Académie nationale de médecine

48° 51′ 23″ N 2° 20′ 04″ E / 48.856260, 2.334333

Académie nationale de médecine
Image illustrative de l'article Académie nationale de médecine
Pupitre de la Chambre des académiciens
Nom original Académie royale de chirurgie
Fondation 1731
Discipline Médecine
Ville Paris
Pays Drapeau de France France
Site Web www.academie-medecine.fr/

L'Académie nationale de médecine, fondée historiquement en 1731 à partir de l'Académie royale de chirurgie qui fut intégrée en 1820 dans l'Académie royale de médecine, est une société savante médicale située à Paris, rue Bonaparte, mais ne fait pas partie de l'Institut de France.

Sommaire

Historique

L'Académie royale de médecine a été créée par Louis XVIII en 1820, sous l'impulsion du baron Antoine Portal qui fédéra trois sociétés savantes médicales : la Société royale de médecine, l'Académie royale de chirurgie et la Société de la faculté de médecine fondée par son rival Joseph Ignace Guillotin. Ses statuts sont fondés sur ceux de l'Académie royale de chirurgie (1731) et de la Société royale de médecine (1776). L'Académie de médecine, de royale, devint impériale de 1851 à 1870, puis nationale à partir du 1er mars 1947.

L'article 2 de l'ordonnance de 1820, signée par Louis XVIII définit les statuts et missions de l'Académie royale de médecine comme suit :

« Cette académie sera spécialement instituée pour répondre aux demandes du gouvernement sur tout ce qui intéresse la santé publique, et principalement sur les épidémies, les maladies particulières à certains pays, les épizooties, les différents cas de médecine légale, la propagation de la vaccine, l'examen des remèdes nouveaux et des remèdes secrets, tant internes qu'externes, les eaux minérales naturelles ou factices, etc.
Elle sera en outre chargée de continuer les travaux de la Société royale de médecine et de l'Académie royale de chirurgie : elle s'occupera de tous les objets d'étude ou de recherches qui peuvent contribuer au progrès des différentes branches de l'art de guérir.
En conséquence, tous les registres et papiers ayant appartenu à la Société royale de médecine ou à l'Académie royale de chirurgie, et relatifs à leurs travaux, seront remis à la nouvelle académie et déposés dans ses archives. »

À sa création, l'académie tenait ses séances à la faculté de Médecine de Paris. Elle occupa de 1824 à 1850 un modeste local rue de Poitiers, puis s'installa dans la chapelle désaffectée de l'hôpital de la Charité de la rue des Saints-Pères, avant d'emménager définitivement dans l'hôtel de la rue Bonaparte, construit par l'architecte Justin Rochet de 1899 à 1902. Aujourd’hui, l'académie tient séance publique chaque mardi après-midi.

Missions

Cabinet du Secrétaire Perpétuel

Les missions de l'académie consistent à répondre à toutes les questions posées par le gouvernement français dans le domaine de la santé publique. En plus de son rôle de conseiller, elle peut également, sans sollicitation préalable, émettre des avis ou communiqués éventuellement destinés à être largement diffusés. L'académie œuvre également au perfectionnement et à la diffusion des sciences médicales et pharmaceutiques, ainsi qu'à leurs applications. Elle joue aussi un rôle fondamental, avec les prix et les bourses qu'elle décerne chaque année, dans l'aide à la recherche médicale.

Financement

Les ressources financières de l'académie proviennent à la fois du budget de l'Etat et de ses fonds propres.

Les membres actuels

Liste partielle des Présidents depuis la fondation de l'Académie

L'Académie nationale de médecine compte statutairement 130 membres titulaires, 160 membres correspondants, 100 membres correspondants étrangers et 40 membres associés étrangers.

Les membres titulaires sont[1] :

