Armorial de la noblesse d'Empire

Armorial de la noblesse d'Empire

Cet article présente et décrit les armoiries des nobles sous le Premier empire en France.

Sommaire

La Noblesse d'Empire

L'Empereur

Figure Nom du prince et blasonnement
Blason Empire français.svg

Armoiries-Empire.jpg

Imperial Coat of Arms of France (1804-1815).svg

Coat of Arms Second French Empire (1852–1870).svg

L'Empereur,

D'azur, à l'aigle d'or, la tête contournée, au vol abaissé, empiétant un foudre du même.[1]

Les Princes

Les Princes impériaux

Les Princes impériaux, membres de la famille impériale.

Article détaillé : Armorial de la Maison Bonaparte.

Les Princes Grands Dignitaires

Figure Nom du prince et blasonnement
Blason Jean-Jacques-Régis de Cambacérès (1753-1824).svg Jean-Jacques-Régis de Cambacérès (18 octobre 1753 à Montpellier8 mars 1824 à Paris), avocat (1771), conseiller à la Cour des Comptes, Aides et Finances, de Montpellier (1774), député de l'Hérault à la Convention nationale (1792, président en 1794), puis président du Comité de salut public, député Conseil des Cinq-Cents (1795), ministre de la Justice (1799), Deuxième Consul (1er janvier 1800), Prince-Archichancelier de l'Empire (1804), Prince de l'Empire et duc de Parme (24 avril 1808), duc de Cambacérès, Pair de France 2 juin 1815 (Cent-Jours),

D'or, au dextrochère de carnation, paré de gueules, retroussé d'hermine, tenant les tables de la loi de sable, le tout accompagné de trois losanges de sable ; au chef des Princes Grands Dignitaires[2].

Armes de son neveu Marie Jean Pierre Pierre Hubert (29 septembre 1798 - Solingen, Prusse12 juillet 1881 - Paris), page de l'Empereur (1812), sous-lieutenant des Chasseurs à cheval (sous la Première Restauration), présent à Waterloo, conseiller général de la Seine (1834), Pair de France (11 septembre 1835) puis sénateur (26 janvier 1852), Duc de Cambacérès (11 mai 1857), Grand Maître des Cérémonies de la Maison de Napoléon III, Grand officier de la Légion d'honneur, D'or, au dextrochère de carnation, paré de gueules, retroussé d'hermine, tenant les tables de la loi de sable, le tout accompagné de trois losanges de sable ; au chef des Princes Grands Dignitaires.

Blason Charles-François Lebrun (1739-1824) (Empire).svg Charles-François Lebrun (17391824), Prince-Architrésorier de l'Empire (1804), Duc de Plaisance, Pair de France,

De sable, à une louve arrêtée d'or, soutenue du même, surmontée de deux billettes d'argent ; au chef des Princes Grands Dignitaires.

Le même sous la Restauration, De sable, à une louve arrêtée d'or, soutenue du même, surmontée de deux billettes d'argent ; au chef cousu d'azur semé d'étoiles d'or.

Les Princes souverains

Il s'agit des Princes souverains qui avaient reçu une principauté vassale de l'Empire.

Figure Nom du prince et blasonnement
Blason Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838) (Empire).svg Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (17541838), Prince de Bénévent, Grand chambellan de l'Empereur,

Parti : au I de gueules aux trois lionceaux d'or armés, lampassés et couronnés d'azur (Talleyrand-Périgord) ; au II d'or au sanglier passant de sable (Bénévent) ; au chef des Princes souverains d'Empire brochant sur la partition.

Blason Louis Alexandre Berthier (1753-1815).svg Louis-Alexandre Berthier (17531815), Maréchal d'Empire (1804) et Grand veneur, Prince de Neuchâtel (1806), puis vice-connétable de l'Empire (1807) et enfin prince de Wagram (1809),

Parti : au I, d'or, au dextrochère d'argent, armé d'azur rehaussé d'or, tenant une épée de sable et chargé d'un bouclier de sable à un W entouré de Commilitoni Victor Ceasar, le tout d'or, au chef des Princes Grands Dignitaires de l'Empire (Wagram) ; au II, d'or, au pal de gueules, chargé de trois chevrons d'argent (Neufchâtel), au chef des Princes Souverains[3][4].

Article détaillé : Armorial de la Famille Berthier
.
Blason Jean-Baptiste Bernadotte (1763-1844) Prince de Pontecorvo.svg Jean-Baptiste Bernadotte (17631844), Maréchal d'Empire (1804), Prince de Pontecorvo (1806), puis Roi de Suède et Roi de Norvège (1818) sous le nom de Charles XIV Jean de Suède,

D'azur, au pont à trois arches, mouvant des flancs, gardé, soutenu d'une rivière en champagne, le tout d'argent et surmonté de sept étoiles d'or 4 et 3 ; au chef des Princes souverains d'Empire brochant[5].

Le même, Roi de Suède et Roi de Norvège : Au pairle patté d'or, cantonné en chef d'azur, à trois couronnes d'or (de Suède moderne) ; à dextre de gueules, au lion couronné d'or, tenant dans ses pattes une hache danoise d'argent, emmanchée du second (de Norvège ancien) ; à sénestre d'azur, à trois barres ondées d'argent, au lion couronné d'or, brochant sur le tout (de Suède ancien) ; sur-le-tout, parti : au I, tiercé en bande d'azur, d'argent et de gueules à la gerbe de blé brochante (de Vasa) ; au II, d'azur, au pont à trois arches, mouvant des flancs, gardé, soutenu d'une rivière en champagne, le tout d'argent et surmonté de sept étoiles d'or 4 et 3 ; au chef des Princes souverains d'Empire brochant (de Bernadotte)[6].

