Bataille De La Moskowa

Bataille de la Moskova

55°30.51′N 35°49.27′E / 55.5085, 35.82117

Bataille de la Moskova
Battle of Borodino.jpg
Bataille de la Moskova par Louis-François Lejeune
Informations générales
Date 7 septembre 1812
Lieu Près de Mojaïsk
Issue Partie tactique nulle, Victoire stratégique française
Belligérants
Drapeau de l'Empire français Empire français Flag of Russia.svg Empire russe
Commandants
Napoléon Ier Alexandre Ier et
Mikhaïl Koutouzov
Forces en présence
133 800 hommes
587 canons
110 000 hommes
630 canons
Pertes
30 000 à 60 000 morts, blessés ou prisonniers 39 000 à 45 000 morts, blessés ou prisonniers
Sixième coalition
Batailles
Campagne de Russie (1812)

Moguilev —Ostrovno — Klyastitsy — Smolensk — 1re Polotsk — Valutino — Moskova — Moscou — Winkowo — Maloyaroslavets — 2e Polotsk — Czaśniki — Viazma — Smoliani — Krasnoi — Bérézina


Campagne d'Allemagne (1813)
Lützen — Bautzen — Gross Beeren — Katzbach — Dresde — Kulm — Dennewitz — Leipzig — Hanau — Sehested


Campagne de France (1814)
Brienne — La Rothière — Champaubert — Montmirail — Château-Thierry — Vauchamps — Mormant — Montereau — Bar-sur-Aube — Craonne — Laon — Reims — Arcis-sur-Aube — La Fère-Champenoise — Paris

La bataille de la Moskova du 7 septembre 1812 (26 août dans le calendrier julien) fut la principale confrontation de la Campagne de Russie pendant les guerres napoléoniennes où les forces sous Napoléon Ier obtinrent une victoire sur l'armée commandée par Alexandre Ier près du village de Borodino (et de la ville de Mojaïsk).

Le résultat tactique fut équilibré et ce n'est que pour des considérations stratégiques que la Bataille de Moskowa est considérée comme une victoire française : les russes abandonnèrent le terrain, ouvrant la route de Moscou à la Grande Armée. Cependant, les russes considèrent que la victoire leur revient en raison de la résistance qu'ils opposèrent à la Grande Armée, et la nomment « bataille de Borodino ».

Sommaire

Campagne précédant la bataille

Disposition des troupes lors de la bataille de Moskova
Article détaillé : Campagne de Russie (1812).

La grande armée avait commencé l'invasion de la Russie en juin 1812. Les forces russes reculèrent en appliquant la politique de la terre brûlée selon la tactique de Michel Barclay de Tolly, déjà prévue en 1807 après la bataille de Friedland.

Le tsar, lassé de cette stratégie nomme un nouveau commandant russe : le prince Mikhaïl Koutouzov, qui attendit que les Français (avec de nombreux Polonais et Bavarois) soient à 125 km de Moscou pour accepter la bataille.

Koutouzov choisit un secteur facile à défendre et le renforça avec des retranchements, notamment la redoute Rayevski dans le centre droit de la ligne et les pointes Bagration. Environ 115 000 hommes et 630 canons attendaient.

Déroulement

Napoléon arriva avec environ 125 000 hommes et 587 canons ; il n'utilisa pas ses tactiques habituelles et opta pour un assaut frontal. On pense qu'il cherchait un choc décisif qui détruirait l'armée russe, difficile à obtenir avec des troupes mal ravitaillées et disparates. L'attaque française fut réussie au départ bien que coûteuse, Joachim Murat dirigea une attaque conjointe de la cavalerie et de l'infanterie et au début de l'après-midi il avait pris la redoute Rayevski, perdue puis reprise ensuite. Mais les Russes engagèrent leurs réserves et la bataille se transforma en une véritable boucherie. Une contre-attaque russe fut brisée par l'artillerie ; comme la nuit tombait les deux côtés cessèrent le combat et les Russes partirent pour Moscou.

Bilan

Napoléon près de Borodino
La bataille de Borodino de Pieter Von Hess

Les forces russes ont eu environ 39 000-45 000 victimes et la Grande armée 35 000-60 000. La grande erreur de Napoléon est de ne pas avoir utilisé la garde impériale, troupe d'élite de son armée, pour définitivement emporter le centre russe et obtenir une victoire décisive. Il a préservé la garde impériale pour la bataille suivante pour prendre Moscou... bataille qui n'a jamais eu lieu. Les Français prirent Moscou (à 125 km) une semaine plus tard mais, la ville ayant été vidée de toutes réserves et incendiée, furent obligés de la quitter un mois plus tard pour une retraite catastrophique.

Notes

Koutouzov à la bataille de Borodino.

Une autre bataille de Borodino eut lieu en octobre 1941.

Commons-logo.svg

Littérature

Cette bataille, comme toute la campagne de Russie, a été décrite par Léon Tolstoï, dans Guerre et Paix.

Dans Le Médecin de campagne d'Honoré de Balzac, Goguelat, ancien soldat de Napoléon raconte dans une grange, à la veillée, les moments les plus violents de la bataille de la Moskova. Ces récits considérés comme des contes et légendes ont d'ailleurs été publiés séparément dans deux revues[1].

Notes et références

  1. Le Médecin de campagne, Bibliothèque de la Pléiade, 1978, p.520-537(ISBN 2070108694)

Liens externes

  • Portail de la Russie Portail de la Russie
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail du Premier Empire Portail du Premier Empire

Ce document provient de « Bataille de la Moskova ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bataille De La Moskowa de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bataille de la Moskowa — Bataille de la Moskova 55°30.51′N 35°49.27′E / 55.5085, 35.82117 …   Wikipédia en Français

  • Bataille de la moskowa — Bataille de la Moskova 55°30.51′N 35°49.27′E / 55.5085, 35.82117 …   Wikipédia en Français

  • Bataille de La Moskowa — Bataille de Borodino     Cette page d’homonymie contient une liste de différentes batailles, sièges ou guerres partageant le même nom. Si un lien interne vous a conduit sur cette page alors qu il existe un article détaillé, merci de le… …   Wikipédia en Français

  • Bataille de la Moskova — Pour les articles homonymes, voir Moskova (homonymie). 55°30.51′N 35°49.27′E / …   Wikipédia en Français

  • Bataille de La Rothière — Informations générales Date 1er février 1814 Lieu La Rothière Issue Victoire prussienne Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Square de la Moskowa — Le square de la Moskowa est un square du 18e arrondissement de Paris. Son nom a été donné en souvenir de la bataille de la Moskowa qui vit s affronter en 1812 les armées russe et napoléonienne aux portes de Moscou. Article connexe Liste des parcs …   Wikipédia en Français

  • Prince de la Moskowa — Duc d Elchingen Armes de Michel Ney, 1er duc d Elchingen, 1er prince de la Moskowa, maréchal d Empire. Le titre de duc d Elchingen et de l Empire a été conféré par Napoléon I …   Wikipédia en Français

  • Ordre de bataille de la Grande Armée pendant la campagne de Russie — Article principal : Campagne de Russie (1812). Ce qui suit est l ordre de bataille et la composition de la Grande Armée durant la Campagne de Russie pendant les guerres de la sixième coalition de 1812. Le commandant en chef de cette armée… …   Wikipédia en Français

  • La Moskowa — Bataille de la Moskova 55°30.51′N 35°49.27′E / 55.5085, 35.82117 …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Borodino (1812) — Bataille de la Moskova 55°30.51′N 35°49.27′E / 55.5085, 35.82117 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”