  • A: Monique Adolphe, Pierre Ambroise-Thomas, Raymond Ardaillou, Émile Aron, Michel Arsac, André Aurengo
  • B: Jean-François Bach, Pierre Banzet, Jacques Barbier, Raymond Bastin, Jacques Battin, Étienne-Émile Baulieu, Jacques Bazex, Pierre Bègue, Jacques-Louis Binet, Guy Blaudin de Thé, Claude Boudene, Hubert Bouissou, Jean-Paul Bounhoure, Jean-Marie Bourre, Philippe Boutelier, Jeanne Brugère-Picoux, Maurice Bruhat, Yves Buisson
  • C: Emmanuel Alain Cabanis, Christian Cabrol, Jacques Caen, Jean Cambier, Pierre Canlorbe, André Capron, Yves Chapuis, Christian Chatelain, Jean-Louis Chaussain, Claude-Henri Chouard, Jean Civatte, Yves Coppens, Pierre Corvol, Jean Costentin, Daniel Couturier, Georges-Alfred Cremer, Gilles Crépin
  • D: François Darnis, Georges David, Pierre Delaveau, Renaud Denoix de Saint Marc, François Denis, Guy Dirheimer, Louis Douste-Blazy, Claude Dreux, François Dubois, Jean Dubousset, Didier-Jacques Duche, Claude Dufourmentel
  • E: Jacques Euzéby
  • F: Jean-Noël Fiessinger, Jean Flahaut, Étienne Fournier, Jacques Frottier
  • G: Francis Galibert, Iradj Gandjbakhch, Jean-Claude Gautier, Jean-Luc de Gennes, Marc Gentilini, Marc Girard, Jean-Paul Giroud, Claude-Pierre Giudicelli, Pierre Godeau, Yves Grosgogeat, Paul Guinet, Philippe Guran
  • H: Henry Hamard, Jean-Jacques Hauw, Roger Henrion, Bernard Hillemand, Louis Hollender, Jacques Hureau
  • J: Claude Jaffiol, Pierre Joly, Pierre Jouannet
  • L: Henri Laccourreye, Alain Larcan, Géraud Lasfargues, Bernard Launois, Charles Laverdant, Jean-Yves Le Gall, Léon Le Minor, Bernard Lechevalier, Pierre Lefebvre, François Legent, Yves Logeais, Daniel Loisance, Henri Lôo
  • M: Michel Malafosse, Paul Malvy, Jean-Marie Mantz, Jean-François Mattei, Charles-Joël Menkes, François-Bernard Michel, Edwin Milgrom, Gérard Milhaud, Luc Montagnier, Jean Moreaux, René Mornex
  • N: Jean Natali, Patrick Netter, Christian Nezelof, Jean-Pierre Nicolas, Roger Nordmann
  • P: Jean-Baptiste Paologgi, André Parodi, Denys Pellerin, Pierre Pene, Bernard Pessac, Jacques Philippon, Jean-Daniel Picard, Pierre Pichot, Charles Pilet, Jacques Polonovski, Yves Pouliquen
  • Q: Patrice Queneau
  • R: Alain Rerat, Marie-Odile Rethore, Gabriel Richet, Henri Rochefort, Jacques Rochemaure, Pierre Rondot, Roland Rosset, Marcel Roux
  • S: Bernard Salle, Jean Sassard, Georges Serratrice, Jean-Daniel Sraer, Adolphe Steg, Claude Sureau
  • T: Colette Taranger-Charpin, Jean-Paul Tillement, Pierre Tiollais, Jean-Etienne Touze, Maurice Tubiana
  • V: André Vacheron, Pierre Vayre, Paul Vert, Jean-Didier Vincent, Cyr Voisin

Quelques anciens membres illustres

Notes et références

  1. Liste des titulaires en février 2011 sur le site officiel de l'ANM.

Lien externe

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Académie nationale de médecine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Académie Nationale de Médecine — For information on the French Academy of Science, see Académie des Sciences. Académie Nationale de Médecine, or National Academy of Medicine was created in 1820 by king Louis XVIII at the urging of baron Antoine Portal. At its inception, the… …   Wikipedia

  • Académie nationale de Médecine — Liste der Präsidenten der Académie nationale de Médecine seit ihrer Gründung Die Académie nationale de Médecine ist eine wissenschaftliche Gelehrtengesellschaft in Paris, Frankreich. Sie ging unter Ludwig XVIII. im Jahr 1820 als königliche… …   Deutsch Wikipedia

  • Académie royale de médecine — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. L Académie royale de médecine est une institution belge. L Académie royal de médecine est une institution française fondée en 1820 par Louis XVIII,… …   Wikipédia en Français

  • Académie nationale de pharmacie — Nom original Société de pharmacie de Paris Fondation 3 août 1803 Discipline pharmacie Ville Paris Pays …   Wikipédia en Français

  • Académie nationale de chirurgie —  Ne doit pas être confondu avec Académie nationale de médecine. L’Académie nationale de chirurgie est une société chirurgicale française. Elle a été créée par Louis XV sous le nom d’Académie royale de chirurgie le 18 décembre 1731 …   Wikipédia en Français

  • Academie de medecine — Académie nationale de médecine Pupitre de la Chambre des académiciens L Académie nationale de médecine, fondée historiquement en 1731 à partir de l Académie royale de chirurgie qui fut intégrée en 1820 dans l Académie royale de médecine, est une… …   Wikipédia en Français

  • Académie De Médecine — Académie nationale de médecine Pupitre de la Chambre des académiciens L Académie nationale de médecine, fondée historiquement en 1731 à partir de l Académie royale de chirurgie qui fut intégrée en 1820 dans l Académie royale de médecine, est une… …   Wikipédia en Français

  • Académie de Médecine — Académie nationale de médecine Pupitre de la Chambre des académiciens L Académie nationale de médecine, fondée historiquement en 1731 à partir de l Académie royale de chirurgie qui fut intégrée en 1820 dans l Académie royale de médecine, est une… …   Wikipédia en Français

  • Académie de médecine (France) — Académie nationale de médecine Pupitre de la Chambre des académiciens L Académie nationale de médecine, fondée historiquement en 1731 à partir de l Académie royale de chirurgie qui fut intégrée en 1820 dans l Académie royale de médecine, est une… …   Wikipédia en Français

  • Academie veterinaire de France — Académie vétérinaire de France La Société de Médecine Vétérinaire et de Médecine comparée est créée en 1844 par un groupe de vétérinaires parisiens, dont Urbain Leblanc, Hamon et Villate. Leur journal est « La Clinique ». Peu aprè,… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”