Les Ducs

Titres ducaux créés en 1807

Figure Nom du Duc et blasonnement
Herb duc deLodi.png Francesco Melzi d'Eril (17531816), vice-président de la République italienne dite cisalpine (1802-1805), Grand Chancelier du Royaume d'Italie (1805), 9e comte de Magenta (1777), Duc de Lodi (1807),

Sous le chef des Ducs de l'Empire, d'argent à un couronne de laurier de sinople, fermée, et liée de gueules.

Titres ducaux créés en 1808

Figure Nom du Duc et blasonnement
Blason Charles Pierre François Augereau (1757-1816).svg Charles Pierre François Augereau (17571816), général de division puis général en chef, Maréchal d'Empire (1804), Grand Aigle de la Légion d'honneur (1805), duc de Castiglione (1808), duc de Castiglione et pair de France (1814 et 1815), chevalier de Saint-Louis, maréchal de France,

Sous le chef des ducs de l'Empire : d'azur, au lion léopardé couronné d'or.

Blason Louis Nicolas d'Avout (1770-1823).svg Louis Nicolas d’Avout, dit Davout (17701823), général de division (1800), Maréchal d'Empire (1804), Grand Aigle de la Légion d'honneur (1805), Gouverneur-général du Grand duché de Varsovie (1807), Duc d'Auerstaedt (1808), prince d'Eckmühl (1809), Colonel général des Grenadiers à pied de la Garde Impériale (1814), ministère de la guerre pendant les Cent-Jours, Pair de France (1815 et 1819), Chevalier de Saint-Louis (1819), Duc d'Auerstaedt et Pair de France (1823), Grand-croix des Ordre de Saint-Étienne et Saint-Henri,

Sous le chef des Ducs de l'Empire : d'or, à deux lions léopardés de gueules, tenant chacun une lance polonaise de sable, l'un au premier canton, l'autre, contourné, au quatrième canton.

Maison d'Avout sous l'Ancien Régime,

De gueules, à la croix d'or, chargée de cinq molettes de sable.

Blason Armand Augustin Louis de Caulaincourt (1772-1827).svg Armand Augustin Louis de Caulaincourt (17731827), Général de division (1805), Grand Écuyer de l'Empereur, Maréchal d'Empire (1804), Duc de Vicence (1808), ministre des relations extérieures,

Sous le chef des Ducs de l'Empire : Coupé de sable et d'or, l'or chargé d'un sauvage de gueules, armé d'une massue de sable et tenant sur sa main droite un coq du même.

Blason Adrien Jannot de Moncey (1754-1842).svg Bon Adrien Jeannot de Moncey[7] (31 juillet 1754 - Palise ou Moncey, Doubs20 avril 1842 - Paris), général de division (1794), Maréchal d'Empire (1804), Duc de Conegliano (1808), Grand aigle de la Légion d'honneur (1805), Grand-croix de l'Ordre royal et militaire de Saint-Louis (1823), Commandeur de l'Ordre du Saint-Esprit ([1820]), gouverneur des Invalides (1833-1842), Pair de France (4 juin 1814, 2 juin 1815 (Cent-Jours), annulé le 24 juillet 1815, baron-pair le 5 mars 1819),

Sous le chef des Ducs de l'Empire : d'azur, à une main d'or, ailée d'argent, tenant une épée du même en pal.

Famille Jannot de Moncey sous l'Ancien Régime.

Famille Jannot de Moncey sous l'Ancien Régime,

D'argent, à deux écots, passés en sautoir, accompagnés en chef de trois étoiles et en pointe d'un croissant, le tout de gueules.

Blason Jean Andoche Junot (1771-1813).svg Jean Andoche Junot (17711813), Colonel Général des Hussards (1804), général de brigade (1800) puis général de division (1801), Grand Aigle de la Légion d'honneur (1805), Commandeur de l'Ordre de la Couronne de fer, Duc d'Abrantès (1808),

Sous le chef des Ducs de l'Empire : écartelé : au I, de sable, à trois corbeaux d'argent (1 et 2) intercalés avec trois étoiles du même (2 et 1) ; au I, d'azur, au palmier d'or, soutenu d'un croissant d'argent ; au III, d'azur, au navire d'or, sur une mer d'argent ; au IV, de sable, au lion d'or, armé d'une épée haute d'argent.

Blason François Christophe Kellermann (1735-1820).svg François Christophe Kellermann[8] (28 mai 1735 - Strasbourg13 septembre 1820 - Paris), maréchal de camp (1788), lieutenant général (1792) puis général de division, général en chef, Maréchal d'Empire (1804) puis maréchal de France honoraire, sénateur (1799-1820), président du Sénat, Grand-croix de la Légion d'honneur (1805), Chevalier de Saint-Louis (1771), Commandeur de Saint-Louis (1792), Grand-croix de l'Ordre royal et militaire de Saint-Louis (1814), Grand-croix de l'Ordre de Fidélité de Bade, Grand-croix de l'Ordre de Hesse, Pair de France (4 juin 1814, duc-pair le 31 août 1817, lettres patentes du 20 décembre 1817, sans majorat ; transmission de la pairie avec titre de baron par ordonnance du 5 mars 1819),

Sous le chef des Ducs de l'Empire : coupé de gueules à un croissant renversé d'argent ; et d'argent, à trois montagnes de sinople, chacune surmontée d'une étoile de gueules.

