Sens (Yonne)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir sens.

48° 14′ 51″ N 3° 17′ 16″ E / 48.24754, 3.287659

Sens
Hôtel de ville de Sens
Hôtel de ville de Sens
Armoiries logo
Administration
Pays France
Région Bourgogne
Département Yonne
(sous-préfecture)
Arrondissement Sens
(chef-lieu)
Canton chef-lieu de 3 cantons
Sens-Nord-Est
Sens-Ouest
Sens-Sud-Est
Code commune 89387
Code postal 89100
Maire
Mandat en cours
Daniel Paris (PRG)
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Sénonais
Site web ville-sens.fr
Démographie
Population 25 899 hab. (2008)
Densité 1 182 hab./km²
Aire urbaine 56 660 hab. (1999)
Gentilé Sénonais
Géographie
Coordonnées 48° 14′ 51″ Nord
       3° 17′ 16″ Est
/ 48.24754, 3.287659
Altitudes mini. 62 m — maxi. 205 m
Superficie 21,91 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Sens est une commune française, chef-lieu d'arrondissement, située à 120 km au sud-est de Paris dans le département de l'Yonne (89) (dont elle est la sous-préfecture) et la région Bourgogne.

La ville compte près de 30 000 habitants. Ses habitants se nomment les Sénonais et les Sénonaises. L'Aire urbaine de Sens compte environ 57 000 habitants.

C'est la deuxième ville du département de l'Yonne et la sixième ville de la région Bourgogne.

La ville est récompensée par la distinction Grand Prix et quatre fleurs au palmarès 2007 du concours des villes et villages fleuris[1].

Son arrondissement connaît une expansion démographique pour atteindre plus de 100 000 habitants en 2009. Il réalise la croissance la plus rapide de Bourgogne sur les 15 années précédentes (plus de 1 % par an).

Le Sénonais représente 30 % de la population icaunaise pour 23 % du territoire.

Sommaire

Géographie

Située au nord de la Bourgogne, à la frontière de trois régions, à savoir l'Île-de-France, la Champagne-Ardenne et le Centre, Sens est traversée par l'Yonne et la Vanne. Elle se trouve au cœur de la plaine du sénonais.

Communes limitrophes

Héraldique

Armes de Sens

Les armes de Sens se blasonnent ainsi :

D'azur à la tour d'argent accompagnée de six fleurs de lys d'or, trois en chef, une à chaque flanc et une en pointe.

Histoire

Antiquité

La cité, nommée Agedincum à l'époque romaine, bien que cela soit plus tard souvent contesté en faveur de Provins (voir Notice et dissertation sur Provins), a conservé son plan à deux rues principales perpendiculaires decumanus et cardo et une partie de son enceinte romaine. Agedincum fut (?), sous l'empire romain, la capitale de la Senonia, province de la IVe Lyonnaise.

Le nom actuel de la ville vient de la tribu gauloise des Sénons, dont Brennus fut le chef. On y trouve des vestiges de drains faits par les Romains afin d'élever l'eau d'une source, à la manière d'un puits artésien. Ces travaux étaient destinés à alimenter un aqueduc.

En 53 av. J.-C., lors de l'invasion de la Gaule, César y aurait fait hiverner 6 légions, au lieu dit " le camp de césar " au sud de la ville.[réf. nécessaire] Le sanctuaire gallo romain de la motte du ciar situé non loin[Où ?] a livré de nombreux vestiges archéologiques y furent découverts (monnaies, médaillons, fragment de marbres, etc.).[réf. nécessaire] Au Bas-Empire, la ville est protégée par une muraille ; la superficie enclose est de 25 ha[2].

Les remparts de la poterne
Le trésor de la cathédrale

Moyen Âge

Maison d'Abraham, un joyau du centre-ville de Sens

Au Moyen Âge, la ville avait un rôle important au point de vue religieux. Ses archevêques portent le titre de « primats des Gaules et Germanie ». A la fin du quatrième siècle Sens était la capitale de la quatrième lyonnaise. Cette circonscription civile servit de cadre à l'église pour la fondation de l'Archevêché de Sens. Sa devise est Campont, d'après les initiales des évêchés de :(Chartres, Auxerre, Meaux, Paris, Orléans, Nevers et Troyes). L'hôtel de Sens à Paris était leur résidence officielle à Paris. En 1622, la province ecclésiastique de Sens fut divisée en deux, Chartres, Meaux, et Orléans devenaient suffrageants du nouvel archevêché : Paris.

