Germain Boffrand
Germain Boffrand
Image illustrative de l'article Germain Boffrand
Portrait par Lambert Sigisbert Adam
Présentation
Naissance 16 mai 1667
Nantes
Décès 19 mars 1754 (à 87 ans)
Paris
Nationalité Royaume de France Royaume de France
Formation Jules Hardouin-Mansart
Ses élèves François Dominique Barreau de Chefdeville, Charles-Louis Clérisseau et Emmanuel Héré
Œuvre
Réalisations Hôtel de Soubise, Paris
Château de Lunéville
Distinctions Académie royale d'architecture (1709)
Publications Livre d'architecture, 1745
Entourage familial
Famille Philippe Quinault (oncle)

Germain Boffrand, né à Nantes le 16 mai 1667, mort à Paris le 19 mars 1754, est un architecte français.

Sommaire

Biographie

Petit-fils de Mathurin Boffrand, peintre et maître sculpteur à Machecoul (44), fils de Jean Boffrand maître sculpteur et architecte à Nantes, Germain Boffrand est le deuxième garçon d’une fratrie de douze enfants. Durant son enfance il participa aux chantiers de son père qui était un retablier renommé de la région nantaise.

Adolescent, il suivit des études supérieures à l’université de Nantes, pour devenir maître ès arts comme son frère aîné Guillaume.

Il vint à Paris accompagné de sa mère, sœur du poète Quinault, après 1682. La première mention attestée de Boffrand à Paris date du 19 septembre 1685 où il assista avec sa mère au mariage de la fille aînée de Philippe Quinault avec Charles Le Brun, neveu et filleul du grand peintre.

C’est seulement l’année suivante, en 1686 qu’il apparaît dans les comptes des bâtiments du roi où il est occupé au dessin de la place Vendôme auprès de Jules Hardouin-Mansart[1].

Collaborateur de Jules Hardouin-Mansart, Germain Boffrand fut l'un des architectes majeurs du style Régence qu'il contribua à créer. Il contribua à introduire en France le style Rocaille en l'intégrant à l'architecture classique de la fin du règne de Louis XIV. Soucieux de conserver la monumentalité classique, il chercha à confiner l'ornementation rocaille dans les appartements intérieurs, où il l'utilisa avec une très grande maîtrise. Auteur d'un traité, Le livre d'architecture (1745), dans lequel sont gravées ses principales constructions, ses travaux popularisèrent le goût français en Europe.

Introduit par son oncle, Philippe Quinault, dans les cercles de la Cour et de la Ville, il fut, dès 1690, associé à des commandes royales comme l'orangerie du château de Versailles et travailla à la place Vendôme. Il quitta les Bâtiments du Roi en 1699 et se mit à travailler pour une clientèle privée essentiellement parisienne. En 1709, il fut chargé de la décoration intérieure des appartements de l'hôtel de Soubise (travaux commencés en 1732) puis rebâti dans le Duché de Lorraine, le Château d'Aulnois pour la famille des Armoises.

De manière générale, Boffrand ne travailla quasiment pas pour le roi mais pour une clientèle privée, éclairée et fortunée, disposée à accepter des audaces architecturales impensables dans des bâtiments officiels.

Il avait été reçu à l'Académie royale d'architecture dès 1709. En 1710, il participa à l'agrandissement du Palais Bourbon. En 1732, il fut nommé inspecteur général des ponts et chaussées et donna des projets pour restructurer et assainir le quartier des Halles. Il participa au concours pour la place Louis XV. Nommé architecte en chef de l'hôpital général en 1724, il construisit dans l'île de la Cité le superbe Hôpital des Enfants Trouvés (1727, détruit). Il travailla également dans les Hôpitaux, à la Salpêtrière, à Bicêtre, à l’Hôtel-Dieu. Boffrand est devenu membre de la Royal Society le 10 janvier 1745.

À l'étranger, Boffrand participa à la construction du Château des ducs de Lorraine à Lunéville à partir de 1709 puis fut nommé "Premier Architecte" du duc Léopold Ier en 1711. Dans le même temps, il fit construire pour le marquis des Armoises , gouverneur des enfants du duc, le Château d'Aulnois à Aulnois sur Seille. Il construisit également une fontaine et un pavillon de chasse dans les jardins d'un château de l'électeur de Bavière Maximilien II Emmanuel et travailla avec Balthasar Neumann en 1724 au le Palais épiscopal de Würzburg(17191744) .