Blason Jean Lannes (1769-1809).svg Jean Lannes (17691809), général de division (1800), Maréchal d'Empire (1804), Duc de Montebello (1808), Prince de Sievers,

Sous le chef des Ducs de l'Empire : de sinople, à l'épée haute d'or.

Armes de son fils Louis Napoléon Lannes (18011874), 2e Duc de Montebello et de l'Empire, Prince de Sievers, puis Duc de Montebello et Pair de France (1815), sénateur, ministre des Affaires étrangères (1839), ministre de la Marine et des Colonies (1847), Grand-croix de la Légion d'honneur (1844),

De sinople, à l'épée haute d'or.

Blason François Joseph Lefebvre (1755-1820).svg François Joseph Lefebvre (25 octobre 1755 - Rouffach14 septembre 1820 - Paris), général de brigade (1793), général de division (1794), général en chef, maréchal d'Empire (1804) puis Maréchal de France honoraire, sénateur (1800) avec les fonctions de Préteur, président du Sénat, Duc de Dantzig (1808), Légionnaire (1803), Grand officier (1804, chef de la 5e cohorte) puis Grand aigle de la Légion d'honneur (1805), Chevalier de Saint-Louis (1814), Grand-croix de l'Ordre de Saint-Henri de Saxe, Pair de France (4 juin 1814, 2 juin 1815 (Cent-Jours), annulé le 24 juillet 1815, duc-pair le 5 mars 1819),

Sous le chef des Ducs de l'Empire : parti, au I, d'azur, au dextrochère mouvant du parti, armé d'une épée d'argent, garnie d'or ; au II, d'or, à la fasce de sinople, chargée de deux hommes et deux femmes en couples, accompagnée en chef d'un vol de sable et en pointe d'une croix pattée alésée du même.

Blason André Masséna (1758-1817).svg André Masséna (17581817), général de division puis général en chef, Grand-Aigle de la Légion d'honneur, Duc de Rivoli (1808), Prince d'Essling (1810), Pair de France des Cent Jours (1815), Commandeur de Saint-Louis,

Sous le chef des Ducs de l'Empire : d'or, à une Victoire ailée de canarnation, vêtue d'argent, tenant dans sa main dextre une palme et dans la sénestre une couronne d'olivier, le tout de sinople, accompagnée en pointe d'un chien couché de sable.

Armes de ses fils Jacques Prosper et François Victor sous la Restauration.

Armes de ses fils Jacques Prosper (17931821), Prince d'Essling, et François Victor (17991863), Duc de Rivoli, puis Prince d'Essling,

D'or, à une victoire ailée de canarnation, vêtue d'argent, tenant dans sa main dextre une palme et et dans la sénestre une couronne d'olivier, le tout de sinople, accompagnée en pointe d'un chien couché de sable.

Blason Blason Gérard Christophe Michel du Roc (1772-1813) (orn ext).svg Gérard Christophe Michel Duroc (17721813), général de division et grand maréchal du palais de Napoléon Ier (1805), Duc de Frioul (1808), sénateur (1813),

Sous le chef des Ducs de l'Empire : écartelé, I et IV, d'or, au château donjonné de trois pièces de gueules, ouvert et gironné de sable ; II et III, d'azur, au cavalier armé d'un sabre d'argent ; sur-le-tout, de sinople, au roc d'or, issant de la pointe et surmonté d'une étoile d'argent.

Famille Michel du Roc sous l'Ancien Régime.

Famille Michel du Roc sous l'Ancien Régime,

D'azur, au roc d'argent, issant de la pointe, surmonté de deux étoiles d'or.

Blason Adolphe Édouard Casimir Joseph Mortier (1768-1835).svg Adolphe Édouard Casimir Joseph Mortier (17681835), général de division (1799), Maréchal d'Empire (1804), Grand aigle de la Légion d'honneur, Chevalier de l'Ordre du Christ du Portugal, Duc de Trévise (1808), Pair de France (1814, annulé en 1815, Cent-Jours, Baron Mortier et Pair de France en 1819 et 1824), Grand aigle de la Légion d'honneur (1805), Grand-croix de l'Ordre de Saint-Louis (1820), Commandeur de l'Ordre du Saint-Esprit (1825),

Sous le chef des Ducs de l'Empire : écartelé, I et IV, d'or, à la tête de cheval de sable, celle du I contournée ; II, d'azur, au dextrochère armé d'or, tenant une épée haute d'argent ; III, d'azur, au sénestrochère armé d'or, tenant une épée haute d'argent.

Le même sous la Restauration, Duc de Trévise, Chevalier de Saint-Louis, Pair de France, Baron Mortier, Chevalier de l'Ordre du Saint-Esprit, grand chancelier de la Légion d'honneur,

Armes de son frère sous la Restauration.

Auguste Alexandre Hector Joseph (17711865), frère du précédent,

Ecartelé, I et IV, d'or, à la tête de cheval de sable, celle du I contournée ; II, d'azur, au dextrochère tenant une épée haute d'argent ; III, d'azur, au sénestrochère tenant une épée haute d'argent ; à la croix de gueules, brochante sur l'écartelé.

Armes de Auguste Alexandre Hector Joseph Mortier, Baron Mortier.

Le même (17711865), Baron Mortier,

Ecartelé, I et IV, d'or, à la tête de cheval de sable, celle du I contournée ; II, d'azur, au dextrochère tenant une épée haute d'argent ; III, d'azur, au sénestrochère tenant une épée haute d'argent ; au lambel de l'un en l'autre, brochant sur l'écartelé.