En 732, les Maures débarqués en Camargue remontent toute la vallée du Rhône et pillent la ville de Sens. Cette opération est vue comme une tentative de diversion, afin de diviser les forces franques à affronter, l'année de la bataille de Poitiers[3].

En 1015, le comté de Sens est rattaché directement à la couronne royale, et Sens devient par la suite le siège d'un important bailliage royal.

Le Palais synodal de Sens

En 1120, Louis VI autorise Etienne, prévot de l'église de Sens à fortifier le cloître (portes, murailles, fossé)[4].

En 1135, la ville choisit de reconstruire sa cathédrale dans un style innovant. Ce fut la première cathédrale gothique de France. Son style est caractéristique de cette période de transition. À la même époque, la ville bénéficie brièvement d’institutions communales, qui lui sont retirées par Louis VI[5].

En 1186 le Roi Philippe-Auguste (neveu de Guillaume de Champagne) permet à Sens de disposer de toute l'indépendance alors possible en lui permettant d'avoir un maire (qui exerce avec les pairs la justice sur les hommes du roi) et des jurés et lui accorde une charte qui place la ville sous son autorité exclusive.

En 1234, Saint Louis y épousa Marguerite de Provence. Le pape Alexandre III s'y réfugie de 1162 à 1165. Thomas Becket y passa une partie de son exil.

En 1474, la ville se voit accorder par le roi Louis XI de France l'autorisation d'avoir un maire et un conseil municipal.

Renaissance

Durant les guerres de religion, Sens est particulièrement agitée. Charles IX y commence son tour de France royal (1564-1566) en mars, accompagné de la Cour et des Grands du royaume : son frère le duc d’Anjou, Henri de Navarre, les cardinaux de Bourbon et de Lorraine[6].

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
.... 1884 François Ernest Landry ... ...
1885 1922 Lucien Cornet Radical ...
1979 1983 André Chaussat Parti républicain ...
1989 1995 Philippe Serré DL ...
1995 2001 Jean Cordillot PCF Conseiller général du Canton de Sens-Sud-Est (1973-1998)
2001 2008 Marie-Louise Fort UMP Députée de l'Yonne
2008 en cours Daniel Paris PRG  

Situation administrative

Sens est chef-lieu d’arrondissement et une sous-préfecture. L'Arrondissement de Sens est le centre de plusieurs cantons dont principalement :

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[7] et Cassini[8])

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
10 957 9 165 8 675 8 718 9 279 9 095 10 099 10 525 10 645
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
10 845 11 098 11 901 11 514 12 309 13 515 14 035 14 006 14 924
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
14 962 15 007 15 034 15 311 16 172 17 465 17 783 17 329 18 612
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
20 015 23 035 26 463 26 602 27 082 26 904 26 961 25 844 25 899

Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes


Histogramme
(Évolution de la population de Sens - 1793-2006)

Économie

Les principaux pôles commerciaux de la ville

  • Le centre-ville, dont les principales artères sont la « Grande-Rue » et la « rue de la République » et leurs rues annexes,
  • Le centre commercial nord (galerie commerciale E.Leclerc) et la zone d'activité des Rives-Nord regroupant de nombreuses grandes surfaces spécialisées (Conforama, La Foir'Fouille, Intersport, JouéClub, etc.),
  • Le centre commercial ouest (galerie commerciale Carrefour Sens-Voulx) et la zone d'activité de la gare SNCF,
  • Le centre commercial est (galerie commerciale Carrefour Sens-Maillot),
  • Le centre commercial Champbertrand (Intermarché et sa galerie marchande situés au bord de l'Yonne),
  • Le centre commercial des Champs-Plaisants (reliant les quartiers des Champs-Plaisants et des Champs-d'Aloup).

Le futur pôle culturel « Les Portes de Bourgogne »

Les « Portes de Bourgognes », est un projet situé au sud de la ville de Sens, sur la RN 6 en entrée de ville, constitué d’une offre large dans les domaines des loisirs, de la culture et du commerce.

Le projet contribuera au rééquilibrage de l’appareil commercial périphérique, essentiellement développé au nord, à l’est et à l’ouest de la ville.

Ce projet prévoit l'implantation :

  • d'un hypermarché Auchan, d’une surface de vente de 9 000 m² comprenant une galerie marchande de 2 000 m².
  • d'un multiplex cinématographique « Cinécran » de 7 salles,
  • d’une salle de spectacle intercommunale modulable et fonctionnelle de 1 350 places,
  • d'hôtels et de restaurants,
  • d'un magasin de bricolage et jardinerie « Soleil vert » de 12 500 m²,
  • de moyennes surfaces pour 13 000 m² environ (Décathlon, Kiabi, Lapeyre, etc.).

