Comte
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Comte (homonymie).
couronne comtale à la mode anglaise
couronne comtale à la mode espagnole

Comte (du latin comes, comitis « compagnon, personne de la suite »[1], puis plus tard « compagnon de l'empereur, délégué de l'empereur ») est un titre de noblesse dont l'origine remonte aux premiers empereurs romains. Il s'agit du plus ancien titre de haute noblesse conféré en Europe et toujours d'un des plus élevés de la hiérarchie nobiliaire européenne.

En France, sous l'Ancien Régime, la dignité des titres dépendait de leur ancienneté, tous titres confondus (sauf celui de duc traditionnellement conféré aux anciennes familles souveraines qui conservaient donc une préséance) tandis que leur hiérarchie dépendait des hommages. Pourtant, le XIXe siècle inventa une hiérarchie nobiliaire divergente, la dignité de comte y est conçue comme précédée de celles de duc et de marquis et suivie par celles de vicomte et de baron.

Ces représentations hiérarchiques diffèrent non seulement dans le temps, mais également d'un pays à l'autre. Par exemple, la Noblesse autrichienne considère le titre de Graf/comte comme le second rang le plus élevé de sa hiérarchie nobiliaire, suivant immédiatement celui de Fürst/prince, tout deux constituant la Haute Noblesse de l'Empire (Hoher Adel).

Sommaire

Histoire du titre européen

Une jeune comtesse issue de la famille autrichienne des Schönborn posant pour une photo artistique, 1912
  • Sous le règne d'Auguste, on voit des sénateurs choisis pour son conseil porter le nom de comites Augusti.
Article détaillé : Comes (Rome antique).
  • Les premiers rois du Haut Moyen Âge donnèrent indistinctement le titre de comte à tous les officiers de leur maisons ; l'un d'entre eux, appelé comte palatin (comes palatii), était chargé de rendre la justice dans le palais, ainsi que, en général, de juger les affaires où le prince avait intérêt (voir aussi maire du palais pour le premier d'entre eux).
  • Le titre de comte fut repris par les compagnons d'armes des princes francs qui se virent attribuer la gestion d'un ou plusieurs pagi (cité), juridictions administratives héritées de l'Empire romain. Les comtes mérovingiens sont nommés par le roi et assurent les fonctions fiscales, militaires et judiciaires.
  • Sous les Carolingiens, ces offices deviennent héréditaires et les pagi évoluent en comtés autonomes.
  • De simples fonctionnaires révocables, ils se sont appropriés le titre, la fonction attachée à ce titre et le territoire sur lequel ils exerçaient, de manière héréditaire. Le Capitulaire de Quierzy-sur-Oise leur en reconnut le droit (877). Un comte est alors le plus haut rang de la noblesse, les familles comtales médiévales possédaient la plus haute dignité de la noblesse française d'Ancien régime.
  • En 1564 une ordonnance de Charles IX établit qu'en l'absence d'héritiers mâles, les comtés retourneraient à la couronne.
  • Depuis le XIXe siècle, le titre de comte n'est plus en France qu'une distinction honorifique, et qui ne confère aucun privilège.

Cas particuliers

Il faut signaler trois charges comtales particulières:

  • celle du comte des « étables » (comes stabuli) qui donnera le terme "connétable";
  • celle de comte palatin;
  • et celle de comtes du Saint-Empire (Reichsgraf) qui disposaient de la préséance sur tout autre noble dans les pays germaniques[2] et en Italie. Cet usage avait également cours, mais uniquement par courtoisie, au sein des Cours étrangères.

Autre particularité, le comte Roger Ier de Sicile fut surnommé le « Grand Comte ».

Belgique

En Belgique, le titre de comte - comtesse pour une femme - se situe comme en France entre ceux de vicomte et de marquis. C'est le titre le plus élevé octroyé par le roi des Belges à un non-noble ou à une personne de moindre noblesse. Les titres supérieurs (marquis, duc et prince) ne sont en principe concédés qu'à des aristocrates dont la famille détenait déjà un tel titre avant l'indépendance de la Belgique (1830) ou plus généralement à des familles de noblesse étrangère admises dans la noblesse belge et déjà décorées dudit titre par un autre monarque.

Notes et références

  1. Félix Gaffiot, Dictionnaire latin français, Hachette, Paris, s.v. comes.
  2. Les pays composant la partie "germanique" du Saint-Empire et qui devinrent les Empires d'Autriche et d'Allemagne

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Source partielle

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Comte » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, 1878  (Wikisource)


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Comte de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • comté — comté …   Dictionnaire des rimes

  • COMTE (A.) — En ouvrant la conclusion totale du Système de politique positive , Auguste Comte distingue dans sa vie intellectuelle deux carrières. Dans la première, qui correspond à peu près à l’élaboration du Cours de philosophie positive , il s’est efforcé… …   Encyclopédie Universelle

  • comte — [ kɔ̃t ] n. m. • XIVe comme sujet; cuens sujet v. 1050; compte compl. Xe; lat. comes « compagnon », puis « attaché à la suite de l empereur », d où « haut dignitaire » 1 ♦ Féod. Seigneur d un comté. 2 ♦ Mod. Titre de noblesse qui, dans la… …   Encyclopédie Universelle

  • comté — comte [ kɔ̃t ] n. m. • XIVe comme sujet; cuens sujet v. 1050; compte compl. Xe; lat. comes « compagnon », puis « attaché à la suite de l empereur », d où « haut dignitaire » 1 ♦ Féod. Seigneur d un comté. 2 ♦ Mod …   Encyclopédie Universelle

  • Comté — País de origen Francia Región Franco Condado Leche de Vaca …   Wikipedia Español

  • Comté — Comte bezeichnet: einen französischer Adelstitel, siehe Graf Comte ist der Familienname folgender Personen: Auguste Comte (1798–1857), französischer Philosoph Alfred Comte (1895–1965), Schweizer Flugzeugbauer Michel Comte (* 1954), Schweizer… …   Deutsch Wikipedia

  • Comte — 〈[ kɔ̃:t] m. 6; frz. Bez. für〉 Graf * * * Comte [kõ:t ], der; , s [frz. comte < lat. comes, ↑ Comes]: frz. Bez. für: Graf. * * * I Comte   …   Universal-Lexikon

  • Comte — bezeichnet: einen französischen Adelstitel, siehe Graf Comte ist der Familienname folgender Personen: Auguste Comte (1798–1857), französischer Philosoph Alfred Comte (1895–1965), Schweizer Flugzeugbauer Michel Comte (* 1954), Schweizer Fotograf… …   Deutsch Wikipedia

  • comté — Comté. subst. quelquefois masculin, quelquefois feminin. Dignité qui donne la qualité de Comte à celuy qui la possede. Le Comté de Champagne. la Comté, ou le Comté de Bourgogne, ou la Franche Comté. la Comté d Artois. Comté Pairie. Chaalons est… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Comté — is a French word that can refer to: The territory ruled by a count (comte) in medieval France (also known in English as a county or, rarely, as a countship, when referring to French land, or earldom, when referring to English land) Comté (cheese) …   Wikipedia

  • Comte AC-1 — Comte AC 1 …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”