Blason Michel Ney (1769-1815).svg Michel Ney (17691815), général de division (1799) puis général en chef, Maréchal d'Empire (1804), Duc d'Elchingen (1808), Grand aigle de la Légion d'honneur (1805), Prince de la Moskowa (1813), Pair de France (1814 et 1815, annulé en 1815), Chevalier de Saint-Louis (1814),

Sous le chef des Ducs de l'Empire : dD'or, à la bordure d'azur, à l'écusson d'azur, chargé d'un orle d'or, accosté de deux mains addossées, vêtues de sable, tenant des badelaires d'argent.

Blason Jean-Baptiste Nompère de Champagny (1756-1834).svg Jean-Baptiste Nompère de Champagny (17561834), Conseillé d'État (1800), ambassadeur à Vienne (1801), ministre de l'intérieur (1804), ministre des relations extérieures (1807), Duc de Cadore (1808), membre du Sénat conservateur (1813), Pair de France (1814, Cent-Jours, Baron de Champagny et Pair de France en 1820[9]),

Sous le chef des Ducs de l'Empire : d'azur à trois chevrons brisés d'or.

Blason Claude-Victor Perrin (1764-1841).svg Claude-Victor Perrin (17641841), général de division, grand officier puis grand cordon de la Légion d'honneur, Maréchal d'Empire (1807), Duc de Bellune (1808), Chevalier de Saint-Louis (1814), puis Pair de France (1815), Grand-croix de l'Ordre de Saint-Louis, chevalier commandeur de l'Ordre du Saint-Esprit, Ministre de la Guerre (1821-1823),

Sous le chef des Ducs de l'Empire : parti, au I d'azur au dextrochère d'argent garni d'or mouvant de la partition ; au II d'or au lion de sable, une fasce de gueules brochante.

Blason Anne Jean Marie René Savary (1774-1833).svg Anne Jean Marie René Savary (17741833), général de division, Duc de Rovigo (1808), puis Pair de France (1815),

Sous le chef des Ducs de l'Empire : d'azur, au chevron d'or, accompagné en chef de deux molettes d'éperons d'argent et en pointe d'un sabre en pal du même.

Blason Nicolas Jean-de-Dieu Soult (1769-1851).svg Nicolas Jean-de-Dieu Soult (17691851), général de division puis Maréchal d'Empire (1804), grand cordon de la Légion d'honneur, Duc de Dalmatie (1808),

Sous le chef des Ducs de l'Empire : d'or, à l'écusson de gueules, chargé de trois têtes de léopards du premier.

Le même sous la Restauration, Duc de Dalmatie et Pair de France, Maréchal de France à trois reprises,

Blason Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852).svg Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (17741852), général de division puis Maréchal d'Empire (1809), Grand-officier de la Légion d'honneur puis Grand aigle de la Légion d'honneur (1805), Grand-croix de l'Ordre de Saint-Louis (1820), Commandeur de l'Ordre du Saint-Esprit (1820), Duc de Raguse (1808),

Sous le chef des Ducs de l'Empire : écartelé, aux I et IV, d'argent, à trois bandes de gueules ; au II, d'or, à l'étendard de gueules, à la croix d'argent, posée en bande, la trable de sable ; au III parti, d'azur, à la croix de Lorraine d'argent et gueules, à l'épée flamboyante en pal d'argent.

Le même sous la Restauration, Duc de Raguse et Pair de France, Maréchal de France,

Ecartelé, aux I et IV, d'argent, à trois bandes de gueules ; au II, d'or, à l'étendard de gueules, à la croix d'argent, posée en bande, la trable de sable ; au III parti, d'azur, à la croix de Lorraine d'argent et gueules, à l'épée flamboyante en pal d'argent ; au chef de sinople, chargé d'un lion léopardé d'argent.

Famille Viesse de Marmont.

Famille Viesse de Marmont sous l'Ancien Régime,

Parti : au I, d'azur, à la croix de Lorraine pattée d'or ; au II, de gueules, à la main de carnation, mouvante d'une nuée d'argent, tenant une épée flamboyante du même, en pal.

Titres ducaux créés en 1809

Figure Nom du Duc et blasonnement
Blason Jean Baptiste Bessières (1768-1813).svg Jean-Baptiste Bessières (17681813), général de division puis Maréchal d'Empire, Grand-Aigle de la Légion d'honneur, Duc d’Istrie (1809),

Sous le chef des Ducs de l'Empire : écartelé, au I, d'azur, au lion d'or ; au II, d'argent, à l'épervier essorant de sable ; au III, d'or, à la tour d'azur, ouverte de sable ; au IV, de gueules, au renard passant d'or.

Armes de Napoléon Bessières sous la Restauration.

Armes de son fils Napoléon (18031867), Duc d’Istrie et de l'Empire, Pair de France, puis Duc d’Istrie et Pair de France,

Ecartelé, au I, d'azur, au lion d'or ; au II, d'argent, à l'épervier essorant de sable ; au III, d'or, à la tour d'azur, ouverte de sable ; au IV, de gueules, au renard passant d'or.

