de déforestation illégales sévissant de manière épisodique au cours de l'année, qui ont lieu au sein même de réserves naturelles protégées[2],[3].

Espèces animales

Économie

Article détaillé : Économie du Costa Rica.

L'économie du Costa Rica est dépendante du tourisme (deux millions de visiteurs par an) et de l'agriculture (bananes, agrumes, fruits tropicaux, tabac, café [sans doute l'un des meilleur du monde. Les plants soigneusement sélectionnés sont tous cultivés en biodynamie], sucre de canne, riz, huile de palme, cacao, ananas). Elle émerge de la récession en 1997 et montre depuis une forte croissance. La situation géographique du Costa Rica dans l'isthme centre-américain permet un accès aisé au marché nord-américain, puisque se trouvant sur le même fuseau horaire que Dallas et Chicago aux États-Unis. Il possède un accès maritime direct à l'Europe et à l'Asie.

Démographie

Article détaillé : Démographie du Costa Rica.
Évolution de la démographie entre 1961 et 2003 (chiffre de la FAO, 2005). Population en milliers d'habitants.

Culture

Article détaillé : Culture du Costa Rica.
Fêtes et jours fériés
Date Nom français Nom local Remarques
1er janvier Nouvel an
11 avril jour de Juan Santamaría (héros national)
Jeudi et vendredi saints Pâques
1er mai Fête du Travail
25 juillet Annexion de Nicoya
2 août jour de Notre Dame des Anges
15 août Assomption et fête des mères
15 septembre Fête de l'Indépendance
12 octobre Journée de la Diversité Culturelle
25 décembre Noël

À savoir lors d'un voyage au Costa Rica

  • Il faut y aller de décembre à avril, il s'agit de la saison sèche.
  • Installées au bord des sentiers, les gargotes ressemblent un peu à des restos routiers en plein air. C'est pourtant là qu'on déguste la cuisine la plus savoureuse comme le ceviche, un poisson mariné dans du citron vert, ou le gallo pinto, un plat local typique qui mélange riz, viande et haricot rouge.
  • Il faut tenter le rafting, la randonnée à cheval, l'accrobranche ou l'escalade des volcans.
  • À l'entrée des parcs nationaux ou des réserves, des dizaines de guides, tous très bien formés, proposent leurs services.
  • Penser a recompter les additions dans les restaurants, les fautes y sont (très) fréquentes.

Fiche pays

Population 
4 325 838 habitants (en 2005). 0-14 ans : 31,38% ; 15-64 ans : 63,37% ; + 65 ans: 5,25%
Langue 
espagnol
Superficie 
51 100 km²
Densité 
84 hab./km²
Frontières terrestres 
639 km (Panama 330 km ; Nicaragua 309 km)
Littoral 
1 290 km
Extrémités d'altitude 
0 m > + 3 810 m
Espérance de vie des hommes 
74,4 ans (en 2006)
Espérance de vie des femmes 
79,7 ans (en 2006)
Taux de croissance de la population 
1,45% (en. 2006)
Taux de natalité 
18,32 ‰ (en. 2006)
Taux de mortalité 
4,36 ‰ (en. 2006)
Taux de mortalité infantile 
9,7 ‰ (en. 2006)
Taux de fécondité 
2,24 enfants/femme (en. 2006)
Taux de migration 
0,49 ‰ (en. 2006)
Indépendance 
15 septembre 1821 (ancienne colonie espagnole)
Lignes de téléphone 
1 388 500 (en 2005)
Téléphones portables 
1 101 000 (en 2005)
Postes de radio 
980 000 (en 1997)
Postes de télévision 
525 000 (en 1997)
Utilisateurs d'Internet 
1 000 000 (en 2005)
Nombre de fournisseurs d'accès Internet 
3 (en 2000)
Routes 
35 889 km (dont 8 075 km goudronnés) (en 2003)
Voies ferrées 
960 km (n'est plus en activité depuis 1990)
Voies navigables 
730 km
Nombre d'aéroports 
157 (dont 32 avec des pistes goudronnées)
Nombre de volcans 
116

[réf. nécessaire]

Codes

Le Costa Rica a pour codes :

Tourisme

Article détaillé : Tourisme au Costa Rica.

Sous l'impulsion du président de la République (Oscar Arias) qui a déclaré « la paix à la nature », le Costa Rica est devenu pionnier de l'écotourisme.

Notes et références

  1. Costa Rica National Parks - MINAE and SINAC
  2. Atlas de l'Amérique Latine, Ed Autrement, 2006
  3. « J'ai acheté une forêt tropicale », (Suède, Allemagne, 2010, 52 min), ZDF

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Costa Rica de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Costa Rica — Costa Rica …   Deutsch Wörterbuch

  • Costa Rica — Saltar a navegación, búsqueda República de Costa Rica …   Wikipedia Español

  • Costa Rica — Costa Rican. /kos teuh ree keuh, kaw steuh, koh /; Sp. /kaws tah rddee kah/ a republic in Central America, between Panama and Nicaragua. 3,534,174; 19,238 sq. mi. (49,825 sq. km). Cap.: San José. * * * Costa Rica Introduction Costa Rica… …   Universalium

  • Costa-Rica — Pour les articles homonymes, voir Costa Rica (homonymie). República de Costa Rica (es) …   Wikipédia en Français

  • Costa rica — Pour les articles homonymes, voir Costa Rica (homonymie). República de Costa Rica (es) …   Wikipédia en Français

  • COSTA RICA — Le Costa Rica, ouvert sur deux océans, le Pacifique et l’Atlantique, situé entre le Panamá au sud et le Nicaragua au nord, occupe une superficie de 50 900 kilomètres carrés en Amérique centrale. Il abrite une population de 2 941 000 habitants… …   Encyclopédie Universelle

  • COSTA RICA — COSTA RICA, republic in Central America; general population 3,956,507 (2004), Jewish population 2,500. History Costa Rica was sparsely inhabited by Indians and in colonial times was considered unattractive to immigrants. Its inhabitants were… …   Encyclopedia of Judaism

  • Costa Rica — [käs΄tə rē′kə, kôs΄tə rē′kə, kōs΄tə rē′kə] country in Central America, northwest of Panama: revolted against Spain in 1821; became an independent republic in 1848: 19,730 sq mi (51,101 sq km); pop. 2,417,000; cap. San José Costa Rican n., adj …   English World dictionary

  • Costa Rica — (span., »reiche Küste«), zentralamerik. Republik [Karte: Nordamerika I], 48.410 qkm, (1903) 322.618 E.; ein von Ästen der Kordilleren durchschnittenes Plateau von 1000 2000 m Höhe; viele Vulkane (Irazú 3500m); Klima bes. auf dem Hochland sehr… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Costa Rica — Costa Rica, mittelamerikan. Republik zwischen Nicaragua u. Guatimala, an den atlantischen und stillen Ocean stoßend, 1775 □M. groß mit etwa 100000 E., eine Hochfläche der Cordilleras, sehr fruchtbar, die Küstenstriche ausgenommen auch für… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Costa Rica — • A narrow isthmus between Panama in the east and the Republic of Nicaragua in the north, the Caribbean Sea on the north east and the Pacific Ocean on the south west Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006 …   Catholic encyclopedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”