Patrice (titre)


Patrice (titre)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Patrice.

Patrice (en latine patricius) est un titre de l'empire romain, créé par Constantin Ier. Il continue d'exister comme titre honorifique en Occident après la fin de l'empire romain d'Occident, et dans l'empire byzantin.

Sommaire

Historique

Période romaine

Dans les années 310-320, Constantin abolit le patriciat romain, vieille distinction sociale qui avait ses racines au début de la république romaine. Le titre de patrice désigné par le même terme latin de patricius est désormais accordé par l'empereur à un petit nombre de personnes de son choix, et non plus à des familles entières et de façon héréditaire. Les patrices de Constantin n'ont pas de rôle défini ni de place fixée dans la hiérarchie de sa cour[1]. Dès son apparition, le titre de patrice permet à son titulaire d'intégrer la nobilitas, comme le faisait auparavant le patriciat républicain.

Le titre était décerné à des personnages puissants mais non membres de la famille impériale ; il vient dans la hiérarchie immédiatement après les titres d'Auguste et de César. Des exemples bien connus sont Constance III, patrice en 409, avant d'être auguste, Aetius, patrice en Gaule de 433 à 454, Anthémius[2].

Ce titre fut ensuite conféré à des généraux barbares au service de l'empire : pour l'Italie Ricimer, de 456 à 472, Odoacre à partir de 476, en Orient Aspar.

Haut Moyen Âge

Sous les Mérovingiens, le titre de patrice était donné au commandant des armées burgondes. Le titre fut encore porté par des notables gallo-romains au VIe siècle. On connait ainsi une liste de cinq patrices provençaux entre le début des années 690 et la fin des années 730[3].

Les papes l'ont notamment décerné à plusieurs reprises pour honorer des personnages qui les avait bien servis : Pépin le Bref, créateur des États de l'Église, et de ses fils Charlemagne et Carloman furent faits Patrice des Romains.

Le titre fut également conservé dans l'Empire byzantin, et son importance fut même accrue au VIe siècle par Justinien Ier, qui en fit la dignité la plus haute de la hiérarchie aulique. C'était une dignité accordée par brevet. Dans les siècles suivants, elle fut progressivement dévaluée au IXe et Xe siècle par la création de nouveaux titres. Les eunuques pouvaient être honorés de cette dignité[4]. Au milieu du Xe siècle, les fonctionnaires ayant le titre de patrice recevaient par an 12 livres d'or et un vêtement de cérémonie, ce qui n'était pas la dotation la plus élevée pour les dignitaires[5]. La dignité de patrice disparut à Byzance au XIIe siècle.

Listes de patrices

Liste des patrices burgondes

Liste des patrices provençaux

Notes

  1. Paul Petit, Histoire générale de l’Empire romain, Seuil, 1974, (ISBN 2020026775), p. 587
  2. Roger Remondon, La crise de l’Empire romain, PUF, collection Nouvelle Clio – l’histoire et ses problèmes, Paris, 1964, 2e édition 1970, pp. 223-226
  3. Protocole rédigé à Digne en 780 contenu dans le cartulaire de Saint-Victor
  4. Georges Ostrogorsky, traduction française de J. Gouillard, Histoire de l’état byzantin, Payot, 1977, (ISBN 2228070610), p. 275
  5. Georges Ostrogorsky, Histoire de l’état byzantin, ouvrage précité, p. 279

Voir aussi

Liens internes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Patrice (titre) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Patrice titre — Patrice (homonymie) Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patrice est un prénom masculin, dont l origine latine vient de deux sources possibles, soient pater, qui veut dire père et patricius,… …   Wikipédia en Français

  • Patrice Chereau — Patrice Chéreau Théâtre Par catégories Personnali …   Wikipédia en Français

  • Patrice Chéreau — au Festival de Venise 2009. Patrice Chéreau, né le 2 novembre 1944 à Lézigné (Maine et Loire), est un metteur en scène de théâtre et d opéras, réalisateur …   Wikipédia en Français

  • Patrice Kancel — Données générales Nom complet Patrice Kancel Nationalité  France Date de naissance 23 février …   Wikipédia en Français

  • Patrice Rio — est un ancien footballeur français né le 15 août 1948 à Petit Quevilly. Il évoluait au poste de défenseur. Il est le fils de Roger Rio, qui était international français. Joueur emblématique du FC Nantes, Patrice passa 14 saisons chez les canaris… …   Wikipédia en Français

  • patrice — [ patris ] n. m. • 1190, repris 1506; lat. patricius, de pater « chef de famille noble » → patricien ♦ Hist. rom. Titulaire d une dignité instituée par Constantin. Les patrices, nommés à vie, avaient le premier rang dans l empire après les Césars …   Encyclopédie Universelle

  • Patrice Quarteron — Patrice Quarteron, surnommé le Ronin sombre (né le 20 mars 1979) est un combattant français de Muay Thai, ayant remporté le titre de Champion du monde IKF dans la catégorie des poids lourds en Jamaïque le 20 août 2008. Il mesure 1m98 pour environ …   Wikipédia en Français

  • Patrice quarteron — Patrice Quarteron, surnommé le Ronin sombre (né le 20 mars 1979) est un combattant français de Muay Thai, ayant remporté le titre de Champion du monde IKF dans la catégorie des poids lourds en Jamaïque le 20 août 2008. Il mesure 1m98 pour environ …   Wikipédia en Français

  • Patrice Rushen — Nom Patrice Rushen Louise Naissance 30 septembre 1954  États Unis (Los Angeles) …   Wikipédia en Français

  • Patrice Louinet — est un spécialiste de l œuvre de Robert E. Howard (1906 1936) qui œuvre des deux côtés de l Atlantique. Auteur d un Mémoire de Maîtrise et d un DEA sur l auteur Texan, Patrice Louinet publie ses premiers essais sur Howard en 1997 aux États Unis… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.