Blason Henri Jacques Guillaume Clarke (1765-1818).svg Henri Jacques Guillaume Clarke (17651818), général de division, ministre de la guerre, conseiller d’État, secrétaire du cabinet de l’Empereur, Comte de Hunebourg et de l'Empire(1808) puis Duc de Feltre (1809), Grand aigle de la Légion d'honneur (1809), Grand-croix de l'Ordre de la Fidélité, puis Duc de Feltre et Pair de France (1814, 1817 et 1819), Comte de Hunebourg et Maréchal de France (1816),

Sous le chef des Ducs de l'Empire : de gueules, à trois épées hautes d'argent, garnies d'or.

Le même sous la Restauration, Duc de Feltre et Pair de France, Comte de Hunebourg et Maréchal de France,

Armes de la Famille Clarke sous l'Ancien Régime.

Famille Clarke (d'origine irlandaise) sous l'Ancien Régime,

D'or, à la bande engrelée d'azur, chargée d'une étoile d'argent, accompagnée de deux besants d'or.

Blason Joseph Fouché (1754-1820) Duc d'Otrante.svg Joseph Fouché (17591820), Ministre de la police, comte d'Empire (1808) puis Duc d'Otrante (1809),

Sous le chef des Ducs de l'Empire : d'azur, à une colonne d'or, accolée d'un serpent du même, accompagné de cinq mouchetures d'hermine d'argent (2, 2 et 1).

Blason Hugues Bernard Maret (1763-1839) Duc de Bassano (orn ext).svg Hugues-Bernard Maret (22 juillet 1763 - Dijon13 mai 1839 - Paris), , Ministre des Affaires étrangères, ministre plénipotentiaire à Naples (juillet 1793), Secrétaire d'État (sous le Consulat), Ministre des Relations extérieures (17 avril 1811 - 19 novembre 1813), ministre-secrétaire d'État (1813), Président du Conseil des ministres (10 novembre 1834 - 18 novembre 1834), pair de France (2 juin 1815 (Cent-Jours), 19 novembre 1831), comte de l'Empire (3 mai 1809), 1er duc de Bassano et de l'Empire (15 août et 29 septembre 1809), Légionnaire (9 vendémiaire an XII), puis, Grand officier (25 prairial an XII), puis, Grand aigle de la Légion d'honneur (2 février 1805),

Coupé : un I, tiercé en pal d'or, de gueules et d'argent ; au franc-canton brochant des Comtes Ministres ; au II, de gueules, à une une main ailée d'or écrivant avec une épée d'argent ; sur-le-tout d'argent, à la colonne de granit, accostée de deux lions de gueules, la queue fourchée, passée en sautoir et surmontée d'une couronne civique de chêne, au naturel ; au chef des Ducs de l'Empire brochant.[4]

  • Armes portées ensuite par :
    • Son fils Napoléon Joseph Hugues,
Blason Claude Ambroise Régnier (1746-1814) Duc de Massa.svg Claude Ambroise Régnier (17461814), Garde des Sceaux (1802-1813), Ministre de la Police (1802-1804), comte d'Empire (1808) puis Duc de Massa (1809),

Sous le chef des Ducs de l'Empire : d'hermine, à la fasce de sable, chargé de trois alérions d'or.

Armes de son fils Nicolas François Sylvestre (17831851), Conseiller d'État, Comte de Gronau et de l'Empire, puis Duc de Massa et de l'Empire, puis Pair de France, puis Duc de Massa et Pair de France, :

D'hermine, à la fasce de sable, chargé de trois alérions d'or.

Titres ducaux créés en 1810

Figure Nom du Duc et blasonnement
Blason Étienne Jacques Joseph Macdonald (1765-1840) Duc de Tarente.svg Étienne Jacques Joseph Macdonald (17651840), Maréchal d'Empire (1809), Duc de Tarente (1810), puis Duc de Tarente, Pair de France (1814) et Maréchal de France, Grand aigle de la Légion d'honneur (1809), Grand-croix de l'Ordre de Saint-Louis (1820), Commandeur de l'Ordre du Saint-Esprit,

Sous le chef des Ducs de l'Empire : écartelé : au I, d'argent, au lion de gueules ; au II, d'or, au dextrochère armé de gueules, mouvant du flanc sénestre, tenant une croix haute recroisetée au pied fiché ; au III, d'or, à la galère de sable, pavillonnée et girouettée de gueules ; au IV, de sinople, au saumon nageant d'argent[10].

Le même, sous la Restauration :

Ecartelé : au I, d'argent, au lion de gueules ; au II, d'or, au dextrochère armé de gueules, mouvant du flanc sénestre, tenant une croix haute recroisetée au pied fiché ; au III, d'or, à la galère de sable, pavillonnée et girouettée de gueules, sur une mer se sinople, chargée d'un saumon d'argent ; au IV, d'argent, à l'arbre arraché de sinople, chargé d'une aigle d'or (alias de sable), à la champagne cousue d'or, chargée d'un scorpion de sable, posé en bande ; au croissant de gueules, brochant en cœur sur l'écartelé.

Blason Nicolas Charles Marie Oudinot (1767-1847) Duc de Reggio.svg Nicolas Charles Oudinot (17671847), Maréchal d'Empire (1809), comte d'Empire (1808) puis Duc de Reggio (1810), Grand aigle de la Légion d'honneur (1805), Grand-croix de l'Ordre de Saint-Louis (1816), Chevalier de l'Ordre du Saint-Esprit, Grand-croix de l'Ordre Militaire de Maximilien-Joseph, Chevalier de l'Ordre de la Couronne de Fer, Commandeur de l'Ordre de Saint-Henri, Pair de France (1814, 1815, confirmé en 1817)[11],

Sous le chef des Ducs de l'Empire : parti : I, de gueules, à trois casques d'argent ; II, d'argent, au lion de gueules, tenant une grenade de sable enflammée de gueules[12].