Transports ferroviaires

Fichier:Dbnugdeu.jpg
TER Bourgogne

Le TER (Bourgogne) et le TGV (Yonne-Méditerranée) desservent la gare de Sens.

Le TER Bourgogne permet de rallier notamment Paris, Auxerre et Dijon. Le TGV, à raison d'un aller/retour par jour, effectue le trajet Melun-Marseille.

Sens est seulement à 50 minutes de la gare Paris Bercy en train direct.

Le cadencement des trains, entré en vigueur le 14 décembre 2008, permet un train direct et un train indirect toutes les heures en direction de la capitale. D'une manière générale le trafic ferroviaire est implanté puisque de nombreux trains de marchandises et de messagerie traversent la gare, située sur l'axe Paris-Lyon-Marseille.

Chaque jour, c'est plus de 3000 Sénonais qui partent de la gare de Sens pour aller travailler à Paris.

Transports en commun

AS RESEAU : 9 lignes de bus desservent la communauté de communes du Sénonais (Sens, Paron, Saint-Clément, Saint-Martin-du-Tertre, Malay-le-Grand, Maillot, Rosoy, Gron et Courtois-sur-Yonne)[9] :

Fichier:Bus as reseau.jpg
Bus de Sens et de son agglomération
  • Ligne Sans titre 1bis2.jpg : Sens Vauguillettes 2 - Paron Mairie
  • Ligne Sans titre 2.jpg : Sens G.Pompidou - Malay Pasteur
  • Ligne Sans titre 3.jpg : Sens Clinique - Saint-Clément Victor Hugo
  • Ligne Sans titre 4.jpg : Sens Garibaldi - Sens Camping
  • Ligne Sans titre 5.jpg : Sens Lycées - Saint-Martin-du-Tertre Louise Michel
  • Ligne Sans titre 6.jpg : Sens Garibaldi - Gron Les Epenards
  • Ligne Sans titre 7.jpg : Sens Garibaldi - Courtois-sur-Yonne Les Bordes
  • Ligne Sans titre 8.jpg : Sens Garibaldi -Rosoy Mairie
  • Ligne Sans titre 9.jpg : Sens Champs-Plaisants - Gron Les Epenards


Des lignes du réseau TransYonne[10] permettent la desserte dans tout le département de l’Yonne ainsi que de nombreuses lignes de transport scolaire pour les lycéens et collégiens résidant dans le sénonais.

Quartiers de la ville

Les 9 secteurs de la ville de Sens

Nouveau logo01ville-sens.jpg

Il existe à Sens, 9 conseils de quartier. Ces structures ont pour mission d'améliorer les conditions de vie dans les quartiers en incitant les habitants à participer à son embellissement.

  • Quartier n° 1 : Faubourg d'Yonne et l'ile d'Yonne
  • Quartier n° 2 : L'amande (Centre-ville)
  • Quartier n° 3 : Faubourg Saint-Didier et Clos-le-Roi
  • Quartier n° 4 : Saint-Paul et Moulin à tan
  • Quartier n° 5 : Saint-Pregts, les Courtils et les Boutours
  • Quartier n° 6 : L'hôpital, les Maillots
  • Quartier n° 7 : Les Champs d'Aloup - Champs-Plaisants
  • Quartier n° 8 : Les Chaillots - les arènes
  • Quartier n° 9 : Sainte-Béate.

Personnes célèbres

L'intérieur de la cathédrale en 1874 par Jean-Baptiste-Camille Corot

(ordre alphabétique)

Monuments et lieux touristiques

La cathédrale de Sens
  • La Cathédrale Saint-Étienne, première cathédrale de style gothique.
  • L'ancien Palais des archevêques : le palais synodal et archiépiscopal.
  • Le musée : un des plus riches musées d'art religieux médiéval de France.
  • Le marché couvert, inauguré en 1882; situé place de la République, à l'opposé de la cathédrale.
  • La maison d'Abraham : maison à colombage du XVIe siècle construite pour Nicolas Mégissier, appelée aussi maison des Quatre Vents. Arbre de Jessé sculpté sur le poteau cornier, représentant la Vierge et huit rois d'Israël. En 1970, un camion renversa le poteau et la maison faillit s'écrouler. La dénomination Maison d'Abraham semble provenir d'une erreur populaire faisant remonter l'arbre de Jessé jusqu'à Abraham.
  • Le palais de justice : Construit sur le site de l'ancien château royal, il conserve une partie ronde correspondant à une tour de trois niveaux (le rez-de-chaussée est incorporé dans une propriété privée voisine). Ce château aurait accueilli Saint Louis après son mariage avec Marguerite de Provence, célébré à la cathédrale de Sens.
  • Parc du Moulin à Tan et ses serres tropicales.
  • La grande rue : rue piétonne commerçante.
  • Les bords de l'Yonne et l'église Saint-Maurice.
  • Dans l'allée centrale du cimetière repose Saint-Denis, le dernier Mamelouk de Napoléon 1er, qui après avoir servi l'empereur à Sainte-Hélène jusqu'à sa mort se retira à Sens où il mourut.