Il a eu pour élèves François Dominique Barreau de Chefdeville, Charles-Louis Clérisseau et Emmanuel Héré, l'architecte de la Place Stanislas à Nancy.

Il mourut à Paris à près de 87 ans.

Œuvre

Il publia plusieurs ouvrages sur son art, entre autres le Livre d'architecture, 1745, in-folio.

Architecture civile

À Paris

En région parisienne

En Lorraine (alentours de Nancy, en Meurthe-et-Moselle, et autres départements)

Châteaux et Palais
Le Château de Lunéville, œuvre emblématique de Boffrand (en cours de restauration)
Hôtels particuliers
Hôtel de Ludre, à Nancy

Architecture religieuse

Génie civil

Notes

  1. "Erwann Le Franc, Les Boffrand: une dynastie d'artistes nantais au XVIIe siècle
  2. Jean-Yves Dufour, Le chateau de Roissy-en-France, DRAC - SRA Ile-de-France, avril 2007, 16 p.
  3. Voir le Dossier de l'inventaire sur la Base Mérimée

Bibliographie

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Germain Boffrand de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Germain Boffrand — Germain Boffrand. Germain Boffrand (Nantes, 16 de mayo de 1667 – París, 19 de marzo de 1754), fue un personaje francés polivalente, ejerciendo de arquitecto, decorador e ingeniero …   Wikipedia Español

  • Germain Boffrand — (Nantes, 16 May 1667 Paris 19 March 1754) was one of the most gifted French architects of his generation. A pupil of Jules Hardouin Mansart, Germain Boffrand was one of the main creators of the precursor to Rococo called the style Régence , and… …   Wikipedia

  • Germain Boffrand — Porträtzeichnung Germain Boffrands von Lambert Sigisbert Adam Germain Boffrand (* 1667 in Nantes; † 1754 in Paris) war ein französischer Baumeister und Innenarchitekt, der dem Rokoko zuzuordnen ist …   Deutsch Wikipedia

  • BOFFRAND (G. G.) — BOFFRAND GABRIEL GERMAIN (1667 1754) Architecte et décorateur français, Germain Boffrand est, avec Robert de Cotte, le plus fécond créateur des styles Régence de Louis XV. Élève d’Hardouin Mansart, dont il a saisi la portée de l’évolution finale… …   Encyclopédie Universelle

  • Germain — ist ein männlicher Vorname. Herkunft und Bedeutung Germain ist die französische Form des Vornamen German. Namensträger Germain Boffrand (1667–1754), französischer Baumeister und Innenarchitekt (Rokoko) Siehe auch Germaine Sophie Germain… …   Deutsch Wikipedia

  • Boffrand — Porträtzeichnung Germain Boffrands von Lambert Sigisbert Adam Germain Boffrand (* 1667 in Nantes; † 1754 in Paris) war ein französischer Baumeister und Innenarchitekt, der dem Rokoko zuzuordnen ist …   Deutsch Wikipedia

  • Boffrand —   [bɔ frã], Germain, französischer Baumeister, * Nantes 7. 5. 1667, ✝ Paris 18. 3. 1754; Schüler von J. Hardouin Mansart; baute Schlösser und vornehme Stadtwohnungen in Paris und der Provinz (besonders in Lothringen). Seine Innenraumgestaltungen… …   Universal-Lexikon

  • Boffrand, Germain — ▪ French architect born May 7, 1667, Nantes, Fr. died March 18, 1754, Paris       French architect noted for the great variety, quantity, and quality of his work.       Boffrand went to Paris in 1681, where, after studying sculpture for a time… …   Universalium

  • BOFFRAND, Germain — (1667 1754)    See ROCOCO ARCHITECTURE …   Historical Dictionary of Architecture

  • Château de Lunéville — Vue du château depuis le parc des Bosquets Période ou style Classique Type Palais Architecte Pierre Bourdict, Nicolas Dorbay et Germain Boffrand …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”