Armes de Nicolas Charles Victor Oudinot à partir de 1849 par concession du Pape.

Armes (à partir de 1849) de son fils Nicolas Charles Victor (17911863), Duc de Reggio, général de division, Commandeur de la Légion d’honneur, membre de l’Assemblée nationale, commandant en chef du corps expéditionnaire de la Méditerranée, membre de l’Assemblée législative :

Sous le chef des Ducs de l'Empire : parti : au I, de gueules, à trois casques d'argent ; au II, d'argent, au lion de gueules, tenant une grenade de sable enflammée de gueules ; sur-le-tout, les armes de la Ville de Rome.

Titres ducaux créés en 1813

Figure Nom du Duc et blasonnement
Blason Denis Decrès (1766-1820).svg Denis Decrès (17611820), Ministre de la marine (1802), vice-amiral, sénateur, Grand cordon de la Légion-d'Honneur (1805), Préfet maritime de Lorient, comte d'Empire puis Duc (1813),

Sous le chef des Ducs de l'Empire, d'azur, à trois croissants d'argent, une ancre d'or brochante[13].

Blason Famille Suchet Albufera.svg Louis Gabriel Suchet (17701826), Maréchal d'Empire, Le Duc d'Albufera,

Sous le chef des Ducs de l'Empire, parti de III, coupé de I : au 1, d'or, à quatre vergettes de gueules, trois fers de piques d'argent, brochants sur-le-tout ; au 2, d'argent, à la tour de sable, surmontée de trois tourelles de même ; au 3, écartelé de gueules, à tour de sable et d'or, à l'arbre de sinople ; au 4, d'argent, à trois pals ondés d'azur ; au 5, d'azur, à une galère, surmontée de "SAG" et accompagnée de pointe d'un dauphin et d'une coquille, le tout d'argent ; au 6, d'or, à quatre vergettes de gueules, au pied de lys d'argent, brochant sur-le-tout ; au 7, d'azur, à la tour de sable, surmontée de trois tourelles et terrassée de sinople ; au 8, d'or, à cinq étoiles d'azur, posées en sautoir ; sur le tout coupé : au 1, parti des comtes militaires de l'Empire et d'or, au demi-vol renversé de sable ; au 2, de gueules, au lion léopardé d'argent, passant sur un pont de bois d'or, et tenant un rameau d'olivier du même.

Titres ducaux créés en 1815

Figure Nom du Duc et blasonnement
Armes du général Jean-Baptiste Girard (1775-1815), duc de Ligny.gif Jean-Baptiste Girard (21 février 1775 - Aups27 juin 1815 - Paris), Général de division, gouverneur du château de Meudon, pair de France, baron de l'Empire (1808), duc de Ligny (21 juin 1815),

D'or, au lion de gueules, gravissant une montagne de sable, au chef de gueules, semé d'étoiles d'argent[3].

Les Comtes

Article détaillé : Armorial des comtes de l'Empire

.

Les Barons

Article détaillé : Armorial des barons de l'Empire

.

Les Chevaliers

.

Autres personnalités nobles et notables du Premier Empire

Figure Nom de la personnalité et blasonnement
Blason à dessiner.svg André Pierre Étienne Abrial (5 décembre 1783 - Paris2 décembre 1840 - Paris), 2e comte Abrial, Pair de France (succession de son père), auditeur près le ministre de la Justice (an XIII). auditeur hors du Conseil, à Venise (1806), commissaire général de police à Lyon (1811), baron d'Empire, préfet du Finistère (1813), Maître des requêtes (honoraire) au Conseil d'Etat (1814), Préfet de l'Ain (1815, non installé), Préfet du Gers (20 avril au 9 juillet 1815), Maître des requêtes au Conseil d'Etat (1818),

D'argent, au chêne terrassé de sinople, au chef d'azur, chargé d'un soleil d'or.[3]

Blason à dessiner.svg Jean-Baptiste Augier (25 janvier 1769 - Bourges3 septembre 1819 - Bourges), Général de brigade (21 janvier 1794), Légionnaire (19 frimaire an XII), puis, officier (25 prairial an XII), puis, Commandant de la Légion d'honneur (décret du Premier consul du 26 prairial an XII (14 juin 1804)), Chevalier de l’Ordre royal et militaire de Saint-Louis (ordonnance royale du 8 juillet 1814), Chevalier de l'Empire (décret impérial du 14 décembre 1809, Baron (Ordonnance royale du 31 décembre 1814, confirmé baron héréditaire par lettres patentes du 1er février 1817 avec règlement d’armoiries), Député du Cher (1813-1819),

D’azur, à la tour d’argent, accostée en pointe d’un chien couché du même, regardant une tige de lis d’argent, terrassée de sinople ; au chef de gueules, chargé de deux étoiles d’argent.[3][14]

Armoiries de Hattstein.svg Louis-Mathias, Monseigneur de Barral (20 avril 1746 - Grenoble7 juin 1816 - Paris), Comte de l'Empire (1808), Agent général du clergé, 91e Evêque de Troyes, archevêque de Tours (1805), archevêque de Sens (1777), abbé du Mas d’Azil, évêque in partibus d’Isaura, évêque de Meaux, sénateur de l'Empire (1806), archevêque de Tours (1805-1815), aumônier de la princesse Caroline Murat, puis de l'impératrice, Grand officier de la Légion d'honneur, Grand-croix de l'Ordre de la Réunion (1813), Pair de France (4 juin 1814, 2 juin 1815 (Cent-Jours), annulé le 24 juillet 1815),