Littérature

Dans le roman de Ken Follett les Piliers de la terre, un des personnages principaux, Philip, prieur de Kingsbridge, se rend à l'abbaye de Sainte-Colombe de Sens pour y rencontrer Thomas Becket.

Vie locale

Sports

  • Piscine
  • Gymnase
  • Terrains de tennis
  • Terrains de foot
  • Cyclisme

Il existe de nombreuses associations sportives à Sens, de l’aéromodélisme au karaté, notamment une équipe de football

  • Basket ball
  • Handball
  • Baseball
  • Plongée sous-marine

Jumelages

Voir aussi

Articles connexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes

Notes

  1. Source : Villes et Villages Fleuris
  2. Gérard Coulon, Les Gallo-Romains : vivre, travailler, croire, se distraire - 54 av. J.-C.-486 ap. J.-C., Paris : Errance, 2006. Collection Hespérides, ISBN 2-87772-331-3, p. 21
  3. Jean Deviosse. Charles Martel. Paris, Tallandier, 1978 (réédité en 2006). ISBN 2-84734-270-2, p 162 et suivantes
  4. Cartulaire général de l'Yonne
  5. André Chédeville, « Le mouvement communal en France aux XIe et XIIe siècles, ses éléments constitutifs et ses relations avec le pouvoir royal » in Robert Favreau, Régis Rech et Yves-Jean Riou (directeurs), Bonnes villes du Poitou et des pays charentais (XIIe-XVIIIe siècles) : Actes du colloque tenu à Saint-Jean-d’Angély les 24-25 septembre 1999, publiés par la Société des antiquaires de l'Ouest in Mémoires de la Société des antiquaires de l'Ouest et des Musées de Poitiers, 5e série, tome VIII (2002), à Poitiers. ISBN 2-9519441-0-1, p 20
  6. Pierre Miquel, Les Guerres de religion, Club France Loisirs, 1980 (ISBN 978-2-7242-0785-9), p 252
  7. Sens sur le site de l'Insee
  8. Sens sur le site de Cassini
  9. http://www.asreseau.com/ Site de AS Résaau]
  10. Réseau TransYonne

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sens (Yonne) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sens (Yonne) — Sens Escudo …   Wikipedia Español

  • Sens (Yonne) — Sens …   Deutsch Wikipedia

  • Cathédrale Saint-Étienne (Sens, Yonne) — Cathédrale Saint Étienne de Sens Cathédrale Saint Étienne de Sens Vue générale de l édifice Latitude Longitude …   Wikipédia en Français

  • Yonne (Departement) — Yonne (89) Region …   Deutsch Wikipedia

  • Yonne (Département) — Yonne (89) Region …   Deutsch Wikipedia

  • Sens — is a town and commune of France, in the Yonne département , of which it is a sous préfecture , in the Bourgogne région . It is crossed by the Yonne and the Vanne, which empties into the Yonne here.HistoryCaesar mentions Agedincum in the territory …   Wikipedia

  • Sens (Arrondissement) — Arrondissement Sens Staat Frankreich Region Bourgogne Département Yonne Unterpräfektur Sens Einwohner – insgesamt –  …   Deutsch Wikipedia

  • Yonne (Fluss) — Vorlage:Infobox Fluss/DGWK fehltVorlage:Infobox Fluss/KARTE fehlt Yonne Yonne in Auxerre Daten Lage …   Deutsch Wikipedia

  • Sens — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Sens », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Sens est un nom commun ou un nom propre qui… …   Wikipédia en Français

  • Sens — Der Begriff Sens hat mehrere Bedeutungen: Sens (Yonne) ist eine Stadt im französischen Département Yonne, davon abgeleitet die Verwaltungseinheiten Arrondissement Sens Kanton Sens Nord Est Kanton Sens Ouest Kanton Sens Sud Est Grafschaft Sens ist …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”