De gueules, à trois bandes d'argent. Supports: deux licornes au naturel.[3]

Ou

Parti: au 1, de gueules, à trois bandes d'argent ; au 2, d'or au lion de gueules surmonté d'un croissant versé du même, au chef d'azur chargé de trois couronnes d'argent. Supports: une licorne et un lévrier colleté.[3][15]

Blason fam fr Cambacérès (Ancien Régime).svg Etienne Hubert de Cambacérès (11 septembre 1756 - Montpellier24 octobre 1818), frère de Jean-Jacques Régis de Cambacérès, fut nommé archevêque de Rouen en 1802, cardinal en 1803, sénateur en 1805.
Blason famille Ghaine de Bourmont (de).svg Louis-Auguste Victor de Ghaisne de Bourmont (2 septembre 1773 - Château de Bourmont, Freigné27 octobre 1846 - Château de Bourmont, Freigné), comte de Bourmont, baron de Bourmont et de l'Empire, Commandeur de l'Ordre royal et militaire de Saint-Louis (1817), Pair de France (baron-pair le 9 octobre 1823, lettres patentes du 26 janvier 1828), Grand-croix de la Légion d'honneur (1825), Gentilhomme de la chambre du roi de France (1828), ministre de la guerre (1829), Maréchal de France (1830)


Écartelé : aux 1 et 4, vairé d'or et d'azur (Ghaisne), au canton de sable chargé d'un chef d'argent (Gand) ; aux 2 et 3, fascé de vair et de gueules (Coucy). Supports: deux lions, tenant chacun une bannière, celle à dextre aux armes de Ghaisne, celle à senestre aux armes de Gand.[3][16]

Blason à dessiner.svg François Scolastique de Guéheneuc (17591840), Comte de Guéheneuc, Directeur général des Eaux et Forêts, comte de l'Empire (1810), sénateur (1810), député de la Marne (1828-1831), Pair de France (11 octobre 1832),
    • Armes des Guéhéneuc sous l'Ancien régime :D'azur au lion léopardé d'argent, accompagné en chef de deux fleurs de lys du même.[17]
      Ou,

      D'azur au lion léopardé d'argent, surmonté de deux macles du même.[18]
    • Armes du Comte de Guéhéneuc et de l'Empire : Coupé, au 1, de sinople, à une épée d'or; au 2, d'azur, à un écusson d'or en abîme, acc. de cinq étoiles d'argent, rangées en orle.[3]
Blason à dessiner.svg Charles Louis Joseph Olivier Guéhéneuc (7 juin 178326 août 1849), général de brigade (26 décembre 1812), lieutenant général (22 novembre 1836), Baron de Guéhéneuc et de l'Empire (15 août 1809), Comte Guéhéneuc (28 septembre 1840, à la mort de son père), Légionnaire (1807), puis, Officier (1812), puis, Commandeur de la Légion d'honneur (1835), Chevalier de Saint-Louis (1815), Chevalier de l'Ordre militaire de Saint-Henri de Saxe,
    • Armes du Baron de Guéhéneuc et de l'Empire : Coupé, au 1, de sinople, à une épée d'or, la garde liée d'un ruban de gueules, flottant à dextre et à senestre ; au 2, d'azur, semé d'étoiles d'argent, et un bouclier ovale d'or, brochant sur le tout, ledit bouclier ch. d'une croix florencée ayant entre ses bras quatre étoiles, le tout aussi d'or.[3]
Blason Victor Marie Hugo (1802-1885).svg Joseph Léopold Sigisbert Hugo (15 novembre 1773 - Nancy29 janvier 1828 - Paris), Comte en Espagne (janvier 1810), Colonel (Royaume de Naples, le 28 février 1808), Maréchal de camp (Royaume d'Espagne, le 20 août 1809), lieutenant général (honoraire, le 23 mai 1825), Officier de la Légion d'honneur (14 février 1815), Chevalier de l’Ordre royal et militaire de Saint-Louis (27 novembre 1814), Commandeur de l'Ordre des Deux-Siciles, Commandeur de l'Ordre royal d'Espagne,

D'azur au chef d'argent chargé de deux merlettes de sables.[3]

Blason Jean Baptiste Jourdan (1762-1833).svg Jean-Baptiste Jourdan (29 avril 1762 - Limoges23 novembre 1833 - Paris), Maréchal d'Empire (19 mai 1804), Comte Jourdan et Pair de France (5 mars 1819, sans constitution de majorat[4][16]), Légionnaire (2 octobre 1803), puis, Grand officier et chef de la 16e cohorte (14 juin 1804), puis, Grand-croix de la Légion d'honneur (2 février 1805), Chevalier de l'Ordre royal et militaire de Saint-Louis (2 juin 1814, Commandeur de l'Ordre du Saint-Esprit (30 mai 1825), Chevalier de l'Ordre de Saint-Hubert de Bavière,

D'azur, aux lettres JBJ enlacées d'or; à la bordure d'argent, besantée de sable.[4][16]

Józef ks Poniatowski CoA.svg Józef Antoni Poniatowski (17631813), prince polonais et du Saint Empire romain germanique, maréchal d'Empire (1813), et Grand Aigle de la Légion d'honneur

D'argent, au bœuf de gueules, sur une terrasse de sinople.

Blason baron d'Empire PONSARDIN.png Nicolas Ponsardin (1747-1820), important négociant de Reims, premier président du Tribunal de commerce de Reims, maire de Reims, Député de la Marne, membre du conseil général de la Marne. Père de la célèbre Madame Veuve Clicquot-Ponsardin.

Fait baron d'Empire et chevalier de la Légion d'honneur par Napoléon Ier en 1813.

D'argent à la fasce d'azur, chargée d'une sardine d'or, accompagnée en chef d'une muraille crênelée de sable, adextrée d'une tour carrée, et en pointe d'un pont à trois arches du même, soutenu d'une rivière de sinople .[19]

Armoiries Testot-Ferry.jpg Claude Testot-Ferry (1773 - 1856), Colonel major au 1er régiment des éclaireurs de la Garde impériale (1813), Baron de l'Empire,

d'azur à la fasce d'or accompagnée en chef d'une tête de profil casquée d'or accostée de deux étoiles d'argent et en pointe d'un lion passant d'or, armé et lampassé de gueules tenant dans sa patte dextre une épée d'argent

Notes et références

Annexes

Articles connexes

Liens externes

Commons-logo.svg

Bibliographie



  • Portail du Premier Empire Portail du Premier Empire
  • Portail de l’héraldique Portail de l’héraldique
Blason dpt fr Allier.svgHéraldique Ville BE Charleroi.svg Armoriaux Blason ville ca Montreal (Quebec).svgNidwald-coat of arms.svg
Armoriaux européens Armoriaux historiques français Armoriaux historiques divers Autres armoriaux

Régions françaises
Départements français
Communes de France
Communautés espagnoles
Armorial de l'Allemagne
Armorial de Belgique
Armorial du Luxembourg
Armorial de la Suisse

Villes européennes

Capétiens
Familles de France
Anciens fiefs de France
Armorial des corporations

Princes et ducs d’Europe
Couronne britannique
Royaumes ibériques
Principautés italiennes
Saint-Empire germanique
Duché de Luxembourg
Royaumes scandinaves
Orient latin

Armorial d'Afrique
Armorial d'Amérique
Villes américaines
Armorial du Canada


Blasons personnels

Pairies d'Ancien Régime
Noblesse d'Empire

Armorial au lion
Créatures aquatiques

Armoiries papales
Héraldique ecclésiastique

Si vous désirez de l’aide pour dessiner des blasons, voir le Projet Blasons
Héraldique · Blasonnement
Ce document provient de « Armorial de la noblesse d%27Empire ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Armorial de la noblesse d'Empire de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Armorial de la noblesse d'Empire/Les barons de l'Empire — Article principal : Armorial de la noblesse d Empire. Cet article présente et décrit les armoiries des barons sous le Premier Empire. Sommaire 1 Barons Évêques 2 Barons Militaires …   Wikipédia en Français

  • Armorial de la noblesse d'Empire/Les chevaliers de l'Empire — Article principal : Armorial de la noblesse d Empire. Cet article présente et décrit les armoiries des Chevaliers sous le Premier Empire. Sommaire 1 Les Chevaliers légionnaires 2 Les Chevaliers non légionnaires …   Wikipédia en Français

  • Armorial de la noblesse d'Empire/Les comtes de l'Empire — Article principal : Armorial de la noblesse d Empire. Cet article présente et décrit les armoiries des comtes sous le Premier Empire. Sommaire 1 Comtes archevêques 2 Comtes Sénateurs 3 …   Wikipédia en Français

  • Familles subsistantes de la noblesse d'Empire — La Noblesse d Empire fut créée par Napoléon Ier en trois étapes : 1804 : organisation des titres de princes pour la famille impériale, 1806 : création des titres de ducs et de leurs fiefs respectifs en fonction des différentes… …   Wikipédia en Français

  • Liste des membres de la noblesse d'Empire — Article principal : Noblesse d Empire. Cette liste a pour objectif : de recenser les personnalités ayant reçu un titre de noblesse sous le Premier Empire (et les Cent Jours) ; d indiquer la date des lettres patentes qui leur ont… …   Wikipédia en Français

  • Familles subsistantes de la Noblesse d'Empire — La Noblesse d Empire fut créée par Napoléon Ier en trois étapes : 1804 : organisation des titres de princes pour la famille impériale, 1806 : création des titres de ducs et de leurs fiefs respectifs en fonction des différentes… …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Familles Subsistantes De La Noblesse D'Empire — Familles subsistantes de la noblesse d Empire La Noblesse d Empire fut créée par Napoléon Ier en trois étapes : 1804 : organisation des titres de princes pour la famille impériale, 1806 : création des titres de ducs et de leurs… …   Wikipédia en Français

  • Liste des familles subsistantes de la Noblesse d'Empire — Familles subsistantes de la noblesse d Empire La Noblesse d Empire fut créée par Napoléon Ier en trois étapes : 1804 : organisation des titres de princes pour la famille impériale, 1806 : création des titres de ducs et de leurs… …   Wikipédia en Français

  • Liste des familles subsistantes de la noblesse d'empire — Familles subsistantes de la noblesse d Empire La Noblesse d Empire fut créée par Napoléon Ier en trois étapes : 1804 : organisation des titres de princes pour la famille impériale, 1806 : création des titres de ducs et de leurs… …   Wikipédia en Français

  • Armorial De La Noblesse Polonaise — La noblesse polonaise doit son origine aux clans guerriers qui, au Moyen Âge, étaient le support du Roi, des Princes ou des grands Seigneurs. Sauf exception, toutes les familles polonaises qui appartenaient au même clan utilisaient/utilisent le… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”